CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Peter Voß
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Silvana Mangano



Date et Lieu de naissance : 21 avril 1930 (Rome, Italie)
Date et Lieu de décès : 16 décembre 1989 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Silvana Mangano

ACTRICE
Image
1948 Riz amer (riso amaro) de Giuseppe De Santis avec Raf Vallone, Vittorio Gassman & Doris Dowling
Image
1954 L’or de Naples (l’oro di Napoli) de Vittorio De Sica avec Vittorio De Sica, Sophia Loren & Paolo Stoppa
Image
1962 Le procès de Vérone (il processo di Verona) de Carlo Lizzani avec Frank Wolff & Françoise Prévost
Image
1970 Mort à Venise (morte a Venezia) de Luchino Visconti avec Dirk Bogarde, Björn Andrésen & Romolo Valli

De père sicilien cheminot et de mère anglaise, Silvana Mangano naît à Rome, capitale de l’Italie, le 21 avril 1930. Danseuse puis modèle pour photographes, elle débute à l’écran dans un petit rôle de «L’élixir d’amour», film réalisé par Mario Costa en 1946, l’année où, à la suite d’un concours de beauté, elle est élue «Miss Roma». En 1948, elle est choisie par le metteur en scène Giuseppe De Santis pour être une des interprètes principales de «Riz amer», un drame social dans les rizières du Pô, une œuvre mythique dans toute sa splendeur érotique qui en fait une star. L’image sensuelle d’une Silvana Mangano en shorts dans une rizière fait alors le tour du monde.

Durant sa carrière, la vedette, qui reconnaît que le cinéma ne constitue pas le centre de son univers, tournera à un rythme moins élevé que la plupart de ses consoeurs. Elle n’hésitera pas à privilégier sa vie de famille et quatre enfants naîtront ainsi de son union avec le producteur Dino De Laurentiis, épousé en 1949.

Mais si Silvana Mangano professe un certain manque d’intérêt vis-à-vis du Septième Art, son actif cinématographique est loin d’être négligeable et elle travaille avec des réalisateurs aussi réputés que, notamment, Mario Camerini, Alberto Lattuada, Mario Monicelli, Vittorio De Sica, Dino Risi, Pier Paolo Pasolini, Luchino Visconti ou encore Luigi Comencini. Parmi ses films, on peut citer, entre autres, «Le loup de la Sila» (1949) avec Vittorio Gassman, «Mara, fille sauvage» (1950) avec Amedeo Nazzari, «Anna» (1951) avec Raf Vallone, «Ulysse» (1954) avec Kirk Douglas, «L’or de Naples» (1954) avec Erno Crisa, «Hommes et loups» (1956) avec Yves Montand et Pedro Armendariz, «Barrage contre le Pacifique» (1957) avec Anthony Perkins, «La tempête» (1958) avec Van Heflin, «La grande guerre» (1959) avec Alberto Sordi, «Chacun son alibi» (1960) avec Nino Manfredi, «Le procès de Vérone» (1963) avec Frank Wolff, «Moi, moi, moi … et les autres» (1966) avec Gina Lollobrigida, «Les sorcières» (1966) avec Clint Eastwood, «Œdipe roi» (1967) avec Franco Citti, «Théorème» (1968) avec Terence Stamp, «Mort à Venise» (1970) avec Dirk Bogarde, «Le crépuscule des dieux» (1972) avec Helmut Berger, «L’argent de la vieille» (1972) avec Bette Davis, «Violence et passion» (1974) avec Burt Lancaster, … On le constate au vu de ce palmarès: l’actrice a conservé durant vingt-cinq ans une place de choix dans l’industrie du cinéma italien et son talent lui a permis d’aborder avec bonheur des genres différents.

Dès 1975, Silvana Mangano s’éloigne des plateaux de tournage. En 1981, elle a la douleur de perdre son fils Federico dans un accident d’avion en Alaska. Elle est alors atteinte d’une sévère dépression. En 1983, elle se sépare de son mari, sans toutefois en divorcer. Elle fait deux ultimes retours au cinéma dans le film de science-fiction américain «Dune» (1984) de David Lynch et dans «Les yeux noirs» (1986) du russe Nikita Mikhalkov, aux côtés de son ami Marcello Mastroianni.

Mais sa santé est désormais défaillante: le cancer a commencé sa sinistre besogne. Silvana Mangano s’éteint à Madrid, le 16 décembre 1989, et ses cendres reposent désormais au cimetière de Pawling, dans le Comté de Dutchess (New York-USA), auprès de la tombe de son fils bien-aimé.

© Marlène PILAETE

copyright
1946Elixir d’amour ( l’elisir d’amore ) de Mario Costa avec Gina Lollobrigida
1947Le carrefour des passions ( gli uomini somo nemici ) de Ettore Giannini avec Valentina Cortese
Le crime de Giovanni Episcopo ( il delitto di Giovanni Episcopo ) de Alberto Lattuada avec Yvonne Sanson
1948Riz amer ( riso amaro ) de Giuseppe De Santis avec Doris Dowling
Cagliostro ( black magic ) de Gregory Ratoff avec Orson Welles
Le loup de la Sila ( il luppo della Sila ) de Dulio Coletti avec Amedeo Nazzari
1949Mara, fille sauvage ( il brigante Musolino ) de Mario Camerini avec Amedeo Nazzari
1951Anna – de Alberto Lattuada avec Raf Vallone
1953Ulysse ( Ulisse / Ulysses ) de Mario Camerini avec Kirk Douglas
1954L’or de Naples ( l’oro di Napoli ) de Vittorio De Sica avec Erno Crisa
    Segment « Teresa »
    Ruban d’Argent de la meilleure actrice par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie

Mambo – de Robert Rossen avec Michael Rennie
1956Hommes et loups ( uomini e lupi ) de Giuseppe De Santis avec Yves Montand
1957Barrage contre le Pacifique ( this angry age / la diga sul Pacifico / the sea wall ) de René Clément avec Anthony Perkins
1958La tempête ( la tempesta / tempest ) de Alberto Lattuada avec Van Heflin
1959La grande guerre ( la grande guerra ) de Mario Monicelli avec Bernard Blier
Cinq femmes marquées ( five banded women / Jovanka e le altre ) de Martin Ritt avec Jeanne Moreau
1960Chacun son alibi / À chacun son alibi ( crimen ) de Mario Camerini avec Vittorio Gassman
1961Le jugement dernier ( il giudizio universale / the last judgement ) de Vittorio De Sica avec Jack Palance
Barabbas ( Barabba ) de Richard Fleischer avec Anthony Quinn
Une vie difficile ( una vita difficile ) de Dino Risi avec Lea Massari
    Seulement apparition
1962Le procès de Vérone ( il processo di Verona ) de Carlo Lizzani avec Frank Wolff
    David de la meilleure actrice, Italie

    Ruban d’Argent de la meilleure actrice par le syndicat national italien des journalistes de cinéma, Italie
1963La mia signora – de Tinto Bras, Mauro Bolognini & Luigi Comencini avec Alberto Sordi
1964Il disco volante – de Tinto Brass avec Monica Vitti
1966Les sorcières ( le streghe ) de Luchino Visconti, Pier Paolo Pasolini, Franco Rossi & Mauro Bolognini avec Clint Eastwood
    David de la meilleure actrice, Italie

Moi, moi, moi et les autres ( io, io, io... e gli altri ) de Alessandro Blasetti avec Nino Manfredi
1967Œdipe roi ( Edipo re ) de Pier Paolo Pasolini avec Alida Valli
Scusi, lei è favorevole o contrario ? – de Alberto Sordi avec Anita Ekberg
1968Théorème ( teorema ) de Pier Paolo Pasolini avec Terence Stamp
Caprices à l’italienne / La contestation ( capriccio all’italiana ) de Pier Paolo Pasolini, Mauro Bolognini, Mario Monicelli, Franco Rossi, Pino Zac & Steno avec Laura Betti
1970Mort à Venise ( morte a Venezia ) de Luchino Visconti avec Dirk Bogarde
    Ruban d’Argent du meilleur second rôle féminin par le syndicat italien des journalistes de cinéma, Italie

Scipione detto anche l’africano – de Luigi Magni avec Vittorio Gassman
1971Le décaméron ( il decameron ) de Pier Paolo Pasolini avec Silvana Mangano
1972Le crépuscule des dieux ( Ludwig ) de Luchino Visconti avec Helmut Berger
L’argent de la vieille ( lo scopone scientifico ) de Luigi Comencini avec Bette Davis
    David de la meilleure actrice, Italie

Mourir d’amour ( d’amore si muore ) de Giuseppe Patroni Griffi avec Lino Capolicchio
1974Violence et passion ( gruppo di famiglia in un interno ) de Luchino Visconti avec Burt Lancaster
1984Dune – de David Lynch avec José Ferrer
1986Les yeux noirs ( oci ciornie / ochi chyornye ) de Nikita Mikhalkov avec Marcello Mastroianni
Fiche créée le 8 avril 2006 | Modifiée le 7 février 2016 | Cette fiche a été vue 12412 fois
PREVIOUSNino Manfredi || Silvana Mangano || Joseph L. MankiewiczNEXT