CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Vera Miles
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jeanne Crain



Date et Lieu de naissance : 25 mai 1925 (Barstow, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 14 décembre 2003 (Santa Barbara, Californie, USA)
Nom Réel : Jeanne Crain

ACTRICE

Fille d’un professeur d’anglais d’origines irlandaises, Jeanne Crain vient au monde, le 25 mai 1925, à Barstow en Californie. Elle étudie l’art dramatique à la fameuse université de Los Angeles UCLA. Lauréate du prix de Miss Long Beach en 1943, elle finie dans les cinq premières au concours de Miss America. Orson Welles remarque la jeune beauté et lui fait passer des tests pour son film «La splendeur des Amberson». Jeanne n’est hélas pas retenue, mais un talent scout s’intéresse à elle. Elle est présentée à Daryl F. Zanuck et signe aussitôt un contrat avec la Twentieth Century Fox. En 1943, le maître des comédies musicales Busby Berkeley l’engage pour un petit rôle dans «Banana split» aux côtés de la tornade brésilienne Carmen Miranda.

Par la suite, Jeanne Carin tourne dans plusieurs films musicaux ou familiaux sans envergure, parmi lesquels: «Le jockey de l’amour» (1943) avec Walter Brennan, «Margie» (1946) avec Glenn Langan et «Quadrille d’amour» (1946) avec Cornel Wilde. En 1948, la belle actrice obtient enfin un rôle à la hauteur de ses espérances dans «Chaînes conjugales» de Joseph L. Mankiewicz. L’année suivante, Jeanne confirme son talent dans «L’éventail de Lady Windermere» de Otto Preminger. En 1949, la jeune actrice réalise sa plus grande performance, interprétant le rôle d’une insolite négresse blanche (le public américain n’aurait pas accepté qu’une femme noire puisse tourner des scènes d’amour avec un homme blanc) pour «L’héritage de la chair» de Elia Kazan. Pour ce rôle, elle obtient une nomination aux Academy Awards pour le meilleur rôle féminin. L’Oscar sera finalement décerné à Olivia de Havilland pour «L’héritière», mais Jeanne est désormais une étoile hollywoodienne très en vue.

Dans les années cinquante, Jeanne Crain donne la réplique aux plus grandes stars masculines: Cary Grant dans «On murmure dans la ville» (1951), Kirk Douglas dans «L’homme qui n’a pas d’étoile» (1954), Glenn Ford dans «La première balle tue» (1956), Jeff Chandler dans «La robe déchirée» (1956) et Frank Sinatra dans «Le pantin brisé» (1957). Entre temps, en 1954, elle rompt son contrat avec la fox et prend sa carrière en main.

En 1961, Jeanne Crain tourne deux péplums à Cinecittà, en Italie: «Ponce Pilate» de Irving Rapper, aux côtés du français Jean Marais et «Nefertiti, Reine du Nil » de Fernando Cerchio auprès de Edmund Purdom et Vincent Price. Elle s’éloigne progressivement des plateaux de cinéma pour s’occuper de son ranch et de sa nombreuse famille. En effet, mariée depuis 1946 avec l’acteur Paul Brickman, le couple aura eu sept enfants et survivra à une procédure de divorce en 1956. La décénie suivante, Jeanne apparaît encore dans quelques productions cinématographiques ou télévisées, mais se retire définitivement en 1971, après le tournage du film catastrophe de John Guillermin, «Alerte à la bombe».

Jeanne Crain apprécie pleinement sa nouvelle vie familiale loin des projecteurs et de la vie publique. Plus personne n’entendra parler de la star, jusqu’au 1er octobre 2003, jour de la disparition de son mari. Très affectée, Jeanne succombe à une crise cardiaque le 14 décembre de la même année, dans sa propriété de Santa Barbara, en Californie. Son corps repose désormais au cimetière de cette même ville.

© Philippe PELLETIER

copyright
1943Banana split ( the gang’s all here / the girls he left behind ) de Busby Berkeley avec Carmen Miranda
Le jockey de l’amour / Premier amour ( home in Indiana ) de Henry Hathaway avec Walter Brennan
1944In the meantime, Darling – de Otto Preminger avec Frank Latimore
Winged victory – de George Cukor avec Lee J. Cobb
CM The all-star bond rally – de Michael Audley avec Harpo Marx
    Seulement apparition
1945La foire aux illusions ( state fair / it happened one summer ) de Walter Lang avec Donald Meek
Péché mortel ( leave her to heaven ) de John M. Stahl avec Dennis Price
1946Margie – de Henry King avec Glenn Langan
Quadrille d’amour ( centennial summer ) de Otto Preminger avec Cornel Wilde
1947Choisie entre toutes ( you were meant for me ) de Lloyd Bacon avec Dan Dailey
1948Chaînes conjugales / Lettres à trois femmes ( a letter to three wives ) de Joseph L. Mankiewicz avec Kirk Douglas
L’amour sous les toits ( apartment for Peggy ) de George Seaton avec William Holden
1949L’éventail de Lady Windermere ( the fan / Lady Windermere’s fan ) de Otto Preminger avec George Sanders
L’héritage de la chair / Pinky, la négresse blanche ( Pinky ) de Elia Kazan avec Ethel Barrymore
Treize à la douzaine ( cheaper by the dozen ) de Walter Lang avec Clifton Webb
1950Parade du rythme ( I’ll get by ) de Richard Sale avec Victor Mature
    Seulement apparition
1951Le temps des cerises ( take care of my little girl ) de Jean Negulesco avec Jeffrey Hunter
On murmure dans la ville / le mystérieux Dr. Praetorius ( people will talk ) de Joseph L. Mankiewicz avec Cary Grant
Agence Cupidon ( the model and the marriage broker ) de George Cukor avec Scott Brady
1952Six filles à marier / Six filles cherchent un mari ( belles on their toes ) de Henry Levin avec Myrna Loy
La sarabande des pantins ( O. Henry’s Full house / full house ) de Henry Hathaway, Howard Hawks, Henry King, Henry Koster & Jean Negulesco avec Charles Laughton
1953Le crime était signé ( Vicki ) de Harry Horner avec Richard Boone
Meurtre à bord ( dangerous crossing ) de Joseph M. Newman avec Michael Rennie
La cité des tueurs ( city of bad men ) de Harmon Jones avec Dale Robertson
1954Duel dans la jungle ( duel in the jungle ) de George Marshall avec Dana Andrews
L’homme qui n’a pas d’étoile / L’homme sans destin ( man without a star ) de King Vidor avec Kirk Douglas
1955Les hommes épousent les brunes / À Paris tous les quatre ( gentlemen marry brunettes ) de Richard Sale avec Jane Russell
Grève d’amour ( the second greatest sex ) de George Marshall avec George Nader
1956La première balle tue ( the fasted gun alive ) de Russell Rouse avec Glenn Ford
La robe déchirée / Mort sur la voie publique ( the tattered dress ) de Jack Arnold avec Jeff Chandler
1957Le pantin brisé ( the joker is wild / all the way / the joker ) de Charles Vidor avec Frank Sinatra
CM The heart of show business – de Ralph Staub avec Bing Crosby
    Seulement apparition
1959Madison Avenue – de H. Bruce Humberstone avec Eddie Albert
1960Tonnerre sur Timberland ( guns of Timberland ) de Robert D. Webb avec Gilbert Roland
Twenty plus two / It started in Tokyo – de Joseph M. Newman avec David Janssen
1961Ponce Pilate ( Ponzio Pilato / Pontius Pilate ) de Irving Rapper & Gian Paolo Callegari avec Jean Marais
Nefertiti, reine du Nil ( Nefertiti, regina del Nilo / queen of the Nile / Nefertiti, queen of the Nile ) de Fernando Cerchio avec Vincent Price
1962Par le fer et par le feu ( col ferro e col fuocco / daggers of blood / invasion / with fire and sword ) de Fernando Cerchio avec Pierre Brice
1966Terreur au Km 52 ( hot rods to hell / 52 miles to midnight ) de John Brahm avec Dana Andrews
1970The night god screamed / Scream – de Lee Madden avec Alex Nicol
1971Alerte à la bombe ( skyjacked / sky terror ) de John Guillermin avec Walter Pidgeon
Fiche créée le 26 janvier 2006 | Modifiée le 24 avril 2016 | Cette fiche a été vue 8065 fois
PREVIOUSYvonne Craig || Jeanne Crain || Susanne CramerNEXT