CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Charles Vanel
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Yves Allégret



Date et Lieu de naissance : 13 octobre 1905 (Asnières-sur-Seine, France)
Date et Lieu de décès : 31 janvier 1987 (Jouars-Pontchartrain, France)
Nom Réel : Yves Edouard Allégret

REALISATEUR
Image
1947 Dédée d’Anvers – de Yves Allégret avec Bernard Blier, Simone Signoret & Marcello Pagliero
Image
1949 Manèges – de Yves Allégret avec Bernard Blier, Simone Signoret, Jacques Baumer & Jean Ozenne
Image
1953 Les orgueilleux – de Yves Allégret avec Michèle Morgan, Gérard Philipe & Carlos López Moctezuma
Image
1955 La meilleure part – de Yves Allégret avec Gérard Philipe, Michèle Cordoue & Jean Lefebvre

Fils de Elie Allégret, un pasteur protestant missionnaire, Yves Allégret est né le 13 octobre 1905, à Asnières-sur-Seine en région parisienne, cinq ans après son frère Marc Allégret lui aussi futur cinéaste. Après ses études, il décide de suivre le même chemin que son aîné qui vient de réaliser plusieurs documentaires. Il réussit à se faire engager comme assistant sur «Le petit chaperon rouge» une production de Jean Renoir réalisée par Alberto Cavalcanti avec Catherine Hessling dans le rôle-titre.

Au cours des années trente, Yves Allégret va travailler comme assistant sur presque tous les films que son frère réalise, tout en dirigeant lui-même quelques courts-métrages et des films publicitaires pour l’agence Dorland. Il assiste aussi Jean Renoir sur «Une partie de campagne» (1936) et Marcel L’Herbier pour la production de «Forfaiture» (1937). En 1937, avec Jean Aurenche, il écrit le scénario de «Vous n’avez rien à déclarer?» de Leo Joannon avec le grand Raimu en vedette. Il est aussi à l’origine des scripts du «Dompteur» (1938) de Pierre Colombier et de «L’émigrante» (1939) de Léo Joannon. Son ami Pierre Prévert qui était aussi assistant sur «Le petit chaperon rouge» l’intègre au Groupe Octobre proche du Parti communiste français. Il y rencontre, entre autres, Jacques Prévert, Marcel Mouloudji, Claude Autant-Lara, Raymond Bussières, Jean-Louis Barrault et Alain Cuny. À cette époque, il est marié avec Renée Naville, la mère de son fils Gilles qui se fera connaître comme acteur sous le nom de Gilles Gallion.

En 1940, après un court passage sous les drapeaux au début de la Seconde Guerre Mondiale, Yves Allégret réalise son premier film de fiction sur le monde des forains «Tobie est un ange», mais les bobines sont malheureusement détruites lors d’un incendie, seules trente minutes de pellicule restent exploitables. Il enchaîne aussitôt avec «Les deux timides» (1941) avec Claude Dauphin et Pierre Brasseur. Dès lors, le cinéaste va filmer une trentaine de productions pour le cinéma puis pour la télévision jusqu’au début des années 1980. Ces premiers films remportent des succès honorables. «Dédée d’Anvers» (1947) et «Manèges» (1949), deux films réalistes à l’atmosphère très noire coécrits avec Jacques Sigurd et dont sa seconde épouse Simone Signoret est tête d’affiche, lui apportent une immense notoriété et vont propulser Simone au sommet du vedettariat. En 1951, il dirige Jean Marais dans «Nez de cuir» d’après le roman de Jean de La Varende, un film d’aventure qui remporte un beau succès public. Dans «Les orgueilleux» (1953), réalisé au Mexique, il fait tomber l’image froide de Michèle Morgan face à Gérard Philipe remarquable en médecin alcoolique. L’arrivée de la Nouvelle Vague met un frein à sa carrière cinématographique, il s’oriente alors vers le petit écran. En 1973, il réalise le très médiatique feuilleton «Graine d’Ortie» avec Yves Coudray puis quatre épisodes des «Enquêtes du commissaire Maigret» (1979/81) avec Jean Richard dans la peau du héros de Georges Simenon.

Entre temps, Simone Signoret lui a donné une fille Catherine Allégret, comédienne elle aussi, avant de divorcer pour partir avec Yves Montand. Yves Allégret s’est remarié avec l’actrice Michèle Cordoue, interprète de la plupart de ses derniers films. Le réalisateur succombe à une crise cardiaque le 31 janvier 1987 à son domicile de Jouars-Pontchartrain dans les Yvelines où il sera inhumé. Michèle sa femme le rejoindra dans l’éternité quatre mois plus tard.

© Pascal DONALD

copyright
1929Le petit chaperon rouge – de Alberto Cavalcanti avec Pola Illéry
    Seulement assistant réalisateur
1930Les amours de minuit / Les amants de minuit – de Marc Allégret & Augusto Genina avec Pierre Batcheff
    Seulement assistant réalisateur
1931Mam’zelle Nitouche – de Marc Allégret avec Edwige Feuillère
    Seulement assistant réalisateur
Amour à l’américaine – de Claude Heymann & Paul Féjos avec Suzet Maïs
    Seulement assistant réalisateur
La chienne – de Jean Renoir avec Janie Marèze
    Seulement assistant réalisateur
CM Le collier – de Marc Allégret avec Julien Carette
    Seulement assistant réalisateur
CM Les quatre jambes – de Marc Allégret avec Julien Carette
    Seulement assistant réalisateur
1932Fantômas – de Paul Féjos avec Tania Fédor
    Seulement assistant réalisateur
Fanny – de Marc Allégret avec Orane Demazis
    Seulement assistant réalisateur
CM Ténérife – de Yves Allégret & Eli Lotar
    + montage & production
1933Ciboulette – de Claude Autant-Lara avec Simone Berriau
    Seulement costumes
CM La pomme de terre / Prix et profits – de Yves Allégret avec Jacques Prévert
    +scénario, commentaires, montage & interprétation
1934Sans famille – de Marc Allégret avec Dorville
    Seulement assistant réalisateur
1935Les beaux jours – de Marc Allégret avec Jean-Pierre Aumont
    Seulement assistant réalisateur
1936Sous les yeux d’Occident / Razumov – de Marc Allégret avec Pierre Renoir
    Seulement assistant réalisateur
Les amants terribles – de Marc Allégret avec Marie Glory
    Seulement assistant réalisateur
Une partie de campagne – de Jean Renoir avec Sylvia Bataille
    Seulement assistant réalisateur
1937Vous n’avez rien à déclarer ? – Léo Joannon avec Raimu
    Seulement scénario & assistant réalisateur
Forfaiture – de Marcel L’Herbier avec Sessue Hayakawa
    Seulement assistant de production
CM Le gagnant / Amour Automobile – de Yves Allégret avec René Lefèvre
CM L’Ardèche – de Yves Allégret
1938Le dompteur – de Pierre Colombier avec Saturnin Fabre
    Seulement sujet
1939L’émigrante – de Léo Joannon avec Edwige Feuillère
    Seulement suget
DO Les usines Ford à Poissy – de Yves Allégret
    Inachevé
CM Jeunes filles de France – de Yves Allégret
1940Tobie est un ange – de Yves Allégret avec Pierre Brasseur
1941Les deux timides – de Yves Allégret avec Claude Dauphin
1943La boîte aux rêves – de Yves Allégret & Jean Choux avec Simone Signoret
    + adaptation & scénario
1945Les démons de l’aube – de Yves Allégret avec Georges Marchal
1947Dédée d’Anvers – de Yves Allégret avec Marcel Dalio
    + adaptation & scénario
1948Une si jolie petite plage – de Yves Allégret avec Madeleine Robinson
1949Manèges – de Yves Allégret avec Bernard Blier
1950Les miracles n’ont lieu qu’une fois – de Yves Allégret avec Alida Valli
1951Les sept péchés capitaux – de Yves Allégret, Eduardo De Filippo, Claude Autant-Lara, Jean Dréville, Roberto Rossellini, Georges Lacombe & Carlo Rim avec Viviane Romance
    Segment « La luxure »
Nez de cuir – de Yves Allégret avec Jean Marais
1952La jeune folle – de Yves Allégret avec Henri Vidal
1953Les orgueilleux – de Yves Allégret avec Michèle Morgan
    + adaptation & scénario
Mam’zelle Nitouche – de Yves Allégret avec Pier Angeli
    + scénario
1954Oasis – de Yves Allégret avec Pierre Brasseur
1955La meilleure part – de Yves Allégret avec Gérard Philipe
    + scénario
    Prix de la mise en scène au festival international du cinéma de Karlovy Vary, Tchécoslovaquie
1956Méfiez-vous fillettes ! – de Yves Allégret avec Antonella Lualdi
Quand la femme s’en mêle / Sans attendre Godot – de Yves Allégret avec Edwige Feuillère
1957La fille de Hambourg – de Yves Allégret avec Hildegard Knef
    + scénario
1959L’ambitieuse / Le passager clandestin – de Yves Allégret avec Richard Basehart
1960Terreur sur la savane / Les aventuriers du Kazaï / Konga-Yo – de Yves Allégret avec Roger Pigaut
    + scénario
1961Chien de pique – de Yves Allégret avec Raymond Pellegrin
    + dialogues & scénario
1963Germinal – de Yves Allégret avec Jean Sorel
1966Johnny Banco ( Johnny Banco – Geliebter taugenichts ) de Yves Allégret avec Horst Buchholz
    + scénario
1967 TV Max le débonnaire – de Yves Allégret avec Jacques Balutin
    Série – Réalisation de l’épisode “De quoi je me mêle”
1970L’invasion – de Yves Allégret avec Mariangela Melato
1973 TV Graine d’ortie – de Yves Allégret avec Yves Coudray
    Série
1975Mords pas on t’aime – de Yves Allégret avec Micheline Presle
    + scénario
1976 TV Orzowei ( Orzowei, il figlio della savana ) de Yves Allégret avec Stanley Baker
1978 TV Les enquêtes du commissaire Maigret : Maigret et le fou de Bergerac – de Yves Allégret avec Jean Richard
1979 TV Les enquêtes du commissaire Maigret : Maigret et l’indicateur – de Yves Allégret avec Jean Richard
1980 TV Les enquêtes du commissaire Maigret : Le pendu de Saint-Phollien – de Yves Allégret avec Jean Richard
1981 TV Les enquêtes du commissaire Maigret : Une confidence de Maigret – de Yves Allégret avec Jean Richard
AUTRES PRIX :
      
    César d’honneur à titre posthume, France ( 1987 )
Fiche créée le 14 décembre 2009 | Modifiée le 28 octobre 2016 | Cette fiche a été vue 5347 fois
PREVIOUSMarc Allégret || Yves Allégret || Gracie AllenNEXT