CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Julia Faye
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Patty Shepard



Date et Lieu de naissance : 1er octobre 1945 (Greenville, Caroline du Sud, USA)
Date et Lieu de décès : 3 janvier 2013 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Patricia Moran Shepard

ACTRICE

Patricia Moran Shepard naît le 1er octobre 1945 à Greenville en Caroline du Sud. Elle a une sœur Judith de six ans sa cadette, la future actrice Judith Chapman. Elle a dix-huit ans quand elle suit son père, officier de l’US Air Force, lors de son affectation en Espagne, sur la base militaire de Torrejón de Ardoz, en région madrilène. Patty Shepard s’installe à Madrid pour suivre des études de philosophie.

Dès son arrivée dans la capitale espagnole, la jeune fille américaine est très vite remarquée et commence à tourner des publicités pour la télévision nationale. Ces multiples apparitions sur le petit écran lui permettent d’attirer l’attention du réalisateur Pedro Lazaga qui lui offre un rôle auprès de Paco Martínez Soria dans la comédie «La ciudad no es para mí» (1965). Patty Shepard belle brune aux yeux clairs, commence ainsi une carrière cinématographique riche d’une cinquantaine de films et jamais plus elle ne quittera l’Espagne. En 1966, elle rencontre l’acteur Manuel de Blas pendant le tournage de «Cita en Navarra» de José Grañena. Les deux jeunes premiers se plaisent, s’aiment et se marient l’année suivante, un amour qui ne se terminera que par la mort l’actrice 45 ans plus tard.

Patty Shepard enchaîne les tournages. En 1967, elle partage l’affiche avec deux de ses compatriotes: Ray Danton dans «Opération Re Mida», un film d’aventure réalisé par Jesus Franco, et Tab Hunter dans «Le doigt du destin», une comédie sentimentale de Richard Rush. L’année suivante, elle est distribuée avec autre vedette américaine, George Chakiris, dans le film policier «Mister Blimann» dirigé par Germán Lorente. Elle apparaît auprès de Alfredo Landa dans «¿Por qué te engaña tu marido?» (1968) de Manuel Summers et de Fernando Fernán Gómez dans «La panteras se comen a los ricos» (1969) de Ramón Fernández. Mais c’est avec des films d’horreur que l’actrice va connaître une certaine notoriété hors des frontières espagnoles, avec des productions telles que: «Dracula contre Frankenstein» (1969) de Tulio Demicheli et Hugo Fregonese avec Michael Rennie; «La furie des vampires» (1971) de León Klimovsky avec Paul Naschy; «La tumba de la isla maldita» (1973) de Julio Salvador et Ray Danton avec Mark Damon; «Repose en paix» (1986) de José Ramón Larraz avec Dorothy Malone. Elle est également la protagoniste de plusieurs westerns tournés en Espagne, parmi lesquels: «Vingt pas vers la mort» (1970) avec Dean Reed, «Les pétroleuses» (1971) de Christian-Jaque avec Brigitte Bardot et Claudia Cardinale, «Les colts au soleil» (1972) avec Richard Crenna et Stephen Boyd, et «La brute, le colt et le karaté» (1974) avec Lee Van Cleef. En 1973, elle décroche le premier rôle féminin auprès du très populaire duo de comiques italiens Terence Hill et Bud Spencer dans le film d’action «Attention! On va s’fâcher» dirigé par Marcello Fondato. Dans les années 1970, Patty Shepard travaille aussi pour la télévision, elle apparaît notamment dans des épisodes des séries «El quinto jinete» (1975) et «Curro Jiménez» avec Sancho Gracia et José Sancho. En 1987, elle joue ses derniers rôles dans les films d’horreur «Mutations» de Juan Piquer Simón et «Al filo del hacha» de José Ramón Larraz.

Eloignée définitivement des plateaux de tournage depuis la fin des années quatre-vingts, Patty Shepard se consacre à son foyer et se fait très vite oublier. Elle meurt le 3 janvier 2013 à son domicile de Madrid des suites d’une crise cardiaque, elle avait 68 ans.

© Pascal DONALD

copyright
1965La ciudad no es para mí – de Pedro Lazaga avec Paco Martínez Soria
1966Cita en Navarra – de José Grañena avec Ignacio Larequi
1967Opération Re Mida ( Lucky, el intrépido / Agente speciale L.K., operazione Re Mida / Jaque al re Midas / Lucky M. füllt alle Särge / Lucky, the inscrutable ) de Jesus Franco avec Ray Danton
Le doigt du destin ( el dedo del destino / la mano del destino / the fickle finger of fate / the cups of San Sebastian ) de Richard Rush avec Tab Hunter
Tinto con amor – de Francisco Montolío avec Marisa Paredes
1968Mister Blymann / Tu mourras dans ton cercueil ( Sharon vestida de rojo ) de Germán Lorente avec George Chakiris
Cruzada en la mar – de Isidoro M. Ferry avec Pepe Rubio
¿ Por qué te engaña tu marido ? – de Manuel Summers avec Alfredo Landa
Carola de día, Carola de noche – de Jaime de Armiñán avec Tony Isbert
1969La panteras se comen a los ricos – de Ramón Fernández avec Fernando Fernán Gómez
Les enragés du pont de la dernière chance ( golpe de mano [Explosión] ) de José Antonio de la Loma avec Fernando Sancho
Dracula contre Frankenstein ( los monstruos del terror / el hombre que vino de Ummo / assignment terror/ Dracula vs. Frankenstein / Dracula jagt Frankenstein / the man who came from Ummo / operation terror ) de Tulio Demicheli, Eberhard Meischner & Hugo Fregonese avec Michael Rennie
Un, dos, tres, al escondite inglés – de José Luis Borau & Iván Zulueta avec José Luis Borau
1970Las siete vidas del gato – de Pedro Lazaga avec Simón Andreu
Vingt pas vers la mort ( veinte pasos para la muerte / Saranda ) de Manuel Esteba & Antonio Mollica avec Dean Reed
Después de los nueve meses – de Mariano Ozores avec Juan Luis Galiardo
Frissons diaboliques ( escalofrío diabólico ) de George Martin avec José Villasante
El techo de cristal – de Eloy de la Iglesia avec Carmen Sevilla
1971La furie des vampires ( la noche de Walpurgis ) de León Klimovsky avec Paul Naschy
A mí las mujeres ni fu ni fa – de Mariano Ozores avec José Luis López Vázquez
Les pétroleuses – de Christian-Jaque avec Brigitte Bardot
El monte de las brujas – de Raúl Artigot avec Cihangir Gaffari
Folie meurtrière ( mio caro assassino / my dear killer / sumario sangriento de la pequeña Estefania ) de Tonino Valerii avec George Hilton
Hold-up à Sun Valley ( el más fabuloso golpe del Far-West ) de José Antonio de la Loma avec Mark Edwards
1972Timanfaya / Amor prohibido – de José Antonio de la Loma avec Frank Braña
La casa sin fronteras – de Pedro Olea avec Geraldine Chaplin
El asesino está entre los trece – de Javier Aguirre avec Simón Andreu
La curiosa – de Vicente Escrivá avec Simón Arriaga
La tumba de la isla maldita / Crypt of the living dead / Vampire woman / Vampire women / Young Hannah, queen of the vampires – de Julio Salvador & Ray Danton avec Mark Damon
1973Samrtno prolece / Primavera mortal / Самртно пролеће – de Miguel Iglesias & Stevan Petrovic avec Bruce Pecheur
Les colts au soleil / Le pistollero cherche son nom ( lo chiamavano mezzogiorno / the man called Noon / un hombre llamado Noon ) de Peter Collinson avec Richard Crenna
Le crime de la Via Condotti / Meurtres à Rome / Un flic obstiné ( la chica de Via Condotti / la ragazza di Via Condotti / special killers ) de Germán Lorente avec Frederick Stafford
Un casto varón español – de Jaime de Armiñán avec José Luis López Vázquez
Ella – de Tulio Demicheli avec Alberto Fernández de Rosa
Attention ! on va s’fâcher ( altrimanti ci arrabbiamo / watch out, we’re made / y si no, nos enfadamos / ...altrimenti ci arrabbiamo ! ) de Marcello Fondato avec Terence Hill
1974La brute, le colt et le karaté ( el kárate, el Colt y el impostor ) de Antonio Margheriti avec Lee Van Cleef
El refugio del miedo – de José Ulloa avec Craig Hill
Le talon d’Achille ( el talón de Aquiles ) de León Klimovsky avec Antonio Mayans
Las violentas – de Fernando Miranda avec José Yepes
1976La ville brûlée ( la ciutat cremada / la ciudad quemada / la ciutat cremada : Del desastre de Cuba la setmana tragicà ) de Antoni Ribas avec Francisco Casares
1979Todos me llaman Gato – de Raúl Peña avec Carlos Tristancho
1980Les diables de la mer ( los diablos del mar ) de Juan Piquer Simón avec Aldo Sambrell
1985Marbella ( Marbella, un golpe de cinco estrella / hot spot ) de Miguel Hermoso avec Rod Taylor
    Seulement conseillère technique pour la traduction
1986Banter ( the last of Philip Banter ) de Hervé Hachuel avec Tony Curtis
Repose en paix ( descanse en piezas / the rest in pieces ) de José Ramón Larraz avec Scott Thompson Baker
1987Mutations ( Slugs, muerte viscosa ) de Juan Piquer Simón avec Michael Garfield
Al filo del hacha – de José Ramón Larraz avec Barton Faulks
Fiche créée le 20 janvier 2013 | Modifiée le 21 août 2016 | Cette fiche a été vue 2561 fois
PREVIOUSPaul Shenar || Patty Shepard || Sam ShepardNEXT