CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lino Ventura
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Pierre Bellemare



Date et Lieu de naissance : 21 octobre 1929 (Boulogne-Billancourt, France)►
Date et Lieu de décès : 27 mai 2018 (Suresnes, France)►
Nom Réel : Pierre Lucien Henri Bellemare

ACTEUR
Image
1959 Match contre la mort – de Claude Bernard-Aubert avec Antonella Lualdi, Gérard Blain & Francis Blanche
Image
1963 Cherchez l’idole – de Michel Boisrond avec Dany Saval, Charles Aznavour, Berthe Granval & Pierre Doris
Image
1999 Le battement d’ailes du papillon – de Laurent Firode avec Audrey Tautou, Faudel, Eric Savin & Antoine Coesens
Image
2018 À bientôt Pierre Bellemare – de Thomas Dresch & Florence Fourn avec Marie Zabukovek & Françoise Roche

Né le 21 octobre 1929 à Boulogne-Billancourt, Pierre Bellemare fait ses études à Paris mais n’obtient pas son baccalauréat. Dans l’immédiate après-guerre, il assiste son beau-frère Pierre Hiegel, chargé des programmes qui produit des émissions pour Radio Luxembourg. Au sein de cette entreprise, il rencontre Jacques Antoine, avec qui il imagine des concepts qui marquent l’histoire de la radio et de la télévision. Ils imaginent «SVP, bonjour» où pour la première fois des auditeurs interviennent à l’antenne, la caméra cachée sous le titre «La caméra invisible» (1964), «L’objet caché» ancêtre du «Schmilblick», «Match conjugal» ancêtre des «Z’amours» ou le premier reality show «Au nom de l’amour» (1984).

Après ses débuts sur Radio Luxembourg, il rejoint Europe 1 où il présente «Vous êtes formidables» (1955) qui se propose de faire appel à la solidarité des auditeurs. Avec son art de conteur, Pierre Bellemare réinvente le feuilleton radiophonique avec «Les histoires extraordinaires» qui deviennent des best-sellers en librairie. Pendant une quinzaine d’années, il anime les fins de matinée de la station, avec une équipe composée des frères Rouland, Jean-Marc Epinoux et Harold Kay. À la télévision, il présente une séquence du jeu «Télé Match» (1954) qui devient une émission à part entière «La tête et les jambes» (1960), un des jeux les plus populaires de la télévision. Cette émission sert de cadre au film policier «Match contre la mort» (1959) de Claude Bernard-Aubert avec Antonella Lualdi et Gérard Blain. Outre un petit rôle en tant qu’animateur, il en signe le scénario avec Claude Olivier et Jean-Paul Rouland. À cette époque, il interprète son propre rôle au cinéma dans «Cherchez l’idole» (1963) de Michel Boisrond avec Dany Saval et «Alexandre le bienheureux» (1967) de Yves Robert avec Philippe Noiret.

Evincé d’Europe 1 en 1986, Pierre Bellemare s’inspire d’un concept américain pour la première émission télé-achat français «Le magazine de l’objet» (1987) qui devient «Téléshopping» l’année suivante. Avec l’arrivée des chaînes privées, il produit des émissions équivalentes pour d’autres chaînes, notamment «M6 Boutique» avec son fils Pierre Dhostel à la présentation. Après l’arrêt de la présentation du téléshopping en 1994, il devient chroniqueur pour Christophe Dechavanne et Julien Courbet sur le petit écran, ou avec Philippe Bouvard ou Cyril Hanouna à la radio. Parallèlement, il est le conteur de «Trois vies et une seule mort» (1995) avec Marcello Mastroianni et interprète un chauffeur de taxi dans «Le battement d’ailes du papillon» (1999) de Laurent Firode. Sa composition la plus notable demeure celle d’Armand Lesignac, supérieur d’OSS 117 dans «OSS 117: Rio ne répond plus» (2008) de Michel Hazanavicius. Pour sa dernière apparition, il joue le maire dans «Les Tuche» (2010) de Olivier Baroux.

Pour la télévision, Olivier Minne le sollicite pour l’opérette «Trois jeunes filles nues» (2006), dont le rôle principal est tenu par David Martin. En 2015, il interprète un ami de Pascale Roberts dans «Plus belle la vie». Au théâtre, il joue en tournée deux pièces de boulevard dont la mise en scène est assurée par Luq Hamett «Le plus heureux des trois » (2004) de Eugène Labiche et «La perruche et le poulet» de Robert Thomas (2008). Pendant deux saisons à Paris et en tournée, il fait revivre l’humour noir de Alphonse Allais dans «Pierre Bellemare conte Alphonse Allais» (2009/11). Retiré dans le Périgord après avoir été victime d’un AVC, Pierre Bellemare décède le 26 mai 2018 à Suresnes à l’âge de 89 ans.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1952Cent francs par seconde – de Jean Boyer avec Geneviève Kervine
    Seulement sujet original
1959Match contre la mort – de Claude Bernard-Aubert avec Antonella Lualdi
    + scénario
1963Cherchez l’idole – de Michel Boisrond avec Dany Saval
1967Alexandre le bienheureux – de Yves Robert avec Philippe Noiret
1995Trois vies et une seule mort – de Raoul Ruiz avec Marcello Mastroianni
    Seulement voix
1997 CM Victor le coiffeur – de Gil Bauwens avec Wilfred Benaïche
    Seulement roman
1999Le battement d’ailes du papillon – de Laurent Firode avec Audrey Tautou
2005 CM Dernier cri – de Grégory Morin avec Jo Prestia
2008OSS 117: Rio ne répond plus – de Michel Hazanavicius avec Jean Dujardin
2010Les Tuche – de Olivier Baroux avec Jean-Paul Rouve
2014 DO Jérôme Lejeune: aux plus petits d’entre les miens – de François Lespes avec Keenan Kampa
    Seulement apparition
2016 CM Friendship without love – de Sébastien Auger avec Jérôme Delaveau
2018 CM À bientôt Pierre Bellemare – de Thomas Dresch & Florence Fourn avec Françoise Roche
Fiche créée le 27 mai 2018 | Modifiée le 16 février 2020 | Cette fiche a été vue 2629 fois
PREVIOUSLéopold Bellanger || Pierre Bellemare || Loleh BellonNEXT