CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jean Toulout
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Sergio Fantoni



Date et Lieu de naissance : 7 août 1930 (Rome, Italie)
Date et Lieu de décès : 17 avril 2020 (Rome, Italie)
Nom Réel : Sergio Fantoni

ACTEUR
Image
1959 Dans les griffes des Borgia (la notte del grande assalto) de Giuseppe Maria Scotese avec Agnès Laurent
Image
1961 Catherine de Russie (Caterina di Russia) de Umberto Lenzi avec Hildegard Knef
Image
1963 Pas de lauriers pour les tueurs (the prize) de Mark Robson avec Paul Newman & Edward G. Robinson
Image
1968 L’assaut des jeunes loups (hornet’s nest) de Phil Karlson avec Rock Hudson, Jacques Sernas & Sylva Koscina

Avec un visage d’empereur romain, une belle voix et des ascendants comédiens, Sergio Fantoni était destiné à embrasser une carrière d’artiste. Né le 7 août 1930 à Rome, il ne baigne pourtant pas aussitôt dans l’univers de ses parents qui envisagent pour lui une profession plus solide d’ingénieur. Mais, hérédité oblige, le jeune Sergio, tout en étudiant l’architecture, s’intéresse au théâtre qui restera sa passion. Et se fait connaître de grands réalisateurs italiens, tel Luchino Visconti, qui l’adoube dans sa mise en scène de la pièce de Shakespeare, «Comme il vous plaira» (1948), aux côtés de Vittorio Gassman et Marcello Mastroianni. En 1948, Sergio Fantoni fait aussi ses premiers pas au cinéma, d’abord dans un rôle mineur pour la biographie religieuse de Piero Francisci, «Saint Antoine de Padoue», suivie par des films d’aventures historiques de ce même réalisateur. Plus ambitieux est son rôle de patriote italien dans le film de Luchino Visconti «Senso» (1954), sur fond de résistance à l’occupant autrichien dans la Vénétie de 1866. Avec son timbre de voix modulé commence aussi pour Sergio Fantoni une vocation de doubleur. Il est la voix italienne de Rock Hudson, Robert Taylor, Marlon Brando, Henri Fonda, parmi bien d’autres.

Alternant cinéma et télévision, Sergio Fantoni enchaîne les tournages, y déployant son charme et sa carrure athlétique. Dans le film d’aventure franco-italien de Giuseppe Maria Cortese, «Dans les griffes des Borgia» (1959), l’acteur incarne Marco, du clan des Sforza opposé à celui des Borgia. Les péplums mettent en valeur sa beauté ténébreuse. «La bataille de Marathon» (1959) de Jacques Tourneur le drape en Théocrite, aristocrate ambitieux et fourbe dans l’Athènes du Vème siècle avant J.C. Dans «Esther et le roi» (1960) de Raoul Walsh, visage dur et basané, il campe le cruel Haman, bras droit du roi des Perses qui persécute les Juifs. Parenthèse fantaisiste, Sergio Fantoni fait une incursion dans le film d’épouvante, confronté à un chirurgien esthétique vampire, dans «Le monstre au masque» (1960) de Anton Giulio Majano. Retour à l’Histoire dans la fresque de Umberto Lenzi, «Catherine de Russie» (1961), l’acteur personnifie avec charisme le favori Gregori Orlov, grâce à l’appui duquel Catherine fait abdiquer et tuer son mari, le tsar Pierre III, pour régner à sa place.

Pourtant, à Hollywood comme sur le continent européen, Sergio Fantoni, s’il rejoint des castings prestigieux, peine à accéder à des rôles phare. Scientifique parmi des prix Nobel dans «Pas de lauriers pour les tueurs» (1963) de Mark Robson, il est entouré de Paul Newman, Edward D. Robinson, Micheline Presle. Plongé au cœur du débarquement américain en Italie en 1943, il joue aux côtés de Frank Sinatra et Trevor Howard, un militaire borgne anti-fasciste dans «L’express du colonel Von Ryan» (1965) de Mark Robson. Plus en vue dans le thriller de Julien Duvivier, «Diaboliquement vôtre» (1966), avec Alain Delon, il fomente une machiavélique substitution d’identité. Et revêt auprès de Rock Hudson le costume nazi pour «L’assaut des jeunes loups» (1968) de Phil Karlson. Avec l’âge, l’acteur s’essaie à des compositions plus cocasses, aux côtés de Mireille Darc pour «Si elle dit oui, je ne dis pas non!» (1983) de Claude Vital, ou de Lambert Wilson dans «Le ventre de l’architecte» (1986) de Peter Greenaway. Mais à partir des années 1990, Sergio Fantoni délaisse le cinéma pour se consacrer à la mise en scène et à sa fondation «La Contemporeana 83», dédiée au rayonnement du théâtre contemporain en Italie. Marié à la comédienne Valentina Fortunato, dont il a une fille, il décède à Rome le 17 avril 2020.

© Isabelle MICHEL

copyright
1948Saint Antoine de Padoue ( Antonio di Padova ) de Piero Francisci avec Silvana Pampanini
1949Paolo et Francesca ( Paolo e Francesca / la storia di Francesca da Rimini ) de Raffaello Matarazzo avec Odile Versois
1950Le prince pirate / Le prince rebelle / Le lion d’Amalfi / Le rebelle d’Amalfi ( il leone di Amalfi ) de Pietro Francisci avec Milly Vitale
1951Le prince esclave ( le meravigliose avventure di Guerrin Meschino ) de Pietro Francisci avec Leonora Ruffo
1953Le corsaire des Caraïbes / Le capitaine fantastique ( capitan Fantasma ) de Primo Zeglio avec Paola Barbara
1954Senso – de Luchino Visconti avec Alida Valli
L’aigle rouge ( il principe della maschera rossa ) de Leopoldo Savona avec Yvonne Furneaux
1955Io sono la primula rossa – de Giorgio Simonelli avec Kerima
1956Géant ( giant ) de George Stevens avec Elizabeth Taylor
    Seulement voix italienne de Rock Hudson
Pauvres mais beaux ( poveri ma belli ) de Dino Risi avec Ettore Manni
    Seulement voix italienne de Maurizio Arena
1957Seule contre les Borgia ( Caterina Sforza, leonessa di Romana ) de Giorgio Walter Chili avec Virna Lisi
Le trésor du pendu ( the law and Jake Wade ) de John Sturges avec Richard Widmark
    Seulement voix italienne de Robert Taylor
Le chevalier blanc ( Sigfrido / la leggenda dei Nibelunghi ) de Giacomo Gentilomo avec Katharina Mayberg
    Seulement voix italienne de Sebastian Fischer
Un seul survivra ( vite perdute / la legge del mitra ) de Adelchi Bianchi & Roberto Mauri avec Jacques Sernas
    Seulement voix italienne de Roberto Mauri
1958L’enfer dans la ville ( nella città l’inferno ) de Renato Castellani avec Anna Magnani
Hercule et la reine de Lydie ( Ercole e la regina di Lidia ) de Pietro Francisci avec Steve Reeves
La maja nue ( la maja desnuda / the naked maja ) de Henry Koster avec Ava Gardner
    Seulement voix italienne de Massimo Serato
Traquenard ( party girl ) de Nicholas Ray avec Cyd Charisse
    Seulement voix italienne de Robert Taylor
L’épée et la croix ( la spada e la croce / Mary Magdalene / the sword and the cross ) de Carlo Ludovico Bragaglia avec Yvonne De Carlo
    Seulement voix italienne
1959Dans les griffes des Borgia / Dans les griffes de Borgia ( la notte del g rande assalto ) de Giuseppe Maria Scotese avec Agnès Laurent
La bataille de Marathon ( la battaglia di Maratona ) de Jacques Tourneur avec Mylène Demongeot
L’impiegato – de Gianni Puccini avec Anna-Maria Ferrero
Les évadés de la nuit / Traqués dans la nuit ( era notte a Roma ) de Roberto Rossellini avec Leo Genn
Le séducteur / Le péché des vertes années ( il peccato degli anni verdi / l’assegno ) de Leopoldo Trieste avec Marie Versini
La maison des sept faucons ( the house of the seven hawks ) de Richard Thorpe avec Nicole Maurey
    Seulement voix italienne de Robert Taylor
Les légions de Cléopâtre ( le legioni di Cleopatra ) de Vittorio Cottafavi avec Linda Cristal
    Seulement voix italienne de Alfredo Mayo
1960Le monstre au masque ( Seddok, l’erede di Satana ) de Anton Giulio Majano avec Susanne Loret
Les dauphins ( i delfini ) de Francesco Maselli avec Claudia Cardinale
Esther et le roi ( Esther e il re / Esther and the king ) de Raoul Walsh avec Joan Collins
Vive l’Italie ! ( viva l’Italia ! ) de Roberto Rossellini avec Giovanna Ralli
Le tueur ( il sicario ) de Damiano Damiani avec Sylva Koscina
Jeunesse de nuit ( gioventù di notte ) de Mario Sequi avec Nadia Gray
Le bel Antonio ( il bell’Antonio ) de Mauro Bolognini avec Pierre Brasseur
    Seulement voix italienne de Tomas Milian
1961Man nennt es amore – de Rudolf Thiele avec Attila Hörbiger
Le commando traqué ( tiro al piccione ) de Giuliano Montaldo avec Francisco Rabal
Mort d’un bandit ( morte di un bandito ) de Giuseppe Amato avec Katina Paxinou
La furie des S.S. ( dieci italiani per un tedesco / Via Rasella ) de Filippo Walter Ratti avec Gino Cervi
Catherine de Russie ( Caterina di Russia ) de Umberto Lenzi avec Hildegard Knef
Don Camillo… Monseigneur ! ( Don Camillo monsignore… ma non troppo ) de Carmine Gallone avec Fernandel
    Seulement voix & narration italienne
1962Le jour le plus court ( il giorno più corto / il giorno più corto commedia umoristica ) de Sergio Corbucci avec Walter Pidgeon
Le procès de Vérone ( il processo di Verona ) de Carlo Lizzani avec Silvana Mangano
    Seulement voix italienne de Frank Wolff
1963Kali Yug, le mystère du temple hindou ( il mistero del tempio indiano ) de Mario Camerini avec Lex Barker
Kali Yug, déesse de la vengeance ( Kali Yug, la dea della vendetta ) de Mario Camerini avec Senta Berger
Pas de lauriers pour les tueurs ( the prize ) de Mark Robson avec Paul Newman
Haute infidélité ( alta infidelità ) de Luciano Salce, Elio Petri, Mario Monicelli & Franco Rossi avec Monica Vitti
    Segment « La Sospirosa » de Luciano Salce
1964Cadavere per signora – de Mario Mattoli avec Scilla Gabel
Les géants de Rome / Fort Alésia ( i giganti di Roma ) de Antonio Margheriti avec Wandisa Guida
    Seulement voix italienne de Richard Harrison
1965L’express du colonel Von Ryan ( Von Ryan’s express ) de Mark Robson avec Frank Sinatra
Ne pas déranger SVP ( do not disturb ) de Ralph Levy avec Doris Day
Qu’as-tu fait pendant la guerre papa ? ( what did you do in the war, daddy ? ) de Blake Edwards avec James Coburn
1966Diaboliquement vôtre – de Julien Duvivier avec Alain Delon
Le bon, la brute et le truand ( il buono, il brutto, il cattivo ) de Sergio Leone avec Eli Wallach
    Seulement voix italienne de Jesús Guzmán
1967Roméo et Juliette ( Giulietta a Romeo / Romeo and Juliet ) de Franco Zeffirelli avec Olivia Hussey
    Seulement voix italienne de Robert Stephens
1968L’assaut des jeunes loups ( hornet’s nest ) de Phil Karlson avec Rock Hudson
1969Texas ( il prezzo del potere / muerte de un presidente / the price of power ) de Tonino Valerii avec Fernando Rey
    Seulement voix italienne de Van Johnson
Les naufragés de l’espace ( marooned / space travelers ) de John Sturges avec Lee Grant
    Seulement voix italienne de Gregory Peck
1970Les quatre mercenaires d’El Paso ( e continuavano a fregarsi il milione di dollari / bad man’s river ) de Eugenio Martin avec Gina Lollobrigida
Le pays de la violence ( I walk the line ) de John Frankenheimer avec Tuesday Weld
    Seulement voix italienne de Gregory Peck
1971Sacco et Vanzetti ( Sacco e Vanzetti ) de Giuliano Montaldo avec Gian Maria Volonté
1973La fureur d’un flic ( la mano spietata della legge ) de Mario Gariazzo avec Philippe Leroy
Una chica y un señor – de Pedro Masó avec Ornella Muti
Le hasard et la violence – de Philippe Labro avec Yves Montand
1974E cominciò il viaggio nella vertigine – de Toni de Gregorio avec Ingrid Thulin
1975L’inconveniente – de Pupo De Luca avec Valeria Fabrizi
1978Apocalypse now – de Francis Ford Coppola avec Martin Sheen
    Seulement voix italienne de Marlon Brando
L’ouragan ( hurricane / forbidden paradise ) de Jan Troell avec Mia Farrow
    Seulement voix italienne de Max von Sydow
1979Météore ( meteor ) de Ronald Neame avec Sean Connery
    Seulement voix italienne de Henry Fonda
1982Il était une fois en Amérique ( once upon a time in America / c’era una volta in America ) de Sergio Leone avec Robert De Niro
    Seulement voix italienne de James Woods
Gandhi – de Richard Attenborough avec Candice Bergen
    Seulement voix italienne de Ben Kingsley
1983Si elle dit oui… je ne dis pas non ! – de Claude Vital avec Mireille Darc
1986Le ventre de l’architecte ( the belly of an architect ) de Peter Greenaway avec Brian Dennehy
1987Ti presento un’amica – de Francesco Massaro avec Giuliana de Sio
1992 CM Per non dimenticare – de Massimo Martelli avec Giuseppe Cederna
2002The accidental detective – de Vanna Paoli avec Sarah Miles
Fiche créée le 19 avril 2020 | Modifiée le 30 mai 2020 | Cette fiche a été vue 1716 fois
PREVIOUSEnnio Fantastichini || Sergio Fantoni || Claude FaraldoNEXT