CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Steve Cochran
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Marcel de Sano



Date et Lieu de naissance : 18 mai 1897 (Hănțești, Roumanie)
Date et Lieu de décès : 17 mars 1936 (Ville d’Avray, France)
Nom Réel : Marcel Drăguşanu

REALISATEUR
Image
1920 Ce crétin de Malec (the saphead) de Herbert Blaché & Winchell Smith avec William H. Crane & Buster Keaton
Image
1929 Peacock Alley – de Marcel de Sano avec Mae Murray, Monte Blue, Edmund Lowe & Anders Randolf
Image
1930 Le procès de Mary Dugan – de Marcel de Sano avec Huguette Duflos, Charles Boyer & Françoise Rosay
Image
1930 El proceso de Mary Dugan – de Marcel de Sano avec María Fernanda Ladrón de Guevara

Marcel de Sano est né Marcel Drăguşanu le 18 mai 1897 à Hănțești (probablement près Suceava, Moldavie) dans ce pays de tradition très ancienne mais qui commence depuis moins d’un demi-siècle, sous le nom de Roumaine, à réaffirmer fièrement sa spécificité latine et à se libérer des puissances (Empires ottoman, russe et austro-hongrois) dont les aléas de l’histoire l’ont fait en grande partie vassal.

En 1914 le jeune homme, élève à l’école luthérienne de Bucarest, s’embarquer clandestinement, à Constanţa, sur un navire en partance pour Marseille. Après quinze jours de traversée, caché sous la bâche d’un canot de sauvetage, il débarque sans se faire repérer et se précipite dans un bureau de recrutement de la Légion Étrangère. Cachant son âge, il n’a que dix-sept ans, il s’engage sous le nom de Marcel Draguseanu et très vite il est amené à servir, avec le grade de sous-lieutenant, comme pilote de chasse des avions Nieuport 11 conçus par le célèbre avionneur français Edouard de Niéport. Sur le front d’Orient, il s’illustre notamment en 1917 en quittant Thessalonique (Grèce), survolant Bucarest et la Roumanie occupée par l’ennemi, pour se poser à Jassy (Iaşi) où s’est réfugié la famille royale roumaine. Décoré par le Roi Ferdinand 1er, il est autorisé à se battre désormais sous l’uniforme roumain.

La guerre terminée, à tout juste vingt ans, la vie de garnison lui est insupportable et il part tenter sa chance au cinéma à Rome puis à Paris où il rencontre Bernard Natan (le futur propriétaire des studios Pathé), un compatriote récemment naturalisé français après s’être engagé, lui aussi, dans la Légion Étrangère à la déclaration de guerre. C’est ensuite Hollywood où Marcel de Sano va travailler une quinzaine d’années comme scénariste, aide-réalisateur puis réalisateur en dirigeant notamment Renée Adorée dans «Blarney» (1926), Mae Murray, la Sally de «La veuve joyeuse» dans «Peacock Alley» (1930) et Huguette Duflos, María Fernanda Ladrón de Guevara, Charles Boyer et Rafael Rivelles, dans une double version française et espagnole du «Procès de Mary Dugan» (1930). Dans son dernier film «Boudoir diplomatique» (1931), figure aussi à la distribution la Française Arlette Marchal, son épouse à la ville depuis 12 Juillet 1928. Mais le couple ne dure guère et en 1936 Marcel cornaque Jeanette MacDonald à Paris et étonne par ses dispendieuses excentricités.

Le 17 mars 1936, Marcel de Sano est retrouvé mort carbonisé dans sa voiture qui s’est écrasée contre un poteau de béton à Ville d’Avray (aujourd’hui Hauts de Seine). La police conclut à un suicide (un tuyau de caoutchouc relié à la sortie des gaz d’échappement du véhicule se trouvait dans la bouche du malheureux). Soucis d’argent, peine de cœur, maturité difficilement acceptée, vie finalement stérile… Comment savoir? Le journal «Ilustraţionea română», d’avril 1936, mis sur la toile par Alexandra Popescu, consacre une page entière à «Drăguşanu, aventurier génial». Y sont données de nombreuses informations dont certaines qui surprennent comme un mariage avec Lyda Borelli et un autre avec Cecilia, la propre fille de Cecil B. DeMille. Des sources différentes citent aussi comme épouse Kathleen Nolan, mère de son unique enfant. J’aimerais par cette biographie, j’espère suffisamment exacte, avoir participé à la mémoire de ce petit gars venu se battre pour la France en 1914, puis beau gosse du cinéma et fait divers d’une tragédie des Années Folles…

© Caroline HANOTTE

copyright
1920Ce crétin de Malec ( the saphead ) de Herbert Blaché & Winchell Smith avec Buster Keaton
    Seulement assistant réalisateur
The hope – de Herbert Blaché avec Marguerite De La Motte
    Seulement assistant réalisateur
The New York idea – de Herbert Blaché avec Alice Brady
    Seulement assistant réalisateur
Beautiful trimmed – de Marcel de Sano avec Carmel Myers
    + scénario
1921The dangerous moment – de Marcel de Sano avec Carmel Myers
1925The girl who wouldn’t work – de Marcel de Sano avec Lionel Barrymore
CM Tame men and wild women – de Marcel de Sano avec Marie Mosquini
DO 1925 studio tour – de ? avec Tod Browning
    Seulement apparition
1926Blarney – de Marcel de Sano avec Renée Adorée
    + scénario
1929Peacock Alley – de Marcel de Sano avec Mae Murray
1930Le procès de Mary Dugan – de Marcel de Sano avec Huguette Duflos
El proceso de Mary Dugan – de Marcel de Sano & Gregorio Martínez Sierra avec María Fernanda Ladrón de Guevara
    Version espagnole de « Le procès de Mary Dugan »
1931Boudoir diplomatique ( boudoir diplomat ) de Marcel de Sano avec Tania Fédor
Fiche créée le 2 mars 2015 | Modifiée le 2 mars 2015 | Cette fiche a été vue 1043 fois
PREVIOUSFrançois de Roubaix || Marcel de Sano || Inma de SantisNEXT