CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lauretta Masiero
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean-Loup Dabadie



Date et Lieu de naissance : 27 septembre 1938 (Paris, France)►
Date et Lieu de décès : 24 mai 2020 (Paris, France)►
Nom Réel : Jean-Loup Dabadie

SCENARISTE
Image
1972 César et Rosalie – de Claude Sautet avec Yves Montand, Romy Schneider, Sami Frey & Carlo Nell
Image
1976 Un éléphant ça trompe énormément – de Yves Robert avec Claude Brasseur, Victor Lanoux & Jean Rochefort
Image
1984 La septième cible – de Claude Pinoteau avec Lino Ventura, Jean Poiret, Roger Planchon & Lea Massari
Image
2017 Le collier rouge – de Jean Becker avec François Cluzet, Nicolas Duvauchelle, Patrick Descamps & Sophie Verbeeck

Fils de Marcel Dabadie, parolier de Maurice Chevalier ou Jean Sablon, Jean-Loup Dabadie est né le 27 septembre 1938 à Paris. Il passe son enfance avec ses grands-parents paternels à La Tronche, en Isère, commune limitrophe de Grenoble où il est scolarisé. De retour à Paris, il poursuit ses études aux lycées Janson-de-Sailly et Louis-le-Grand avant de devenir étudiant en lettres. En 1957, il publie son premier roman «Les yeux secs» puis entame une carrière de journaliste pour différentes revues.

Alors qu’il effectue son service militaire dans un régiment de parachutistes à Tarbes, Jean-Loup Dabadie envoie des sketches à Guy Bedos que ce dernier interprète dès 1962. C’est le début d’une amitié professionnelle indéfectible. Avec son accent pied-noir, il interprète des classiques comme «Bonne fête Paulette» ou «Le boxeur». Ensemble, ils écrivent le spectacle «Tête-bêche» (1966) que Guy Bedos joue avec Sophie Daumier. Parallèlement, il entame une carrière de parolier avec «Le petit garçon» (1967) pour Serge Reggiani. Sollicité par les artistes de variété, il travaille avec Michel Polnareff pour «On ira tous au paradis» ou «Lettre à France» ou Julien Clerc pour «Ma préférence» ou «Femmes, je vous aime». On se souvient également de son texte non chanté «Maintenant je sais» (1974) pour Jean Gabin.

Au cinéma, Jean-Loup Dabadie débute en participant à l’écriture du sketch «Ella» du film «Les parisiennes» (1961) de Jacques Poitrenaud. Réalisateur qu’il retrouve pour «Carré de dames pour un as» et «Le canard en fer blanc», deux films dont Roger Hanin est tête d’affiche. En 1968, il sollicite Claude Sautet pour réaliser l’adaptation d’un roman de Paul Guimard «Les choses de la vie» avec Michel Piccoli et Romy Schneider. C’est le début d’un cycle de portraits intimistes contemporains, «Max et les ferrailleurs» (1970), «César et Rosalie» (1971), «Vincent, François, Paul et les autres» (1974) et «Une histoire simple» (1978). En 1969, il entame sa collaboration avec Yves Robert sur «Clérambard» (1969). Ensemble, ils signent un dyptique devenu culte «Un éléphant, ça trompe énormément» (1976) et «Nous irons tous au paradis» (1977) avec le quatuor Jean Rochefort, Claude Brasseur, Guy Bedos et Victor Lanoux. Il scénarise également «La gifle» (1974) de Claude Pinoteau et «Le sauvage» (1975) de Jean-Paul Rappeneau. En 1967, il écrit sa première pièce de théâtre «La famille écarlate» avec Pierre Brasseur. Il adapte «Le vison voyageur» (1969) avec Jean Poiret et Michel Serrault, «Madame Marguerite» (1975) avec Annie Girardot ou «Deux sur une balançoire» (1985) avec Jacques Weber et Nicole Garcia. En 1990, il met en scène Pierre Dux et Jane Birkin dans «Quelque part dans cette vie». Sa dernière pièce «Je ne suis pas un homme facile» (1992) est interprétée par Michel Leeb.

Dans les années 80, Jean-Loup Dabadie poursuit sa carrière au cinéma sans renouer avec le succès d’antan. Il retrouve Claude Sautet pour «Garçon!» (1983), Claude Pinoteau pour «La septième cible» (1984) ou Yves Robert pour «Le bal des casse-pieds» (1991). Il collabore à trois reprises avec Jean Becker pour «La tête en friche» (2009), «Bon rétablissement» (2013) et «Le collier rouge» (2017). Il est élu à l’Académie Française en 2008. Alors qu’il termine l’adaptation du roman de Georges Simenon «Les volets verts», Jean-Loup Dabadie décède le 24 mai 2020 à l’âge de 81 ans à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière de Paris. Il est inhumé au cimetière des Portes-en-Ré sur l’Île de Ré dans le caveau familial.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1961Les parisiennes – de Marc Allégret, Claude Barma, Michel Boisrond & Jacques Poitrenaud avec Dany Saval
    Segment « Ella » de Jacques Poitrenaud
Conduite à gauche – de Guy Lefranc avec Dany Robin
1964La bonne occase – de Michel Drach avec Edwige Feuillère
1965Le lit à deux places ( the double bed / raccont i a due piazze ) de François Dupont-Midy, Jean Delannoy & Gianni Puccini avec Sylva Koscina
    Segment « Le monsieur de passage » de François Dupont-Midy
La tête du client – de Jacques Poitrenaud avec Sophie Desmarets
Les sultans – de Jean Delannoy avec Gina Lollobrigida
1966À belles dents – de Pierre Gaspard-Huit avec Mireille Darc
Carré de dames pour un as – de Jacques Poitrenaud avec Roger Hanin
Le canard en fer blanc – de Jacques Poitrenaud avec Lila Kedrova
1968Erotissimo – de Gérard Pirès avec Annie Girardot
    Seulement chansons
1969Clérambard – de Yves Robert avec Philippe Noiret
    + chansons
Les choses de la vie – de Claude Sautet avec Romy Schneider
    + chansons
1970Max et les ferrailleurs – de Claude Sautet avec Michel Piccoli
La poudre d’escampette – de Philippe de Broca avec Marlène Jobert
Ca n’arrive qu’aux autres – de Nadine Trintignant avec Marcello Mastroianni
    Seulement chansons
1971Chère Louise – de Philippe de Broca avec Jeanne Moreau
1972Une belle fille comme moi – de François Truffaut avec Bernadette Lafont
    + chansons & apparition
César et Rosalie – de Claude Sautet avec Yves Montand
Le silencieux – de Claude Pinoteau avec Lino Ventura
1973Salut l’artiste – de Yves Robert avec Françoise Fabian
1974La gifle – de Claude Pinoteau avec Isabelle Adjani
Vincent, François, Paul et les autres… – de Claude Sautet avec Serge Reggiani
1975Le sauvage – de Jean-Paul Rappeneau avec Catherine Deneuve
1976Un éléphant ça trompe énormément – de Yves Robert avec Claude Brasseur
Violette & François – de Jacques Rouffio avec Jacques Dutronc
1977Nous irons tous au paradis – de Yves Robert avec Victor Lanoux
1978Une histoire simple – de Claude Sautet avec Romy Schneider
1979Courage fuyons ! – de Yves Robert avec Jean Rochefort
    + chansons
1980Clara et les chics types – de Jacques Monnet avec Daniel Auteuil
1983Attention une femme peut en cacher une autre ! – de Georges Lautner avec Miou-Miou
Garçon ! – de Claude Sautet avec Yves Montand
La fille en rouge ( the woman in red ) de Gene Wilder avec Gilda Radner
1984La septième cible / La 7ème cible – de Claude Pinoteau avec Jean Poiret
    Prix du meilleur scénario original au Mystfest, Italie
1986Descente aux enfers – de Francis Girod avec Sophie Marceau
Attention bandits ! – de Claude Lelouch avec Patrick Bruel
    Seulement chansons
1991Le bal des casse-pieds – de Yves Robert avec Jean Carmet
1993Intersection – de Mark Rydell avec Richard Gere
    Seulement scénario original
2001La mémoire dans la peau ( the bourne identity ) de Doug Liman avec Matt Damon
    Seulement chansons
2002 DO Claude Sautet ou la magie invisible – de N.T. Binh avec José Giovanni
    Seulement apparition
2003Podium – de Yann Moix avec Benoît Poelvoorde
    Seulement chansons
2007Par suite d’un arrêt de travail... – de Frédéric Andréi avec Patrick Timsit
    Seulement supervision du scénario
Deux jours à tuer – de Jean Becker avec Albert Dupontel
    Seulement chansons
2009La tête en friche – de Jean Becker avec Gérard Depardieu
    + chansons
2011À perdre la raison – de Joachim Lafosse avec Emilie Dequenne
    Seulement chansons
2013Bon rétablissement ! – de Jean Becker avec Gérard Lanvin
DO Romy Schneider, à fleur de peau – de Bertrand Tessier avec Bertrand Tavernier
    Seulement apparition
2014 DO Polnareff au cinéma: quand l’écran s’allume – de Fabrice Laffont avec Michel Polnareff
    Seulement apparition
2017Le collier rouge – de Jean Becker avec François Cluzet
Sparring – de Samuel Jouy avec Mathieu Kassovitz
    Seulement chansons
Fiche créée le 25 mai 2020 | Modifiée le 25 juin 2020 | Cette fiche a été vue 1311 fois
PREVIOUSHoward Da Silva || Jean-Loup Dabadie || Pierre DacNEXT