CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Guy Jacques
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

John Cazale



Date et Lieu de naissance : 12 août 1935 (Boston, Massachussetts, USA)
Date et Lieu de décès : 12 mars 1978 (New York, New York, USA)
Nom Réel : John Frank Charles Cazale

ACTEUR
Image
1971 Le parrain (the godfather) de Francis Ford Coppola avec Marlon Brando, Al Pacino & James Caan
Image
1973 Conversation secrète (the conversation) de Francis Ford Coppola avec Gene Hackman & Harrison Ford
Image
1975 Un après-midi de chien (dog day afternoon) de Sidney Lumet avec Al Pacino & Charles Durning
Image
1977 Voyage au bout de l’enfer (the deer hunter) de Michael Cimino avec Robert De Niro & Meryl Streep

John Cazale nait le 12 août 1935 à Boston dans l’état du Massachussetts aux Etats-Unis. D’origine italienne par son père et américaine par sa mère, il suit une scolarité à l’Oberlin College puis s’inscrit aux cours d’art dramatique de l’Université de Boston. Il s’installe à New-York et travaille comme coursier pour une compagnie pétrolière. Parallèlement, il fait ses premiers pas sur scène dans des pièces Off-Broadway. Acteur prometteur, il est cité à deux reprises aux «Obie Awards» pour la saison 1967/1968, pour ses prestations dans «The indian wants the Bronx» et «The line».

La carrière cinématographique de John Cazale débute en 1962, il joue le rôle d’un hippie, dans un court métrage d’université de dix minutes réalisé par Marvin Starkman «The american way. Après une parenthèse d’une dizaine d’années consacrée au théâtre, accompagné de Al Pacino son ami d’enfance, il auditionne pour la superproduction que prépare Francis Ford Coppola tiré du best seller de Mario Puzo, «Le Parrain», avec Marlon Brando en tête d’affiche. John Cazale obtient le rôle de Fredo Corleone et Al Pacino, celui de son frère cadet, Michael. Ils reprendront d’ailleurs leurs rôles respectifs dans le second volet ou leur filiation occupe une place prépondérante dans l’intrigue de cette saga.

Entre temps, John Cazale travaille, toujours sous la direction de Francis Ford Coppola, «Conversation secrète» (1973), un drame à suspens avec Gene Hackman, Frederic Forrest et un tout jeune comédien du nom de Harrison Ford. Ce film reçoit la Palme d’Or au Festival de Cannes en 1974. Après «Le parrain : Deuxième partie», John incarne Sal, braqueur minable et émouvant, froidement exécuté par la police, dans «Un après-midi de chien» (1975) de Sidney Lumet. Dans ce drame social tiré d’une histoire vraie sur l’attaque d’une banque par trois petits malfrats qui va virer au cauchemar, il retrouve Al Pacino en chef de gang homosexuel. John Cazale est d’ailleurs nommé pour le Golden Globe du meilleur second rôle masculin. Après le tournage, il éprouve une grande fatigue et souffre de douleurs multiples. Il décide, sur les conseils de son médecin, d’entreprendre une série d’examens qui lui confirment qu’il est atteint d’un cancer des os incurable.

En 1977 débute «Voyage au bout de l’enfer» dénonciation violente de la guerre du Vietnam et de la politique américaine réalisée par Michael Cimino. Le cinéaste qui connait l’état de santé de l’acteur, décide donc de filmer en priorité les scènes ou John Cazale apparait. Lorsque les producteurs découvrent la situation, ils exigent qu’il soit remplacé. Meryl Streep, sa compagne, qui joue également dans le film menace, avec Robert De Niro, John Savage et Christopher Walken de quitter le tournage. John Cazale s’éteint paisiblement le 12 mars 1978, peu après la fin de ses dernières prises de vue.

En 1990, Al Pacino et Francis Ford Coppola décident de lui rendre un ultime hommage en le faisant apparaitre dans «Le Parrain 3», par le biais d’images d’archives. Bien que brève, la carrière de cet immense comédien dont le jeu n’est fait que de subtilité, malheureusement abonné aux rôles de loosers et de faibles, est on ne peut plus exceptionnelle. Cinq films à son actif, autant de chef-d’œuvres et tous en lisse pour l’Oscar du meilleur film et dans plusieurs autres catégories.

© Christophe LAWNICZAK

copyright
1962 CM The american way – de Marvin Starkman avec John Heffernan
1971Le parrain ( the godfather / Mario Puzo’s the godfather ) de Francis Ford Coppola avec Marlon Brando
DO The godfather: Behind the scenes – de Fredric Abeles avec James Caan
    Seulement apparition
1973Conversation secrète ( the conversation ) de Francis Ford Coppola avec Gene Hackman
1974Le parrain : Deuxième partie ( the godfather : Part II / Mario Puzo’s the godfather : Part II ) de Francis Ford Coppola avec Robert De Niro
1975Un après-midi de chien ( dog day afternoon ) de Sidney Lumet avec Al Pacino
DO Lumet : Film maker – de Elliot Geisinger & Ronald Saland avec Sidney Lumet
    Seulement apparition
1977Voyage au bout de l’enfer ( the deer hunter ) de Michael Cimino avec Meryl Streep
Fiche créée le 30 septembre 2008 | Modifiée le 7 février 2011 | Cette fiche a été vue 4653 fois
PREVIOUSAndré Cayatte || John Cazale || Christopher CazenoveNEXT