CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Steven Spielberg
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Robert Rollis



Date et Lieu de naissance : 14 mars 1921 (Epinal, France)►
Date et Lieu de décès : 6 novembre 2007 (Paris, France)
Nom Réel : Robert Aristide Vasseux

ACTEUR

Robert Rollis naît Robert Vasseux le 14 mars 1921, à Épinal dans les Vosges. Il apparaît pour la première fois devant les caméras à dix-sept ans dans «Werther» (1938) de Max Ophüls, avec dans le rôle-titre, Pierre Richard-Willm, un grand habitué vosgien du «Théâtre du Peuple» de Bussang. Il joue ensuite un collégien aux côtés de André et Marcel Mouloudji, Charles Aznavour, Serges Reggiani et bien d’autres, pour «Les disparus de Saint-Agil» de Christian-Jaque, avec Michel Simon, Robert Le Vigan et Erich von Stroheim. C’est ainsi que Robert Rollis reste cantonné dans des rôles de gamins délurés très titi parisien jusqu’à la Libération.

Puis comédien avant tout, il fait partie de la troupe de Claude Dauphin et interprète notamment en 1947 au Théâtre Édouard VII «L’amour vient en jouant» de Jean-Bernard Luc avec Danielle Darrieux, Raymond Pellegrin et Pierre Louis. L’année suivante Robert Rollis participe à la création de la comédie farfelue, «Les Branquignols», que Robert Dhéry monte au Théâtre de la Bruyère. Et bientôt Robert, avec sa petite taille, son parler populaire et sa moustache toujours conquérante, en bref le prototype du râleur sympathique, s’impose comme second rôle incontournable du cinéma français des années cinquante et soixante. Il tourne ainsi pas moins de quinze films de André Berthomieu dont «Allô… Je t’aime!» (1952) avec Denise Grey. Il donne souvent la réplique à Robert Lamoureux qu’il retrouvera plus tard comme réalisateur. Et bien sûr il est l’un des joyeux compères de Robert Dhéry dans notamment: «La belle Américaine» (1961) où il joue Maurice, le coiffeur dit le lapin, qui a fort à faire avec son commerce et ses enfants; «Allez France» (1964); et «Le petit baigneur» (1967) où il est affublé d’un bonnet de marin.

La notoriété de notre comédien s’accroît encore grâce à la télévision française qui diffuse chaque dimanche soir de novembre 1963 à mars 1966 le feuilleton «Thierry La Fronde» d’après un idée de Jean-Claude Deret. Robert y interprète Jehan le larron qui, de voleur à la tire dans la France du XIVème siècle occupée par «le méchant Anglois», devient un fidèle compagnon du beau seigneur de Janville alias Jean-Claude Drouot. À partir des années soixante-dix, même si notre sympathique acteur travaille un peu moins pour le cinéma, ses talents d’amuseur restent toujours appréciés de réalisateurs comme Pierre Tchernia qui le dirige dans trois films dont «Les Gaspards» (1973) avec Michel Serrault, Charles Denner et Philippe Noiret, Raymond Devos avec «La raison du plus fou» (1973), et Robert Lamoureux qui renouvelle le comique troupier avec son grand succès de la «Septième compagnie». Par la suite Robert Rollis fera encore des tournées théâtrales en province à soixante-quinze ans passés en jouant «Laisse faire Nini», une comédie de Laurence Jyl, avec Jackie Sardou et Philippe Castelli. Il prêtera aussi sa voix caractéristique à des dessins animés. Et il tournera à quatre vingt-deux ans son cent dix-septième et dernier film «Les amateurs» (2003).

Robert Rollis, ce comédien talentueux, disparaît des suites d’un cancer le 6 novembre 2007 à Paris, dans un anonymat médiatique presque complet. Et pourtant pour nous, c’est comme si nous venions de perdre un parent un brin casse-pieds mais pourtant très cher, sans qui une fête de famille n’aurait jamais vraiment été réussie.

© Caroline HANOTTE

copyright
1938Werther / Le roman de Werther – de Max Ophüls avec Pierre Richard-Willm
Les disparus de Saint-Agil – de Christian-Jaque avec Erich von Stroheim
Carrefour – de Curtis Bernhardt avec Suzy Prim
1939La fin du jour – de Julien Duvivier avec Victor Francen
L’enfer des anges – de Christian-Jaque avec Louise Carletti
L’homme qui cherche la vérité – de Alexander Esway avec Raimu
1940Notre Dame de la Mouise – de Robert Péguy avec Odette Joyeux
Premier rendez-vous – de Henri Decoin avec Danielle Darrieux
1941Péchés de jeunesse – de Maurice Tourneur avec Harry Baur
Caprices – de Léo Joannon avec Albert Préjean
1942Annette et la dame blonde – de Jean Dréville avec Henri Garat
Les cadets de l’océan – de Jean Dréville avec Blanchette Brunoy
1945Les démons de l’aube – de Yves Allégret avec Georges Marchal
1946Amour, délices et orgues – de André Berthomieu avec Gisèle Pascal
1947Blanc comme neige – de André Berthomieu avec Alice Tissot
Le bal des pompiers – de André Berthomieu avec Claude Dauphin
1948Tous les deux – de Louis Cuny avec Annette Poivre
Les amants de Vérone – de André Cayatte avec Martine Carol
1949La petite chocolatière – de André Berthomieu avec Paulette Dubost
La femme nue – de André Berthomieu avec Gisèle Pascal
On ne triche pas avec la vie / Docteur Louise – de René Delacroix & Paul Vendenberghe avec Madeleine Robinson
1950Justice est faite – de André Cayatte avec Valentine Tessier
Le roi des camelots – de André Berthomieu avec Lysiane Rey
Une fille à croquer / Le petit chaperon rouge – de Raoul André avec Serge Reggiani
1951La maison Bonnadieu – de Carlo Rim avec Françoise Arnoul
Chacun son tour – de André Berthomieu avec Jeanne Fusier-Gir
La maison dans la dune – de Georges Lampin avec Ginette Leclerc
Jamais deux sans trois – de André Berthomieu avec Roger Nicolas
1952Le village magique / Le village imaginaire – de Jean-Paul Le Chanois avec Lucia Bosé
Drôle de noce – de Léo Joannon avec Mary Marquet
Adorables créatures – de Christian-Jaque avec Martine Carol
Les dents longues – de Daniel Gélin avec Danièle Delorme
Allô… Je t’aime ! – de André Berthomieu avec Denise Grey
Une vie de garçon – de Jean Boyer avec Roger Pierre
1953Le portrait de son père – de André Berthomieu avec Mona Goya
Pattes de velours ( l’incantevole nemica ) de Claudio Gora avec Buster Keaton
Belle mentalité – de André Berthomieu avec Jeanne Fusier-Gir
Virgile – de Carlo Rim avec Robert Lamoureux
L’œil en coulisse – de André Berthomieu avec Nicole Maurey
Faites-moi confiance – de Gilles Grangier avec Francis Blanche
1954Papa, maman, la bonne et moi – de Jean-Paul Le Chanois avec Gaby Morlay
Le dossier noir – de André Cayatte avec Henri Crémieux
Les deux font la paire / Le mort en fuite – de André Berthomieu avec Pauline Carton
Les Duranton – de André Berthomieu avec Ded Rysel
1955La Madelon – de Jean Boyer avec Line Renaud
Les évadés – de Jean-Paul Le Chanois avec Pierre Fresnay
Papa, maman, ma femme et moi – de Jean-Paul Le Chanois avec Robert Lamoureux
1956Nous autres à Champignol – de Jean Bastia avec Milly Mathis
Cette sacrée gamine – de Michel Boisrond avec Brigitte Bardot
La vie est belle – de Roger Pierre & Jean-Marc Thibault avec Jean Richard
La garçonne – de Jacqueline Audry avec Andrée Debar
1957L’étrange Monsieur Steve / Mr. Steve – de Raymond Bailly avec Jeanne Moreau
Trois jours à vivre – de Gilles Grangier avec Daniel Gélin
Le grand bluff – de Patrice Dally avec Dominique Wilms
L’amour est un jeu / Ma femme, mon gosse et moi – de Marc Allégret avec Annie Girardot
1958En légitime défense – de André Berthomieu avec Maria Mauban
Le gendarme de Champignol – de Jean Bastia avec Noël Roquevert
Le miroir à deux faces – de André Cayatte avec Michèle Morgan
Suivez-moi, jeune homme – de Guy Lefranc avec Dany Robin
Le grand chef – de Henri Verneuil avec Fernandel
L’increvable – de Jean Boyer avec Francis Blanche
1959Signé Arsène Lupin – de Yves Robert avec Alida Valli
Sans tambour ni trompette ( die gans von Sedan ) de Helmut Käutner avec Dany Carrel
Ravissante – de Robert Lamoureux avec Sylva Koscina
1960Les tortillards – de Jean Bastia avec Louis De Funès
Les moutons de Panurge – de Jean Girault avec Claudine Auger
Ma femme est une panthère – de Raymond Bailly avec Jean Richard
La famille Fenouillard – de Yves Robert avec Sophie Desmarets
La brune que voilà – de Robert Lamoureux avec Françoise Fabian
1961Tout l’or du monde – de René Clair avec Claude Rich
La belle américaine – de Robert Dhéry avec Jacques Charrier
Les amours de Paris – de Jacques Poitrenaud avec Nicole Courcel
La guerre des boutons – de Yves Robert avec Michel Galabru
Le petit garçon de l’ascenseur – de Pierre Granier-Deferre avec Louis Seigner
1962Les culottes rouges – de Alex Joffé avec Laurent Terzieff
Les veinards – de Jean Girault, Philippe de Broca & Jacques Pinoteau avec Mireille Darc
C’est pas moi, c’est l’autre – de Jean Boyer avec Geneviève Kervine
1963Mélodie en sous-sol – de Henri Verneuil avec Jean Gabin
L’honorable Stanislas, agent secret – de Jean-Charles Dudrumet avec Mathilde Casadesus
Le glaive et la balance – de André Cayatte avec Anthony Perkins
1964Allez France ! – de Robert Dhéry avec Diana Dors
Week-end à Zuydcoot – de Henri Verneuil avec François Périer
Laissez tirer les tireurs – de Guy Lefranc avec Eddie Constantine
Les baratineurs – de Francis Rigaud avec Darry Cowl
1965Quoi de neuf, Pussycat ? ( what’s new, Pussycat ? ) de Clive Donner avec Peter O’Toole
La tête du client – de Jacques Poitrenaud avec Michel Serrault
Le caïd de Champignol / Deux cracks à Paris – de Jean Bastia avec Alfred Adam
1966Le jardinier d’Argenteuil / Le faussaire d’Argenteuil – de Jean-Paul Le Chanois avec Liselotte Pulver
Trois enfants dans le désordre – de Léo Joannon avec Rosy Varte
Monsieur le président directeur général / Appelez-moi maître – de Jean Girault avec Jacqueline Maillan
1967Le petit baigneur – de Robert Dhéry avec Andréa Parisy
La femme écarlate – de Jean Valère avec Monica Vitti
1968Faites don plaisir aux amis – de Francis Rigaud avec Roger Pierre
Un drôle de colonel – de Jean Girault avec Jean Yanne
1969La maison de campagne – de Jean Girault avec Danielle Darrieux
1970Trois hommes sur un cheval – de Marcel Moussy avec Jean Poiret
1972Le concierge – de Jean Girault avec Bernard Lecoq
1973La raison du plus fou – de François Reichenbach & Raymond Devos avec Raymond Devos
Les gaspards – de Pierre Tchérnia avec Philippe Noiret
L’événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune – de Jacques Demy avec Marcello Mastroianni
1974Vos gueules les mouettes ! – de Robert Dhéry avec Micheline Dax
Impossible… pas français – de Robert Lamoureux avec Jean Lefebvre
1975Opération Lady Marlène – de Robert Lamoureux avec Sybil Danning
Le jour de gloire – de Jacques Besnard avec Jacques Marin
1976On a retrouvé la septième compagnie ! – de Robert Lamoureux avec Pierre Mondy
Dis bonjour à la dame – de Michel Gérard avec Micheline Luccioni
1977Moi, fleur bleue – de Eric Le Hung avec Jodie Foster
1978Général… nous voilà ! – de Jacques Besnard avec Henri Guybet
1979La gueule de l’autre – de Pierre Tchérnia avec Bernadette Lafont
1980Touch’ pas à mon biniou / Gueules de vacances – de Bernard Launois avec Sim
1981Le jour se lève et les conneries commencent – de Claude Mulot avec Arlette Didier
Te marre pas… c’est pour rire ! – de Jacques Besnard avec Aldo Maccione
1982Le braconnier de dieu – de Jean-Pierre Darras avec Annie Cordy
1983 DA Le secret des sélénites – de Jean Image
    Seulement voix
1987Nuit docile – de Guy Gilles avec Françoise Arnoul
1988Bonjour l’angoisse – de Pierre Tchérnia avec Guy Marchand
À notre regrettable époux – de Serge Korber avec Jacques Dufilho
1999 CM Tout tout près – de Fabrice Maruca avec Marion Game
2002Monique – de Valérie Guignabodet avec Albert Dupontel
2003Les amateurs – de Martin Valente avec François Berléand
Fiche créée le 18 novembre 2007 | Modifiée le 27 juin 2018 | Cette fiche a été vue 8755 fois
PREVIOUSHoward E. Rollins || Robert Rollis || Ruth RomanNEXT