CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Sally Forrest
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Henri-Amédée Charpentier



Date et Lieu de naissance : 18 février 1855 (Paris, France)►
Date et Lieu de décès : 29 janvier 1929 (Paris, France)►
Nom Réel : Henri Amédée Charpentier

ACTEUR
Image
1913 Le chevalier de Maison Rouge – de Albert Capellani avec Paul Escoffier, Mévisto & Marie-Louise Derval
Image
1919 Travail – de Henri Pouctal avec Léon Mathot, Huguette Duflos, Claude Mérelle & Camille Bert
Image
1921 Parisette – de Louis Feuillade avec Sandra Milovanoff, Georges Biscot, René Clair & Jane Grey
Image
1925 Le roi de la pédale – de Maurice Champreux avec Georges Biscot, Blanche Montel & Jean Murat

Fils de Joachim Amédée Charpentier et de Frédérique (née Erb), Henri-Amédée Charpentier voit le jour le 18 février 1855 dans le onzième arrondissement de Paris. Ses parents tiennent une boucherie et souhaitent voir leur fils reprendre les rennes du commerce, mais déjà enfant, Henri ne rêve que de théâtre. Sentant la vocation croître en lui et ne doutant de rien, tout en apprenant le métier de boucher, il s’exerce à la comédie dans une troupe de théâtre à l’insu de ses parents. On le voit faire de la figuration dans quelques pièces, dont «Marion de Lorme» (1873) de Victor Hugo, jouée à la Comédie-Française.

C’est à vingt ans que Henri-Amédée Charpentier fait ses vrais débuts sur la scène de l’Ambigu dans «Le fils du diable» de Paul Féval, avant d’accepter un poste de régisseur général au Théâtre Cluny. Pendant son service militaire à Cherbourg, il organise des représentations théâtrales pour les troupes et pour les pauvres. Rendu à la vie civile en 1886, il est engagé au Théâtre du Palais-Royal où il reste trois ans. Entre-temps, il est le premier à organiser les matinées enfantines au Théâtre Déjazet en 1884. Remarqué par Monsieur Candeilh, directeur du Théâtre royal du Parc à Bruxelles, il est engagé comme grand premier comique pour une durée de trois ans. En 1892, au théâtre des Menus-Plaisirs, il remporte un beau succès avec l’opérette «Toto» de Albert Barré et Paul Bilhaud, sur une musique de Antoine Banès. Il est maintenant une vedette quand il revient à l’Ambigu, avec le statut de tête d’affiche, metteur en scène et régisseur, où il enchaîne pièces et opérettes qui sont pratiquement toutes des réussites. Dans les mêmes fonctions, il poursuit aux Folies-Dramatiques, mais aussi dans des tournées en France et à l’étranger. Quand la Première Guerre mondiale éclate, trop âgé pour partir au front, il sert dans un hôpital anglais comme infirmier puis responsable du ravitaillement. Les hostilités finies, il travaille, entre autres, à l’Odéon, revient au Théâtre Cluny, joue à la Renaissance et à La Scala du boulevard de Strasbourg. Parallèlement, il est administrateur des tournées Romain, Achard, Darty, Baret et Berny.

Pour le cinéma, Henri-Amédée Charpentier fait de fréquentes apparitions dans des films de Maurice de Féraudy dès le début du XXème siècle. Il joue un prêtre dans «Le chevalier de Maison Rouge» (1913) de Albert Capellani et interprète des petits rôles pour Henri Pouctal, Georges Monca et Henry Krauss. En 1920, le régisseur de la Gaumont lui présente Louis Feuillade qui lui donne le rôle du fripier Bénazer dans «Les deux gamines», incarnées par Sandra Milovanoff et Olinda Mano. Dès lors, Charpentier intègre l’équipe de Feuillade et tourne dans plusieurs courts-métrages et sérials du maître incontesté du ciné-roman. Il incarne le Père Boulot dans «L’orpheline» (1921); le Père Lapusse dans «Parisette» (1921); le docteur et le cabaretier dans «Le fils du flibustier» (1922); l’amusant Rabouin dans «Vindicta» (1923); l’oncle Constant dans «L’orphelin de Paris» (1923); La Comble dans «Le stigmate» (1924). Il apparaît une dernière fois à l’écran dans «Le p’tit Parigot» (1926) de René Le Somptier.

Henri-Amédée Charpentier s’est marié deux fois, avec Marie Teisseire en 1886, qui le laisse veuf, puis avec Benoite Baroin. L’acteur meurt le 29 janvier 1929, à son domicile parisien du 13 boulevard Soult, à quelques jours de son 74ème anniversaire. Professeur de l’association polytechnique depuis 1894, il était aussi l’auteur de plusieurs œuvres sous le nom de Daujon.

© Pascal DONALD – Sources Pierre DESCLAUX (Mon Ciné) et Guy MILLIAU (Le Rideau Artistique)

copyright
1908 CM Le curé de campagne – de Henri Pouctal
CM Le lapin – de Maurice de Féraudy avec Henri-Amédée Charpentier
CM La muselière improvisée – de Maurice de Féraudy avec Eugénie Noris
CM Gendarme et chemineau – de Maurice de Féraudy avec Bernard Derigal
1909 CM Thermidor an II – de Maurice de Féraudy avec Donelly
CM Le jugement de Salomon – de Maurice de Féraudy avec Bahier
CM La danse, l’amour et la guerre – de Maurice de Féraudy avec Magda Simon
CM Invités indélicats – de Maurice de Féraudy avec Eugénie Noris
1910 CM Robe de fiançailles – de ? avec Jeanne Fusier-Gir
1913Le chevalier de Maison Rouge : 1ère partie – de Albert Capellani avec Paul Escoffier
    Film en 10 parties
    1 : Le régime de la terreur
    2 : Le club des frères et amis
    3 : Dixmer, le maître tanneur
    4 : L’appât de l’or
    5 : Le droit de passage
    6 : La nouvelle idole
    7 : L’Auberge du Cheval Blanc
    8 : Le signalement
    9 : La chasse
    10 : L’éclosion de l’amour
Le chevalier de Maison Rouge : 2ème partie – de Albert Capellani avec Mévisto
    Film en 10 parties
    1 : La barrière du Roule
    2 : Le chevalier de Maison-Rouge
    3 : La prison du Temple
    4 : Martyre royale
    5 : Pour sauver la Reine
    6 : Le mouchoir
    7 : Dans les griffes du lion
    8 : Le cœur des humbles
    9 : Le complot
    10 : Dans les ténèbres
Le chevalier de Maison Rouge : 3ème partie – de Albert Capellani avec Marie-Louise Derval
    Film en 10 parties
    1 : La jolie blanchisseuse
    2 : Le chien de garde
    3 : Un farouche démocrate
    4 : Un goujat
    5 : l’âme d’un soldat
    6 : La dénonciation
    7 : Les termites
    8 : L’inlassable dévouement
    9 : La lettre anonyme
    10 : Le bâillon
Le chevalier de Maison Rouge : 4ème partie – de Albert Capellani avec Léa Piron
    Film en 10 parties
    1 : La conspiration de l’œillet
    2 : Les derniers coups de pioche
    3 : L’involontaire complice
    4 : La méfiance de Rocher
    5 : Le coup de vent
    6 : La trappe libératrice
    7 : Le flair d’un chien
    8 : L’inutile effort
    9 : La meute qui gronde
    10 : À la Conciergerie
Le chevalier de Maison Rouge : 5ème partie – de Albert Capellani avec Georges Dorival
    Film en 10 parties
    1 : Les épaves de la tourmente
    2 : Frère et sœur
    3 : L’amour plus fort que le devoir
    4 : La curée
    5 : Les incendiaires
    6 : Suspects!
    7 : L’éphémère bonheur
    8 : Le revenant
    9 : La vengeance du mari
    10 : La maison vide
Le chevalier de Maison Rouge : 6ème partie – de Albert Capellani avec Jean Jacquinet
    Film en 10 parties
    1 : Le sacrifice
    2 : Le soporifique
    3 : La dernière tentative
    4 : La mort du Chevalier
    5 : Le tribunal révolutionnaire
    6 : Le geste qui condamne
    7 : Le sacrifice de Lorin
    8 : L’appel suprême
    9 : Le refuge
    10 : La fin d’un martyr
1914Patrie – de Albert Capellani avec Paul Capellani
Le comte de Monte-Cristo – de Henri Pouctal avec Jean Garat
    Sérial en 15 épisodes
    1 : Edmond Dantès
    2 : Le prisonnier du Château d’If
    3 : L’abbé Faria
    4 : Le trésor de Monte-Christo
    5 : L’auberge du Pont du Gard
    6 : Les trois vengeances
    7 : Le philanthrope
    8 : Les grottes de Monte Cristo
    9 : La conquête de Paris
    10 : Haydée
    11 : La revanche d’Haydée
    12 : Le crédit illimité
    13 : Les derniers exploits de Caderousse
    14 : Châtiments
    15 : Le triomphe de Dantès
1916 CM Sa marraine – de Georges Monca avec Yvonne Sergyl
CM La mariée récalcitrante – de Charles Prince avec Henri Collen
1917La chanson du feu – de Georges Monca avec Gabrielle Robinne
Marie Tudor – de Albert Capellani avec Jeanne Delvair
1918Marion Delorme / Marion de Lorme – de Henry Krauss avec Nelly Cormon
1919Le fils de Monsieur Ledoux – de Henry Krauss avec Berthe Jalabert
Travail / Au travail – de Henri Pouctal avec Huguette Duflos
    Sérial en 7 épisodes
    1 : L’effort humain
    2 : L’apostolat
    3 : La lutte
    4 : L’hymne au travail
    5 : Justice
    6 : La montée du peuple
    7 : La paix dans le travail
1920Les deux gamines – de Louis Feuillade avec Sandra Milowanoff
    Sérial en 12 épisodes
    1 : Fleurs de Paris
    2 : La nuit de printemps
    3 : La fugitive
    4 : La morte vivante
    5 : Le lys sous l’orage
    6 : L’accalmie
    7 : Celles qu’on n’attendait plus
    8 : Parmi les loups
    9 : Le serment de Ginette
    10 : Le candidat de la mort
    11 : La cité des chiffons
    12 : Le retour
Tout se paie – de Henri Houry avec Berthe Jalabert
1921Fromont jeune et Risler aîné – de Henry Krauss avec Andrée Pascal
    Film en 2 parties
    1 : 1ère époque
    2 : 2ème époque
Parisette – de Louis Feuillade avec Sandra Milowanoff
    Sérial en 12 épisodes
    1 : Manoela
    2 : Le secret de madame Stéphan
    3 : L’affair de Neuilly
    4 : L’enquête
    5 : La piste
    6 : Grand-père
    7 : Le faux révérend
    8 : Family House
    9 : L’impasse
    10 : Le triomphe de Cogolin
    11 : La fortune de Joaquim
    12 : Le secret des Costabella
L’orpheline – de Louis Feuillade avec Fernand Herrmann
    Sérial en 12 épisodes
    1 : Les malheurs de Némorin
    2 : Orpheline
    3 : Le complot
    4 : L’intruse
    5 : Délivrance
    6 : Le traquenard
    7 : À l’ombre du clocher
    8 : La conquête d’un héritage
    9 : Soirs de Paris
    10 : Chagrin d’amour
    11 : Le revenant
    12 : Vers le bonheur
Pervenche – de Alfred Machin & Henry Wulschleger avec Suzy Love
CM Zidore ou les métamorphoses – de Louis Feuillade avec Blanche Montel
CM Séraphin ou les jambes nues – de Louis Feuillade avec Jane Rollette
CM Gustave est médium – de Louis Feuillade avec Georges Biscot
CM Marjolin ou la fille manquée – de Louis Feuillade avec Edouard Mathé
1922Le fils du flibustier – de Louis Feuillade avec Aimé Simon-Girard
    Sérial en 12 épisodes
    1 : La flibuste
    2 : Le pavillon noir
    3 : Le vaisseau maudit
    4 : Maman
    5 : La noce d’Anaïs
    6 : La mission d’un fils
    7 : Le justicier
    8 : La drogue blanche
    9 : Le passé
    10 : Le revenant de Saint-Fons
    11 : Le maître-chanteur
    12 : Le testament
CM Gaëtan ou le commis audacieux – de Louis Feuillade avec Georges Biscot
1923Vindicta – de Louis Feuillade avec Andrée Lionel
    Sérial en 5 épisodes
    1 : La terre qui tremble
    2 : L’intruse
    3 : L’emmurée
    4 : Le mariage de Blanche Césarin
    5 : Soir nuptial
Par-dessus le mur – de Pierre Colombier avec Dolly Davis
Le gamin de Paris – de Louis Feuillade avec René Poyen
Soirée mondaine – de Pierre Colombier avec Paulette Ray
L’orphelin de Paris – de Louis Feuillade avec René Poyen
    Sérial en 6 épisodes
    1 : Un détective de quinze ans
    2 : Un secret de famille
    3 : Sur la piste
    4 : L’homme de la montagne
    5 : Bas le masque
    6 : L’abîme
1924Le stigmate – de Louis Feuillade avec Jean Murat
    Sérial en 6 épisodes
    1 : Le mort vivant
    2 : Les deux mères
    3 : L’évasion
    4 : Nocturnes
    5 : La mère prodigue
    6 : La main
CM Lucette – de Louis Feuillade & Maurice Champreux avec Alice Tissot
CM Pierrot Pierrette – de Louis Feuillade avec René Poyen
Après l’amour – de Maurice Champreux avec Julio De Romero
1925Bibi la Purée – de Maurice Champreux avec Hélène Fax
    Sérial en 5 épisodes
    1 : Les avatars
    2 : Le spectre
    3 : Le traquenard
    4 : L’instruction
    5 : Désarmés
Le roi de la pédale – de Maurice Champreux avec Blanche Montel
1926Le p’tit parigot – de René Le Somptier avec Georges Biscot
    Sérial en 6 épisodes
    1 : Première partie
    2 : La belle inconnue
    3 : Le complot
    4 : Le mystère du Val d’Enfer
    5 : Zarka la sorcière
    6 : La loi des jeunes
Fiche créée le 22 mars 2020 | Modifiée le 1 mai 2020 | Cette fiche a été vue 457 fois
PREVIOUSJacques Charon || Henri-Amédée Charpentier || Fernand CharpinNEXT