CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Vania Vilers
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Claude Brasseur



Date et Lieu de naissance : 15 juin 1936 (Neuilly-sur-Seine, France)►
Date et Lieu de décès : 22 décembre 2020 (Paris, France)►
Nom Réel : Claude Pierre Espinasse

ACTEUR
Image
1976 Un éléphant ça trompe énormément – de Yves Robert avec Jean Rochefort, Victor Lanoux & Guy Bedos
Image
1979 La guerre des polices – de Robin Davis avec Marlène Jobert, Claude Rich & Jean-François Stévenin
Image
1987 Dandin – de Roger Planchon avec Zabou Breitman, Daniel Gélin, Nelly Borgeaud & Marie Pillet
Image
2005 Camping – de Fabien Onteniente avec Gérard Lanvin, Franck Dubosc & Mylène Demongeot

Issu d’une longue lignée de six générations de comédiens, Claude Brasseur est né Claude Espinasse le 15 juin 1936 à Neuilly-sur-Seine. Il est le fils de deux monstres sacrés du théâtre et du cinéma Français, Pierre Brasseur et Odette Joyeux. Ses parent divorcent alors qu’il n’a que six mois. Après ses études de journalisme, il rentre comme assistant-photographe chez Paris-Match en 1955. À cette époque, il rencontre Elvire Popesco qui le pousse à devenir comédien. En octobre 1955 , il est engagé dans la pièce de Marcel Pagnol, «Judas», lors de sa création au Théâtre de Paris.

Claude Brasseur débute au cinéma dans «Rencontre à Paris» de Georges Lampin avec Robert Lamoureux tout en prenant des cours de théâtre. L’année suivante, il s’engage volontairement en Algérie au 3ème Régiment de Parachutistes Coloniaux jusqu’en 1959. De retour en France, il fait une entrée remarquée en incarnant le fils de Jean Gabin dans «Rue des Prairies» (1959) et un soldat dans «Le caporal épinglé» (1961) de Jean Renoir. Au cours de la décennie, il enchaîne les seconds rôles avec de jeunes réalisateurs à la carrière prometteuse: Jean-Luc Godard pour «Bande à part» (1964), Michel Deville pour «Lucky Jo» (1964), Costa-Gavras pour «Un homme de trop» (1966) ou François Truffaut pour «Une belle fille comme moi» (1972). Au théâtre, il est le partenaire de son père dans «Un ange passe» (1960) dont Pierre Brasseur est aussi l’auteur et le metteur en scène. Il est dirigé à plusieurs reprises par Roger Planchon au Théâtre de la Cité à Villeurbanne à la fin des années soixante. Pour la télévision, on remarque son interprétation de Sganarelle face à Michel Piccoli dans «Don Juan» (1965) de Marcel Bluwal et il obtient une notoriété conséquente avec le succès de la série «Les nouvelles aventures de Vidocq» (1970) où il succède à Bernard Noël dans le rôle de cet ancien bagnard devenu policier.

Par la suite, Claude Brasseur acquiert le statut de vedette avec «Un éléphant ça trompe énormément» (1976) et «Nous irons tous au paradis» (1977) deux films signés Yves Robert sur les vicissitudes de quatre amis quadragénaires. Dès lors, il accumule les succès au box-office: «La guerre des polices» (1979) de Robin Davis, «La boum» (1980) et «La boum 2» (1982) de Claude Pinoteau en père de Sophie Marceau ou «La crime» (1983) de Philippe Labro. Après son César du meilleur second rôle dans «Un éléphant ça trompe énormément» en 1979, il est sacré meilleur acteur pour «La guerre des polices» de Robin Davis en 1980. Dans un genre plus confidentiel, il incarne Guy de Maupassant dans le film éponyme de Michel Drach en 1981. Mais des choix malheureux ralentissent sa carrière, il se consacre principalement au théâtre dès la fin des années quatre-vingts. Sur scène, il retrouve Roger Planchon pour «Georges Dandin», triomphe dans «Le dîner de cons» de Francis Veber, «Le souper» de Jean-Claude Brisville et «Mon père avait raison» de Sacha Guitry avec son fils Alexandre Brasseur.

Par la suite, ses prestations au cinéma se limitent à des seconds rôles, parmi lesquels, celui du vieux campeur râleur de la série des trois «Camping» en 2005, 2009 et 2015 de Fabien Onteniente avec Franck Dubosc où il forme un couple pittoresque avec Mylène Demongeot. Il est encore dirigé successivement par Bertrand Blier, Claude Berri, Danièle Thompson ou Jean-Jacques Annaud. Claude Brasseur s’éteint à 84 ans, le 22 décembre 2020.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1955Rencontre à Paris – de Georges Lampin avec Betsy Blair
1956Le pays d’où je viens – de Marcel Carné avec Françoise Arnoul
L’amour descend du ciel – de Maurice Cam avec Dora Doll
1959Rue des Prairies – de Denys de La Patellière avec Jean Gabin
La verte moisson – de François Villiers avec Dany Saval
Les yeux sans visage – de Georges Franju avec Alida Valli
1960Les distractions – de Jacques Dupont avec Alexandra Stewart
Pierrot la tendresse – de François Villiers avec Michel Simon
La bride sur le cou – de Roger Vadim avec Brigitte Bardot
1961Les menteurs – de Edmond T. Gréville avec Dawn Addams
Les ennemis – de Edouard Molinaro avec Pascale Audret
Les sept péchés capitaux – de Philippe de Broca, Claude Chabrol, Jacques Demy, Sylvain Dhomme, Max Douy, Jean-Luc Godard, Eugène Ionesco, Edouard Molinaro & Roger Vadim avec Paulette Dubost
    Segment « L’envie » de Edouard Molinaro
Le caporal épinglé – de Jean Renoir avec Jean-Pierre Cassel
1962Nous irons à Deauville – de Francis Rigaud avec Marie Daëms
Un clair de lune à Maubeuge – de Jean Chérasse avec Mathilde Casadesus
Peau de banane – de Marcel Ophüls avec Jeanne Moreau
1963Germinal – de Yves Allégret avec Gabrielle Dorziat
Dragées au poivre – de Jacques Baratier avec Guy Bedos
    + chansons
Soupe aux poulets – de Philippe Agostini avec Jean Servais
1964Bande à part – de Jean-Luc Godard avec Anna Karina
L’enfer – de Henri-Georges Clouzot avec Serge Reggiani
    Inachevé
Lucky Jo – de Michel Deville avec Christine Minazzolli
1965La bonne occase – de Michel Drach avec Edwige Feuillère
Du rififi à Paname – de Denys de La Patellière avec Nadja Tiller
1966Le chien fou – de Eddy Matalon avec Dany Carrel
Un homme de trop – de Costa-Gavras avec Michel Piccoli
1967Caroline Chérie – de Denys de La Patellière avec France Anglade
1968Catherine, il suffit d’un amour / Catherine – de Bernard Borderie avec Olga Georges-Picot
1969La chasse royale – de François Leterrier avec Suzanne Flon
Le portrait de Marianne – de Daniel Goldenberg avec Karen Blanguernon
1970Trop petit mon ami – de Eddy Matalon avec Jane Birkin
1971Un cave – de Gilles Grangier avec Marthe Keller
Le viager – de Pierre Tchernia avec Noël Roquevert
1972Une belle fille comme moi – de François Truffaut avec Bernadette Lafont
Les héros / Les enfants de cœur ( gli eroi / the heroes / los héroes millonarios ) de Duccio Tessari avec Rod Steiger
1973Bel ordure – de Jean Marbœuf avec Bulle Ogier
Les seins de glace – de Georges Lautner avec Alain Delon
CM L’atelier – de Patrick de Mervelec avec Delphine Seyrig
    Seulement apparition
1974L’agression – de Gérard Pirès avec Jean-Louis Trintignant
Il faut vivre dangereusement – de Claude Makovski avec Sydne Rome
1975Attention les yeux ! – de Gérard Pirès avec Guy Marchand
Le guêpier – de Roger Pigaut avec Gabriele Ferzetti
1976Un éléphant ça trompe énormément – de Yves Robert avec Jean Rochefort
    César du meilleur second rôle masculin, France

Le grand escogriffe – de Claude Pinoteau avec Yves Montand
Barocco – de André Téchiné avec Isabelle Adjani
1977L’état sauvage – de Francis Girod avec Marie-Christine Barrault
Monsieur Papa – de Philippe Monnier avec Nathalie Baye
Nous irons tous au paradis – de Yves Robert avec Victor Lanoux
1978Une histoire simple – de Claude Sautet avec Bruno Cremer
L’argent des autres – de Christian de Chalonge avec Gérard Séty
Ils sont grands, ces petits / C’est la faute à papa / Si je suis comme ça, c’est la faute à papa – de Joël Santoni avec Catherine Deneuve
Une langouste au petit déjeuner ( aragosta a colazione ) de Giorgio Capitani avec Claudine Auger
1979Au revoir… à lundi – de Maurice Dugowson avec Carole Laure
La guerre des polices – de Robin Davis avec Marlène Jobert
    César du meilleur acteur, France
1980La banquière – de Francis Girod avec Romy Schneider
La boum – de Claude Pinoteau avec Denise Grey
Quando la coppia scoppia – de Steno avec Dalila Di Lazzaro
Une robe noire pour un tueur – de José Giovanni avec Annie Girardot
DO Le merveilleux de Claude Brasseur – de Bernard Gesbert avec Alexandre Brasseur
    Seulement apparition
1981L’ombre rouge – de Jean-Louis Comolli avec Jacques Dutronc
Une affaire d’hommes – de Nicolas Ribowsky avec Jean Carmet
Josepha – de Christopher Frank avec Miou-Miou
Guy de Maupassant – de Michel Drach avec Simone Signoret
1982Légitime violence – de Serge Leroy avec Véronique Genest
T’es heureuse ? moi, toujours… – de Jean Marbœuf avec Dominique Labourier
La boum 2 – de Claude Pinoteau avec Brigitte Fossey
1983La crime – de Philippe Labro avec Gabrielle Lazure
Signes extérieurs de richesse – de Jacques Monnet avec Josiane Balasko
Le léopard – de Jean-Claude Sussfeld avec Dominique Lavanant
Rallye Paris-Dakar – de Peter Welz avec Iris Berben
1984Souvenirs, souvenirs – de Ariel Zeitoun avec Christophe Malavoy
Détective – de Jean-Luc Godard avec Johnny Hallyday
Palace – de Edouard Molinaro avec Daniel Auteuil
Les rois du gag – de Claude Zidi avec Michel Serrault
    Seulement apparition
1985Les loups entre eux – de José Giovanni avec Liza Kreuzer
Taxi boy – de Alain Page avec Richard Berry
1986La gitane – de Philippe de Broca avec Valérie Kaprisky
Descente aux enfers – de Francis Girod avec Sophie Marceau
1987Dandin – de Roger Planchon avec Zabou Breitman
Radio corbeau – de Yves Boisset avec Pierre Arditi
1988L’union sacrée – de Alexandre Arcady avec Patrick Bruel
1989L’orchestre rouge – de Jacques Rouffio avec Daniel Olbrychski
1990Dancing machine – de Gilles Béhat avec Patrick Dupond
Sale comme un ange – de Catherine Breillat avec Lio
1991Le bal des casse-pieds – de Yves Robert avec Valérie Lemercier
Le souper – de Edouard Molinaro avec Claude Rich
1992Un, deux, trois, soleil – de Bertrand Blier avec Marcello Mastroianni
Les ténors – de Francis de Gueltz avec Daniel Gélin
1993Le fil de l’horizon ( o fio do horizonte / a linha do horizonte ) de Fernando Lopes avec Andréa Ferréol
    Meilleur acteur au festival international du film de Amiens, France
1994Délit mineur – de Francis Girod avec Caroline Cellier
1995 DO Belmondo, le magnifique – de Patrick Chammings avec Jean-Paul Belmondo
    Seulement apparition
1996L’autre côté de la mer – de Dominique Cabrera avec Marthe Villalonga
1997Le plus beau pays du monde – de Marcel Bluwal avec Marianne Denicourt
DO L’enfant du dimanche – de Dominique Cazenave avec Odette Joyeux
    Seulement apparition
1998Fait d’hiver – de Robert Enrico avec Charles Berling
Matrimoni – de Cristina Comencini avec Stefania Sandrelli
La débandade – de Claude Berri avec Fanny Ardant
1999La taule – de Alain Robak avec Olivier Martinez
Toreros – de Eric Barbier avec Sergi López
DO Daniel Gélin, mon père… – de Manuel Gélin avec Daniel Gélin
    Seulement apparition
2000Le lait de la tendresse humaine – de Dominique Cabrera avec Mathilde Seigner
Les acteurs – de Bertrand Blier avec Jean-Pierre Marielle
2002Chouchou – de Merzak Allouache avec Gad Elmaleh
2003Malabar Princess – de Gilles Legrand avec Michèle Laroque
2004L’amour aux trousses – de Philippe de Chauveron avec Jean Dujardin
Fauteuils d’orchestre – de Danièle Thompson avec Valérie Lemercier
2005Les parrains – de Frédéric Forestier avec Gérard Darmon
    Seulement voix
Camping – de Fabien Onteniente avec Gérard Lanvin
Le héros de la famille – de Thierry Klifa avec Catherine Deneuve
2006J’invente rien – de Michel Leclerc avec Kad Merad
Les petites vacances – de Olivier Peyon avec Bernadette Lafont
2007Sa majesté Minor – de Jean-Jacques Annaud avec José Garcia
2009Camping 2 – de Fabien Onteniente avec Franck Dubosc
2010Légitime défense – de Pierre Lacan avec Jean-Paul Rouve
2011Quand je serai petit – de Jean-Paul Rouve avec Benoît Poelvoorde
Ma bonne étoile – de Anne Fassio avec Christophe Lambert
2012Le renard jaune – de Jean-Pierre Mocky avec Béatrice Dalle
2014L’étudiante et monsieur Henri – de Ivan Calbérac avec Guillaume de Tonquedec
2015Camping 3 – de Fabien Onteniente avec Mylène Demongeot
2017Tout le monde debout – de Franck Dubosc avec Alexandra Lamy
Fiche créée le 2 mars 2009 | Modifiée le 13 février 2021 | Cette fiche a été vue 19395 fois
PREVIOUSAlbert Bras || Claude Brasseur || Pierre BrasseurNEXT