CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de August Schellenberg
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Shadia



Date et Lieu de naissance : 8 février 1929 (Le Caire, Egypte)
Date et Lieu de décès : 28 novembre 2017 (Le Caire, Egypte)
Nom Réel : Fatima Ahmed Kamal Shaker (فاطمة أحمد كمال)

ACTRICE
Image
1952 La fille de la côte (bint al chati / بنت الشاطىء) de Mohamed-Saleh Al Kayyali avec Anwar Zaky
Image
1956 Adieu à l’aube (wadaa’ fi elfagr / وداع فى الفجر) de Hassan Al Imam avec Kamal Al-Shennawi & Hosni Mubarak
Image
1956 Ma chérie / C’est toi mon amour (enta habibi / نت حبيبي) de Youssef Chahine avec Farid El Atrache & Hend Rostom
Image
1960 Angoisse d’amour (lawet el hub / لوعة الحب) de Salah Abou Seif avec Omar Sharif & Ahmed Mazhar

Benjamine d’une fratrie de cinq enfants, Fatima Ahmed Kamal Shaker est née le 8 février 1929 dans le quartier d’Abdeen au Caire. Son père, Ahmed Kamal Shaker, est un ingénieur agronome qui travaille dans une exploitation royale. Sa sœur, Afaf Shaker, connaîtra une brève carrière d’actrice. À 16 ans, elle participe à un concours de chant et de comédie organisé par le réalisateur Ahmed Badrakhan, afin de recruter de nouveaux talents. Charmé par son coté naturel, il lui fait passer un casting dans les Studios Misr qui a vu naître bon nombre d’artistes égyptiens. C’est Mohamed Abdel Gawwad qui lui offre un petit rôle dans «Des fleurs et des épines» (1946) auprès de Yehia Chahine, elle y joue une adolescente qui se démarque par son air à la fois enfantin et malicieux.

Shadia enchaîne films sur films et gravit les échelons vers le vedettariat. Elle forme un célèbre duo dans plus de 25 films avec Kamal El-Chanaoui et aussi avec Imad Hamdi, autre figure emblématique du cinéma égyptien. L’actrice incarne avec conviction les femmes perturbées ou désespérées dans, entre-autres, «La femme inconnue» (1959) de Mahmoud Zulfikar où richement mariée, elle tombe dans les bras d’un voyou avant de connaitre la descente aux enfers et la misère; dans «Angoisse d’amour» (1960) mélodrame signé Salah Abou Seif, elle est mariée à un homme abusif et violent, Ahmed Mazhar, mais tombe amoureuse du doux Omar Sharif; elle est ensuite la fille effrontée qui bouscule les traditions dans «Pourchassé par les chiens» (1962) de Kamal El Sheikh et la femme rebelle dans «Les mille et une nuits» de Hassan Al Imam. Au travers de ses personnages, elle défend une certaine idée du féminisme, incarne des femmes modernes et sans tabous luttant pour leur liberté et leur dignité, citons par exemple: la femme d’affaires partagée entre sa carrière et sa famille dans «Ma femme, le directeur général» (1965) de Fatin Abdel Wahab; l’épouse de Salah Zulfikar qui mène une vie conjugale assez troublée dans «La dignité de ma femme» (1967) de Fatin Abdel Wahab; la paysanne de la Haute-Egypte qui fait face à la tyrannie d’un chef de village dans «Quelque chose de la peur» (1969) de Hussein Kamal.

En 1953, la popularité légendaire de Shadia s’étend davantage dans le monde arabe lorsqu’elle commence une carrière de chanteuse. Enchanteresse par sa voix mélodieuse, douce et sensuelle, elle conquière son public en accompagnant les grands chanteurs de son époque dans des comédies musicales restées dans la mémoire collective et qui sont encore aujourd’hui très populaires. La plus célèbre d’entre toutes est peut-être «L’idole des foules» (1966) de Helmy Rafla avec Abdel Halim Hafez. Sa chanson «Ya Habibti ya Massr» (Oh Egypte, mon amour) est devenue l’hymne patriotique lors de la révolution égyptienne de 2011. En 1982, elle monte sur les planches pour la comédie «Rayya et Sakina» qui connaît un succès phénoménal pendant trois ans, en Egypte et dans tout le monde arabe.

Côté vie privée, Shadia s’est mariée avec l’ingénieur Aziz Fahty, et les comédiens Imad Hamdi et Salah Zulfikar. Elle se sépare de ce dernier en 1969 et met un terme à sa carrière en 1986. Dans les dernières années de sa vie, elle se consacre à la religion. Elle mène alors des actions caritatives en faveur des orphelins. En 2017, celle qui fut surnommée la «Chérie du Cinéma» est victime d’un AVC. Soignée dans un hôpital du Caire, elle décède le 28 novembre 2017 après plusieurs jours de coma.

© Gary RICHARDSON

copyright
1946Des fleurs et des épines ( azhar was ashowk / أزهار وأشواك ) de Mohamed Abdel Gawwad avec Yehia Chahine
1947L’esprit est en vacances ( el aaql fi agaza / العقل في أجازة ) de Helmy Rafla avec Mohamed Fawzy
Justice divine / Justice du ciel ( adli el samaa / عدل السماء ) de Ahmed Kamel Morsi avec Kamal El Shanawi
1948Les colombes de la paix / La colombe de la paix ( hamamet el salam / حمامه السلام ) de Helmy Rafla avec Kamal Al-Shennawi
Corps et âme / L’âme et corps ( el ruh wa el-jisad / الروح والجسد ) de Helmy Rafla avec Camelia
Nadia (نادية ) de Fatin Abdel Wahab avec Soliman Naguib
Les commérages ( kalam el naas / كلام الناس ) de Hassan Hilmy avec Abdel Aziz Mahmoud
1949Soir de fête / La nuit de l’Aïd ( laylat aleid / ليلة العيد ) de Helmy Rafla avec Farid Shawqi
Elle a seulement quelques piastres ( sahibat el malilim / صاحبة الملاليم ) de Ezzel Dine Zulficar avec Souraya Helmy
Une heure pour ton cœur ( saeatan liqalbik / ساعة لقلبك ) de Hassam El Hamam & Raymond Nassour avec Hassan Fayek
La septième épouse ( alzawjat alssabiea / الزوجة السابعة ) de Ibrahim Omara avec Mohamed Fawzy
    + musique
1950Les gens sont injustes / Victime des gens ( zalamuni el nass /ظلموني الناس ) de Hassan Al Imam avec Faten Hamama
Jours de ma jeunesse ( ayam shababiin / أيام شبابي ) de Gamal Madkour avec Aziza Helmi
C’est ma chance ( maalesh ya zahar / معلهش يا زهر ) de Henry Barakat avec Zaki Rostom
Ta mère t’aime ( hamaatuk tahabak / حماتك تحبك ) de ? avec Galal Harb
Le champion / Le héros ( el batal / البطل ) de Helmy Rafla avec Ismail Yasseen
La chanson du téléphone ( sammaet el telefon / سماعة التليفون ) de Gamal Madkoor avec Mahmoud El-Meliguy
Veille de noces / La veille du mariage ( lailet el henna/ ليلة الحنة ) de Anwar Wagdi avec Kamal Al-Shennawi
Monsieur Lion ( el sabaa effendi /السبع أفندي ) de Ahmed Khourchid avec Serag Mounir
1951Un tempête au printemps ( assifa alal rabi / عاصفة في الربيع ) de Ibrahim Lama avec Samir Abdallah Lama
Occupée avec d’autres ( mashoul bi ghairi / مشغول بغيرى ) de Ibrahim Emara avec Imad Hamdi
Contre vents et marées ( fil hawa sawa / فى الهوا سوا ) de Youssef Maalouf avec Kamal Al-Shennawi
La caravane passe ( el kafela tassir / القافلة تسير ) de Ibrahim Lama avec Samir Abdallah Lama
Mes enfants ( awladi / أولادى ) de Omar Gomai avec Rushdy Abaza
Ma belle-mère est une bombe atomique ( hamati kombola zorria / حماتى قنبلة ذرية ) de Helmy Rafla avec Tahia Carioca
À qui pourrais-je me plaindre ? ( ashki limin? / أشكي لمين ) de Ibrahim Emara avec Emad Hamdy
    + musique
La patience est belle ( el sabr gamil / الصبر جميل ) de Niazi Mostafa avec Mahmoud El Meleigy
Une goutte de rosée ( katr el nada / قطر الندى ) de Anwar Wagdi avec Sayed Suleiman
L’amour n’a pas de remède ( al-hawa maluush dawa / الهوا مالوش دوا ) de Henry Barakat & Youssef Maalouf avec Kamal Al-Shennawi
Joie des cœurs ( saa la kalbak ) de Hassan Al Imam avec Hassan Fayek
La colère des parents ( ghadab el waldeen / غضب الوالدين ) de Hassan El Emam avec Hussein Riad
1952La faute d’un père ( ghaltet ab / غلطة أب ) de Henry Barakat avec Mohsen Sarhan
La maison des escrocs ( beit el nattash / بيت النتاش ) de Hassan Hilmy avec Wedad Hamdy
Un bon présage ( bushret kheir / بشرة خير ) de Hassan Ramzi avec Abdel Salam Al Nabulsy
Le malchanceux ( kalil el bakht / قليل البخت ) de Mohamed Abdel Gawad avec Mahmoud El-Meliguy
Mère mortelle ( al umu alqatila / الأم القاتلة ) de Abdelraoof El Shafei avec Tahia Carioca
J’ai fait une erreur ( zalamtu ruhi / ظلمت روحى ) de Ibrahim Emara avec Suleiman Naguib
Espoir ( amal / آمال ) de Youssef Maalouf avec Farid Shawqi
De bonne augure / La route du bonheur ( khadam el kheir / قدم الخير ) de Helmy Rafla avec Mahmoud El-Meliguy
Tu es ma vie ( hayati iinat / حياتي إنت ) de Youssef Maalouf avec Rashad Hamed
La fille de la côte / La fille sur la plage ( bnt alshshati / بنت الشاطىء ) de Mohamed-Saleh Al Kayyali avec Anwar Zaky
À bas le colonialisme ( yascot el istemar /يسقط الاستعمار ) de Hussein Sedki avec Aziza Helmy
Je n’ai personne / À la limite du malaise ( malish hadin / ماليش حد ) de Ibrahim Emara avec Magdah
Katr el nada – de Anwar Wagdi avec Sayed Suleiman
Les biens des orphelins ( amwal el yatama / أموال اليتامة ) de Gamal Madkoor avec Mahmoud El Meliguy
    Seulement musique
1953Entre deux cœurs ( bayn kalbain / بين قلبين ) de Mohamed Abdel Gawad avec Ismail Yasseen
Paroles de vérité ( kalimat el hak / كلمة الحق ) de Fatin Abdel Wahab avec Omar El-Hariri
Plus fort que l’amour ( akwa min el hub / أقوى من الحب ) de Ezzel Dine Zulficar avec Madiha Yousri
Témoin, la population ( esh hado ya nas / اشهدوا يا ناس ) de Hassan El-Seify avec Mohsen Sarhan
Garde ta langue ( lisanak husanak / لسانك حصانك ) de Abbas Kamel avec Karem Mahmoud
La vendeuse de pain / La boulangère ( baeat el khubiz / بائعة الخبز ) de Hassan Al Imam avec Omar El-Hariri
Moi et mon amour ( ana wa habibi / أنا و حبيبي ) de Kamal El-Telmessani avec Abdel Salam Al Nabulsy
Votre chance cette semaine ( hazzak hathal usbua / حظك هذا الأسبوع ) de Helmy Rafla avec Wedad Hamdy
Rendez-vous avec le bonheur ( mawad ma al saada / موعد مع السعادة ) de Ezzel Dine Zulficar avec Abdel Waress Assar
Le voleur ( el liss el sharif / اللص الشريف ) de Hamada Abdel Wahab avec Ismail Yasseen
Les femmes ne peuvent mentir ! ( el sittat maarfoush yiktibu / الستات ميعرفوش يكدبوا ) de Mohamed Abdel Gawad avec Shukry Sarhan
L’honneur de la jeune fille ( sharaf al bint / شرف البنت ) de Helmy Rafla avec Emad Hamdy
La fille du voisin ( bent el geran / بنت الجيران ) de Mahmoud Zulfikar avec Omar El Gizawy
1954Les aventures d’Ismail Yassine ( mughammarat Ismail Yassine / مغامرات اسماعيل يس ) de Youssef Maalouf avec Ismail Yassine
Péché interdit / L’injustice est interdite / On doit être juste ( el zulum haram / الظلم حرام ) de Hassan El-Seify avec Imad Hamdi
Les filles d’Eve ( banat hawa / بنات حواء ) de Niazi Mostafa avec Muhammad Fawzi
Vite que je me marie ! / Libère-moi ( el hakuni bil maazun / الحقونى بالمأذون ) de Helmy Rafla avec Ismail Yassine
Je suis l’amour / C’est moi l’amour ( ana el hub / أنا الحب ) de Henry Barakat avec Yehia Chahine
J’espère que vous n’y pensez pas ( awey tufakir /اوعي تفكر ) de ? avec Gamalat Zayed
Une fois dans la vie ( Laila min omri / ليلة من عمري ) de Atef Salem avec Seraj Munir
La chanson de la fidélité ( lahn el wafaa / لحن الوفاء ) de Ibrahim Emara & Abdel Halim Hafez avec Hussein Riad
    + musique
1955Le rivage des souvenirs ( shati el zekriat / شاطئ الذكريات ) de Ezzel Dine Zulficar avec Imad Hamdi
    + production
La sangsue ( shabah imra’a / شباب امرأة ) de Salah Abou Seif avec Taheya Cariocca
Le printemps de l’amour ( rabi el hub / ربيع الحب ) de Ibrahim Emara avec Nelly Mazloum
1956Adieu à l’aube ( wadaa’ fi elfagr / وداع فى الفجر ) de Hassan Al Imam avec Kamal Al-Shennawi
Dalila ( Dalilah / دليلة ) de Mohammed Karim avec Abdel Halim Hafez
Ma chérie / C’est toi mon amour ( inta habibi / enta habibi / نت حبيبي) de Youssef Chahine avec Farid El Atrache
Adieu mon amour ( wadda’tu hubbak / wadda’ tou houbbak /ودعت حبك ) de Youssef Chahine avec Farid El Atrache
Les yeux grands ouverts ( ayoun sahrana / عيون سهرانة ) de Ezzel Dine Zulficar avec Salah Zulfakar
1957Pour la chance ( lawahez / لواحظ ) de Hassan Al Imam avec Kamal Al-Shennawi
La faute de mon bien-aimé ( galhtet habibi / غلطة حبيبى ) de El Sayed Bedeir avec Omar Sharif
L’amour du feu ( hubun min naar / حب من نار ) de Hassan El Emam avec Shokry Sarhan
1958Le fugitif ( el hareba / الهاربة ) de Hassan Ramzi avec Kamal Al-Shennawi
Cœurs purs ( kulub el azara / قلوب العذارى ) de Hassan Al Imam avec Hussein Riad
1959La femme inconnue ( el murra el maghoula / المرأة المجهولة ) de Mahmoud Zulfikar avec Imad Hamdi
Pitié de mon amour ( irham hubbi / erham hoby / ارحم حبي ) de Henry Barakat avec Mariam Fakhr Eddine
Le nid d’amour ( esh el gharam / عش الغرام ) de Helmy Rafla avec Omar El-Hariri
1960Angoisse d’amour / Splendeur de l’amour ( lawet el hub / لوعة الحب ) de Salah Abou Seif avec Omar Sharif
Ensemble à jamais ( maan ilal abad / معا إلى الأبد ) de Hassan Ramzy avec Mahmoud El Meleigy
1961Ne me rappelle pas ( la tadhkarini / لا تذكريني ) de Mahmoud Zulfikar avec Hussein Riad
Ma treizième femme ( al zouga talattashar / الزوجة 13 ) de Fatin Abdel Wahab avec Rushdy Abaza
L’élève / L’étudiant ( el telmiza / التلميذة ) de Hassan Al Imam avec Hassan Youssef
Tempête sur l’Arabie ( Arabu no arashi / アラブの嵐 / ala defaf alnile ) de Kô Nakahira avec Yûjirô Ishihara
1962Pourchassé par les chiens ( el less wal kilab / اللص والكلاب ) de Kamal El Sheikh avec Samir Sabri
La rue Al Madak ( zouqâq al-Midaqq / زقاق المدق ) de Hassan Al Imam avec Youssef Chaban
Le miracle / Deux filles... un amour ( al maugh geza / المعجزة ) de Hassan Al Imam avec Faten Hamama
Une femme dans un tourbillon ( emraa fi dawama / امرأة في دوامة ) de Mahmoud Zulfikar avec Emad Hamdy
Oublier le monde ( ansaa aldunya / انسى الدنيا ) de ? avec Abdelghani El Nagdi
Le Caire la nuit ( Al Qahirah fi l layl / القاهرة في الليل ) de Mohamed Salem avec Sabah
1963La voie sans issue / La route ( al-tareek / الطريق ) de Houssam El-Din Mustafa avec Souad Hosni
Joie ultime ( muntahaa alfarah / منتهى الفرح ) de Mohamed Salem avec Nagwa Fouad
Les mille et une nuits ( elf laila wa laila / ألف ليلة وليلة ) de Hassan Al Imam avec Farid Shawqi
1964Plus cher que ma vie ( aghla min hayati / أغلى من حياتي ) de Mahmoud Zulfikar avec Salah Zulfakar
1965Ma femme, le directeur général ( marti, mudir aam / مراتي مدير عام ) de Fatin Abdel Wahab avec Youssef Chaban
1966L’idole des foules / L’idole du public ( mabodet el gamahir / معبودة الجماهير) de Helmy Rafla avec Abdel Halim Hafez
1967La dignité de ma femme ( karamet zawgaty / كرامة زوجتى ) de Fatin Abdel Wahab avec Mahmoud Rashad
1968Le lutin de ma femme ( afrit merati / عفريت مراتي ) de Fatin Abdel Wahab avec Adel Imam
Tailleur pour dames ( khayat el sayedat / خياط السيدات ) de Atef Salem avec Salim Sabri
Une certaine souffrance / Un peu de peur ( shey min el khouf / شيء من الخوف ) de Hussein Kamal avec Mahmoud Moursy
1969Mariage pour une demi-heure ( nasi saeat jawaz / نص ساعة جواز ;½ ساعة جواز ) de Fatin Abdel Wahab avec Roshdy Abaza
Miramar ( ميرامار ) de Kamal El Sheikh avec Youssef Wahby
Nous ne plantons pas des épines ( nahnu la nazraa al-shok / نحن لا نزرع الشوك ) de Hussein Kamal avec Mahmoud Yassine
1970Un brin de tendresse ( lamsat hanan / imst hanan / لمسة حنان ) de Helmy Rafla avec Nadia Hamdy
1971Désirs interdits ( raghibat mamnuea / رغبات ممنوعة ) de Ashraf Fahmy avec Hussein Fahmy
1972Les lumières de la ville ( adwaa el madina / أضواء المدينة ) de Fatin Abdel Wahab avec Ahmed Mazhar
La femme aux deux visages ( zat al Wajhein / ذات الوجهين ) de Houssam El-Din Mustafa avec Tawfik El Deken
1974Le fugitif ( el hareb / / الهارب ) de Sheikh Kamal avec Kamal Al-Shennawi
Une femme l’aime ( aimra’at eashiqih / امرأة عاشقه ) de Ashraf Fahmy avec Abd Al Azim Kamel
1975Vagues sans rivage ( amwag bla Shatee / امواج بلا شاطئ ) de Ashraf Fahmy avec Mahmoud Morsi
1978La vallée des souvenirs ( wa’adaa aldhikrayat / وادى الذكريات ) de Henry Barakat avec Mahmoud Abdel Aziz
Le doute, mon amour / Le doute, mon chéri ( alshak ya habibi / الشك يا حبيبي ) de Henry Barakat avec Yehia Chahine
1983Ne me demande pas qui je suis ( la tasalni man ana / لا تسألني من أنا ) de Ashraf Fahmy avec Youssra
Fiche créée le 13 décembre 2017 | Modifiée le 14 mars 2021 | Cette fiche a été vue 4769 fois
PREVIOUSDelphine Seyrig || Shadia || Glenn ShadixNEXT