CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Pasquale Squitieri
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Mahmoud Yassine



Date et Lieu de naissance : 2 juin 1941 (Port-Saïd, Egypte)
Date et Lieu de décès : 14 octobre 2020 (Le Caire, Egypte)
Nom Réel : Mahmoud Yassine (محمود ياسين)

ACTEUR
Image
1973 Cet amour de jadis (al-hob alazi kan / الحب الذي كان) de Raafat El-Mihi avec Souad Hosni & Amal Zayed
Image
1978 Le vainqueur des ténèbres (qâhir al zalâm / قاهر الظلام) de Atef Salem avec Yolande Folliot & Hamdy Hamed
Image
1986 Le temps de l’amour (asr al houbb / عصر الحب) de Hassan Al Imam avec Soheir Ramzi, Shahira & Magdi Wahba
Image
1991 Permis de tuer (tasrih bialqatl / تصريح بالقتل) de Taimour Sery avec Salah Kabil, Poussy & Sherif Sabri

Fils d’un employé des autorités de la compagnie du Canal de Suez, Mahmoud Yassine est né le 2 juin 1941, à Port-Saïd alors sous protection britannique. Après la nationalisation du canal par le Raïs Gamal Abdel Nasser, en 1956, le père est démis de ses fonctions et la maison familiale est confisquée. Les Yassine partent s’installer au Caire où Mahmoud étudie le droit à l’Université Ain Shams. Un an avant la fin de son cursus, il suit des cours de comédie au Théâtre National. Diplômé en 1964, le gouvernement lui propose un poste d’avocat dans sa ville natale, une nomination qu’il refuse pour se consacrer à la scène. C’est au sein de la troupe du Théâtre National que Mahmoud Yassin fait ses débuts officiels dès le milieu des années 60. Parmi la vingtaine de pièces qu’il joue tout au long de son parcours théâtral, il se fait remarquer dans «Le rêve» de Muhammad Salem, dans une mise en scène de Abdul Rahim Al-Zarqani.

Sollicité par le cinéma, Mahmoud Yassin interprète quelques rôles secondaires avant d’être sollicité par Hussein Kamel. Le cinéaste lui offre son premier grand rôle en 1969, dans «Nous ne plantons pas des épines» auprès de Shadia. Sa carrière à l’écran est lancée, son nom va être associé à plus de 150 productions cinématographiques. Durant les années 70, l’acteur tient le haut de l’affiche dans près de 50 comédies romantiques ou drames sentimentaux, aux côtés des plus grandes étoiles égyptiennes comme Faten Hamama, Naglaa Fathi, Nadia Lotfi, Mirvat Amine, Souad Hosni et Berlenti Abdel Hamid. En 1976, il narre la version arabe de la production internationale «Le message» du réalisateur syrien Moustapha Akkad, un film décrivant la vie du prophète de l’islam Mahomet. Les principaux acteurs de la version arabe sont Abdullah Gaith, Muna Wassef et Hamdi Gaith; ceux de la version anglaise: Anthony Quinn, Irene Papas et Michael Ansara. En 1978, il est le partenaire de la Française Yolande Folliot dans «Le vainqueur des ténèbres» de Atef Salem. Devenu l’une des plus grandes vedettes du monde arabe, le très charismatique Mahmoud Yassine poursuit sa carrière à un rythme soutenu jusqu’en 2011. Citons quelques-uns de ses plus grands succès: «Possédé du diable» (1980) de Ashraf Fahmy, «La saline» (1982) de Houssam Eddine Mostafa, «L’avion disparu» (1984) de Ahmed Elnahas, «L’amulette» (1987) de Mohamed Chebl ou «Le scandale» (1992) de Farouk El Rashedy.

Pour la télévision, Mahmoud Yassine apparaît dans une soixantaine de séries, prête sa voix grave et mélodieuse à de nombreux documentaires et participe à des émissions de variétés. La radio fait appel à lui pour commenter des évènements nationaux officiels. En 1999, il joue dans «L’étoile de l’Est», une biographie de Oum Kalsoum réalisée par Mohamed Fadel et interprétée par Fardous Abdel Hamid. En 2005, il devient Ambassadeur de bonne volonté pour les Nations-Unies afin de combattre la pauvreté et la faim dans le monde et plus particulièrement dans les pays arabes. En 2011, «Mon cher grand-père» de Ali Idris marque la fin de sa carrière au cinéma.

Coté vie privée, Mahmoud Yassine épouse, en 1970, l’actrice Sahira qui lui donne deux enfants, les futurs comédiens Amr Mahmoud Yassine et Rania Mahmoud Yassine qui épousera l’acteur Mohamed Riad. Atteint de la maladie d’Alzheimer les dernières années de sa vie, l’acteur, qui a marqué de son empreinte l’âge d’or du cinéma égyptien, meurt le 14 octobre 2020 au Caire.

© Pascal DONALD

copyright
19673 histoires ( thalass kassas / ثلاث قصص ) Ibrahim El-Sahn, Mohamed Nabih & Hassan Reda avec Nadia Lotfi
1968L’homme qui avait perdu son ombre ( el ragol el-lazi fakad zilloh / الرجل الذي فقد ظله ) de Kamal El-Shaikh avec Magdah
Le procès 68 ( al-qadia 68 / لقضية 68 ) de Salah Abou Seif avec Mervat Amine
Une certaine souffrance / Un peu de peur ( shey min el khouf / شيء من الخوف ) de Hussein Kamal avec Shadia
1969Nous ne plantons pas des épines ( nahnu la nazraa al-shok / نحن لا نزرع الشوك ) de Hussein Kamal avec Shadia
CM La fumée du crime (دخان الجريمة ) de Nour El Demerdash avec Mimi Shakib
1970Ma sœur ( أختي ) de Henry Barakat avec Naglaa Fathi
1971Un mince filet ( al kheit al rafeigh / الخيط الرفيع ) de Henry Barakat avec Faten Hamama
La passion et la chair ( al asal al murr / al atefa wa al jasaad ) de Hassan Ramzi avec Naglaa Fathi
Images interdites ( حكاية اﻷصل والصورة في إخراج قصة نجيب محفوظ المسماة / sowar mamnouah : al- qesa al-thaletha / hekayet el-asl we el-soura fi ekhrag qesat naguib mahfouz al- mosamah soura ) de Mohamed Abdelaziz Achraf Fahmi & Madkour Sabet avec Shahira
Corps et passion ( al-hatefa wal-gasad / العاطفة والجسد ) de Hassan Ramzy avec Naglaa Fathi
1972Un nez et trois yeux ( anf wa thalath ouyoun / أنف وثلاث عيون ) de Hussein Kamal avec Magda
Jeunesse enflammée ( shabab yah’tareq / شباب يحترق ) de Mahmoud Farid avec Wahid Jalal
L’histoire d’une fille nommée Marmar ( oghneya ala el Mamar /حكاية بنت إسمها مرمر ) de Henry Barakat avec Salah El-Saadany
La visiteuse ( al zairah / الزائرة ) de Henry Barakat avec Nadia Lotfi
Amour et fierté ( hob wa kebreyah / حب وكبرياء ) de Hassan El Emam avec Samir Sabri
Le diable est une femme ( al chaytan imraah / الشيطان امرأة ) de Niazi Mostafa avec Madiha Kamel
Nuit et barreaux ( layl wa qoudban / ليل وقضبان ) de Achraf Fahmi avec Samira Ahmed
Une femme du Caire ( emraha men Al-Qahera / امرأة من القاهرة ) de Mohamed Abdelaziz avec Magda El-Khatib
1973Une femme de mauvaise réputation ( imraah sayyat al soumah / امرأة سيئة السمعة ) de Henry Barakat avec Chams Al Baroudi
L’amour et le silence ( alhabu walsimt / الحب و الصمت ) de Abdul Rahman Sharif avec Aida Kamel
Cet amour de jadis / L’amour passé ( al-hob alazi kan / الحب الذي كان ) de Raafat El-Mihi avec Souad Hosni
Les bas-fonds de la ville ( qa’ al-Madinah / قاع المدينة ) de Houssam Eddine Mostafa avec Nadia Lotfi
Une forêt de jambes ( ghaba men al-siqan /غابة من السيقان ) de Hossam Eddine Mostafa avec Mervat Amine
Ma fille, l’amour et moi ( ana we benty wa el-houb / أنا وابنتي والحب ) de Mohamed Radi avec Hind Rostom
    + production
1974L’adorée / Mon amour / Ma chérie ( habibati / حبيبتي ) de Henry Barakat avec Faten Hamama
Bedour ( Bedur / بدور ) de Nader Galal avec Naglaa Fathi
Où ai-je la tête / Oùest ma raison ? ( ayna aqli / اين عقلي ) de Atef Salem avec Souad Hosni
Une femme pour l’amour ( imraah ah li l houbb / امرأة للحب ) de Ahmed Diaa-Eddine avec Soheir Ramzi
La grande fidélité ( al-wafaa al-azeem / الوفاء العظيم ) de Helmi Rafla avec Naglaa Fathi
La souffrance sur des lèvres souriantes ( al adhab fawqa chifah tabtasim / العذاب فوق شفاه تبتسم ) de Hassan Al Imam avec Nagwa Ibrahim
Les ombres de l’autre côté ( al-zelal fel-ganeb al-akhar / الظلال في الجانب الآخر ) de Ghaleb Shaath avec Madiha Kamel
L’horloge sonne dix heures ( al sa’ah tadouqq al achirah / الساعة تدق العاشرة ) de Henri Barakat avec Nahed Cherif
La balle dans la poche ( al rasasah la tazal fi gaybi / الرصاصة لا تزال في جيبي ) de Houssam Eddine Mostafa avec Nagwa Ibrahim
My faire Lady ( sayedaty al-gamila : al-nashalat / سيدتي الجميلة النشال ) de Helmy Rafla avec Nelly
Une question en amour ( sou’al fi-l-houbb / سؤال في الحب ) de Henri Barakat avec Nahed Cherif
1975Et l’amour prit fin / Ainsi finit l’amour ( wa intaha al houbb / وانتهى الحب ) de Hassan Al Imam avec Mervat Amine
Ne me laisse pas seul ( la tatroukni wahdi / لا تتركنى وحدى ) de Hassan Al Imam avec Mariam Fakhr Eddine
Sur une feuille de cellophane ( ala waraq siloufan / على ورق سيلوفان ) de Hussein Kamal avec Nadia Lotfi
Sur qui doit-on tirer ? ( ala man noutliq al-rasas / على من نطلق الرصاص ) de Kamal El Sheikh avec Magdi Wahba
Un appartement en ville ( chaqqah wast al balad / شقة في وسط البلد ) de Mohamed Fadel avec Chahira
Un amour encore plus beau que l’amour ( houbb ahla min al houbb / حب أحلى من الحب ) de Helmi Rafla avec Naglaa Fathi
Les larmes tarirent ( gaffat al doumou / جفت الدموع ) de Helmi Rafla avec Nagat Al Saghira
Le menteur ( al-kaddab / الكداب ) de Salah Abou Seif avec Madiha Kamel
Le monde est une fête ( mulled ya donya / مولد يا دنيا ) de Hussein Kamal avec Afaf Radi
Un cœur vierge ( endama yasqut aljassad / عندما يسقط الجسد ) de Nader Galal avec Nahed Cherif
1976Non... toi que j’aimais ( la ya man kounta habibi / لا يا من كنت حبيبي ) de Helmi Rafla avec Fatheia Chahine
J’aimerais ne pas connaître l’amour ( layatney ma aareft al hob /ليتني ما عرفت الحب ) de Anwar Al-Shinnawy avec Mervat Amine
Première année d’amour ( sana oula houb / سنة أولى حب ) de Salah Abou Seif, Atef Salem, Kamal Al Cheikh, Niazi Mostafa & Helmi Rafia avec Gamil Rateb
Le faiseur d’étoiles / Le fabricant d’étoiles ( sane al-ngoom / صانع النجوم ) de Mohamed Rady avec Soheir Ramzy
Le battement de cœur / La précision du cœur ( daqqit qalb / دقة قلب ) de Mohamed Abdel Aziz avec Mimi Gamal
Loin de la terre ( baîdan an al ard / بعيدًا عن الأرض ) de Hussein Kamal avec Said Saleh
Le message ( Al-Risalah / الرسالة ) de Mustapha Akkad avec Abdallah Gheith
    Seulement voix & narration
Je ne suis ni raisonnable ni folle ( ana lâ âqlah wa â mag’nounah / أنا لا عاقلة ولا مجنونة ) de Houssam Eddine Mostafa avec Nadia Zoulficar
Le nid paisible / Le nid tranquille ( al ichch al hadi / العش الهادئ ) de Atem Salef avec Berlenti Abdel Hamid
1977Elle tomba dans une mer de miel ( wa saqatat fi bahr al-asal / وسقطت فى بحر العسل ) de Salah Abou Seif avec Nabila Ebeid
Des chuchotements dans la nuit ( hamasset al layl / همسات الليل ) de Hussein Helmy Elmohandes avec Nour El-Sherif
Sonia et le fou ( Sonya wa al-magnoun / سونيا والمجنون ) de Houssam El-Din Mustafa avec Naglaa Fathy
Où est l’issue ? ( ayna al mafarr ? / أين المفر ؟.. ) de Hussein Emara avec Soheir Ramzy
Une femme en cristal / La femme de verre ( imraah min zougag / أمرأه من زجاج ) de Nader Galal avec Aziza Helmi
L’agonie est une femme ( al-azab emra aa / العذاب امرأة ) de Ahmed Yehia avec Safia El Emari
Bouches et lapins ( afwah wa araneb / أفواه و أرانب ) de Henry Barakat avec Faten Hamama
Et le troisième est Satan ( wa-thalethohom al-shaytan /وثالثهم الشيطان ) de Kamal Al Cheikh avec Mervat Amine
Le voyageur sans destination ( مسافر بلا طريق ) de Ali Abdelkhaleq avec Magda El Khatib
    + production
La vie est finie, mon fils ( wa da al-omr ya waladi / وضاع العمر ياولدي ) de Atef Salem avec Rushdy Abaza
    + production
1978Le vainqueur des ténèbres ( qâhir al zalâm / قاهر الظلام ) de Atef Salem avec Yolande Folliot
Le voyage de l’oubli ( rihlat al nisyan / رحلة النسيان ) de Ahmed Yehia avec Naglaa Fathi
Un homme au vrai sens du mot ( ragoul bi ma’na al kalimah / رجل بمعنى الكلمة ) de Nader Galal avec Adel Adham
Attention Messieurs ! ( intabihou ayyouha al sadah / انتبهوا أيها السادة ) de Mohamed Abdelaziz avec Hussein Fahmy
Monter vers l’abîme ( al sou oud ilâ alhâwiyah / الصعود إلى الهاوية ) de Kamal Al Cheikh avec Madiha Kamel
Esclaves et maîtres ( asyad wa’abid / أسياد وعبيد ) de Ali Reda avec Hoda Soltane
Le diable est dans la ville / Satan en ville ( ibîs fi l madînah / إبليس فى المدينة ) de Samir Seif avec Leila Hamada
Souviens-toi de moi ( androgynie / أذكريني ) de Henry Barakat avec Naglaa Fathi
Le doute, mon amour / Le doute, mon chéri ( alshak ya habibi / الشك يا حبيبي ) de Henry Barakat avec Yehia Chahine
Les mains sales ( al’aydiu alqadhra / الأيدي القذرة ) de Ahmed Yehia avec Nahed Sherif
1979Enquête toujours en cours ( wala yazal altahqiq mustamirraan / ولا يزال التحقيق مستمرا ) de Ashraf Fahmi avec Nabila Obeid
Et les chagrins passent ( wa-tamdy al-ayam / وتمضي الأحزان ) de Ahmed Yassine avec Salwa Sadek
Avec préméditation ( maqa sabk al-esrar /مع سبق الإصرار ) de Ashraf Fahmy avec Mervat Amine
L’illusion ( al wahm / الوهم ) de Nader Galal avec Omar El-Hariri
Les voleurs ( allusus / اللصوص ) de Tayseer Abood avec Nahed Sherif
1980La vagabonde ( al charidah / الشريدة ) de Ashraf Fahmy avec Nabila Ebeid
El Batnia ( Al Batiniyyah / Al Batneya / الباطنية ) de Houssam Eddine Mostafa avec Nadia El Gendy
Les puissants ( al aqwiya / الأقوياء ) de Ashraf Fahmy avec Roschdy Abaza
Le muet ( al’akhras / الأخرس ) de Ahmed Al-Sabaawi avec Madiha Kamel
Bonjour cher professeur ! ( ma’ tahiyyati li oustadhi al-aziz /مع تحياتي لأستاذي العزيز ) de Ahmed Yassine avec Nelly
    + production
Dandash ( Dndush / دندش ) de Yahia El Alamy avec Haziza Helmy
Possédé du diable / Un monstre fait l’homme ( al wahch dakhil el insan ) de Ashraf Fahmy avec Nahed Sherif
1981Coupable non identifié ( wa qouyyidat didd maghoul / وقيدت ضد مجهول ) de Medhat El Sebaie avec Safia El Emary
Qui sera l’autre fou ? ( min yajnn myn ? / مين يجنن مين؟ ) de Ahmad Fouad avec Hala Fouad
Morsi up Morsi down ( مرسي فوق مرسي تحت ) de Mohamed Abdelaziz avec Nahed Sherif
Une liaison dangereuse ( alaqah khatirah / علاقة خطرة ) de Taysir Abboud avec Hoda Soltane
Affaires illégales ( ashyaa ded el qanoon / أشياء ضد القانون ) de Ahmed Yassine avec Madiha Kamel
1982La saline ( wakâlat al balah / وكالة البلح ) de Houssam Eddine Mostafa avec Nadia El Gendy
La journée de la souffrance et de l’amour ( relat al-hob wal-shaqah / رحلة الشقاء والحب ) de Mohamed Abdelaziz avec Shahira
    + production
Le procès ( almuhakama / المحاكمة ) de Nader Galal avec Saeed Saleh
Vengeance ( al thaar /الثأر ) de Mohamed Khan avec Yousra
1983Wedad la danseuse ( Widâd al ghâziyyah / وداد الغازية ) de Ahmed Yehia avec Nadia El Gendy
Le professeur et la danseuse du ventre ( salem wa salma / عالم وعالمة ) de Ahmed Yassine avec Mohye Ismail
Prison sans barreaux ( sign bila aoutban / سجن بلا قضبان ) de Ahmed El-Sabawy avec Mariam Fakhr Eddine
L’incident d’un demi-mètre ( hadeth al nesf metr / حادث النصف متر ) de Ashraf Fahmy avec Saeed Saleh
Ton Seigneur est toujours vigilant ( iina rabak labialmirsad / إن ربك لبالمرصاد ) de Mohamed Hassib avec Yousra
Le charretier ( el arbagy / العربجي ) de Ahmed Fouad avec Younes Shalaby
Les hommes corrompus ( al sada el mortashon / السادة المرتشون ) de Ali Abdel-Khalek avec Nagwa Ibrahim
Les barrières des tanneries ( aswar al madabigh / أسوار المدابغ ) de Sherif Yehia avec Farid Shawqy
1984L’avion disparu ( el-taiera el-mafkouda / الطائرة المفقودة ) de Ahmed Elnahas avec Fayza Kamal
Le diable chante ( el shaytan youghany / الشيطان يغنى ) de Yassin Ismail Yassin avec Farouk Al-Fishawy
La toile d’araignée ( khoyout el-ankaboot / خيوط العنكبوت ) de Abdel Latif Zaky avec Raghda
1985Jours autorisés ( أيام في الحلال ) de Hussein Kamal avec Mostafa Fahmi
Sauver ce que l’on peut ( enqaz ma yomken Enqazo / إنقاذ ما يمكن إنقاذه ) de Said Marzouk avec Madiha Kamel
Les femmes ( alnisa / النساء ) de Nadia Hamza avec Poussy
Le chat est à l’origine un lion ( el ott asslo assad / القط أصله أسد ) de Sherif Yehia avec Nabila El Sayed
Le Harafish ( al harafeesh / الحرافيش ) de Houssam Eddine Mostafa avec Safia El Emary
1986Cimetières à louer ( mudafin mafrushat lil’iijar /مدافن مفروشة للإيجار ) de Ali Abdel-Khalek avec Naglaa Fathi
Le temps de l’amour ( asr al houbb / عصر الحب ) de Hassan Al Imam avec Soheir Ramzi
Rapport contre une femme ( balagh didi aimra’a / بلاغ ضد امرأة ) de Ahmed Al-Sabaawi avec Poussy
Une femme divorcée ( imraah moutallaqah / imraa motalaka / امراة مطلقة ) de Ashraf Fahmy avec Samira Ahmed
La séance secrète ( aljalsat siriya / الجلسة سرية ) de Mohamed Abdelaziz avec Samir Sabri
    + production
Rendez-vous avec le destin ( mawad maa al-qadar / موعد مع القدر ) de Mohamed Radi avec Nabila Obeid
La confrontation ( al-mowagaha / المواجهة ) de Ahmed Al-Sabaawi avec Farid Shawqy
L’homme supérieur ( alrajul alsaeidiu / الرجل الصعيدي ) de Farid Fathallah avec Farouk El Feshawi
1987Le témoin / Témoin à charge ( shahied ithbat / شاهد إثبات ) de Alaa Mahgoub avec Maali Zayed
L’astuce ( almaleub / al maloughb / الملعوب ) de Othman Shukri Salim avec Eman
La pince ( alkamasha / al-kammasha / الكماشة ) de Abdoul Latif Zaky avec Mimi Gamal
Opération N° 42 ( aleamaliat 42 / العملية ٤٢ ) de Adel Alaasar avec Poussy
L’amulette ( al tawidhah / alta’awitha / التعويذة ) de Mohamed Chebl avec Yousra
Nawaem ( Nawa’em / نواعم ) de Medhat El-Sebaiy avec Shahira
Un homme contre la loi ( rajul dida alqanun / رجل ضد القانون ) de Hatem Radi avec Mervat Amine
L’appât et le crochet ( al-toam w al-senara / الطعم والسنارة ) de Mohamed Hassib avec Lucy
Le père légitime ( al’abi alshareiu / الأب الشرعي ) de Nagi Anglo avec Nadia Lotfi
1988Les jours de l’horreur ( ayam alrueb / ayam el ro’ab / أيام الرعب ) de Said Marzouk avec Hayatem
1989La nuit des traitres ( ليل و خونة ) de Naguib Mahfouz avec Naeima El Soghaiar
Le retour du fugitif ( eawdat alharib / عودة الهارب ) de Youssef Abou Seif avec Ezzat El Alaily
1991Permis de tuer ( tasrih bialqatl / تصريح بالقتل ) de Taimour Sery avec Salah Kabil
1992Le scandale ( al-fadheeha / الفضيحة ) de Farouk El Rashedy avec Soheir Ramzy
Les valeureux / Les braves ( al-shoga’an / الشجعان ) de Tarek El Nahry avec Sahar Ramy
Femmes ( el settat / الستات ) de Medhat El-Sebaiy avec Hala Sedki
1993Fallafel épicé ( taamiya bilshatta / طعمية بالشطة ) de Abdel Latif Zaky avec Rania Farid Shawqi
Une femme paye le prix ( imra’a tadfa’ althaman / امرأة تدفع الثمن ) de Hassan Ibrahim avec Faten Farid
1994Pourquoi ? Mais pourquoi ? ( leih ya dunia / ليه يا دنيا ) de Hany Lachine avec Warda
Trois sur une table sanglante ( thalathah alaa ma’idat al-dam / ثلاثة على مائدة الدم ) de Medhat El Sebaie avec Elham Shahein
Nutshell ( qeshr al bundoq / قشر البندق ) de Khairy Beshara avec Hussein Fahmy
    + production
1995Les jours du diable ( ِ ayam el shar / أيام الشر ) de Youssef Abou Seif avec Aida Riyad
L’assassinat de Faten Tawfik ( eghteyal Faten Tawfik / اغتيال فاتن توفيق ) de Ismail Morad avec Ilham Shaheen
1998Le mur de l’héroïsme ( haet el-botolat / حائط البطولات ) de Mohamed Radi avec Hanan Turk
Une fille d’Israël ( fatah men Israel / fatat min Israeel / فيلم فتاة من إسرائيل ) de Eihab Rady avec Raghda
1999L’étoile de l’Est ( kawkab al-sharq / فيلم كوكب الشرق ) de Mohamed Fadel avec Fardous Abdel Hamid
La pieuvre ( الأخطبوط ) de Kariem Diaa Aldeen avec Elham Shahein
2007L’île ( el gazirah / الجزيرة ) de Sharif Arafah avec Hind Sabri
2008La promesse ( al-wa’ad / الوعد ) de Mohamed Yasine avec Ruby
2009Le village d’Adam ( ezbet Adam / عزبة آدم ) de Mahmoud Kamel avec Hala Fakher
2011Mon cher grand-père ( geddo habiby / جدو حبيبي ) de Ali Idris avec Boushra
Fiche créée le 19 octobre 2020 | Modifiée le 22 septembre 2021 | Cette fiche a été vue 1983 fois
PREVIOUSRosita Yarza || Mahmoud Yassine || Peter YatesNEXT