CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de François Négret
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lita Baron



Date et Lieu de naissance : 11 août 1923 (Almería, Espagne)
Date et Lieu de décès : 16 décembre 2015 (Palm Springs, Californie, USA)
Nom Réel : Isabel Castro

ACTRICE
Image
1946 Le retour de Don Ricardo (Don Ricardo returns) de Terry O. Morse avec Fred Coby & Anthony Warde
Image
1949 La panthère noire (Bomba on Panther Island) de Ford Beebe avec Johnny Sheffield & Allene Roberts
Image
1951 Les tambours sauvages (savage drums) de William A. Berke avec Sabu, Sid Melton, Margia Dean & H.B. Warner
Image
1956 La rançon d’Alvarado (the broken star) de Lesley Selander avec Howard Duff, Bill Williams & Douglas Fowley

Fille de Pedro et Francesca Castro, Lita Baron est née Isabel Castro, à Almeria en Espagne, le 11 août 1923. Elle a cinq ans quand ses parents quittent l’Espagne pour se rendre en Amérique. La famille s’installe dans un premier temps à River Rouge, dans le Michigan, où Isabel passe une partie de son enfance, puis en Californie près du Hollywood Bowl. Adolescente, elle affiche déjà une personnalité déterminée et pétillante.

Au début des années 40, douée pour le chant et la danse, c’est sous le nom de scène d’Isabelita qu’elle fait sa première apparition en public, lors d’un concert donné par Xavier Cugat au Trocadéro. En 1943, alors qu’elle chante avec l’orchestre de Xavier Cugat, à San José en Californie, elle est remarquée par Francis Timothy McCown, le futur Rory Calhoun. L’acteur succombe aux beaux yeux de la belle andalouse et, cinq ans plus tard, ils se marient. Sa beauté et son effervescence captivent l’attention des professionnels du cinéma. C’est William A. Berke qui lui donne l’occasion de chanter et de danser une rumba dans «That’s my baby» (1944). Elle enchaîne avec «La séduisante señorita» (1945) où elle est la mexicaine Chiquita. Les années suivantes, elle décide de changer son pseudonyme et devient Lita Baron. À plusieurs reprises on lui confie des rôles de belles filles exotiques évoluant dans la jungle ou dans des films d’aventures. Citons: «Le retour de Don Ricardo» (1946) de Terry O. Morse, elle est la petite amie de Don Ricardo, Fred Coby, un noble espagnol qu’elle va aider a se venger après avoir été spolier de ses terres. Elle est Zia qui se déhanche dans une danse endiablée autour d’un feu dans «Le trésor de la forêt vierge» (1948), où Johnny Weissmuller guide une expédition menée par une femme médecin, Virginia Grey, à la recherche d’un remède pour lutter contre la polio. Pour Ford Beebe, elle joue la mystérieuse Losana dans «Bomba et la panthère noire» (1949), Bomba, Johnny Sheffield, tente de retrouver une panthère noire mangeuse d’homme, tout en aidant la famille Maitland à construire une ferme, les ouvriers superstitieux pensent que Losana, la gouvernante des Maitlands, vit dans l’esprit de la panthère.

Après avoir joué une dernière fois une fille exotique aux côtés de Sabu, dans «Les tambours sauvages» (1951), Lita Baron est engagée dans des westerns. Elle apparaît aux cotés de son mari dans «Le trésor de Pancho Villa» (1955) de George Sherman, Rory y campe un aventurier qui rejoint les partisans du révolutionnaire mexicain Pancho Villa. Jack Arnold les réunis à nouveau dans «Crépuscule sanglant» (1956), où Rory Calhoun campe un tueur à gages qui veut fuir son passé, il devient shérif adjoint et reprend les armes pour lutter contre un riche fermier, Robert Middleton, qui cherche a contrôler la région au mépris de la loi. Un dernier western avec «La rançon d’Alvarado» (1956) de Lesley Selander.

En 1960, elle apparaît dans «Compadece al Delincuente», son seul film espagnol où sous la houlette du réalisateur Eusebio Fernández Ardavín elle danse le flamenco. Elle fait sa dernière apparition sur en 1978, dans «Bitter heritage» de nouveau auprès de Rory Calhoun. Elle a également apparue dans plusieurs séries télévisées comme «City Detective», «The Playhouse Pepsi-Cola», «Frontier doctor» et «The Texan», produit et interprété par son mari, Rory Calhoun. Lita Baron s’éteint à 92 ans, des suites de complications survenues après s’être brisée la hanche.

© Gary RICHARDSON

copyright
1944That’s my baby – de William A. Berke avec Richard Arlen
Pan-American – de John H. Auer avec Phillip Terry
1945La séduisante senorita ( the gay senorita / Fiesta Town ) de Arthur Dreifuss avec Thurston Hall
Havana ( Club Havana ) de Edgar G. Ulmer avec Tom Neal
1946Slightly scandalous – de Will Jason avec Frederick Brady
High school hero – de Arthur Dreifuss avec Freddie Stewart
Le retour de Don Ricardo ( Don Ricardo returns ) de Terry O. Morse avec Fred Coby
1947That’s my gal – de George Blair avec Don Red Barry
CM Champagne for two / Musical parade: Champagne for two – de Mel Epstein avec George Reeves
    + chansons
1948Le trésor de la forêt vierge ( Jungle Jim ) de William A. Berke avec Johnny Weissmuller
CM Samba-Mania – de Billy Daniel avec Russ Vincent
    + chansons
1949Incident de frontière ( border incident ) de Anthony Mann avec Ricardo Montalban
La panthère noire / Bomba et la panthère noire ( Bomba on Panther Island ) de Ford Beebe avec Johnny Sheffield
1951Les tambours sauvages ( savage drums ) de William A. Berke avec Sabu
1954Jesse James’ women – de Don Red Barry avec Jack Buetel
1955Le trésor de Pancho Villa ( the treasure of Pancho Villa ) de George Sherman avec Gilbert Roland
Crépuscule sanglant / L’heure de la violence ( red sundown ) de Jack Arnold avec Rory Calhoun
1956La rançon d’Alvarado ( the broken star ) de Lesley Selander avec Howard Duff
1960Compadece al delincuente – de Eusebio Fernández Ardavín avec Carlos Díaz de Mendoza
1978Bitter heritage / Naked in my grave / The circle of crime – de Gary Troy avec Rory Calhoun
Fiche créée le 4 mars 2016 | Modifiée le 27 septembre 2018 | Cette fiche a été vue 1726 fois
PREVIOUSLily Baron || Lita Baron || Pierre BarouhNEXT