CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Janine Crispin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Alma Rubens



Date et Lieu de naissance : 19 février 1897 (San Francisco, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 21 janvier 1931 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Alma Genevieve Reubens

ACTRICE
Image
1917 Grand frère (the cold deck) de William S. Hart avec William S. Hart, Mildred Harris & Edwin Wallock
Image
1922 La cléf du mystère (find the woman) de Tom Terriss avec Harrison Ford, Eileen Huban & Norman Kerry
Image
1923 Sous la robe rouge (under the red robe) de Alan Crosland avec Robert B. Mantell & William Powell
Image
1928 Show boat – de Harry A. Pollard avec Laura La Plante, Joseph Schildkraut, Emily Fitzroy & Otis Harlan

Fille de John Reubens, migrant juif venu d’Allemagne, et de Teresa (née Hayes) de confession catholique, Alma Rubens voit le jour à San Francisco, le 19 février 1897. Avec sa sœur aînée, Hazel, elle sont élevées dans la foi de leur mère et fréquentent l’école du Sacré-Cœur de leur ville natale. Au début des années 10, Alma fait sa première apparition sur scène dans une comédie musicale, remplaçant une choriste malade. Franklin Farnum, membre de la troupe, la convainc de tenter sa chance au cinéma. Elle débute à l’écran en 1913.

En 1915, Alma Rubens attire l’attention sur elle en figurant aux côtés de Douglas Fairbanks dans «Terribles adversaires» de Christy Cabanne et, l’année suivante, dans «Le métis» de Allan Dwan et «L’américain» de John Emerson. En 1917, elle est élevée au rang de star dans «The firefly of tough luck», un western réalisé par de E. Mason Hopper. Un an plus tard, elle épouse Franklin Farnum, un mariage éclair qui ne dure que cinq mois. Durant sa carrière, elle travaille principalement pour trois compagnies: Triangle, Cosmopolitan et Fox. Jusqu’en 1929, elle tourne encore une cinquantaine de films. Elle est l’interprète de, entre autres, «The gown of destiny» (1917), un drame de guerre signé Lynn Reynolds; «Madame Sphinx» (1918) film à suspense de Thomas N. Heffron; «The ghost flower» (1918) et «Humoresque» (1920) de Frank Borzage; «The world and his wife» (1920) de Robert G. Vignola; «La clef du mystère» (1922) de Tom Terriss, «Les ennemis de la femme» (1923) de Alan Crosland; «La plus belle richesse» (1924) et «East Lynne» (1925) de Emmett J. Flynn; «She wolves» (1925) de Maurice Elvey; «Les ailes brûlées» (1925) de John Griffith Wray; «La roturière» (1926) de Frank Borzage; «Le cœur de Salomé» (1927) de Victor Schertzinger. Entre-temps, elle se remarie, en août 1923, avec le scénariste Daniel Carson Goodman, dont elle divorce en janvier 1925.

En janvier 1929, la presse relate que Alma Rubens a tenté de poignarder un médecin avec un coupe-papier, alors qu’on la conduisait dans une maison de santé. Peu de temps après, on apprend que l’actrice est en fait sous l’emprise de la drogue depuis plusieurs années. Durant quelques mois, elle fréquente divers sanatoriums et cliniques avant que, constatant que les traitements sont sans effet, sa mère et son troisième mari, Ricardo Cortez, ne décident, en mai, de la faire interner dans un hôpital psychiatrique, dont elle sort en décembre, apparemment guérie. Durant cette année noire, sont distribués dans les salles les deux derniers films qu’elle avaient tournés en 1928, avant sa chute. Le public peut ainsi la voir une dernière fois au cinéma dans «Show Boat» de Harry A. Pollard, dans lequel elle incarne la métisse Julie, et «Elle s’en va-t-en guerre» de Henry King. En 1930, Alma Rubens se produit au music-hall. En octobre, elle remplace une autre comédienne à Broadway dans «With privileges» mais la pièce ne tient plus longtemps l’affiche et s’arrête après quelques représentations.

En janvier 1931, Alma Rubens, qui a replongé depuis plusieurs mois, est arrêtée à San Diego pour possession et tentative de contrebande de stupéfiants. Sa mère, toujours prête à venir en aide à sa fille, la fait libérer sous caution mais l’ancienne vedette contracte une grave pneumonie. Son organisme affaibli par les excès, l’actrice décède à la fin du mois.

© Marlène PILAETE & Philippe PELLETIER

copyright
1913 CM Banzai – de Charles Giblyn avec Richard Stanton
CM Narcotic spectre – de Scott Sidney avec Charles Ray
1914 CM The gangsters and the girl – de Scott Sidney avec Arthur L. Jarrett
1915 La naissance d’une nation ( birth of a nation / the clansman ) de David Wark Griffith avec Wallace Reid
Peer Gynt – de Oscar Apfel avec Cyril Maude
Terribles adversaires ( reggie mixes in / facing the music ) de Christy Cabanne avec Douglas Fairbanks
CM The Lorelei Madonna – de Rollin S. Sturgeon avec Juan de la Cruz
CM A woman’s wiles – de ? avec Paul Gilmore
1916Le métis ( the half-breed / the Carquinez Woods ) de Allan Dwan avec Douglas Fairbanks
Judith of the Cumberlands / The moonshine menace – de J.P. McGowan avec Paul Hurst
Intolérance ( intolerance / intolerance : Love’s struggle throughout the ages ) de David Wark Griffith avec Lillian Gish
Les parents fautent, les enfants paient ( the children pay ) de Lloyd Ingraham avec Ralph Lewis
L’Américain ( the Americano ) de John Emerson avec Spottiswoode Aitken
Truthful Tulliver – de William S. Hart avec William S. Hart
CM Le mystère du poisson volant ( the mystery of the leaping fish ) de John Emerson avec Bessie Love
1917L’éveil d’une femme ( a woman’s awakening ) de Chester Withey avec Seena Owen
An old fashioned young man – de Lloyd Ingraham avec Robert Harron
Master of his home – de Walter Edwards avec William Desmond
Grand frère ( the cold deck ) de William S. Hart avec Mildred Harris
The firefly of tough luck – de E. Mason Hopper avec Jack Curtis
Renaissance ( the regenerates ) de E. Mason Hopper avec Louis Durham
The gown of destiny – de Lynn Reynolds avec Allan Sears
Passiflore ( I love you ) de Walter Edwards avec Wheeler Oakman
1918The answer – de E. Mason Hopper avec Joe King
The love brokers – de E. Mason Hopper avec Joseph Bennett
Madame Sphinx – de Thomas N. Heffron avec Wallace MacDonald
The painted Lily – de Thomas N. Heffron avec William V. Mong
False ambition – de Gilbert P. Hamilton avec Walt Whitman
The ghost flower – de Frank Borzage avec Charles West
Restless souls – de William C. Dowlan avec Jack Conway
Diane of the Green Van – de Wallace Worsley avec Nigel Barrie
1919A man’s country – de Henry Kolker avec Lon Chaney
La chute de Babylone ( the fall of Babylon ) de David Wark Griffith avec Tully Marshall
1920Humoresque – de Frank Borzage avec Dore Davidson
The world and his wife – de Robert G. Vignola avec Montagu Love
Thoughtless women – de Daniel Carson Goodman avec Robert Williams
1922La cléf du mystère ( find the woman ) de Tom Terriss avec Norman Kerry
Le mystère de la vallée blanche ( the valley of Silent Men ) de Frank Borzage avec Lew Cody
1923Les ennemis de la femme ( enemies of women ) de Alan Crosland avec Lionel Barrymore
Sous la robe rouge ( under the red robe ) de Alan Crosland avec William Powell
Week end husbands – de Edward H. Griffith avec Maurice Costello
CM Screen snapshots, series 4, No. 9 – de ? avec Eugene O’Brien
    Seulement apparition
1924The rejected woman – de Albert Parker avec C. Aubrey Smith
Cytherea / The forbidden way – de George Fitzmaurice avec Irene Rich
The price she paid – de Henry MacRae avec Frank Mayo
La plus belle richesse ( Gerald Cranston’s Lady ) de Emmett J. Flynn avec James Kirkwood
Is love everythings ? – de Christy Cabanne avec H.B. Warner
Dansons ! ( the dancers ) de Emmett J. Flynn avec George O’Brien
1925She wolves – de Maurice Elvey avec Jack Mulhall
A woman’s faith / The clash – de Edward Laemmle avec Jean Hersholt
Fine clothes – de John M. Stahl avec Raymond Griffith
The winding stair – de John Griffith Wray avec Edmund Lowe
East Lynne – de Emmett J. Flynn avec Lou Tellegen
Les ailes brûlées ( the gilded butterfly ) de John Griffith Wray avec Bert Lytell
1926Sibérie ( Siberia ) de Victor Schertzinger avec Edmund Lowe
La roturière ( marriage license ? ) de Frank Borzage avec Walter Pidgeon
One increasing purpose – de Harry Beaumont avec Holmes Herbert
    Seulement apparition
1927Le cœur de Salomé ( heart of Salome ) de Victor Schertzinger avec Robert Agnew
1928Les masques de Satan / Les masques du diable ( the masks of the devil ) de Victor Sjöström avec John Gilbert
Show boat – de Harry A. Pollard avec Otis Harlan
1929Elle s’en va-t-en guerre ( she goes to war ) de Henry King avec John Holland
Fiche créée le 31 mars 2016 | Modifiée le 6 octobre 2020 | Cette fiche a été vue 5175 fois
PREVIOUSMiklós Rózsa || Alma Rubens || Pepe RubioNEXT