CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Monette Dinay
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Scott Brady



Date et Lieu de naissance : 13 septembre 1924 (Brooklyn, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 16 avril 1985 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Gerard Kenneth Tierney

ACTEUR
Image
1953 À trois pas vers la potence (three steps to the gallows) de John Gilling avec Mary Castle
Image
1955 Courage indien (the vanishing american) de Joseph Kane avec Audrey Totter & Forrest Tucker
Image
1956 La horde sauvage (the Maverick queen) de Joseph Kane avec Barbara Stanwyck & Barry Sullivan
Image
1983 Gremlins – de Joe Dante avec Zach Galligan, Phoebe Cates, Hoyt Axton, Corey Feldman & Harry Carey Jr.

Fils d’un chef de la police new-yorkaise, Scott Brady est né le 13 septembre 1924, à Brooklyn sous le nom de Gerard Kenneth Tierney. Il est le second d’une fratrie de trois garçons. Lawrence Tierney, son aîné, fera aussi une belle carrière à Hollywood ; Edward, le benjamin, lui aussi s’essaye à la comédie avant de devenir entrepreneur dans le bâtiment. Scott grandit à Westchester County, dans la banlieue de New-York, où il suit des études à la «Roosevelt and St. Michael’s high schools». Il se distingue en athlétisme, baseball et football américain. Il souhaite alors devenir entraîneur sportif ou journaliste à la radio avant de s’engager dans l’US Navy juste avant l’obtention de son diplôme. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il sert comme mécanicien à bord du porteur d’hydravions USS Norton Sound. Démobilisé en 1946, il part rejoindre son frère Lawrence à Hollywood où celui-ci commence à se faire un nom au cinéma.

Dès son arrivée, Scott Brady pratique plusieurs petits boulots et prend des cours de comédie à l’école d’art dramatique Bliss-Hayden. Deux ans après, il signe un contrat avec le petit studio Eagle-Lion et joue ses premiers rôles au cinéma. En un peu plus de trente ans de carrière cinématographique, il joue dans une soixantaine de productions, des westerns pour l’essentiel, parmi les plus connus, nous pouvons citer: «Le Kansas en feu» (1950) de Ray Enright avec Audie Murphy, «Johnny Guitar» (1954) de Nicholas Ray avec Joan Crawford, «La horde sauvage» (1956) de Joseph Kane avec Barbara Stanwyck, «Les éperons noirs» (1965) de R.G. Springsteen avec Linda Darnell, «Fort Bastion ne répond plus» (1966) de R.G. Springsteen avec Joan Caulfield, «Fort Utah» (1967) de Lesley Selander avec Virginia Mayo, ou «Les rebelles de l’Arizona» (1966) de Lesley Selander avec Yvonne De Carlo. Pour son dernier rôle au cinéma en 1983, il interprète le shérif Frank dans «Gremlins» de Joe Dante.

C’est surtout la télévision qui va faire de Scott Brady un acteur très populaire, grâce à des séries comme «Shotgun Slade» (1959/61) et «Police story» (1973/76), où il tient le rôle principal, mais aussi pour ses participations à des épisodes d’autres grandes séries à succès: «Les incorruptibles» (1962) avec Robert Stack, «Brigade criminelle» (1968) avec Howard Duff, «Mannix» (1970) avec Mike Connors, «Hawaï, police d’état» (1975) avec Jack Lord, «Baretta» (1977) avec Robert Blake, «Matt Houston» (1982) avec Lee Horsley, «Simon et Simon» (1983) avec Gerald McRaney et Jameson Parker, etc. Le public a également pu l’applaudir à Broadway, auprès de Dolores Gray et Andy Griffith, dans la comédie musicale «Destry rides again» de Leonard Gershe et Max Brand, sur une musique de Harold Rome.

En 1957, Scott Brady fait la une de la presse après son arrestation pour détention de drogue, aucune charge ne sera retenue contre lui. Nouveau scandale en 1963, quand son nom est associé avec des bookmakers et à une sombre histoire de paris sur des courses de chevaux, il s’en tire par une interdiction de jeu. Connu aussi pour être un grand séducteur, l’acteur à été très lié amoureusement avec les actrices Gwen Verdon et Dorothy Malone, mais c’est avec une non-professionnelle, Mary Lizabeth Tirony, qu’il se marie en décembre 1967. Le couple a deux garçons, Timothy et Terence. Atteint de fibrose pulmonaire depuis 1981, une maladie qui l’oblige, deux ans plus tard, à vivre constamment avec un appareil à oxygène, Scott Brady meurt le 16 avril 1985. Il est enterré au cimetière Holy Cross de Culver City.

© Pascal DONALD

copyright
1948The counterfeiters – de Sam Newfield avec Doris Merrick
Pénitencier du Colorado / Terreur dans la nuit ( Canon City ) de Crane Wilbur avec Jeff Corey
In is corner – de Charles Reisner avec Anabel Shaw
Il marchait la nuit / L’assassin frappe la nuit ( he walked by night / the L. A. investigator / 29 clues ) de Alfred L. Werker avec Louise Kane
1949La belle aventurière / La femme qui a conquit l’Ouest ( the gal who tock the West ) de Frederick De Cordova avec Yvonne De Carlo
La brigade des stupéfiants / Trafiquants d’opium ( Port of New York ) de Laslo Benedek avec Yul Brynner
Une balle dans le dos ( undertow ) de William Castle avec Dorothy Hart
1950J’étais une voleuse ( I was a shoplifter ) de Charles Lamont avec Mona Freeman
Les flics ne pleurent pas ( undercover girl ) de Joseph Pevney avec Alexis Smith
Le Kansas en feu ( Kansas raiders ) de Ray Enright avec Audie Murphy
1951Agence Cupidon ( the model and the marriage broker ) de George Cukor avec Jeanne Crain
Les rois du rodéo ( Bronco Busters ) de Budd Boetticher avec John Lund
1952Passage interdit / La révolte gronde ( untamed frontier ) de Hugo Fregonese avec Shelley Winters
Les boucaniers de la Jamaïque / Les boucaniers des Caraïbes ( Yankee buccaneer ) de Frederick De Cordova avec Suzan Ball
La femme aux revolvers ( Montana Belle ) de Allan Dwan avec Jane Russell
Gosse des bas-fonds ( bloodhounds of Broadway ) de Harmon Jones avec Marguerite Chapman
1953Cargo de femmes ( a perilous journey ) de R.G. Springsteen avec Vera Ralston
El Alaméin ( desert patrol ) de Fred F. Sears avec Rita Moreno
À trois pas vers la potence / À trois pas de l’échafaud ( three steps to the gallows / white fire ) de John Gilling avec Mary Castle
1954Johnny Guitar – de Nicholas Ray avec Joan Crawford
Traqué par la loi ( the law vs. Billy the Kid ) de William Castle avec Betta St. John
Esclaves pour Rio ( mannequins for Rio / mannequins für Rio / party girls for sale / they were so young / violated ) de Kurt Neumann avec Johanna Matz
À Paris tous les quatre / Les hommes épousent les brunes ( gentlemen marry brunettes ) de Richard Sale avec Jane Russell
    + chansons
1955Courage indien / La révolté des Navajos ( the vanishing american ) de Joseph Kane avec Audrey Totter
L’attaque du Fort Douglas ( Mohawk ) de Kurt Neumann avec Rita Gam
1956Terreur à minuit ( terror at midnight / and suddenly you run ) de Franklin Adreon avec Virginia Gregg
La horde sauvage ( the Maverick queen ) de Joseph Kane avec Barbara Stanwyck
Cavalier Tempête ( the storm rider ) de Edward Berns avec Mala Powers
1957Des yeux pour pleurer / La ville de la vengeance ( the restless breed ) de Allan Dwan avec Anne Bancroft
Marche à mort ( ambush at Cimarron Pass ) de Jodie Copeland avec Clint Eastwood
1958La flèche qui tue ( blood arrow ) de Charles Marquis Warren avec Phyllis Coates
1959Les feux de la bataille / La charge des marines ( battle flame ) de R.G. Springsteen avec Elaine Edwards
1962Operation Bikini ( the seafighters ) de Anthony Carras avec Frankie Avalon
1964La diligence partira à l’aube ( stage to Thunder Rock ) de William F. Claxton avec Marilyn Maxwell
L’encombrant monsieur John ( John Goldfarb, please come home ) de Jack Lee Thompson avec Shirley MacLaine
1965Les éperons noirs ( black spurs ) de R.G. Springsteen avec Linda Darnell
Destination inner space / Terroir of the deep – de Francis D. Lyon avec Sheree North
1966Castle of evil – de Francis D. Lyon avec Virginia Mayo
Fort Bastion ne répond plus ( red tomahawk ) de R.G. Springsteen avec Joan Caulfield
1967Journey to the center of time / Time warp – de David L. Hewitt avec Gigi Perreau
Fort Utah – de Lesley Selander avec Virginia Mayo
Les rebelles de l’Arizona ( Arizona bushwhackers ) de Lesley Selander avec Yvonne De Carlo
The road hustlers – de Larry Jackson avec Jim Davis
1968Portrait of violence – de ? avec Jock Mahoney
They ran for their lives – de Oliver Drake avec John Payne
Nightmare in wax / Crimes in the wax museum – de Bud Townsend avec Cameron Mitchell
1969The mighty Gorga – de David L. Hewitt avec Kent Taylor
Les sadiques de Satan ( Satan’s sadists / nightmare bloodbath ) de Al Adamson avec Russ Tamblyn
The ice house / Cold blood / Love in cold blood / The passion pits – de Stuart E. McGowan avec Jim Davis
The cycle savages – de Bill Brame avec Bruce Dern
Les naufragés de l’espace ( marooned / space travelers ) de John Sturges avec Gregory Peck
Opération M ( hell’s bloody devils / the fakers / smashing the crime syndicate / swastika savages ) de Al Adamson avec Broderick Crawford
Les rescapés de la vallée des morts ( five bloody graves / five bloody days to Tombstone / gun riders / the lonely man ) de Al Adamson avec John Carradine
1970Femmes de médecins ( doctor’s wives ) de George Schaefer avec Gene Hackman
Justice Cain ( Cain’s cutthroats / the blood seekers / Cain’s way ) de Kent Osborne avec Robert Dix
1971Dollars / Le coup ( $ / the heist ) de Richard Brooks avec Warren Beatty
The Leo chronicles – de ? avec George Montgomery
1972The loners / Deathly riders – de Sutton Roley avec Gloria Grahame
Bonnie’s kid – de Arthur Marks avec Tiffany Bolling
1973Le palace de l’horreur ( wicked, wicked ) de Richard L. Bare avec David Bailey
1978Le syndrome chinois ( the China syndrome ) de James Bridges avec Jane Fonda
1981Dead kids ( starnge behavior / human experiments / small town massacre ) de Michael Laughlin avec Louise Fletcher
1983Gremlins – de Joe Dante avec Phoebe Cates
Fiche créée le 5 octobre 2011 | Modifiée le 3 mars 2016 | Cette fiche a été vue 2424 fois
PREVIOUSAlice Brady || Scott Brady || Yves BrainvilleNEXT