CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Valery Zolotoukhine
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Diana Barrymore



Date et Lieu de naissance : 3 mars 1921 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 25 janvier 1960 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Diana Blanche Barrymore Blythe

ACTRICE
Image
1942 L’escadrille des aigles (eagle squadron) de Arthur Lubin avec Jon Hall, Nigel Bruce & Robert Stack
Image
1942 Le fruit vert (between US girls) de Henry Koster avec Robert Cummings, John Boles & Kay Francis
Image
1943 Les vengeurs du Texas (frontier badmen) de Ford Beebe avec Robert Paige, Noah Beery Jr. & Anne Gwynne
Image
1943 Escadrille de femmes (ladies courageous) de John Rawlins avec Loretta Young & Geraldine Fitzgerald

Issue d’une lignée d’artistes de talent, Diana Barrymore est née le 3 mars 1921 à New York. Elle est la fille du grand comédien John Barrymore et de sa seconde épouse, la poétesse et autrice Blanche Oelrichs. Elle est la nièce de Lionel Barrymore, Ethel Barrymore et Harry Davenport. John Drew Barrymore et DeeDee Barrymore, ses demi-frères et sœurs sont nés du mariage de son père avec l’actrice Dolores Costello; sa demi-sœur Barbette Tweed du troisième mariage de sa mère. Son grand-père paternel est l’acteur britannique de théâtre Maurice Barrymore. Elle n’a que quatre ans quand ses parents divorcent. Elle ne voit que très rarement son père et grandit à New-York où elle fait sa scolarité, auprès d’une mère indifférente, avant d’être envoyée à Paris pour poursuivre ses études.

Diana Barrymore est encore adolescente quand elle décide d’étudier le théâtre. Elle s’inscrit à l’American Academy of Dramatic Arts, mais en raison de l’importance de son nom dans le monde du théâtre, ses débuts sur scène connaissent une publicité hors du commun, lui faisant même l’honneur d’être en couverture du magazine «Life» à seulement 18 ans. En décembre 1940, elle joue pour la première fois à Broadway, la pièce «Romantic Mr. Dickens» du couple H.H. et Marguerite Harper. Après sa brève carrière au cinéma, elle reviendra à Broadway pour être l’interprète de «Rebecca» (1945) de Daphné du Maurier et «Hidden horizon» (1946) de Agatha Christie.

En novembre 1938, Diana Barrymore auditionne pour le rôle de Scarlett O’Hara dans «Autant en emporte le vent» (1939) et tourne un bout d’essai. Elle n’est finalement pas retenue, le producteur David O. Selznick lui préférant, aux dépends de nombreuses autres candidates, la jeune actrice anglaise Vivien Leigh. En 1941, elle fait une brève apparition aux côtés de Marlene Dietrich et Edward G. Robinson dans «L’entraineuse fatale» pour la Warner Bros. L’année suivante, elle signe un contrat avec Universal Studios qui capitalise sur son nom en engageant une grande campagne promotionnelle. On la voit notamment en tête d’affiche dans le drame de guerre «L’escadrille des aigles» (1942), entourée de John Hall, Robert Stack et Eddie Albert; la comédie romantique «Le fruit vert» (1942) avec Robert Cummings; le thriller «Cauchemar» (1942) auprès de Brian Donlevy. Cependant, ses addictions à l’alcool et à la drogue font d’elle une actrice ingérable. Ses abus alimentent la presse à scandale. Après moins de trois ans à Hollywood, et six rôles importants pour Universal, les problèmes personnels de Diana Barrymore mettent fin à sa carrière. Certaines sources lui attribuent des figurations dans quelques films, entre 1944 et 1952, sans que cela ne soit réellement confirmé.

L’actrice c’est mariée à trois reprises avec des hommes toxicomanes et parfois violents. Le premier est l’acteur Bramwell Fletcher, le second le joueur de tennis John Howard, et le dernier l’acteur Robert Wilcox qui meurt d’une crise cardiaque en juin 1955. Après ces trois mariages désastreux, Diana Barrymore fait plusieurs séjours dans des établissements médicaux pour soigner ses dépendances. En 1957, elle publie son autobiographie, «Too much, too soon» qui est portée à l’écran en 1958, Dorothy Malone incarne Diana et Errol Flynn son père. Elle décède le 25 janvier 1960 à New York. On parle d’une overdose de drogue, mais malgré une autopsie, la cause de son décès n’est pas formellement établie.

© Philippe PELLETIER

copyright
1941L’entraîneuse fatale ( manpower ) de Raoul Walsh avec Edward G. Robinson
1942L’escadrille des aigles ( eagle squadron ) de Arthur Lubin avec Jon Hall
Le fruit vert ( between US girls ) de Henry Koster avec Robert Cummings
Cauchemar ( nightmare ) de Tim Whelan avec Brian Donlevy
1943Les vengeurs du Texas / Les renégats de la frontière ( frontier badmen ) de Ford Beebe avec Noah Beery Jr.
Fired wife – de Charles Lamont avec Robert Paige
Escadrille de femmes ( ladies courageous / fury in the sky ) de John Rawlins avec Loretta Young
1944Hollywood canteen – de Delmer Daves avec Jack Benny
    Seulement apparition
1958Une femme marquée ( too much, too soon ) de Art Napoleon avec Errol Flynn
    Seulement autrice de l’œuvre originale
Fiche créée le 7 juillet 2024 | Modifiée le 10 juillet 2024 | Cette fiche a été vue 309 fois
PREVIOUSPatricia Barry || Diana Barrymore || Ethel BarrymoreNEXT