CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Eddie Cantor
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean-Pierre Rambal



Date et Lieu de naissance : 13 septembre 1931 (Marseille, France)
Date et Lieu de décès : 18 septembre 2001 (Paris, France)
Nom Réel : Jean-Pierre Marcel Rambal

ACTEUR

Né le 13 septembre 1931 à Marseille, Jean-Pierre Rambal débute sa carrière dans des cabarets de la rive gauche où il joue un numéro de timide qui lui permet d’acquérir une petite notoriété puis entame une carrière sur les scènes des théâtres parisiens où il apparaît régulièrement dans les années soixante notamment dans des pièces de Marcel Aymé ou dans «Extra-Muros» (1967) de et avec Raymond Devos.

S’il débute au cinéma en 1959 dans «Le Saint mène la danse» avec Félix Marten interprétant Simon Templar, on se souvient de son rôle d’arbitre dans «Les vieux de la vieille» (1960) de Gilles Grangier où il a maille à en partir avec Pierre Fresnay, Jean Gabin et Noël-Noël. Par la suite, tout au long de sa carrière, Philippe de Broca l’emploie régulièrement dans ses comédies: «Le farceur» (1960) avec Jean-Pierre Cassel, un sketch des «Veinards» (1962) «Le magnifique» (1973) ou «L’incorrigible» (1975) avec Jean-Paul Belmondo et «Tendre Poulet» (1977) avec Annie Girardot et Philippe Noiret où ses prestations relèvent de silhouettes composant régulièrement des domestiques.

En réalité, sa carrière va être marquée par deux prestations télévisuelles qui ne débouchent pas réellement sur des rôles dignes de son talent. En 1975, il interprète le Professeur Plumecousin de «Brok et Chnok», une séquence enfantine de l’émission «Les visiteurs de mercredi» de Christophe Izard. Dans le même état d’esprit, il prête sa voix à Max le ver de terre, dans «Maya l’abeille» (1978) et à Jules dans «Le village dans les nuages» (1982). Mais surtout, en 1977, il obtient le rôle titre de la série «La lune papa» où il interprète un père qui ne peut rien refuser à son fils. Deux prestations où «sa voix douce et son physique filiforme deviennent familiers aux enfants» («Louis de Funès, histoire d’une saga» – Flammarion).

Repéré par Louis de Funès lors de son passage d’une émission d’«Aujourd’hui Madame» consacré à la timidité, Jean Girault fait appel à lui pour remplacer Christian Marin dans «Le gendarme et les extraterrestres» (1978) mais accaparé par le théâtre il ne peut participer au tournage du sixième volet «Le gendarme et les gendarmettes». Dans le même style «dégingandé» que Christian Marin, il compose le Maréchal des Logis Taupin. Entre-temps, il prête sa voix pour le commentaire de «La soupe aux choux» (1981) de Jean Girault. Ses dernières apparitions à l’écran relèvent de l’anecdotique: facteur dans «Tendres cousines» (1980) de David Hamilton, pompiste dans «Josepha» (1981) de Christopher Frank dans une scène mémorable avec Miou-Miou ou passant sous la pluie dans «Mohamed Bertrand Duval» (1991) de Alex Métayer, son dernier rôle au cinéma.

À la fin de sa carrière, Jean-Pierre Rambal se consacre essentiellement à la télévision et au théâtre. Sur le petit écran, il apparaît dans une série qui connait un gros succès «Papa poule» (1980) avec Sady Rebbot ou des épisodes de la sitcom «Marc et Sophie» (1987) avec Gérard Rinaldi et Julie Arnold. Sur scène, il est le partenaire de Jean-Jacques dans «Et ta sœur?...» (1981), Jean-Pierre Marielle dans «Clérambard» (1986) ou Jean-Claude Brialy dans «L’illusionniste» (1989). Etrangement ignoré des dictionnaires ou des sites consacrés aux comédiens, Jean-Pierre Rambal décède discrètement le 13 septembre 2001 à Paris.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1959Le Saint mène la danse – de Jean Nahun avec Jean Desailly
1960Le farceur – de Philippe de Broca avec Anouk Aimée
Les vieux de la vieille – de Gilles Grangier avec Pierre Fresnay
1961Auguste – de Pierre Chevalier avec Fernand Raynaud
Le tracassin / Les plaisirs de la ville – de Alex Joffé avec Bourvil
1962Les veinards – de Jean Girault, Philippe de Broca & Jacques Pinoteau avec Darry Cowl
    + dialogues & scénario – Segment « Une nuit avec une vedette »
Mon oncle du Texas – de Robert Guez avec Valéry Inkijinoff
1963 CM Chroniques anachroniques – de Bernard Deflandre avec Anne Carrère
1964Le petit monstre – de Jean-Paul Sassy avec Noël Roquevert
Lucky Jo – de Michel Deville avec Pierre Brasseur
Cent briques et des tuiles – de Pierre Grimblat avec Marie Laforêt
1965Un milliard dans un billard ( diamantenbilliard ) de Nicolas Gessner avec Jean Seberg
1971L’œuf – de Jean Herman avec Marie Dubois
1973Le magnifique – de Philippe de Broca avec Jacqueline Bisset
1974Comme un pot de fraises ! – de Jean Aurel avec Jean-Claude Brialy
Soldat Duroc… ça va être ta fête ! – de Michel Gérard avec Pierre Tornade
Vous ne l’emporterez pas au paradis – de François Dupont-Midi avec Charles Denner
1975L’incorrigible – de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo
1977Madame Claude – de Just Jaeckin avec Françoise Fabian
La vie parisienne – de Christian-Jaque avec Dany Saval
Le beaujolais nouveau est arrivé – de Jean-Luc Voulfow avec Jean Carmet
Tendre poulet – de Philippe de Broca avec Annie Girardot
1978L’horoscope / Fais gaffe à la marche – de Jean Girault avec Evelyne Buyle
Le gendarme et les extra terrestres – de Jean Girault avec Louis de Funès
Laisse-moi rêver / Drôles de diams – de Robert Ménéguoz avec Myriam Boyer
1979Clair de femme – de Costa-Gavras avec Romy Schneider
La fac en délire / Les huitres à la moutarde ( traumbus / austern mit senf ) de Franz Antel avec Stéphane Hillel
1980Le bar du Téléphone – de Claude Barrois avec François Périer
Tendres cousines – de David Hamilton avec Macha Méril
Fais gaffe à la Gaffe ! – de Paul Boujenah avec Roger Mirmont
1981Votre enfant m’intéresse – de Jean-Michel Carré avec Danièle Ajoret
Josepha – de Christopher Frank avec Miou-Miou
La soupe aux choux – de Jean Girault avec Jacques Villeret
    Seulement voix
1984Le bon roi Dagobert ( Dagobert ) de Dino Risi avec Coluche
1991Le secret de Sarah Tombelaine – de Daniel Lacambre avec Irène Jacob
    Seulement voix
Mohamed Bertrand-Duval – de Alex Métayer avec Didier Pain
Fiche créée le 19 août 2010 | Modifiée le 21 août 2010 | Cette fiche a été vue 5613 fois
PREVIOUSJacques Ramade || Jean-Pierre Rambal || Marjorie RambeauNEXT