CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Emma Gramatica
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Anna Gaylor



Date et Lieu de naissance : 13 mai 1932 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 20 septembre 2021 (Saint-Denis, France)
Nom Réel : Anna Maria Tamara Senioutovitch

ACTRICE
Image
1957 Les sept tonnerres (seven thunders) de Hugo Fregonese avec Stephen Boyd, Tony Wright & Kathleen Harrison
Image
1963 La vie à l’envers – de Alain Jessua avec Charles Denner, Yvonne Clech, Jean Yanne & Nane Germon
Image
1982 Une chambre en ville – de Jacques Demy avec Richard Berry, Danielle Darrieux & Dominique Sanda
Image
1992 Les visiteurs – de Jean-Marie Poiré avec Jean Reno, Christian Clavier, Valérie Lemercier & Gérard Séty

De son vrai nom Anna Senioutovitch, Anna Gaylor est née le 13 mai 1932 à Paris. Adolescente, une amie de lycée lui propose d’assister au concours de sortie des garçons au Conservatoire. Séduite, elle intègre le Conservatoire national d’art dramatique au début des années cinquante dont elle ressort avec le 1er Prix de comédie classique et le 2ème Prix de comédie moderne. Elle fait partie de la Promotion 1955 composée notamment de Jean-Pierre Marielle, Christiane Minazzoli, Jean Rochefort et Jacques Sereys.

Au cinéma, Anna Gaylor débute dans des comédies sentimentales de André Hunebelle «Mannequins de Paris» avec Madeleine Robinson et «Les collégiennes» (1956) qui marque la première apparition de Catherine Deneuve. Jeune première, elle interprète une marseillaise dans «Les sept tonnerres» (1957) de Hugo Fregonese avec Stephen Boyd et l’amoureuse de Patrick McGoohan dans «Rencontre au Kenya» (1958) de Ken Annakin. Elle partage l’affiche avec Jean Sorel de «Les lionceaux» (1959) de Jacques Bourdon, où Suzy Prim les empêche de se marier. En 1961, elle épouse Alain Jessua et donne naissance à son fils Frédéric. Devenue la muse du réalisateur, elle est la compagne de Charles Denner dans «La vie à l’envers» (1963), portrait d’un agent immobilier qui sombre dans la solitude. Par la suite, elle est sollicitée régulièrement pour des seconds rôles par le cinéaste dont l’œuvre décalée frôle souvent le fantastique. De «Jeu de massacre» (1966) avec Jean-Pierre Cassel à «En toute innocence» (1987) avec Michel Serrault en passant par «Traitement de choc» (1972) et «Armaguedon» (1976) avec Alain Delon. Elle devient également l’interprète fétiche de Philippe de Broca qui l’intègre dans la distribution de huit films de «L’incorrigible» (1975) avec Jean-Paul Belmondo à «Vipère au poing» (2003) avec Catherine Frot. Avançant dans l’âge, elle joue régulièrement des rôles de mère. Notamment celle de Fabienne Guyon dans «Une chambre en ville» (1982) de Jacques Demy, de Gérard Lanvin dans «Moi vouloir toi» (1985), de Jean Reno dans «Les visiteurs» (1992), de Christian Clavier dans «Les anges gardiens» (1994) et «On ne choisit pas sa famille» (2011) ou de Jean-Pierre Darroussin dans la trilogie «Le cœur des hommes» de Marc Esposito. Pour son dernier rôle, elle compose, avec Michel Robin, le couple qui accueille Romain Duris et Olga Kurylenko dans «Dans la brume» (2017).

Fraîchement sortie du Conservatoire, Anna Gaylor arpente les scènes des théâtres Parisiens. A partir des années 70, elle est régulièrement mise en scène par Jean Meyer qui assure la direction artistique du Théâtre du Palais-Royal puis celle du Théâtre des Célestins à Lyon. Elle est la partenaire de Bernard Blier dans «L’homme en question» (1973) et «A vos souhaits» (1976), ou de Suzanne Flon dans «Une absence» (1988). Elle est dirigée par Jeanne Moreau dans «Un trait de l’esprit» (2000) ou Francis Perrin dans «Le dindon» (2001). Au pied levé, elle remplace Françoise Bertin après son décès dans «Si on recommençait» (2014) de Eric-Emmanuel Schmitt. Figure familière du petit écran, les téléspectateurs retiennent sa composition de la mère de cinq filles, dont Claude Jade et Dominique Labourier, dans le feuilleton de l’ORTF «Les oiseaux rares» (1968), puis celle de Véronique Jannot dans «Pause-café» (1980) et sa suite «Joëlle Mazart» (1981) ainsi que la collection «Pause-café» (1988). Elle apparaît également dans des épisodes de «Commissaire Moulin», «Maigret», «Imogène», «Julie Lescaut», «Navarro» ou «Sœur Thérèse.com». Âgée de 89 ans, Anna Gaylor décède le 20 septembre 2021 à Saint-Denis.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1956Mannequins de Paris – de André Hunebelle avec Ivan Desny
Les collégiennes – de André Hunebelle avec Henri Guisol
1957Les sept tonnerres ( seven thunders / the beasts of Marseilles ) de Hugo Fregonese avec Stephen Boyd
1958Rencontre au Kenya ( Nor the moon by night / elephant gun ) de Ken Annakin avec Patrick McGoohan
1959La chatte sort ses griffes – de Henri Decoin avec Françoise Arnoul
1960Les lionceaux – de Pierre Bourdon avec Jean Sorel
1961Ma femme de Paris ( min kone fra Paris ) de Lau Lauritzen & Lisbeth Movin avec Ghita Nørby
CM Le rendez-vous de Noël – de André Michel avec Michel Piccoli
1962 CM Bécaud mon ami – de Jean Guillon avec Gilbert Bécaud
1963La vie à l’envers – de Alain Jessua avec Charles Denner
1964Tous les enfants du monde – de André Michel avec Michael Lonsdale
    Inachevé
1965La tête du client – de Jacques Poitrenaud avec Jean Poiret
1966Carré de dames pour un as – de Jacques Poitrenaud avec Roger Hanin
Jeu de massacre – de Alain Jessua avec Jean-Pierre Cassel
1972Traitement de choc – de Alain Jessua avec Annie Girardot
Les Granges Brûlées – de Jean Chapot avec Simone Signoret
1973Juliette et Juliette – de Rémo Forlani avec Marlène Jobert
DA Les trois mousquetaires – de John Halas & Franco Cristofani
    Seulement voix
1974La moutarde me monte au nez – de Claude Zidi avec Pierre Richard
Cousin, cousine – de Jean-Charles Tacchella avec Guy Marchand
1975L’incorrigible – de Philippe de Broca avec Jean-Paul Belmondo
1976Armaguedon – de Alain Jessua avec Alain Delon
Julie Pot-de-Colle – de Philippe de Broca avec Jean-Claude Brialy
1977Tendre poulet – de Philippe de Broca avec Philippe Noiret
…Comme la lune – de Joël Séria avec Jean-Pierre Marielle
1978Le cavaleur – de Philippe de Broca avec Jean Rochefort
Les chiens – de Alain Jessua avec Victor Lanoux
1979On a volé la cuisse de Jupiter – de Philippe de Broca avec Francis Perrin
Je vais craquer !!! – de François Leterrier avec Christian Clavier
1982Paradis pour tous – de Alain Jessua avec Patrick Dewaere
Une chambre en ville – de Jacques Demy avec Danielle Darrieux
1983Cheech and Chong’s the Corsican Brothers – de Thomas Chong avec Cheech Marin
Une américaine à Paris ( american dreamer ) de Rick Rosenthal avec JoBeth Williams
1984Frankenstein 90 – de Alain Jessua avec Eddy Mitchell
L’été prochain – de Nadine Trintignant avec Claudia Cardinale
1985La gitane – de Philippe de Broca avec Claude Brasseur
Moi vouloir toi – de Patrick Dewolf avec Gérard Lanvin
1986Le môme – de Alain Corneau avec Richard Anconina
1987En toute innocence – de Alain Jessua avec Michel Serrault
1990Aujourd’hui peut-être… – de Jean-Louis Bertucelli avec Giulietta Masina
1991Les clés du paradis – de Philippe de Broca avec Gérard Jugnot
1992Les visiteurs / Les visiteurs, ils ne sont pas nés d’hier – de Jean-Marie Poiré avec Jean Reno
1993Neuf mois – de Patrick Braoudé avec Philippine Leroy-Beaulieu
1994Les anges gardiens – de Jean-Marie Poiré avec Gérard Depardieu
1996 CM Ici octobre – de Lucien Dirat avec Hélène Fillières
1997Le bossu – de Philippe de Broca avec Daniel Auteuil
1999Meilleur espoir féminin – de Gérard Jugnot avec Bérénice Bejo
CM Le gang des TV – de Artus de Penguern avec Thomas Chabrol
2000Oui mais… – de Yves Lavandier avec Gérard Jugnot
Grégoire Moulin contre l’humanité – de Artus de Penguern avec Serge Riaboukine
2002Le cœur des hommes – de Marc Esposito avec Gérard Darmon
2003Vipère au poing – de Philippe de Broca avec Jacques Villeret
2006Le cœur des hommes 2 – de Marc Esposito avec Marc Lavoine
2009 CM Bloody crumble – de Éric Périssé avec Bô Gaultier de Kermoal
2010On ne choisit pas sa famille – de Christian Clavier avec Muriel Robin
2011After fall, winter – de Eric Schaeffer avec Christian Mulot
2012Le cœur des hommes 3 – de Marc Esposito avec Jean-Pierre Darroussin
CM Le jeu de cette famille – de Aytl Jensen avec Michel Galabru
2014Encore heureux – de Benoît Graffin avec Edouard Baer
2016Ôtez-moi d’un doute – de Carine Tardieu avec François Damiens
CM L’avenir est à nous – de Benjamin Guillard avec Roger Dumas
2017Dans la brume – de Daniel Roby avec Romain Duris
CM Les Jouvencelles – de Delphine Corrard avec Jean-Claude Drouot
2018 DO Anna Gaylor, comédienne – de Anna Gaylor
    Seulement réalisation
2021Si loin, si proche 2 – de Aytl Jensen avec Olivier Hémon
    Remerciements à Jean-Pascal Constantin pour ses recherches d’état-civil
Fiche créée le 21 septembre 2021 | Modifiée le 16 octobre 2021 | Cette fiche a été vue 523 fois
PREVIOUSLisa Gaye || Anna Gaylor || George GaynesNEXT