CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Dréville
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Paul Bildt



Date et Lieu de naissance : 19 mai 1885 (Berlin, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 13 mars 1957 (Berlin, Allemagne)
Nom Réel : Paul Hermann Bildt

ACTEUR
Image
1934 La jeune fille et le moine (jungfrau gegen mönch) de E.W. Emo avec Dorit Kreysler, Ida Wüst & Paul Richter
Image
1938 La lutte héroïque (Robert Koch, der bekämpfer des todes) de Hans Steinhoff avec Emil Jannings & Werner Krauss
Image
1947 Razzia – de Werner Klingler avec Claus Holm, Elly Burgmer, Agathe Poschmann & Hans Leibelt
Image
1952 Toxi – de Robert A. Stemmle avec Elfie Fiegert, Johanna Hofern Carola Höhn & Elisabeth Flickenschildt

Fils de Ferdinand Bildt, épicier puis hôtelier, et de son épouse Auguste Marie(née Fiebelkorn), Paul Hermann Bildt naît le 19 mai 1885 dans une fratrie de six enfants, à Berlin, capitale de l’Empire Allemand des Hohenzollern. Etudiant au réputé collège Luisenstädtische Gymnasium, il s’intéresse très tôt au théâtre et à la littérature et décide de devenir comédien. Son diplôme en poche, il suit des cours d’art dramatique à l’école de théâtre Moetschen.

En 1905, Paul Bildt débute sa prolifique carrière sur les scènes berlinoises. Acteur brillant, il interprète et met en scène, occasionnellement, plusieurs succès. Il apparaît au cinéma pour la première fois dès 1910. Durant toute la période du cinéma muet, le jeune acteur partage l’affiche avec de prestigieuses partenaires, telles que Henny Porten dans «Schuld und sühne» (1911) de Joseph Delmont et dans une dizaine d’autre films, Lya Mara dans «La religieuse et l’arlequin» (1918) de Alfred Halm, Liane Haid dans «Lady Hamilton» (1921) de Richard Oswald, Anita Berber dans «La peste de l’or» de Louis Ralph, Asta Nielsen dans «La bataille des papillons» (1924) de Franz Eckstein et Aud Egede Nissen dans «117 bis Grande Rue» (1925) de Gerhardt Lamprecht.

Au cours des années trente, Paul Bildt compose des seconds rôles dans plusieurs films, notamment dans «Théa, femme moderne» (1932) avec Lil Dagover, «Guillaume Tell» (1933) avec Conrad Veidt et dans «Madame Bovary» (1937) avec Pola Negri. Acteur de grand talent, il devient indispensable dans toutes les plus grandes productions de la UFA, ce qui lui permet de partager l’affiche avec les plus grandes stars allemandes de l’époque: Marianne Hoppe, Zarah Leander et Brigitte Horney. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il enchaîne les tournages, mais un drame personnel couve. En effet, marié depuis 1908 à la comédienne d’origines juives Charlotte Friedländer, il se voit menacer d’interdiction de travailler par les institutions nazies. Son ami Gustaf Gründgens le protège et l’engage au Staatstheater. En 1945, suite au décès de sa femme et aux atrocités de la guerre, il tente de se suicider aux barbituriques avec Evan sa fille unique. Eva meurt, lui est sauvé in extremis avec plusieurs jours entre la vie et la mort.

En 1948, grâce à son comportement exemplaire pendant les années sombres de la guerre, Paul Bildt est accueilli à bras ouverts par tous les théâtres qui ré-ouvrent leurs portes. Il choisit le plus prestigieux, le Deutschen Theater de Berlin. Le cinéma lui propose alors des premiers rôles dans «Razzia» (1947) de Werner Klingler et «Affaire Blum» (1948) de Erich Engel. En 1949, Paul Bilt est honoré par la nouvelle République Démocratique Allemande d’un prix national pour l’ensemble de sa carrière.

Dans les années cinquante, Paul Bildt apparaît encore dans une vingtaine de productions qui accroissent considérablement sa popularité. Il incarne entre autres, le Président-Directeur Mauch dans «Der rat der götter» (1950) de Kurt Maetzig, le docteur Drews dans «L’amour ne meurt jamais» (1953) de et avec O.W. Fischer et le grand compositeur Richard Wagner dans «Louis II de Bavière» (1955) de Helmut Käutner. Après une carrière théâtrale et cinématographique exceptionnelle de presque soixante ans, Paul Bildt meurt le 13 mars 1957, à Berlin.

© Philippe PELLETIER

copyright
1910 CM Gräfin ankarström – de Gebhardt Schätzler-Perasini avec Ludwig Colani
CM Rehabilitiert – de ?
CM Schuld und sühne / Die todesfahrt – de Joseph Delmont avec Henny Porten
1911 CM Die geliebte des chinesen – de Viggo Larsen avec Viggo Larsen
CM Sündige liebe – de Emil Albes avec Hugo Flink
1912Jusqu’à la mort ( zu tode gehetzt ) de Urban Gad avec Asta Nielsen
1913...Denn alle schuld rächt sich auf erden – de Stellan Rye avec Grete Berger
Die landstraße – de Paul von Woringen avec Carl Goetz
1915Stein unter steinen – de Felix Basch avec Dagny Servaes
1916Die grenzwacht im osten – de Emil Albes avec Claire Praetz
Nuit de bal ( das abenteuer einer ballnacht ) de Viggo Larsen avec Wanda Treumann
1917La princesse de Neutralie ( die prinzessin von Neutralien ) de Rudolf Biebrach avec Henny Porten
Gefangene seele – de Rudolf Biebrach avec Curt Goetz
CM Edelsteine / Phantastisches drama in 4 akten – de Rudolf Biebrach avec Henny Porten
1918La religieuse et l’arlequin ( die nonne und der harlekin ) de Alfred Halm avec Lya Mara
Mr. Wu – de Lupu Pick avec Ludwig Hartau
Die Rothenburger / Leib und Seele – de Lupu Pick avec Lya Mara
Rose Bernd – de Alfred Halm avec Emil Jannings
1919Les gens de la nuit ( nachtgestalten / Eleagable Kuperus ) de Richard Oswald avec Erna Morena
Die lebende tote – de Rudolf Biebrach avec Elsa Wagner
Le dragon bleu ( der blaue drachen ) de Harry Piel avec Heinrich Schroth
La lutte pour le mariage 1 ( der kampf um die ehe, 1. Teil : Wenn in der ehe die liebe stirbt ) Willy Zeyn avec Ernst Pittschau
La lutte pour le mariage 2 ( der kampf um die ehe, 2. Teil : Feindliche gatten ) de Willy Zeyn avec Emil Rameau
1920Die schuld der Lavinia Morland – de Joe May avec Albert Steinrück
Der gefangene / Sklaven des XX. jahrhunderts / Sklaven – Ein roman aus dem 20. jahrhundert – de Karlheinz Wolff avec Käthe Dorsch
Fata Morgana – de Carl Boese avec Charlotte Böcklin
1921La parisienne ( Pariserinnen / Pariserinnen, ein spiel von freiheit und gefangenschaft ) de Leo Lasko avec Ressel Orla
La découverte d’un secret / Château Vogelöd ( schloß Vogeloed / schloß Vogeloed – Die enthüllung eines geheimnisses ) de Friedrich Wilhelm Murnau avec Paul Hartmann
Lady Hamilton – de Richard Oswald avec Liane Haid
Tobias Buntschuh, le drame d’un homme solitaire ( Tobias Buntschuh, das drama eines einsamen ) de Holger-Madsen avec Frida Richard
Das haus in der dragonergasse – de Richard Oswald avec Werner Krauss
La peste de l’or ( die goldene pest ) de Louis Ralph avec Anita Berber
1922Kinder der zeit – de Adolf Edgar Licho avec Mady Christians
Le pèlerinage d’amour ( der liebe pilgerfahrt ) de Yakov Protazanov avec Olga Engl
La fin de Sodome ( Sodoms ende ) de Felix Basch avec Hans Junkermann
La tragédie de la maison Bang ( die tragödie im hause Bang ) de Max Mack avec Evi Eva
Friedrich Schiller – de Max Kaufmann avec Eugen Klöpfer
La dame et son coiffeur ( die dame und ihr friseur ) de Heinz Ullstein avec Maly Delschaft
1923La pagode ( die pagode ) de Alfred Fekete avec William Dieterle
Bob und Mary – de Max Glass avec Helga Molander
Le soleil de Saint-Moritz ( die sonne von St. Moritz ) de Friedrich Weissenberg & Hubert Moest avec Heinrich George
Ein weib, ein tier, ein diamant – de Hans Kobe avec Alexander Granach
1924La bataille des papillons ( die schmetterlingsschlacht ) de Franz Eckstein avec Reinhold Schünzel
Le humble et la chanteuse ( der demütige und die sängerin ) de Ewald André Dupont avec Arnold Korff
Colibri – de Victor Janson avec Ossi Oswalda
Dr. Wislizenus – de Hans Kobe avec Jakob Tiedtke
Mater dolorosa – de Joseph Delmont avec Hanni Weisse
Schicksal – de Felix Basch avec Lucy Doraine
1925Hanseaten / Stürzende mächte – de Gerhard Lamprecht avec Werner Pittschau
La vie des artistes ( ein lebenskünstler ) de Holger-Madsen avec Erna Morena
Les deshérités de la vie ( die verrufenen / der fünfte stand ) de Gerhardt Lamprecht avec Mady Christians
Merveille de la création ( wunder der schöpfung ) de Hanns Walter Kornblum avec Margarete Schön
117 bis Grande Rue ( menschen untereinander ) de Gerhardt Lamprecht avec Aud Egede Nissen
1926Die flammen lügen – de Carl Froelich avec Ferdinand von Alten
Potsdam ( Potsdam, das sicksal einer residenz ) de Hans Berhendt avec Paul Otto
Sœur Véronique ( schwester Veronika ) de Gehrard Lamprecht avec Elisabeth Neumann-Viertel
Des enfants sans importance ( die unehelichen ) de Gerhard Lamprecht avec Jaro Fürth
Prince Louis Ferdinand ( Prinz Louis Ferdinand / Bonaparte vor dem Rhein ) de Hans Behrendt avec Hans Stüwe
1927Lützows wilde verwegene jagd / Das heldenschicksal Theodor Körners und seine letzte liebe – de Richard Oswald avec Mary Kid
Das mädchen mit den fünf nullen / Das große los / Der hauttreffer – de Curtis Bernhardt avec Veit Harlan
Aveugle ( die heilige lüge ) de Holger-Madsen avec Otto Gebühr
1928Liebe und diebe / Die hotelratte – de Carl Froelich avec Kurt Gerron
1930Le procureur Hallers ( der andere / staatsanwalt Hallers ) de Robert Wiene avec Julius Falkenstein
L’affaire Dreyfus / Dreyfus / Le procès Dreyfus ( der fall Dreyfus ) de Richard Oswald avec Fritz Kortner
1914, fleurs meurtries ( 1914, die letzten tage vor dem Weltbrand ) de Richard Oswald avec Oskar Homolka
1932Le front invisible ( die unichtbare front ) de Richard Eichberg avec Karl Ludwig Diehl
Théa, femme moderne ( das abenteuer der Thea Roland / das abenteuer einer schönen frau ) de Henry Koster avec Lil Dagover
1933Guillaume Tell ( Wilhelm Tell / Wilhelm Tell, das freiheitsdrama eines volkes ) de Heinz Paul avec Conrad Veidt
1934La jeune fille et le moine ( jungfrau gegen mönch ) de E.W. Emo avec Ida Wüst
Johanna espionne de l’empereur ( schwarzer jäger Johanna / der spion des kaisers ) de Johannes Meyer avec Marianne Hoppe
La vierge folle ( die törichte jungfrau ) de Richard Schneider-Edenkoben avec Karin Hardt
Rayon d’acier ( der stählerne strahl / sieg des herzens ) de Franz Wenzler avec Walter Franck
1935L’éventail de lady Windermere ( lady Windermeres fächer ) de Heinz Hilpert avec Karl Günther
Victoria ( Viktoria / Viktoria, geschichte einer liebe ) de Carl Hoffmann avec Erna Morena
Jeanne d’Arc ( das mädchen Johanna ) de Gustav Ucicky avec Angela Salloker
La ville mystèrieuse ( Donogoo Tonka / die geheimnisvolle stadt ) de Reinhold Schünzel avec Anny Ondra
1936Savoy-Hotel 217 ( mord im Savoy ) de Gustav Ucicky avec Hans Albers
Fridericus ( der alte Fritz ) de Johannes Meyer avec Käthe Haack
Moscou Shanghai ( der weg nach Shanghai / Moskau Shanghai ) de Paul Wegener avec Gustav Diessl
Annemarie ( Annemarie, die geschichte einer jungen liebe ) de Fritz Peter Buch avec Lotte Spira
Les gais lurons ( glückskinder ) de Paul Martin avec Willy Fritsch
Le secret d’une vieille maison ( geheimnis eines alten hauses ) de Rudolf van der Noss avec Wolf Albrach-Retty
Stadt Anatol ( kampf um das flüssige gold ) de Victor Tourjansky avec Hilde Sessak
Crépuscule ( der herrscher ) de Veit Harlan avec Marianne Hoppe
1937Paramatta bagne de femmes ( zu neuen ufern ) de Douglas Sirk avec Zarah Leander
En fil de soie ( am seidenen faden ) de Robert A. Stemmle avec Käthe von Nagy
Gabriele : Eins, zwei, drei – de Rolf Hansen avec Grethe Weiser
Deux fois deux dans un lit à baldaquin ( 2x2 im himmelbett / zweimal zwei im himmelbett ) de Hans Deppe avec Georg Alexander
Comme autrefois en mai ( wie einst im mai ) de Richard Schneider-Edenkoben avec Alice Brandt
La sonate à Kreutzer ( die Kreutzersonate ) de Veit Harlan avec Albrecht Schoenhals
On a tué Sherlock Holmes ( der mann, der Sherlock Holmes war / zwei lustige abenteurer ) de Karl Hartl avec Hans Albers
La Habanera – de Douglas Sirk avec Julia Serda
Madame Bovary – de Gerhardt Lamprecht avec Pola Negri
La belle mademoiselle Schragg ( das schöne fräulein Schragg ) de Hans Deppe avec Hilde Schneider
Der clown – de Kurt Rupli avec Ernst Legal
Die umwege des schönen Karl – de Carl Froelich avec Sybille Schmitz
Signal dans la nuit ( signal in der nacht ) de Richard Schneider-Edenkoben avec Inge List
Yvette ( die tochter einer kurtisane ) de Wolfgang Liebeneiner avec Hans Adalbert Schlettow
1938Anna Favetti – de Erich Waschneck avec Beppo Brem
Le joueur ( der spieler / Roman eines schwindlers ) de Gerhard Lamprecht avec Hedwig Bleibtreu
La danse sur le volcan ( der tanz auf dem vulkan ) de Hans Steinhoff avec Hilde Hildebrand
L’appel de la montagne / Le défi ( der berg ruft ! ) de Luis Trenker avec Heidemarie Hatheyer
Verwehte spuren – de Veit Harlan avec Fritz van Dongen
Toi et moi ( du und ich ) de Wolfgang Liebeneiner avec Brigitte Horney
Le cas du Dr. Deruga ( der fall Deruga ) de Fritz Peter Buch avec Geraldine Katt
Bruyant mensonge ( lauter lügen ) de Heinz Rühmann avec Johannes Riemann
La lutte héroïque ( Robert Koch, der bekämpfer des todes / Robert Koch ) de Hans Steinhoff avec Werner Krauss
En mission secrète ( in geheimer mission ) de Jürgen von Alten avec Paul Wegener
1939Une femme sans passé ( die frau ohne vergangenheit ) de Nunzio Malasomma & Charles Klein avec Albrecht Schoenhals
Un beau gars ( ein ganzer kerl ) de Fritz Peter Buch avec Heidemarie Hatheyer
Le paradis des célibataires ( paradies der junggesellen ) de Kurt Hoffmann avec Heinz Rühmann
Der gouverneur – de Victor Tourjansky avec Willy Birgel
Le chapeau florentin ( der florentiner hut ) de Wolfgang Liebeneiner avec Herti Kirchner
Trafic au large / Alarme à la station III ( alarm auf station III ) de Philipp Lothar Mayring avec Berta Drews
La chair est faible / Ecartement du droit chemin ( der schritt vom wege / Effi Briest ) de Gustav Gründgens avec Käthe Haack
Qui embrasse Madeleine ? ( wer küßt Madeleine ? ) de Victor Janson avec Magda Schneider
La bien-aimée ( die geliebte ) de Gerhard Lamprecht avec Lida Baarova
Douze minutes après minuit ( zwölf minuten nach zwölf / 12 minuten nach 12 ) de Johannes Guter avec Ursula Herking
CM Le stylet ( das stilett ) de Jürgen von Alten avec Hilde Schneider
1940Cora Terry ( Kora Terry ) de Georg Jacoby avec Marika Rökk
Christine ( die unvollkommene liebe ) de Erich Waschneck avec Rudolf Klein-Rogge
Zwei welten – de Gustaf Gründgens avec Ida Wüst
Alles schwindel – de Bernd Hofmann avec Hans Brausewetter
Jenny jeune prof ( unser fräulein doktor ) de Erich Engel avec Albert Matterstock
La tempête ( das mädchen von Fanö ) de Hans Schweikart avec Paul Wegener
La mélodie du cœur ( herzensfreud, herzensleid ) de Hubert Marischka avec Carola Höhn
Aus erster ehe – de Paul Verhoeven avec Erich Ponto
Mädchen im vorzimmer – de Gerhard Lamprecht avec Magda Schneider
Le président Kruger ( Ohm Krüger ) de Hans Steinhoff avec Elisabeth Flickenschildt
1941Un petit homme ( der gasmann ) de Carl Froelich avec Charlotte Susa
Le musicien errant ( Friedmann Bach ) de Traugott Müller avec Camilla Horn
Metropol Revue ( leichte muse / was eine frau im frühling träumt ) de Arthur Maria Rabenalt avec Adelheid Seeck
L’abdication ( die entlassung / schicksalswende / Wilhelm II. und Bismarck ) de Wolfgang Liebeneiner avec Emil Jannings
La proie des eaux ( der strom / wenn du noch ein heim hast ) de Günther Rittau avec Lotte Koch
1942Le grand amour ( die große liebe ) de Rolf Hansen avec Zarah Leander
Attentat à Bakou ( anschlag auf Baku ) de Fritz Kirchhoff avec Lotte Koch
Comédie d’amour ( liebeskomödie ) de Theo Lingen avec Lizzi Waldmüller
Mit den augen einer frau – de Karl Georg Külb avec Ada Tschechowa
Ein windstoß – de Walter Felsenstein avec Sonja Ziemann
Kollege kommt gleich – de Karl Anton avec Carola Höhn
1943Ein glücklicher mensch / Schule des lebens – de Paul Verhoeven avec Curd Jürgens
Du gehörst zu mir – de Gerhard Lamprecht avec Ilse Fürstenberg
Monsieur Sanders vit dangereusement ( herr Sanders lebt gefährlich ) de Robert A. Stemmle avec Harald Paulsen
1944La citadelle des héros ( Kolberg / 30. Januar 1945 ) de Veit Harlan avec Kristina Söderbaum
Der millionär – de Robert A. Stemmle avec Annie Rosar
Mathilde Möhring ( ich glaube an dich ) de Rolf Hansen avec Grethe Weiser
La vie continue ( das leben geht weiter ) de Wolfgang Liebeneiner avec Hilde Krahl
1945Der mann im sattel – de Harry Piel avec Charlott Daudert
    Inachevé
Die schenke zur ewigen liebe – de Alfred Weidenmann avec Carl Raddatz
    Inachevé
Sag endlich ja – de Hellmut Weiss avec Leopold von Ledebur
    Inachevé
Dites la vérité ( sag’die wahrheit ) de Helmut Weiss avec Ingrid Lutz
Der puppenspieler – de Alfred Braun avec Hedwig Wandel
    Inachevé
1946Irgendwo in Berlin – de Gerhard Lamprecht avec Fritz Rasp
1947Razzia – de Werner Klingler avec Claus Holm
1948L’affaire Blum ( affaire Blum ) de Erich Engel avec Hans Christian Blech
Ne rêve pas Annette ! ( träum’ nicht, Annette ) de Eberhard Klagemann & Helmut Weiss avec Jenny Jugo
1949Der biberpelz – de Erich Engel avec Werner Hinz
Notre pain quotidien ( unser täglich brot ) de Slatan Dudow avec Viktoria von Ballasko
1950La légende de la Forêt-Noire / Cœur de pierre ( das kalte herz ) de Paul Verhoeven avec Klaus Kinski
Le conseil des dieux ( der rat der götter ) de Kurt Maetzig avec Inge Keller
1951Le cœur du monde ( herz der welt ) de Harald Braun avec Wolfgang Liebeneiner
La grande tentation ( die große versuchung ) de Rolf Hansen avec Dieter Borsche
1952Toxi – de Robert A. Stemmle avec Elisabeth Flickenschildt
Die spur führt nach Berlin – de Frantisek Cáp avec Barbara Rütting
Papa veut se remarier / Une femme pour papa ( vater braucht eine frau ) de Harald Braun avec Bruni Löbel
1953Son altesse royale ( königliche hoheit ) de Harald Braun avec Lil Dagover
Pouquoi divorcer ? ( muß man sich gleich scheiden lassen ? ) de Hans Schweikart avec Ruth Leuwerik
Meines vaters pferde / Meines vaters pferde 1. Teil : Lena und Nicoline – de Gerhard Lamprecht avec Eva Bartok
Tant que tu m’aimeras / Tant que tu seras là ( Solange du da bist ) de Harald Braun avec Brigitte Horney
Regina amstetten – de Kurt Neumann avec Luise Ullrich
Plus fort que le destin ( die stärkere / du bist doch meine frau ) de Wolfgang Liebeneiner avec Tilla Durieux
L’amour ne meurt jamais ( ich suche dich ) de O.W. Fischer avec Anouk Aimée
1954Héros en blanc ( sauerbruch : Das war mein leben ) de Rolf Hansen avec Ewald Balser
Der engel mit dem flammenschwert – de Gerhard Lamprecht avec Hilde Sessak
Louis II de Bavière / L’avant-dernière nuit ( Ludwig II. / Ludwig II : Glanz und ende eines königs ) de Helmut Käutner avec O.W. Fisher
Die verschwundene miniatur – de Carl-Heinz Schroth avec Paola Loew
Le roman d’un jongleur ( griff nach den sternen ) de Carl-Heinz Schroth avec Nadja Tiller
1955C’est arrivé le 20 juillet / L’attentat du 20 juillet ( der 20 juli / es geschah am 20 juli ) de Falk Harnack avec Annemarie Dürringer
Un cœur plein de musique ( ein herz voll musik / Heimat melodie ) de Robert A. Stemmle avec Vico Torriani
Toxi, la petite négresse / La petite négresse ( der dunkle stern ) de Hermann Kugelstadt avec Gert Froebe
Ciel sans étoile ( himmel ohne sterne ) de Helmut Käutner avec Horst Buchholz
Le fils sans racines ( sohne ohne heimat ) de Hans Deppe avec Elisabeth Flickenschildt
1956Le diable en personne ( teufel in seide ) de Rolf Hansen avec Winnie Markus
Anastasia, la dernière fille du tzar ( Anastasia – Die letzte zarentochter ) de Falk Harnack avec Lilli Palmer
Fiche créée le 11 juillet 2005 | Modifiée le 3 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 6172 fois
PREVIOUSMariví Bilbao || Paul Bildt || Raoul BillereyNEXT