CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Andrée Tainsy
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Richard Bradford



Date et Lieu de naissance : 10 novembre 1934 (Tyler, Texas, USA)
Date et Lieu de décès : 22 mars 2016 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Richard Edwin Bradford

ACTEUR
Image
1977 En route vers le sud (goin’south) de Jack Nicholson avec Marlon Brando, Jack Nicholson & John Belushi
Image
1986 Les incorruptibles (the untouchables) de Brian De Palma avec Kevin Costner & Robert De Niro
Image
1987 Milagro (the Milagro beanfield war) de Robert Redford avec Rubén Blades & Melanie Griffith
Image
2005 Adieu Cuba (the lost city) de Andy Garcia avec Dustin Hoffman, Bill Murray, Inés Sastre & Andy Garcia

Il se rêvait star du football, mais c’est au cinéma que son étoile a brillé. Comédien américain, Richard Edwin Bradford voit le jour à Tyler au Texas, le 10 novembre 1934. Ses parents divorcent alors qu’il n’a que 5 ans et il est élevé par sa mère et ses grands-parents d’origine russe. Il se passionne pour le sport - football puis baseball - qu’il doit finalement abandonner pour cause de blessures. Il décide alors de se hisser au métier d’acteur, admirateur de Marlon Brando et James Dean, en finançant tant bien que mal des cours à l’Actors Studio. Ses premières armes, il les fait à la télévision et c’est une rencontre avec le cinéaste Arthur Penn qui le propulse sur grand écran. Avec un film haut en couleurs, «La poursuite impitoyable» (1965), dans lequel il joue un banquier sans états d’âme, Damon Fuller, aux côtés de son idole Marlon Brando, mais aussi de Robert Redford et de Jane Fonda.

La télévision s’empare de ce jeune talent au physique énergique pour incarner le héros d’une série britannique à succès «L’homme à la valise» (1967/68). Richard Bradford devient le célèbre agent de la CIA, Mc Gill, contraint de quitter les services secrets, suite à une accusation de trahison, et de se reconvertir en détective privé, sillonnant toute l’Europe une valise à la main pour résoudre les affaires qu’on lui propose. Ce sera le rôle de sa vie. Si la série est plébiscitée en Grande Bretagne, elle remporte un succès moindre aux Etats-Unis, au grand regret de l’acteur soucieux d’incarner pour la télévision un personnage crédible et réaliste.

D’autres séries comme «Mannix» (1967) ou «Kojak» (1973) le happent dans des rôles de guest-star, avant un retour au cinéma dans le western de Arthur Penn «Missouri breaks» (1975), auprès de Jack Nicholson, puis dans le drame de Georges Schaefer «Un ennemi du peuple» (1976), avec Steve McQueen. Les plus grands réalisateurs font tourner cet acteur énigmatique, affublé de cheveux gris depuis l’âge de 16 ans, dans des films à forte notoriété, tels «American graffiti: la suite» (1978) de Bill L. Norton, sur fond de guerre du Vietnam, «Missing, porté disparu» (1981) de Costa Gavras, avec Jack Lemmon, évoquant le coup d’état du 11 septembre 1973 au Chili, ou encore «Les incorruptibles» (1986) de Brian de Palma, dans lequel il campe le chef de la police aux côtés de Robert de Niro, Kevin Costner, Sean Connery. L’acteur se distingue encore en riche entrepreneur contrecarré dans son projet d’implanter un parc touristique dans le petit village du Nouveau-Mexique «Milagro» (1987), un film de Robert Redford, en lieutenant de police à Los Angeles dans «Affaires privées» (1989) de Mike Figgis, aux côtés de Richard Gere, en frère du chauffard David Morse que Jack Nicholson poursuit de sa vengeance dans «Crossing Guard» (1994).

Partenaire régulier de Andy Garcia, Richard Bradford tourne son dernier film sous sa direction, «Adieu Cuba» (2005), qui illustre un pays livré à la dictature à l’aube de l’arrivée au pouvoir de Fidel Castro. En dépit d’un riche répertoire de plus de 30 films, auxquels s’ajoutent les séries TV, le cinéma n’a pas souvent mis l’acteur en haut du générique. Mais il lui a toujours offert des personnages marquants, à la mesure de sa notoriété d’acteur de genre parmi les plus réputés aux Etats-Unis. De son mariage avec l’actrice Eileen Elliott, dont il divorce, Richard Bradford a un fils. Retiré du cinéma dix ans auparavant, il décède le 22 mars 2016 à Los Angeles en Californie. Et pose définitivement sa valise…

© Isabelle MICHEL

copyright
1965La poursuite impitoyable ( the chase ) de Arthur Penn avec Marlon Brando
1967To chase a million – de Pat Jackson avec Yoko Tani
1975Missouri breaks ( the Missouri breaks ) de Arthur Penn avec Jack Nicholson
1976Un ennemi du peuple ( an enemy of the people ) de George Schaefer avec Steve McQueen
1977En route vers le sud ( goin’south ) de Jack Nicholson avec John Belushi
1978American graffiti : La suite ( more American graffiti / purple haze ) de Bill L. Norton avec Ron Howard
1981Missing, porté disparu ( missing ) de Costa-Gavras avec Jack Lemmon
Hammett – de Wim Wenders avec Frederic Forrest
The escape artist – de Caleb Deshanel avec Teri Garr
1982Lookin’to get out – de Hal Ashby avec Ann-Margret
1983Lucky 13 ( running hot / highway to hell / makin’ it ) de Mark Griffiths avec Eric Stoltz
1984Un été pourri ( the mean season ) de Phillip Borsos avec Mariel Hemingway
1985La légende de Billie Jean ( the legend of Billie Jean ) de Matthew Robbins avec Helen Slater
Mémoires du Texas ( the trip to Bountiful ) de Peter Materson avec Geraldine Page
1986Les incorruptibles ( the untouchables ) de Brian De Palma avec Robert De Niro
1987Milagro ( the Milagro beanfield war ) de Robert Redford avec Melanie Griffith
À la vie à la mort ( permanent record ) de Marisa Silver avec Keanu Reeves
Meurtre à Hollywood ( sunset ) de Blake Edwards avec James Garner
1988Little Nikita ( the sleepers ) de Richard Benjamin avec Sidney Poitier
Wildfire – de Zalman King avec Linda Fiorentino
1989Les années copain ( heart of Dixie ) de Martin Davidson avec Virginia Madsen
Meurtres en nocturne / Mort sur trois prises ( night game ) de Peter Masterson avec Roy Scheider
Affaires privées ( internal affairs ) de Mike Figgis avec Richard Gere
1990Double enfer ( servants of twilight ) de Jeffrey Obrow avec Belinda Bauer
Ambition – de Scott D. Goldstein avec Lou Diamond Phillips
Cold heaven – de Nicolas Roeg avec Talia Shire
1991Under cover of darkness – de Walter Pitt avec Kim Coates
1992Dr. Rictus ( dr. Giggles ) de Manny Coto avec Larry Drake
1993L’enfer des neiges ( artic blue ) de Peter Masterson avec Rutger Hauer
Pour l’amour d’une femme ( when a man loves a woman / to have and to hold ) de Luis Mandoki avec Meg Ryan
1994Crossing guard ( the crossing guard ) de Sean Penn avec Robin Wright
Final mission – de Lee Redmond avec Steve Railsback
1995Faux frères, vrais jumeaux ( steal big, steal little ) de Andrew Davis avec Alan Arkin
1996L’héritage de la haine ( the chamber ) de James Foley avec Gene Hackman
1997Les seigneurs de Harlem ( Hoodlum ) de Bill Duke avec Andy Garcia
1998Gary & Linda ( just the ticket ) de Richard Wenk avec Andie MacDowell
2000L’homme d’Elysian Fields ( the man from Elysian Fields ) de George Hickenlooper avec James Coburn
2001Hawaiian gardens – de Percy Adlon avec Richard Roundtree
2005Adieu Cuba ( the lost city ) de Andy Garcia avec Dustin Hoffman
Fiche créée le 29 mars 2016 | Modifiée le 20 décembre 2016 | Cette fiche a été vue 655 fois
PREVIOUSLane Bradford || Richard Bradford || Jean BradinNEXT