CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Nicole Stéphane
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Henri Poirier



Date et Lieu de naissance : 21 mars 1932 (Colombes, France)
Date et Lieu de décès : 8 février 2005 (Le Blanc-Mesnil, France)
Nom Réel : Henri François Louis Poirier

ACTEUR

Henri François Louis Poirier vient au monde le 21 mars 1932, à Colombes, ville des Hauts-de-Seine, en banlieue parisienne. Il intègre le Centre d’apprentissage d’art dramatique, puis le Conservatoire de Paris, d’où il ressort primé. Par la suite, il rejoint les scènes de la décentralisation, avant de revenir à la capitale et d’y fonder, en 1970, le «Théâtre 12».

Sur les planches, et pendant plus d’un demi siècle, Henri Poirier a joué dans une soixantaine de pièces classiques et modernes, parmi lesquelles: «L’Ecornifleur» de Jules Renard, «Moi» de Eugène Labiche, «Grandeur et décadence de Joseph Prudhomme» de Henri Monnier, «Peau de vache» de Barillet et Grédy, et peu de temps avant sa disparition, dans «Le bel air de Londres» de Dion Boucicault. Nous pouvons noter aussi sa collaboration à la très célèbre émission télévisée de Pierre Sabbagh: «Au théâtre, ce soir», qui durera vingt-deux années, avec des pièces à succès, telles que: «A la monnaie du pape» (1966) de Louis Velle, «Bon weekend Monsieur Bennett» (1967) avec Denise Grey, «Je l’aimais trop» (1970) avec Evelyne Dandry, «Le bonheur des autres» (1973) avec Mony Dalmès, «Bonne chance Denis» (1977) avec Axelle Abbadie, «La foire aux sentiments» (1982) avec Marion Game et «KMX Labrador» (1974) avec Jean-Luc Moreau.

Henri Poirier entame sa carrière cinématographique en 1952, sous la direction de Michelangelo Antonioni dans «Les vaincus». Après une interruption de six années, il tourne pour Jacques Rivette dans «Paris nous appartient» et pour Georges Franju dans «La tête contre les murs». En 1958, il interprète le fiancé de Belinda Lee dans «Les dragueurs», le premier film de Jean-Pierre Mocky réalisateur, avec lequel il tournera sept autres films. Très accaparé par la scène, il se contente par la suite, de rôles secondaires dans une quarantaine d’autres productions, dirigées souvent par de grands noms du cinéma français, tels que: Henri Verneuil pour «Mélodie en sous-sol» (1962), Alain Cavalier pour «Mise à sac» (1967), Louis Malle pour «Le souffle au cœur» (1970) et Jacques Demy pour «L’événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune» (1972).

Parallèlement au théâtre et au cinéma, Henri Poirier participe à plusieurs dizaines de productions radiophoniques pour France Inter et France Culture. Il collabore également à des séries télévisées très populaires, telles que: «Les cinq dernières minutes», «Vidocq», «Les nouvelles aventures de Vidocq», «Les brigades du tigre» et «Tribunal». On l’aperçoit aussi dans un certain nombre de publicités. Homme aux talents multiples, il prête sa voix pour des productions étrangères. Il double notamment le personnage de Mère Grand dans «Chapeau melon et bottes de cuir» ou celui de William Conrad dans la série «Cannon». Par ailleurs, entre 1979 et 2002, il est membre du conseil d’administration de l’ADAMI (Administration des Droits des Artistes et des Musiciens Interprètes).

En 2002, après une ultime prestation dans le téléfilm «Jean Moulin» de Yves Boisset, où il incarne Max Dormois aux côtés de Charles Berling dans le rôle de Moulin, Henri Poirier s’éloigne de la vie artistique. Il meurt le 8 février 2005, au Blanc-Mesnil dans la Seine-Saint-Denis (France).

© Philippe PELLETIER

copyright
1952Les vaincus / Jeunesse et perversion ( i vinti ) de Michelangelo Antonioni avec Etchika Choureau
1958Paris nous appartient – de Jacques Rivette avec Françoise Prévost
La tête contre les murs – de Georges Franju avec Anouk Aimée
La chasse ( jakten ) de Erik Løchen avec Bente Børsum
1959Les dragueurs – de Jean-Pierre Mocky avec Dany Carrel
La ligne de mire – de Jean-Daniel Pollet avec Michèle Mercier
1961Snobs ! – de Jean-Pierre Mocky avec Jacques Dufilho
1962Mélodie en sous-sol – de Henri Verneuil avec Viviane Romance
1963Peau de banane – de Marcel Ophüls avec Jean Moreau
1965La bourse et la vie – de Jean-Pierre Mocky avec Fernandel
1966Les compagnons de la marguerite – de Jean-Pierre Mocky avec Claude Rich
1967Mise à sac – de Alain Cavalier avec Michel Constantin
La grande lessive (!) – de Jean-Pierre Mocky avec Bourvil
1969La horse – de Pierre Granier-Deferre avec Jean Gabin
Solo – de Jean-Pierre Mocky avec Anne Deleuze
1970Un condé – de Yves Boisset avec Françoise Fabian
Mais ne nous délivrez pas du mal – de Joël Séria avec Véronique Silver
Le souffle au cœur – de Louis Malle avec Lea Massari
1971La cavale – de Michel Mitrani avec Geneviève Page
Chut ! – de Jean-Pierre Mocky avec Michael Lonsdale
Le journal d’un suicidé – de Stanislav Stanojevic avec Delphine Seyrig
1972 R.A.S. – de Yves Boisset avec Jacques Villeret
L’événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune – de Jacques Demy avec Catherine Deneuve
Les gaspards – de Pierre Tchérnia avec Philippe Noiret
CM Six alcooliques en quête d’un médecin – de Gérard Samson avec Joëlle Bernard
Nada – de Claude Chabrol avec Fabio Testi
1974Les murs ont des oreilles – de Jean Girault avec Chantal Nobel
Soldat Duroc… ça va être ta fête ! – de Michel Gérard avec Pierre Tornade
Folle à tuer – de Yves Boisset avec Marlène Jobert
1975 CM Pique-nique en campagne – de Georges Sénéchal avec Albert Delpy
Il pleut sur Santiago – de Helvio Soto avec Bibi Andersson
1976 DA Les douze travaux d’Astérix – de René Goscinny, Albert Uderzo & Pierre Watrin
    Seulement voix
Madame Claude – de Just Jaeckin avec Françoise Fabian
Dis bonjour à la dame – de Michel Gérard avec Micheline Luccioni
1977Le maestro – de Claude Vital avec Sophie Desmarets
DA La ballade des Dalton – de René Goscinny, Morris, Henri Gruel & Pierre Watrin
    Seulement voix
1978La carapate – de Gérard Oury avec Pierre Richard
Ali au pays des mirages – de Ahmed Rachedi avec Andrée Tainsy
DA Le seigneur des anneaux ( the lord of the rings / J.R.R. Tolkien’s the lord of the rings ) de Ralph Bakshi
    Seulement voix de la version française
1979La bande du Rex – de Jean-Henri Meunier avec Nathalie Delon
1980La provinciale – de Claude Goretta avec Nathalie Baye
Celles qu’on n’a pas eues – de Pascal Thomas avec Michel Aumont
Allons z’enfants – de Yves Boisset avec Jean-Pierre Aumont
1982Y a t-il un français dans la salle ? – de Jean-Pierre Mocky avec Jacqueline Maillan
Sandy / On craque... Sandy / On craque – de Michel Nerval avec Michel Galabru
1983L’attrapeur ( liebe läßt alle blumen blühen ) de Marco Serafini avec Jean-Claude Pascal
1984 DA Astérix et la surprise de César – de Paul Brizzi & Gaëtan Brizzi
    Seulement voix
1986Poker – de Catherine Corsini avec Caroline Cellier
Police des mœurs – de Jean Rougeron avec Yves Jouffroy
1987Bernadette – de Jean Delannoy avec Sydney Penny
CM Dans le sac – de Karim Dridi avec Janine Souchon
Les prédateurs de la nuit ( faceless / los depredadores de la noche ) de Jesus Franco avec Telly Savalas
1988 DA Astérix et le coup du menhir – de Philippe Grimond
    Seulement voix
1992L’arrière-pensée – de Henri-Louis Poirier avec Bernard Alane
2000 CM Jean et monsieur Alfred – de Frédéric Dubreuil avec Maurice Chévit
2001Vidocq – de Pitof avec Gérard Depardieu
Fiche créée le 16 octobre 2005 | Modifiée le 1 mars 2014 | Cette fiche a été vue 6968 fois
PREVIOUSJean Poiret || Henri Poirier || Sidney PoitierNEXT