CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Henri-Georges Clouzot
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ida Lupino



Date et Lieu de naissance : 4 février 1918 (Londres, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 3 août 1995 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Ida Lupino

ACTRICE
Image
1940 La grande évasion (high sierra) de Raoul Walsh avec Humphrey Bogart, Arthur Kennedy & Cornel Wilde
Image
1942 La manière forte / L’engrenage (the hard way) de Vincent Sherman avec Dennis Morgan & Joan Leslie
Image
1953 Bigamie (the bigamist) de Ida Lupino avec Joan Fontaine, Edmond O’Brien, Edmund Gwenn & Jane Darwell
Image
1975 La pluie du diable (the devil’s rain) de Robert Fuest avec Ernest Borgnine, Eddie Albert & John Travolta

Ida Lupino, née le 4 février 1918 à Londres, appartient à la célèbre famille Lupino, qui s’est illustrée dans le théâtre, comme sa mère, Connie O’Shea, le music-hall, comme son père, Stanley Lupino, ou le cinéma, comme son oncle, le célèbre comique du muet Lupino Lane. Encouragée par sa famille, elle suit les cours de la prestigieuse Royal Academy of Dramatic Arts, à Londres, et débute à l’écran dans son pays natal. Au milieu des années 1930, remarquée par Allan Dwan, elle tente sa chance à Hollywood et devient une vedette de la Warner.

Exigeante et consciente de sa valeur, Ida Lupino mène la vie dure au studio, refusant des rôles qu’elle n’estime «pas conformes à sa dignité d’actrice». Ceux qu’elle accepte, en revanche, lui permettent d’incarner des personnages denses et torturés, victimes de leur destin, mais aussi de leur ambition ou d’un amour impossible. Ainsi, dans «Une femme dangereuse» (1940) de Raoul Walsh, elle tue son mari pour se jeter dans les bras du camionneur George Raft. Comme il la repousse, elle l’accuse du crime. Dans le superbe film noir de Jean Negulesco, «La femme aux cigarettes» (1948), elle abat son patron, Richard Widmark, parce qu’il maltraite son associé Cornel Wilde, l’homme qu’elle aime. On n’oublie pas, dans ce film, la voix rauque de Ida Lupino et sa sublime chanson, «One for my baby (and one more for the road)», de Harold Arlen et Johnny Mercer. Dans «Le grand couteau» (1955) de Robert Aldrich, elle est la femme lassée et dure de Jack Palance, acteur alcoolique sur le déclin, qu’elle veut quitter, quitte à le pousser au suicide. Parfois, elle donne des compositions moins tendues et interprète des femmes plus humaines, accessibles à la pitié ou à un amour désintéressé. Elle est cette Marie qui, dans «La grande évasion (1941) de Raoul Walsh, s’attache aux pas du gangster pourchassé campé par un Humphrey Bogart, qui, d’abord, la repousse, puis se rapproche d’elle, même si c’est elle qui, sans le vouloir, provoque sa mort. Elle compose aussi cette aveugle qui, dans «La maison dans l’ombre» (1950) de Nicholas Ray, sait réconcilier avec la vie le policier amer et violent campé de façon magistrale par Robert Ryan. Après avoir incarné la mère aigrie de Steve McQueen dans «Junior Bonner» (1972) de Sam Peckinpah, Ida Lupino termine sa carrière au cinéma en participant à deux bons films d’horreur, «La pluie du diable» (1975) de Robert Fuest, avec Ernest Borgnine, et «Soudain les monstres» (1976) de Bert I. Gordon, avec Ralph Meeker.

Ida Lupino est aussi, dans l’Hollywood misogyne de l’époque, une des très rares femmes à avoir osé passer derrière la caméra. Et c’est ainsi qu’elle nous livre, dans les années 1950 et 1960, une poignée de films au ton âpre et à l’écriture concise, qui traitent parfois de sujets insolites dans la production d’alors. «Outrage» (1950), avec Mala Powers et Tod Andrews, parle ainsi du viol tandis que «The bigamist» (1953) aborde, comme le titre l’indique, la question de la bigamie au sein d’une société provinciale hypocrite. Mais son meilleur film, sans doute, est un impressionnant thriller, au rythme impeccable, «Le voyage de la peur» (1952) qui met en scène deux automobilistes contraints d’amener au Mexique un tueur psychopathe, William Talman, dont l’œil à la paupière paralysée ne se ferme jamais. Ida Lupino s’est aussi beaucoup consacrée à la télévision. On l’a vue dans des séries connues comme «Operation danger» (1972), «Les rues de San Francisco» (1974) ou encore «Columbo» (1972/74). Elle est décédée le 3 août 1977 à Los Angeles.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1931The love race – de Lupino Lane avec Stanley Lupino
1932Her first affair – de Allan Dwan avec George Curzon
The ghost camera – de Bernard Vorhaus avec John Mills
Le cercle de la mort ( money for speed / daredevils of earth ) de Bernard Vorhaus avec John Loder
1933High finance – de George King avec Gibb McLaughlin
I lived with you – de Maurice Elvey avec Ivor Novello
Prince of Arcadia – de Hanns Schwarz avec Carl Brisson
L’école de beauté ( search for beauty ) de Erle C. Kenton avec Robert Armstrong
Les gars de la marine ( come on marines ) de Henry Hathaway avec Monte Blue
1934Ready for love – de Marion Gering avec Richard Arlen
1935Paris in spring / Paris love song – de Lewis Milestone avec Tullio Carminati
Small girl – de Aubrey Scotto avec Kent Taylor
Peter Ibbetson – de Henry Hathaway avec Gary Cooper
Transatlantic Folies ( anything goes / tops is the limit ) de Lewis Milestone avec Bing Crosby
CM La fiesta de Santa Barbara ( the fiesta of Santa Barbara ) de Richard Thorpe avec Robert Taylor
    Seulement apparition
1936One rainy afternoon / Matinee scandal – de Rowland V. Lee avec Francis Lederer
Yours for the asking – de Alexander Hall avec Reginald Owen
Le joyeux bandit ( the gay desperado ) de Rouben Mamoulian avec Nino Martini
Les démons de la mer ( sea devils ) de Benjamin Stoloff avec Donald Woods
1937Nous marrions-nous ? ( let’s get married ) de Alfred E. Green avec Ralph Bellamy
Artistes et modèles ( artists and models ) de Raoul Walsh avec Jack Benny
Croisons le fer ( fight for your lady ) de Benjamin Stoloff avec John Boles
1938L’empreinte du loup solitaire ( the lone wolf spy hunt / the lone wolf’s daughter ) de Peter Godfrey avec Warren William
La douairière et les gangsters ( the lady and the mob ) de Benjamin Stoloff avec Lee Bowman
1939Les aventures de Sherlock Holmes ( Sherlock Holmes / the adventures of Sherlock Holmes ) de Alfred L. Werker avec Basil Rathbone
La lumière qui s’éteint ( the light that failed ) de William A. Wellman avec Ronald Colman
CM Screen snapshots series 18, No. 6 – de Ralph Staub avec Edward G. Robinson
    Seulement apparition
1940Une femme dangereuse ( they drive by night / the road to Frisco ) de Raoul Walsh avec Humphrey Bogart
La grande évasion ( high sierra ) de Raoul Walsh avec Cornel Wilde
Le vaisseau fantôme ( the sea wolf ) de Michael Curtiz avec Edward G. Robinson
1941Out of the fog – de Anatole Litvak avec John Garfield
Le crime d’Ellen Creed / La maison dans la brume ( ladies in retirement ) de Charles Vidor avec Louis Hayward
1942La péniche de l’amour ( moontide ) de Archie Mayo avec Jean Gabin
La vie commence à 8 heures 30 ( life begins at 8 :30 / the light of heart ) de Irving Pichel avec Monty Wooley
Et la vie recommence ( forever and a day ) de René Clair, Edmund Goulding, Frank Lloyd, Cedric Hardwicke, Victor Saville, Robert Stevenson & Herbert Wilcox avec Charles Laughton
La manière forte / L’engrenage ( the hard way ) de Vincent Sherman avec Dennis Morgan
    Prix NYFCC de la meilleure actrice par le cercle des critiques de cinéma de New York, USA
1943Remerciez votre bonne étoile ( thank your lucky stars ) de David Butler avec Eddie Cantor
    Seulement apparition & chansons
In our time – de Vincent Sherman avec Paul Henreid
    + chansons
1944Hollywood canteen – de Delmer Daves avec Roy Rogers
    Seulement apparition
1945Pillow to post – de Vincent Sherman avec Sidney Greenstreet
1946La vie passionnée des sœurs Brontë ( devotion ) de Curtis Bernhardt avec Olivia de Havilland
L’homme que j’aime ( the man I love ) de Raoul Walsh avec Robert Alda
    + chansons
1947Le repaire du forçat ( deep valley ) de Jean Negulesco avec Dane Clark
Tu ne m’échapperas pas ( escape me never ) de Peter Godfrey avec Errol Flynn
1948La femme aux cigarettes ( road house ) de Jean Negulesco avec Richard Widmark
    + chansons
Avant de t’aimer ( not wanted / shame / streets of sin / the streets of sin ) de Elmer Clifton avec Leo Penn
    Seulement scénario, production & réalisation de quelques scènes – Non créditée
1949Le démon de l’or ( lust for gold / for those who dare ) de S. Sylvan Simon avec Glenn Ford
L’araignée / La femme aux abois ( woman in hiding ) de Michael Gordon avec Howard Duff
Je veux vivre / Faire face ( never fear / the young lovers ) de Ida Lupino avec Hugh O’Brian
    Seulement scénario, production & réalisation
1950Outrage – de Ida Lupino avec Mala Powers
    Seulement scénario & réalisation
Jeu, set et match / Fort, vite et bien ( hard, fast and beautiful / mother of a champion ) de Ida Lupino avec Claire Trevor
    Seulement scénario & apparition
1951La maison dans l’ombre / L’admirable inspecteur Wilson ( on dangerous ground ) de Nicholas Ray avec Ward Bond
Ardente jeunesse ( on the loose ) de Charles Lederer avec Melvyn Douglas
    Seulement narration
1952Attention, mon amour ( beware, my lovely ) de Harry Horner avec Robert Ryan
Le voyage de la peur / L’auto-stop de la mort ( the hitch-hiker ) de Ida Lupino avec Edmond O’Brien
    Seulement scénario & réalisation
1953Jennifer – de Joel Newton avec Howard Duff
Bigamie / Le bigame ( the bigamist ) de Ida Lupino avec Joan Fontaine
1954Ici, brigade criminelle / Enfer privé ( private hell 36 / baby face killers ) de Don Siegel avec Steve Cochran
    + scénario & chansons
Femmes en prison ( women’s prison ) de Lewis Seiler avec Jan Sterling
1955Le grand couteau ( the big knife ) de Robert Aldrich avec Jack Palance
1956La cinquième victime ( while the city sleeps ) de Fritz Lang avec Rhonda Fleming
Strange intruder – de Irving Rapper avec Edmund Purdom
TV Screen directors playhouse – de Ida Lupino avec Peter Lorre
    Série – Réalisation de l’épisode « N° checked out »
TV Climax / Climax mystery theatre – de Ida Lupino avec Mary Anderson
    Série – Réalisation de l’épisode « Fury at dawn »
TV On trial / The Joseph Cotton show – de Ida Lupino avec Joseph Cotten
    Série – Réalisation de l’épisode « The trial of Mary Surratt »
1958 TV Mr. Adams and Eve – de Ida Lupino avec Howard Duff
    Série – Réalisation de l’épisode « Teenage idol »
1959 TV The Donna Reed show – de Ida Lupino avec Donna Reed
    Série – Réalisation de l’épisode « A difference of opinion »
TV 77 Sunset strip – de Ida Lupino avec Efrem Zimbalist Jr.
    Série – Réalisation des épisodes « The jukebox caper » & « A check will do nicely »
TV Hotel de Paree – de Ida Lupino avec Earl Holliman
    Série – Réalisation des épisodes « Sundance and the boat soldier » & « The man who believed in law »
1960 TV Tate – de Ida Lupino avec David McLean
    Série – Réalisation des épisodes « The Mary Hardin story » & « Stopover »
TV Dante – de Ida Lupino avec Alan Mowbray
    Série – Réalisation de l’épisode « Opening night »
TV Hong Kong – de Ida Lupino avec Rod Taylor
    Série – Réalisation des épisodes « The turncoat » & « Clear for action »
TV Alfred Hitchcock présente ( Alfred Hitchcock presents ) de Ida Lupino avec Alfred Hitchcock
    Série – Réalisation des épisodes « Sybilla » & « A crime for mothers »
TV Have gun will travel – de Ida Lupino avec Richard Boone
    Série – Réalisation de 8 épisodes
1961 TV L’homme à la carabine ( the rifleman ) de Ida Lupino avec Chuck Connors
    Série – Réalisation de l’épisode « Assault »
TV General Electric Theater / G.E. Theater – de Ida Lupino avec Ronald Reagan
    Série – Réalisation des épisodes « The iron silence » & « A very special girl »
TV Thriller / Boris Karloff’s thriller – de Ida Lupino avec Boris Karloff
    Série – Réalisation de 9 épisodes
1962 TV Sam Benedict – de Ida Lupino avec Edmond O’Brien
    Série – Réalisation des épisodes « Sugar and spice and everything... », « Everybody’s playing polo » & « Hear the mellow wedding bells »
TV Les incorruptibles ( the untouchables ) de Ida Lupino avec Robert Stack
    Série – Réalisation des épisodes « The torpedo », « The man in the cooler » & « A fist of five »
1963 TV Breaking Point – de Ida Lupino avec Paul Richards
    Série – Réalisation de l’épisode « Heart of marble, body of stone »
TV Le fugitif ( the fugitive ) de Ida Lupino avec David Janssen
    Série – Réalisation des épisodes « Fatso », « Glass tighrope » & « The garden house »
1964 TV Dr. Kildare – de Ida Lupino avec Richard Chamberlain
    Série – Réalisation de l’épisode « To walk in grace »
TV Haute tension ( Kraft suspense theatre / crisis ) de Ida Lupino avec Jack Klugman
    Série – Réalisation de l’épisode « The threatening eye »
TV La quatrième dimension ( the twilight zone ) de Ida Lupino avec Robert Keith
    Série – Réalisation de l’épisode « The masks »
TV The rogues – de Ida Lupino avec Charles Boyer
    Série – Réalisation des épisodes « Bow to a master » & « Hugger-Mugger, by the sea »
TV Docteur Novak ( Dr. Novak ) de Ida Lupino avec James Franciscus
    Série – Réalisation des épisodes « May day, may day… », « Day in the year » & « Love in the wrong season »
1965Le dortoir des anges ( the trouble with angels ) de Ida Lupino avec Rosalind Russell
    Seulement réalisation
TV Ma sorcière bien aimé ( bewitched ) de Ida Lupino avec Elizabeth Montgomery
    Série – Réalisation de l’épisode « A Is for Aardvark »
TV L’île aux naufragés ( Gilligan’s Island ) de Ida Lupino avec Bob Denver
    Série – Réalisation de 4 épisodes
1966 TV Honey West – de Ida Lupino avec Anne Francis
    Série – Réalisation de l’épisode « How brillig, O, beamish boy »
TV Bob Hope presents the Chrysler Theatre – de Ida Lupino avec Bob Hope
    Série – Réalisation de l’épisode « Holloway’s daughters »
TV Le Virginien ( the Virginian ) de Ida Lupino avec James Drury
    Série – Réalisation de l’épisode « Dead-Eyed Dick »
1967 TV Dundee and the Culhane – de Ida Lupino avec John Mills
    Série – Réalisation de l’épisode « The thy brother’s keeper brief »
TV Daniel Boone – de Ida Lupino avec Fess Parker
    Série – Réalisation de l’épisode « The king’s shilling »
1968 TV Madame et son fantôme ( the ghost & Mrs. Muir ) de Ida Lupino avec Hope Lange
    Série – Réalisation de l’épisode « Madeira, my dear ? »
1969Backtrack ! – de Earl Bellamy avec Fernando Lamas
1972Junior Bonner, le dernier bagarreur ( Junior Bonner) de Sam Peckinpah avec Steve McQueen
Deadhead miles – de Vernon Zimmerman avec Alan Arkin
    Seulement apparition
1975La pluie du diable ( the devil’s rain ) de Robert Fuest avec Ernest Borgnine
    Golden Scroll du meilleur second rôle féminin par l’Académie des films de science fiction, fantastiques & d’horreur, USA

My boys are good boys – de Bethel G. Buckalew avec Lloyd Nolan
1976Soudain les monstres ( the food of the gods / H.G. Wells’ food of the gods ) de Bert I. Gordon avec Ralph Meeker
Fiche créée le 4 février 2012 | Modifiée le 31 mars 2015 | Cette fiche a été vue 3297 fois
PREVIOUSRoldano Lupi || Ida Lupino || Federico LuppiNEXT