CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Mi-seon Jeon
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean-Claude Carrière



Date et Lieu de naissance : 17 septembre 1931 (Colombières-sur-Orb, France)►
Date et Lieu de décès : 8 février 2021 (Paris, France)►
Nom Réel : Jean-Claude François Carrière

SCENARISTE
Image
1972 Le charme discret de la bourgeoisie – de Luis Buñuel avec Bulle Ogier, Fernando Rey & Delphine Seyrig
Image
1981 Le retour de Martin Guerre – de Daniel Vigne avec Gérard Depardieu, Nathalie Baye & Maurice Barrier
Image
1987 L’insoutenable légèreté de l’être (the unbearable lightness of being) de Philip Kaufman avec Daniel Day-Lewis
Image
2017 L’homme fidèle – de Louis Garrel avec Lily-Rose Depp, Louis Garrel, Laetitia Casta & Joseph Engel

«J’ai travaillé toutes les formes d’écriture. Je pense que je possède un bon arsenal», confessait avec humour Jean-Claude Carrière, écrivain, dramaturge, scénariste et même acteur! Il naît le 17 septembre 1931 dans le village de Colombières-sur-Orb, au sein d’une famille de viticulteurs. Mais le vin n’est pas sa vérité. Après une maîtrise d’histoire, il se tourne vers la vocation de sa vie : l’écriture. Il commence par publier des romans d’épouvante sous un pseudonyme et coécrit des courts métrages avec Pierre Etaix dont il a fait la connaissance avec Jacques Tati. Mais c’est sa rencontre avec le cinéaste Luis Buñuel qui lui ouvre les portes d’une prodigieuse renommée de scénariste. Une longue collaboration, entamée avec «Le journal d’une femme de chambre» (1963), d’après le roman d’Octave Mirbeau, et dans lequel il interprète le curé du village aux côtés de Jeanne Moreau. Les chefs-d’œuvre à quatre mains se succèdent: «Belle de jour» (1966) qu’incarne une Catherine Deneuve livrée à ses fantasmes, «Le charme discret de la bourgeoisie» (1972) que la critique encense, «Le fantôme de la liberté» (1974), film à sketchs insolites et fantasques, «Cet obscur objet du désir» (1977), récit d’un amour contrarié.

Aucun genre ne le rebute. Avec Louis Malle, le scénariste fait chanter Brigitte Bardot et Jeanne Moreau qui embrassent la cause révolutionnaire en Amérique centrale dans «Viva Maria» (1965). Jacques Deray fait appel à son talent tant pour un drame, «La piscine», autour de Romy Schneider et Alain Delon, que pour un film policier, «Borsalino» (1969), sur fond de pègre marseillaise. «La chair de l’orchidée» (1974) de Patrice Chéreau, s’inspire d’un roman de James Hadley Chase. Jean-Claude Carrière collabore avec les plus grands cinéastes. Avec le tchèque Milos Forman, il signe «Taking off» (1970), satire des rapports entre générations, «Valmont» (1989), d’après «Les liaisons dangereuses» de Choderlos de Laclos, ou encore «Les fantômes de Goya» (2006) sur fond d’inquisition. Avec Andrzej Wajda, il s’attaque à la Révolution française et la Terreur pour «Danton» (1982), puis aux prémices de la révolution russe à la fin du XIXe siècle pour «Les possédés» (1987), d’après Dostoïevski. Volker Schlöndorff l’embarque dans une traversée des années 1930 pour «Le tambour», imprégné du roman de Günter Grass, le confronte à l’univers de Marcel Proust avec «Un amour de Swann» (1983) et le plonge au sein des jeunesses hitlériennes avec le héros du roman de Michel Tournier, Abel Tiffauges, pour «Le roi des aulnes» (1995).

Jean-Claude Carrière excelle à revisiter les plus grands écrivains et à se couler dans toutes les époques. «Cyrano de Bergerac» (1989), tiré de la pièce d’Edmond Rostand, ou «Le hussard sur le toit» (1994), adapté du roman de Jean Giono, films réalisés par Jean-Paul Rappeneau, doivent leur succès à sa plume. Usurpation d’identité dans un village français au XVIe siècle, «Le retour de Martin Guerre» (1981) remporte le César du meilleur scénario. Les prouesses sont légion tout au long d’une filmographie foisonnante et jusqu’à ce trio amoureux, mis en scène et joué par Louis Garrel, «L’homme fidèle» (2017). Fabuleux conteur, esprit universel et éclectique, amoureux des livres, Jean-Claude Carrière lègue à la postérité un nombre impressionnant de pages d’écriture, scénarios mais aussi ouvrages sur les cultures, l’Inde, la fin des temps, les croyances, dont le célèbre «La controverse de Valladolid». Marié deux fois, père de deux filles, il décède le 8 février 2021 chez lui à Paris. Son patronyme est trompeur. Il n’était pas en quête d’une carrière. Il a redonné vie à des auteurs. Grâce au cinéma...

© Isabelle MICHEL

copyright
1961 CM Rupture – de Pierre Etaix avec Anny Elsen
CM Heureux anniversaire – de Pierre Etaix avec Laurence Lignières
    + interprétation
    Oscar du meilleur court métrage de fiction, USA
1962Le soupirant – de Pierre Etaix avec Denise Perronne
    + conseiller artistique, chansons & interprétation
1963Le journal d’une femme de chambre – de Luis Buñuel avec Jeanne Moreau
    + interprétation
DO Le bestiaire d’amour – de Gérald Calderon
CM Insomnies – de Pierre Etaix avec Laurence Gallimard
1964Yoyo – de Pierre Etaix avec Claudine Auger
1965Viva Maria ! – de Louis Malle avec Brigitte Bardot
    + chansons
Cartes sur tables ( cartas boca arriba ) de Jesús Franco avec Eddie Constantine
1966Tant qu’on a la santé – de Pierre Etaix avec Hélène Dieudonné
Dans les griffes du maniaque / Le diabolique docteur Z ( Miss Muerte / the diabolical Dr. Z / Miss Death / Miss Death and Dr. Z in the grip of the maniac ) de Jésus Franco avec Estella Blain
Paradiso Hôtel du libre échange ( Hotel Paradiso ) de Peter Glenville avec Gina Lollobrigida
Le voleur – de Louis Malle avec Jean-Paul Belmondo
Belle de jour – de Luis Buñuel avec Catherine Deneuve
1968Pour un amour lointain – de Edmond Séchan avec Jean Rochefort
La piscine – de Jacques Deray avec Romy Schneider
La voie lactée – de Luis Buñuel avec Delphine Seyrig
    + interprétation
Le grand amour – de Pierre Etaix avec Annie Fratellini
CM La pince à ongles – de Jean-Claude Carrière avec Henri Garcin
    Grand Prix du Jury du meilleur court-métrage au festival du cinéma de Cannes, France
1969Borsalino – de Jacques Deray avec Alain Delon
1970L’alliance – de Christian de Chalonge avec Anna Karina
    + interprétation
Taking off – de Milos Forman avec Lynn Carlin
Un peu de soleil dans l’eau froide – de Jacques Deray avec Marc Porel
    + interprétation
1971Liza ( la cagna / melampo ) de Marco Ferreri avec Marcello Mastroianni
Un homme est mort – de Jacques Deray avec Jean-Louis Trintignant
1972Le droit d’aimer – de Eric Le Hung avec Omar Sharif
Le charme discret de la bourgeoisie – de Luis Buñuel avec Bulle Ogier
    BAFTA du meilleur scénario aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

Le moine ( il monaco / the monk ) de Adonis Kirou avec Franco Nero
1973Dorothéa ( Dorothea’s rache ) de Peter Fleischmann avec Anna Henkel-Grönemeyer
Un amour de pluie – de Jean-Claude Brialy avec Suzanne Flon
Grandeur nature ( tamaño natural ) de Luis García Berlanga avec Michel Piccoli
1974France société anonyme – de Alain Corneau avec Michel Bouquet
Le fantôme de la liberté – de Luis Buñuel avec Monica Vitti
La femme aux bottes rouges ( la mujer con botas rojas / la ragazza con gli stivali rossi / the lady with red boots / la ragazza dagli stivali rossi / the woman with red boots ) de Juan Luis Buñuel avec Fernando Rey
Sérieux comme le plaisir – de Robert Benayoun avec Jane Birkin
    + interprétation
La chair de L’orchidée – de Patrice Chéreau avec Charlotte Rampling
La faille ( der dritte grad / la smagliatura ) de Peter Fleischmann avec Ugo Tognazzi
1975Léonor ( Leonor ) de Juan Luis Buñuel avec Liv Ullmann
1976Les œufs brouillés – de Joël Santoni avec Jean Carmet
Jack l’éventreur ( der dirnenmörder von London / Jack the ripper ) de Jesus Franco avec Klaus Kinski
Le gang – de Jacques Deray avec Alain Delon
Le jardin des supplices – de Christian Gion avec Roger Van Hool
    Seulement interprétation
Le diable dans la boîte – de Pierre Lary avec Micheline Presle
Julie Pot-de-Colle – de Philippe de Broca avec Marlène Jobert
    + interprétation
1977Cet obscur objet du désir ( ese oscuro objeto del deseo ) de Luis Buñuel avec Carole Bouquet
Un papillon sur l’épaule – de Jacques Deray avec Lino Ventura
1978Chaussette surprise / Boum à l’hosto – de Jean-François Davy avec Bernadette Lafont
    + interprétation
L’homme en colère – de Claude Pinoteau avec Angie Dickinson
Ils sont grands, ces petits / C’est la faute à papa / Si je suis comme ça, c’est la faute à papa – de Joël Santoni avec Claude Brasseur
    + interprétation
Retour à la Bien-Aimée – de Jean-François Adam avec Isabelle Huppert
Le tambour ( die blechtrommel ) de Volker Schlöndorff avec David Bennett
1979L’associé – de René Gainville avec Michel Serrault
    + interprétation
Slachtvee – de Patrick Conrad avec Stéphane Excoffier
1980Sauve qui peut [la vie] – de Jean-Luc Godard avec Jacques Dutronc
Haute surveillance ( black mirror ) de Pierre-Alain Jolivet avec Louise Marleau
1981Le faussaire ( die fälschung ) de Volker Schlöndorff avec Hanna Schygulla
Le retour de Martin Guerre – de Daniel Vigne avec Nathalie Baye
    César du meilleur scénario original et dialogues, France

L’indiscrétion – de Pierre Lary avec Dominique Sanda
Itinéraire bis – de Christian Drillaud avec Georges Wilson
L’amour nu – de Yannick Bellon avec Marlène Jobert
    Seulement interprétation
1982Passion – de Jean-Luc Godard avec Jerzy Radziwilowicz
Antonieta – de Carlos Saura avec Isabelle Adjani
Danton – de Andrzej Wajda avec Gérard Depardieu
Le général de l’armée morte – de Luciano Tovoli avec Anouk Aimée
1983La tragédie de Carmen – de Peter Brook avec Hélène Delavault
Un amour de Swann – de Volker Schlöndorff avec Jeremy Irons
Vive les femmes ! – de Claude Confortès avec Pauline Lafont
    Seulement interprétation
1984 DO Buñuel – de Rafael Cortés avec Juan Luis Buñuel
    Seulement apparition
1985La jeune fille et l’enfer ( la joven y la tentación ) de François Mimet avec Florence Guérin
L’unique – de Jérôme Diamant-Berger avec Julia Migenes
Max mon amour ( Makkusu, mon amûru / マックス、モン・アムール ) de Nagisa Oshima avec Victoria Abril
La dernière image ( al coura al-akhira / الصور الأخير‎ ) de Mohamed Lakhdar-Hamina avec Véronique Jannot
CM Auto défense – de Hervé Lavayssière avec Jean-Pierre Coffe
1986Gauguin, le loup dans le soleil ( the wolf at the door / oviri ) de Henning Carlsen avec Donald Sutherland
Les exploits d’un jeune Don Juan ( l’iniziazione ) de Gianfranco Mingozzi avec Marina Vlady
1987L’insoutenable légèreté de l’être ( the unbearable lightness of being ) de Philip Kaufman avec Daniel Day-Lewis
    BAFTA du meilleur scénario adaptation aux British Academy Awards, Grande-Bretagne

Les possédés – de Andrzej Wajda avec Bernard Blier
1988La nuit Bengali – de Nicolas Klotz avec John Hurt
Le Mahâbhârata ( the Mahabharata ) de Peter Brook avec George Corraface
1989Un dieu rebelle ( hard to be a god / es ist nicht leicht ein gott zu sein ) de Peter Fleishmann avec Pierre Clémenti
    Prix du meilleur scénario au festival Catalan international du cinéma de Sitges, Espagne

Valmont – de Milos Forman avec Annette Bening
J’écris dans l’espace – de Pierre Etaix avec Valeria Bruni Tedeschi
Milou en mai – de Louis Malle avec Miou-Miou
Cyrano de Bergerac – de Jean-Paul Rappeneau avec Gérard Depardieu
1991En liberté dans les champs du seigneur ( at play in the fields of the lord ) de Hector Babenco avec Tom Berenger
Le retour de Casanova – de Edouard Molinaro avec Fabrice Luchini
1992Sommersby – de Jon Amiel avec Jodie Foster
1993La nuit et le moment ( night and the moment / la notte e il momento ) de Anna Maria Tató avec Miranda Richardson
    + interprétation
1994Le hussard sur le toit – de Jean-Paul Rappeneau avec Juliette Binoche
1995Golden boy – de Jean-Pierre Vergne avec Jacques Villeret
Le roi de aulnes ( der unhold / the ogre ) de Volker Schlöndorff avec John Malkovich
DO Sotigui Kouyaté, un griot moderne – de Mahamat-Saleh Haroun avec Sotigui Kouyaté
    Seulement apparition
1996L’associé ( the associate ) de Donald Petrie avec Whoopi Goldberg
Chinese box – de Wayne Wang avec Gong Li
Jaya, fille du Gange ( Jaya Ganga ) de Vijay Singh avec Asil Raïs
    Seulement interprétation
1997La guerre dans le Haut Pays – de Francis Reusser avec Marion Cotillard
DO Les paradoxes de Buñuel – de Jorge Amat avec Francisco Rabal
    + apparition
DO Attaville, la véritable histoire des fourmis – de Gérald Calderon
1998Salsa – de Joyce Buñuel avec Michel Aumont
1999Broken dolls – de Jesus Franco avec Lina Romay
2000Buñuel et la table du roi Salomon ( Buñuel y la mesa del rey Salomón ) de Carlos Saura avec Juan Luis Galiardo
    Seulement interprétation
DO À propos de Buñuel ( a propósito de Buñuel ) de José Luis López-Linares & Javier Rioyo avec Lucia Bosé
    Seulement apparition
2001Rien, voilà l’ordre / Nourrir la lune – de Jacques Baratier avec Laurent Terzieff
2003Birth – de Jonathan Glazer avec Nicole Kidman
2004 DO Il cineasta e il labirinto – de Roberto Andò avec Francesco Rosi
    Seulement apparition
2005Avida – de Gustave de Kervern & Benoît Delépine avec Mathieu Kassovitz
    Seulement interprétation
Le livre secret ( tajnata kniga ) de Vlado Cvetanovski avec Thierry Frémont
    Seulement interprétation
2006Les fantômes de Goya ( Goya’s ghosts ) de Milos Forman avec Javier Bardem
Ulzhan – de Volker Schlöndorff avec Philippe Torreton
DO Laissez-les grandir ici ! – du Collectif des Cinéastes Pour les Sans-Papiers
    Seulement réalisation d’un segment
2007Stella – de Sylvie Verheyde avec Benjamin Biolay
    Seulement chansons
2008Le ruban blanc ( das weiße band : Eine deutsche kindergeschichte ) de Michael Haneke avec Ulrich Tukur
    Seulement consultant script
2009The 4th wall – de Clément Gharini avec Kirsty Cox
Copie conforme ( roonevesht barabar asl ast / کپی برابر اصل ) de Abbas Kiarostami avec William Shimell
    Seulement interprétation
DO Pierre Etaix, naturellement – de Odile Etaix avec Pierre Etaix
    Seulement apparition
DO Milos Forman : Co te nezabije... – de Milos Smídmajer avec Saul Zaentz
    Seulement apparition
2011Mémoire de mes putains tristes ( memoria de mis putas tristes ) de Henning Carlsen avec Geraldine Chaplin
Syngué Sabour, pierre de patience – de Atiq Rahimi avec Golshifteh Farahani
L’artiste et son modèle ( el artista y la modelo ) de Fernando Trueba avec Claudia Cardinale
DO Carrière, 250 mètres ( Carrière, 250 metros ) de Juan Carlos Rulfo & Natalia Gil Torner avec Iris Carrière
    + interprétation
2012 DO La maison de la radio – de Nicolas Philibert avec Angélique Bouin
    Seulement apparition
DO En ningún lugar, Don Luis Buñuel – de Laurence Garret avec Denis Lavant
    Seulement apparition
2013 DO Une vie faite homme – de Sacha Goldman avec Stéphane Hessel
    Seulement apparition
DO Romy Schneider, à fleur de peau – de Bertrand Tessier avec Bertrand Tavernier
    Seulement apparition
2014Le dossier Petrov ( dosieto Petrov / Досието Петров ) de Georgi Balabanov avec Valentin Ganev
L’ombre des femmes – de Philippe Garrel avec Clotilde Courau
A bigger splash – de Luca Guadagnino avec Tilda Swinton
DO The mystery of the King of Kinema – de Elio Quiroga avec Maud Linder
    Seulement apparition
DO Tras Nazarin: Following Nazarin – de Javier Espada avec Silvia Pinal
    Seulement apparition
2015 DO Eduardo Ducay. El cine que siempre estuvo ahí – de Vicky Calavia avec Carlos Saura
    Seulement apparition
DO Borsalino, un chapeau à Hollywood ( Borsalino City ) de Enrica Viola avec Robert Redford
    Seulement apparition
2016L’amant d’un jour – de Philippe Garrel avec Eric Caravaca
Die nacht der 1000 stunden – de Virgil Widrich avec Amira Casar
    Seulement consultant script
DO Julian Schnabel: A private portrait – de Pappi Corsicato avec Al Pacino
    Seulement apparition
2017À la porte de l’éternité ( at eternity’s gate ) deJulian Schnabel avec Willem Dafoe
L’homme fidèle – de Louis Garrel avec Lily-Rose Depp
    Prix du Jury du meilleur scénario au festival international du cinéma de San Sebastián, Espagne

DO Les lois de l’attraction mentale – de Loki Jackal avec Thomas C. Durand
    Seulement apparition
DO À la recherche d’Ingmar Bergman ( auf der Suche nach Ingmar Bergman ) de Margarethe von Trotta, Bettina Böhler & Felix Moeller avec Gunnel Lindblom
    Seulement interview
2018 DO Le funeste destin du docteur Frankenstein – de Jean Froment avec Christopher Frayling
    Seulement apparition
DA La fameuse invasion des ours en Sicile – de Lorenzo Mattotti
    Seulement voix
CM La collection – de Emmanuel Blanchard avec Pauline Etienne
    Seulement interprétation
2019Le sel des larmes – de Philippe Garrel avec André Wilms
DO Scenes from a separation – de Vahid Sedaghat avec Mike Leigh
    Seulement apparition
2020Land of dreams – de Shoja Azari & Shirin Neshat avec Matt Dillon
La croisade – de Louis Garrel avec Laetitia Casta
L’Odge d’Oor – de Preston Miller avec Brandon deSpain
    Seulement interprétation
DO Milan Kundera: From the joke to insignificance – de Milos Smídmajer avec Nicolas Briançon
    Seulement apparition
2021 DO Celebrating laughter: The life and films of Colin Higgins – de Nicholas Eliopoulos avec Jane Fonda
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Flaiano d’Or du scénariste aux Prix International Flaiano de Pescara, Italie ( 1978 )

    Prix du Cinéma par la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, France ( 1983 )

    Prix Laurel pour sa carrière d’auteur de cinéma par la Guilde des scénaristes américains, USA ( 2000 )

    Prix Médaillon d’Argent au festival du cinéma de Telluride, Colorado, USA ( 2004 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international «Film by the sea» de Vlissingen, Pays-Bas ( 2010 )

    Grand Prix SACD par la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, France ( 2014 )

    Oscar d’Honneur, USA ( 2015 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière aux prix du cinéma Européen, Europe ( 2016 )
Fiche créée le 11 février 2021 | Modifiée le 7 juin 2021 | Cette fiche a été vue 1884 fois
PREVIOUSAnne-Marie Carrière || Jean-Claude Carrière || Mareike CarrièreNEXT