CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Susanne Cramer
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Edward Everett Horton



Date et Lieu de naissance : 18 mars 1886 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 29 septembre 1970 (Encino, Californie, USA)
Nom Réel : Edward Everett Horton Jr.

ACTEUR
Image
1928 L’auberge du mystère (the terror) de Roy Del Ruth avec May McAvoy, Louise Fazenda & Alec B. Francis
Image
1936 Man in the mirror – de Maurice Elvey avec Ursula Jeans, Genevieve Tobin & Alastair Sim
Image
1943 Son cannibale préféré (her primitive man) de Charles Lamont avec Louise Allbritton & Robert Paige
Image
1961 Milliardaire pour un jour (pocketful of miracles) de Frank Capra avec Bette Davis & Glenn Ford

Si vous êtes un peu déprimé, regardez donc un film avec Edward Everett Horton. Nul doute que ce génie du comique ne parvienne à vous remonter le moral. Il est en effet un grand spécialiste de ce que les Américains appellent la «double take». De quoi s’agit-il? Imaginons que, dans un de ses films, il croise quelqu’un qui lui dise: «Vous êtes un triple imbécile». L’acteur affiche une mine réjouie et approuve de la tête. Tout sourire, il fait quelques pas, puis, tout à coup, son visage s’affaisse et une grimace de dépit modifie sa physionomie. Il vient seulement de comprendre! L’effet est vraiment irrésistible, d’autant que Everett Horton sait mieux que personne maîtriser cette prise de conscience décalée.

Edward Everett Horton est né à New York, le 18 mars 1886. C’est un artiste complet qui, dès ses débuts sur scène, en 1906, ne se contente pas de jouer la comédie; il sait aussi chanter et danser. Il veut d’abord s’appeler Edward Horton. Mais son père lui suggère de conserver son nom complet. Il le convainc, en effet, que «n’importe qui peut s’appeler Edward Horton». Chez cet acteur, le comique naît aussi du décalage entre un physique de clerc de notaire et des attitudes inattendues. Il apparaît en effet, tiré à quatre épingles et sérieux comme un pape, puis, sans crier gare, se livre à quelque facétie. Edward Everett Horton joue volontiers les faire-valoir comiques auprès des vedettes de ses films. Il tient ainsi ce rôle, dans plusieurs films, auprès du célèbre couple formé par Fred Astaire et Ginger Rogers: on peut citer «La joyeuse divorcée» (1934), «Le danseur du dessus» (1935), ou encore «L’entreprenant M. Petrov» (1937), trois films de Mark Sandrich.

Edward Everett Horton tournait beaucoup: 11 films en 1934, 9 films l’année suivante et encore 8 en 1936. Aussi est-il difficile de résumer sa carrière. On peut néanmoins citer le paléontologue farfelu de «Les horizons perdus» (1936), le très beau film de Frank Capra sur le mythique paradis de Shangri-La, le soupirant de Kay Francis, dans «Haute pègre» (1932), de Ernst Lubitsch, qui se demande où il a déjà vu le voleur de bijoux incarné par le toujours séduisant Herbert Marshall, ou encore le chapelier fou dans l’adaptation, en 1933, d’«Alice au pays des merveilles» par Norman Z.McLeod. Parmi tant d’autres rôles, on se souvient aussi du directeur de l’asile psychiatrique dans «Arsenic et vieilles dentelles» (1944), de Frank Capra, du père de Freddie Bartholomew dans «Tempête sur la ville» (1944), de Ralph Murphy, ou du messager chargé de veiller sur la muse Terpsichore, incarnée par Rita Hayworth, dans «L’étoile des étoiles» (1947), un musical de Alexander Hall. Dans ses innombrables rôles, Edward Everett Horton est resté fidèle au registre comique qui le rendit célèbre. Il y a tout de même quelques exceptions. Ainsi, en 1925, dans «Jazz», de James Cruze, il tient le rôle principal et campe un personnage assez classique, celui d’un jeune compositeur, amoureux d’une jeune femme fervente de jazz.

Puis, au début des années 50, la carrière trépidante de Edward Everett Horton marque enfin le pas. Il tourne encore quelques films et tient son dernier rôle en 1970. À un journaliste qui, en 1968, lui demande quelques détails sur sa vie privée, il répond qu’il ne s’est jamais marié. Et l’acteur octogénaire d’ajouter, l’œil malicieux: «Mais je n’ai pas perdu tout espoir!». Edward Everett Horton s’éteint des suites d’un cancer, le 29 septembre 1970, dans son domaine d’Encino, à Los Angeles.

© Jean-Pascal LHARDY

copyright
1922Too much business – de Jess Robbins avec Ethel Grey Terry
The ladder jinx – de Jess Robbins avec Margaret Landis
A front page story – de Jess Robbins avec Edith Roberts
1923L’admirable monsieur Ruggles ( Ruggles of Red Gap ) de James Cruze avec Fritzi Ridgeway
The vow of vengeance – de Harry Moody avec Jack Livingston
En votre honneur, Mesdames ( to the ladies ) de James Cruze avec Louise Dresser
Flapper wives / Perilous love – de Justin H. McCloskey & Jane Murfin avec May Allison
Try and get it – de Cullen Tate avec Billie Dove
CM Screen snapshots, series 4, No. 5 – de ? avec Priscilla Dean
    Seulement apparition
1924L’homme qui combat seul ( the man who fights alone ) de Wallace Worsley avec Lois Wilson
Helen’s babies – de William A. Seiter avec Clara Bow
1925Jazz ( beggar on horseback ) de James Cruze avec Betty Compson
Marry me – de James Cruze avec Florence Vidor
The business of love / Leave it to me / The crash – de Irving Reis & Jess Robbins avec Barbara Bedford
Au temps de la Bohême / La Bohême ( la Boheme ) de King Vidor avec Lillian Gish
1926La femme de mon mari ( poker faces ) de Harry A. Pollard avec Laura La Plante
Toute la ville en parle ( the whole town’s talking ) de Carl Laemmle avec Virginia Lee Corbin
CM The nutcracker / Come on Charlie – de Lloyd Ingraham avec Mae Busch
1927Une nièce dernier bateau ( taxi ! taxi ! ) de Melville W. Brown avec Marian Nixon
CM No publicity – de Nicholas T. Barrows avec Josephine Crowell
CM Find the king – de J.A. Howe
CM Dad’s choice – de J.A. Howe & Edward Everett Horton avec Sharon Lynn
1928L’auberge du mystère ( the terror / terror ) de Roy Del Ruth avec May McAvoy
CM Behind the counter – de J.A. Howe avec Wallace Howe
CM Miss Information / Lois Wilson and Edward Everett Horton in Miss Information – de Bryan Foy avec Lois Wilson
CM Horse shy – de J.A. Howe avec Nita Cavalier
CM Scrambled weddings – de Nicholas T. Barrows
CM Vacations waves – de Nicholas T. Barrows avec Duane Thompson
CM Call again – de J.A. Howe
CM The eligible Mr. Bangs – de Hugh Faulcon avec Florence Eldridge
CM Ask dad – de Hugh Faulcon avec Ruth Renick
1929Chante nous ça ( Sonny Boy ) de Archie Mayo avec Betty Bronson
The hottentot – de Roy Del Ruth avec Gladys Brockwell
The sap – de Archie Mayo avec Patsy Ruth Miller
The aviator – de Roy Del Ruth avec Lee Moran
Take the heir – de Lloyd Ingraham avec Dorothy Devore
Wide open – de Archie Mayo avec Louise Fazenda
CM The right bed – de Hugh Faulcon avec Wilson Benge
CM Trusting wives – de Leslie Pearce avec Helen Ferguson
CM Prince Gabby – de Leslie Pearce avec Rita Carewe
CM Good medicine – de Leslie Pearce avec Enid Bennett
CM Hollywood snapshot # 11 – de ? avec Al Jolson
    Seulement apparition
CM Screen snapshots series 9, No. 11 – de Ralph Staub avec Joan Crawford
    Seulement apparition
1930Holiday – de Edward H. Griffith avec Ann Harding
Once a gentleman – de James Cruze avec Lois Wilson
Pour décrocher la lune ( reaching for the moon ) de Edmund Goulding avec Douglas Fairbanks
Kiss me again / Toast of the legion – de William A. Seiter avec June Collyer
Lonely wives – de Russell Mack avec Esther Ralston
1931Spéciale première ( the front page ) de Lewis Milestone avec Mary Brian
Amour et six cylindres / Six cylindres et un cœur ( six cylinder love ) de Thornton Freeland avec Una Merkel
Mon mari et sa fiancée ( smart woman ) de Gregory La Cava avec Mary Astor
Une femme moderne ( the age of love / age of love ) de Frank Lloyd avec Marie Duncan
Mais la chair est faible ( -but the flesh is weak ) de Jack Conway avec Nora Gregor
CM The great junction hotel – de William Beaudine avec Patsy Ruth Miller
1932Le démon jaune / Le cri du dragon ( roar of the dragon ) de Wesley Ruggles avec Gwili Andre
Haute pègre ( trouble in paradise ) de Ernst Lubitsch avec Miriam Hopkins
Soldiers of the king / The woman in command – de Maurice Elvey avec Cicely Courtneidge
1933Monsieur Bébé ( a bedtime story ) de Norman Taurog avec Helen Twelvetrees
Professional sweetheart / Imaginary sweetheart – de William A. Seiter avec Ginger Rogers
It’s a boy – de Tim Whelan avec Wendy Barrie
L’amour guide ( the way to love ) de Norman Taurog avec Ann Dvorak
Alice au pays des merveilles ( Alice in Wonderland ) de Norman Z. McLeod avec Charlotte Henry
    + chansons
Sérénade à trois ( design for living ) de Ernst Lubitsch avec Gary Cooper
Retour de flamme ( easy to love ) de William Keighley avec Genevieve Tobin
Pauvres riches ( the poor rich ) de Edward Sedgwick avec Thelma Todd
1934Le succès à tout prix ( success at any price ) de J. Walter Ruben avec Colleen Moore
Le remplaçant / Les caprices du cœur ( uncertain lady ) de Karl Freund avec Mary Nash
Sing and like it – de William A. Seiter avec ZaSu Pitts
Smarty / Hit me again – de Robert Florey avec Joan Blondell
Kiss and make up – de Harlan Thompson avec Cary Grant
La demoiselle au téléphone ( ladies should listen ) de Frank Tuttle avec Frances Drake
La veuve joyeuse ( the merry widow / the lady dances ) de Ernst Lubitsch avec Jeanette MacDonald
La joyeuse divorcée ( the gay divorcee / the gay divorce ) de Mark Sandrich avec Alice Brady
    + chansons
Biography of a bachelor girl – de Edward H. Griffith avec Ann Harding
La chanson de la jeunesse ( the night is young ) de Dudley Murphy avec Ramon Novarro
Sa Majesté s’amuse ( all the king’s horses ) de Frank Tuttle avec Katherine DeMille
CM Hollywood on parade No. B-6 – de Louis Lewyn avec Baby LeRoy
    Seulement apparition
1935La femme et le pantin ( the devil is a woman ) de Joseph von Sternberg avec Marlene Dietrich
Dix dollars d’augmentation ( ten dollars raise / the faintheart / Mr. Faintheart ) de George Marshall avec Karen Morley
A caliente ( in caliente ) de Lloyd Bacon avec Dolores del Rio
    + chansons
Going highbrow – de Robert Florey avec Guy Kibbee
    + chansons
Le danseur du dessus / Chapeau claque ( top hat ) de Mark Sandrich avec Fred Astaire
The private secretary – de Henry Edwards avec Judy Gunn
Bout de femme / Un petit bout de femme / Le piège ( little big shot ) de Michael Curtiz avec Glenda Farrell
Trois mois à vivre ( his night out ) de William Nigh avec Lola Lane
Your uncle Dudley – de Eugene Forde & James Tinling avec Lois Wilson
La voix de son maître ( her master’s voice ) de Joseph Santley avec Peggy Conklin
CM Things you never see on the screen – de ? avec Irene Dunne
    Seulement apparition
1936The singing kid – de William Keighley avec Al Jolson
Nobody’s fool – de Irving Cummings & Arthur Greville Collins avec Cesar Romero
Betsy ( hearts divided ) de Frank Borzage avec Marion Davies
Man in the mirror – de Maurice Elvey avec Ursula Jeans
Let’s make a million – de Ray McCarey avec Charlotte Wynters
Les horizons perdus ( lost horizon ) de Frank Capra avec Ronald Colman
    + chansons
Le roi et la figurante ( the king and the chorus girl / grand passion / romance is sacred / romance in Paris ) de Mervyn LeRoy avec Fernand Gravey
CM Screen snapshots series 16, No. 2 – de Ralph Staub avec Joel McCrea
    Seulement apparition
1937Oh doctor – de Ray McCarey avec Eve Arden
L’entreprenant monsieur Petroff ( shall we dance ? ) de Mark Sandrich avec Ginger Rogers
Wild money – de Louis King avec Louise Campbell
Charmante famille ( danger-love at work ) de Otto Preminger avec Ann Sothern
Ange ( Angel ) de Ernst Lubitsch avec Marlene Dietrich
    + chansons
Un homme a disparu ( the perfect specimen ) de Michael Curtiz avec Errol Flynn
David Garrick / Le grand Garrick ( the great Garrick ) de James Whale avec Olivia de Havilland
La femme en cage / Une femme en cage ( hitting a new high ) de Raoul Walsh avec Lily Pons
    + chansons
College swing / Swing, teacher, swing – de Raoul Walsh avec Gracie Allen
CM Screen snapshots series 16, No. 10 – de Ralph Staub avec Johnny Weissmuller
    Seulement apparition
1938La huitième femme de Barbe Bleue ( Bluebeard’s eighth wife ) de Ernst Lubitsch avec Claudette Colbert
Vacances / Vivent les vacances ( holiday / free to live / unconventional Linda ) de George Cukor avec Katharine Hepburn
    + chansons
Cabochards en vacances / Les kids dans le monde ( little tough guys in society ) de Erle C Kenton avec Mary Boland
Paris honeymoon – de Frank Tuttle avec Bing Crosby
    + chansons
1939Nous sommes des gangsters ( the gang’s all here / the amazing Mr. Forrest ) de Thornton Freeland avec Googie Withers
Micro Folies ( that’s right : You’re wrong ) de David Butler avec Lucille Ball
    + chansons
1940You’re the one – de Ralph Murphy avec Bonnie Baker
Bachelor Daddy / Sandy steps out – de Harold Young avec Evelyn Ankers
1941La danseuse des Ziegfeld Follies ( Ziegfeld girl ) de Robert Z. Leonard avec Judy Garland
Mardi gras ( Sunny ) de Herbert Wilcox avec Anna Neagle
Le défunt récalcitrant ( here comes Mr. Jordan ) de Alexander Hall avec Evelyn Keyes
Weekend for three – de Irving Reis avec Jane Wyatt
L’homme invisible ( the body disappears ) de D. Ross Lederman avec Jane Wyman
1942Ma femme est un ange ( I married an angel ) de W.S. Van Dyke avec Nelson Eddy
    + chansons
Le nigaud magnifique ( the magnificent dope ) de Walter Lang avec Lynn Bari
Ivresse de printemps ( springtime in the Rockies ) de Irving Cummings avec Carmen Miranda
Et la vie recommence ( forever and a day ) de René Clair, Edmund Goulding, Frank Lloyd, Cedric Hardwicke, Victor Saville, Robert Stevenson & Herbert Wilcox avec Charles Laughton
1943Remerciez votre bonne étoile ( thanks your lucky stars ) de David Butler avec Humphrey Bogart
Banana split ( the gang’s all here / the girls he left behind ) de Busby Berkeley avec Alice Faye
Son cannibale préféré / Un vrai sauvage ( her primitive man ) de Charles Lamont avec Louise Allbritton
1944L’aveu ( summer storm ) de Douglas Sirk avec Linda Darnell
Arsenic et vieilles dentelles ( arsenic and old lace ) de Frank Capra avec Priscilla Lane
San Diego I love you – de Reginald Le Borg avec Jon Hall
Brazil – de Joseph Santley avec Virginia Bruce
Tempête sur la ville ( the town went wild ) de Ralph Murphy avec Freddie Bartholomew
1945Steppin’ in society – de Alexander Esway avec Gladys George
Deanna mène l’enquête / Aventure dans l’express ( lady on a train ) de Charles David avec Deanna Durbin
Cinderella Jones – de Busby Berkeley avec Joan Leslie
    + chansons
1946Cœurs fidèles ( faithful in my fashion ) de Sidney Salkow avec Donna Reed
Earl Carroll sketchbook / Hats off to rhythm – de Albert S. Rogell avec Constance Moore
The ghost goes wild – de George Blair avec Anne Gwynne
1947L’étoile des étoiles ( down to earth ) de Alexander Hall avec Rita Hayworth
Mon loufoque de mari ( her husband’s affairs ) de S. Sylvan Simon avec Franchot Tone
1957L’histoire de l’humanité ( the story of mankind ) de Irwin Allen avec Hedy Lamarr
1961Milliardaire pour un jour ( pocketful of miracles ) de Frank Capra avec Bette Davis
    + chansons
1963Un monde fou, fou, fou, fou ( it’s a mad, mad, mad, mad world ) de Stanley Kramer avec Buster Keaton
CM One got fat – de Dale Jennings avec Diane Chambers
    Seulement apparition, voix & narration
1964Une vierge sur canapé ( sex and the single girl ) de Richard Quine avec Natalie Wood
1967Visa pour l’aventure ( the perils of Pauline ) de Herbert B. Leonard & Gene Nelson avec Pat Boone
196920 000 years later – de Bert Tenzer avec Terry-Thomas
1970Cold turkey – de Norman Lear avec Dick Van Dyke
Fiche créée le 24 décembre 2015 | Modifiée le 28 juillet 2022 | Cette fiche a été vue 9511 fois
PREVIOUSBrigitte Horney || Edward Everett Horton || Bob HoskinsNEXT