CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fętons aujourd'hui l'anniversaire de Harpo Marx
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Imre Antal



Date et Lieu de naissance : 31 juillet 1935 (Hódmezővásárhely, Hongrie)
Date et Lieu de décčs : 15 avril 2008 (Budapest, Hongrie)
Nom Réel : Imre Antal

ACTEUR
Image
1969 Dis-moi bonjour (szemüvegesek) de Sándor Simó avec Mari Töröcsik & István Bujtor
Image
1979 Circus maximus – de Géza von Radványi avec Ági Margitai, Antal Páger, Tamás Major & Gábor Reviczky
Image
1980 Kojak Budapesten – de Sándor Szalkay avec László Inke, Cecília Esztergályos & Klári Tolnay
Image
2006 Szüzijáték – de István Kovács avec Gergely Roszik, Anikó Kenéz, Gábor Dióssy & Péter Straub

Imre Antal nait le 31 juillet 1935, ŕ Hódmezővásárhely, une petite ville touristique, située au sud-est de la Hongrie en bordure de la Tisza, jumelée avec la ville Française de Vallauris. En 1967, il débute sa carričre artistique en apparaissant dans le film de son compatriote János Herskó, «A propos de Vera» et enchaine avec «Ezek a fiatalok» de Tamás Banovich.

Le cinéma hongrois a du mal ŕ dépasser les frontičres de l’occident et, c’est vers la télévision, qui se popularise en Hongrie, que Imre Antal se tourne dčs 1968, avec un rôle récurrent dans la série d’aventures «Bors» de Sándor Simó et István Szabó, l’histoire d’une famille de communistes hongrois de la fin de la premičre guerre mondiale jusqu’ŕ 1945. La męme année, il revient vers le grand écran pour «A Hamis Izabella» de István Bácskai Lauro, un film policier adapté de la romancičre hongroise Agnčs Fédor puis l’année suivante dans «Dis-moi bonjour» écrit et réalisé par Sándor Simó qui sera primé au Festival du Film de Locarno en Suisse dans la catégorie meilleur réalisateur. En 1969, Imre Antal est au générique de «N.N. a halál angyala» réalisé par János Herskó, mais son nom n’est pas crédité. Il reste en retrait des plateaux de télévision et de cinéma pendant presque dix ans se consacrant principalement au théâtre. Il revient au cinéma en 1978 pour apparaître au générique de «Tíz év múlva» de Lányi András. Par la suite, il fait parti de la distribution de «Circus maximus» (1979) de Géza von Radványi, puis de la comédie policičre mettant en scčne un policier américain, interprété par László Inke, muté ŕ Budapest, sobrement intitulée «Kojak Budapesten» (1980), avec également Cecília Esztergályos, Klári Tolnay et Ádám Szirtes. En 1980, il revient vers le petit écran car la chaine «MTV Public» lui offre a sa propre série télévisée intitulée «Szeszélyes évszakok» que nous pourrions traduire par «Capricieuses saisons» qui est diffusée trimestriellement et reste ŕ l’antenne prčs de vingt-cinq ans. Il y interprčte son propre rôle.

En 1990, Imre Antal tourne «God afton, Herr Wallenberg», la biographie de Raoul Wallenberg, diplomate suédois qui a sauver un nombre impressionnant de Juifs Hongrois durant la Seconde Guerre Mondiale. Ce film est un succčs et sera nominé au Festival International du Film de Berlin dans la catégorie meilleur film et aux Prix Guldbagge (le Festival International du Cinéma Suédois), ou il remporte le prix de la meilleure photo pour Esa Vuorinen, du meilleur film, du meilleur réalisateur ainsi que le prix du meilleur scénario pour Kjell Grede. Cette production recevra également le prix du meilleur film au Festival du Film Nordique de Lübeck, en Allemagne. En 1992, Imre Antal apparaît dans le premier épisode de la série produit par la France, la Hongrie et le Portugal, «Le trésor des Templiers», réalisé par Daniel Moosmann et Sándor Mihályfy, dont la distribution est essentiellement hongroise, puis, la męme année, dans «Ördög vigye» de Róbert Pajer avec Sŕndor Gŕspar qui recevra le prix du meilleur acteur par la critique du cinéma Hongrois.

Début 2006, l’acteur fait ses débuts en qualité de présentateur sur la chaine privée de la télévision hongroise «RTL Klub» auprčs de Andrŕs Csonka, le présentateur vedette de la chaîne. A l’automne de cette męme année, les médecins diagnostiquent un cancer qui ne tarde pas ŕ se généralisé. Fatigué, Imre Antal se retire de la scčne pour la quitter définitivement le 15 avril 2008. Il avait soixante-deux ans.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1967Ŕ propos de Véra ( szevasz, Vera! ) de János Herskó avec Mária Neményi
Ezek a fiatalok – de Tamás Banovich avec Balázs Kosztolányi
    Seulement apparition
1968A Hamis Izabella – de István Bácskai Lauro avec Sándor Pécsi
L’homme de Kiev ( the fixer ) de John Frankenheimer avec Alan Bates
1969Dis-moi bonjour ( szemüvegesek ) de Sándor Simó avec Mari Töröcsik
N.N. l’ange de la mort ( N.N. a halál angyala ) de János Herskó avec Miklós Gábor
1978Tíz év múlva – de Lányi András avec Balogh Tamás
1979Circus maximus – de Géza von Radványi avec Ági Margittay
1980Kojak Budapesten – de Sándor Szalkay avec Klári Tolnay
1981Ripacsok – de Pál Sándor avec Dorottya Udvaros
1990God afton, Herr Wallenberg / En passionshistoria frĺn verkligheten – de Kjell Grede avec Stellan Skarsgĺrd
1992Ördög vigye – de Róbert Pajer avec Irén Psota
1995Csajok – de Ildikó Szabó avec Mariann Szalay
2002 CM A Titkos hely – de Lóránd Banner-Szűcs avec Károly Gesztesi
2006Szüzijáték – de István Kovács avec Lili Bordán
Fiche créée le 24 avril 2008 | Modifiée le 28 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 4454 fois
PREVIOUSSolveig Anspach || Imre Antal || Laura AntonelliNEXT