CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Valérie Quennessen
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Edmond Ardisson



Date et Lieu de naissance : 23 octobre 1904 (Marseille, France)►
Date et Lieu de décès : 30 novembre 1983 (Jouarre, France)►
Nom Réel : Jules André Edmond Ardissons

ACTEUR
Image
1948 Millionnaires d’un jour – de André Hunebelle avec Gaby Morlay, Pierre Brasseur & Jean Brochard
Image
1952 Manon des sources – de Marcel Pagnol avec Rellys, Jacqueline Pagnol; Raymond Pellegrin & Henri Poupon
Image
1955 Des gens sans importance – de Henri Verneuil avec Jean Gabin, Françoise Arnoul, Dany Carrel & Pierre Mondy
Image
1962 Jusqu’au bout du monde – de François Villiers avec Pierre Mondy, Marie Dubois, Didi Perego & Marietto

Ce comédien méridional, à la malice si sympathique naît le 23 octobre 1904 à Marseille. Il en aura l’accent chantant bien évidemment. Il est déclaré Jules André Edmond mais retiendra ce dernier prénom pour sa carrière artistique. Son père Antoine est coiffeur et le jeune homme apprend le même métier. Il obtient le premier prix de l’Ecole de coiffure pour dames, de la cité phocéenne. Mais il a une attirance pour la scène depuis qu’il assiste tout jeune aux spectacles de l’Alcazar. Délaissant peignes et ciseaux, très vite, il monte sur Paris, et se produit dans des tours de chants fantaisistes, dans des revues et des opérettes.

C’est Jean Renoir qui le remarque et lui fait faire ses premiers pas dans notre Septième Art dans «La Marseillaise» (1937) pour incarner tout simplement un marseillais. En 1939, il est un étudiant dans «Quartier latin» de Pierre Colombier. Nous le retrouvons après la Guerre pour une série de presque 80 rôles. C’est un second couteau certes, mais on le reconnaît très facilement. Comme on le devine, il est sur le générique de la plupart des films «ave l’accent»: «L’école buissonnière» (1948) où il campe le coiffeur du village, qui soutient les méthodes modernes du jeune instituteur joué par Bernard Blier; «La table aux crevés» (1951), «Le boulanger de Valorgue» (1952), «Le mouton à cinq pattes» (1954), trois opus avec Fernandel, signés Henri Verneuil qui fait encore appel à lui dans «Des gens sans importance» (1955) avec Jean Gabin. On se souvient par ailleurs de son personnage d’Ange, cocu notoire, grimpé en haut du clocher, dans «Manon des Sources» (1952) de Marcel Pagnol.

Fernandel ? Il le retrouve dans «Ali Baba et les 40 voleurs» (1954) de Jacques Becker, dans «Le printemps, l’automne et l’amour» (1955) de Gilles Grangier, cinéaste qui le rechoisit pour «La cuisine au beurre» (1963) et pour «L’homme à la Buick» (1967). Il est à nouveau à ses côtés dans «Honoré de Marseille» (1956) de Maurice Régamey, dans «Cocagne» (1960) de Maurice Cloche et dans «La bourse et la vie» (1965) de Jean-Pierre Mocky, En 1969, sous la houlette de Henri Colpi, il est dans le dernier film de son grand ami, «Heureux qui comme Ulysse». Quant à Jean Gabin, il est son partenaire dans «Le cas du Docteur Laurent» (1956), «Les Misérables» (1957) et «Le jardiniers d’Argenteuil» (1965), trois œuvres signées de Jean-Paul Le Chanois. Mais Edmond Ardisson sait tenir aussi des rôles dans des films moins légers, notamment dans «Les chiffonniers d’Emmaüs» (1954) de Robert Darène, où il est Casino, un compagnon qui trahit l’Abbé Pierre. André Cayatte lui donne un rôle humain dans son film si prenant «Nous sommes tous des assassins» (1952), il y campe un gardien de prison de la cellule des condamnés à mort, qui essaie d’occuper l’esprit des prisonniers, en leur commentant les résultats sportifs, sachant que la guillotine est déjà dans la cour. André Cayatte l’inscrit aussi sur le générique du «Dossier noir» (1954).

Edmond Ardisson est également très présent sur nos petits écrans et personne n’oublie le savoureux Napoléon, dans «La demoiselle d’Avignon» (1972) de Michel Wyn. Il fréquente à plusieurs reprises «La caméra explore le temps». Sur les planches, on le retrouve à jouer du Marcel Pagnol («César») ou du Marcel Achard («Domino»). Cet attachant comédien nous quitte le 30 novembre 1983 à l’âge de 79 ans, des suites d’une longue maladie à l’hôpital de Jouarre (Seine-et-Marne). Il repose au cimetière de Pierrelatte dans la Drôme.

© Donatienne ROBY

copyright
1937La Marseillaise – de Jean Renoir avec Pierre Renoir
1938Alerte en Méditerranée – de Léo Joannon avec Pierre Fresnay
1939Quartier latin – de Pierre Colombier avec Blanchette Brunoy
L’héritier des Mondésir – de Albert Valentin avec Elvire Popesco
1942Cartacalha / Cartacalha, reine des gitans – de Léon Mathot avec Viviane Romance
1946Dernier refuge – de Marc Maurette avec Giselle Pascal
CM Je cherche un p’tit appartement [Miousic Sirius Symphonies 1] – de Jean Devaivre avec Georges Ulmer
CM Il fait nuit [Miousic Sirius Symphonies 1] – de Jean Devaivre avec Noël Chiboust
CM Quand allons nous nous marier [Miousic Sirius Symphonies 1] – de Jean Devaivre avec Raymond Souplex
CM Je te serai fidèle [Miousic Sirius Symphonies 1] – de Jean Devaivre avec Roger Nicolas
CM Un beau contrat / Le beau contrat [Miousic Sirius Symphonies 2] – de Jean Devaivre avec Gaby Bruyère
1947Croisière pour l’inconnu – de Pierre Montazel avec Sophie Desmarets
La fleur de l’âge – de Marcel Carné avec Julien Carette
    Inachevé
CM Coups de soleil – de Marcel Martin avec Jacqueline Pierreux
CM Télévision 1947… et 2000 / La télévision, œil de demain – de J.K. Raymond-Millet avec Madeleine Suffel
CM Paris une nuit… / Pour une nuit… [Miousic Sirius Symphonies 2] – de Jean Devaivre avec Jean Dunot
1948Le secret de Monte-Cristo – de Albert Valentin avec Pierre Brasseur
Sombre dimanche – de Jacqueline Audry avec Michèle Alfa
Manon – de Henri-Georges Clouzot avec Cécile Aubry
L’école buissonnière – de Jean-Paul Le Chanois avec Bernard Blier
Millionnaires d’un jour – de André Hunebelle avec Gaby Morlay
1949Je n’aime que toi – de Pierre Montazel avec Luis Mariano
Prélude à la gloire – de Georges Lacombe avec Roberto Benzi
La belle que voilà – de Jean-Paul Le Chanois avec Michèle Morgan
1950Le traqué / La traque ( gunman in the streets / time running out ) de Frank Tuttle avec Simone Signoret
Sous le ciel de Paris / Sous le ciel de Paris coule la Seine – de Julien Duvivier avec Brigitte Auber
Les miracles n’ont lieu qu’une fois – de Yves Allégret avec Alida Valli
Édouard et Caroline – de Jacques Becker avec Anne Vernon
Une fille du tonnerre ( die dritte von rechts ) de Géza von Cziffra avec Vera Molnár
1951La table aux crevés – de Henri Verneuil avec Maria Mauban
Le plus joli péché du monde – de Gilles Grangier avec Dany Robin
La maison dans la dune – de Georges Lampin avec Ginette Leclerc
Le gantelet vert ( the green glove / the gantelet / the white road ) de Rudolph Maté avec Geraldine Brooks
1952Le boulanger de Valorgue – de Henri Verneuil avec Henri Vilbert
Manon des sources – de Marcel Pagnol avec Jacqueline Pagnol
    Film en 2 parties
    1 : Manon des sources
    2 : Ugolin
Allô… je t’aime – de André Berthomieu avec Claude Farell
Une fille dans le soleil – de Maurice Cam avec Myriam Bru
Nous sommes tous des assassins – de André Cayatte avec Raymond Pellegrin
1953L’envers du paradis – de Edmond T. Gréville avec Erich von Stroheim
Un acte d’amour / Quelque part dans le monde ( act of love ) de Anatole Litvak avec Kirk Douglas
Crainquebille – de Ralph Habib avec Yves Deniaud
CM Filature et discrétion – de Pierre Deletang
1954Ali Baba et les quarante voleurs / Ali Baba – de Jacques Becker avec Samia Gamal
Le mouton à cinq pattes – de Henri Verneuil avec Dario Moreno
Les chiffonniers d’Emmaüs – de Robert Darène avec André Reybaz
Escalier de service – de Carlo Rim avec Etchika Choureau
    Segment « Les Dumény »
Le port du désir – de Edmond T. Gréville avec Jean Gabin
Pas de souris dans le business – de Henri Lepage avec Geneviève Kervine
Le printemps, l’automne et l’amour – de Gilles Grangier avec Nicole Berger
Le dossier noir – de André Cayatte avec Danièle Delorme
1955Coup dur chez les mous – de Jean Loubignac avec Jane Sourza
La Madelon – de Jean Boyer avec Line Renaud
Des gens sans importance – de Henri Verneuil avec Françoise Arnoul
Papa, maman, ma femme et moi – de Jean-Paul Le Chanois avec Elina Labourdette
1956Marie-Antoinette / Marie-Antoinette reine de France – de Jean Delannoy avec Richard Todd
C’est arrivé à Aden – de Michel Boisrond avec Jean Bretonnière
Honoré de Marseille – de Maurice Régamey avec Fernandel
Je reviendrai à Kandara – de Victor Vicas avec Bella Darvi
Le cas du docteur Laurent – de Jean-Paul Le Chanois avec Nicole Courcel
Les suspects / Quand le soleil montera – de Jean Dréville avec Anne Vernon
1957À pied, à cheval et en voiture – de Maurice Delbez avec Noël-Noël
Les misérables – de Jean-Paul Le Chanois avec Jean Gabin
    Film en 2 parties
    1 : 1ère époque
    2 : 2ème époque
À Paris tous les deux ( Paris holiday ) de Gerd Oswald avec Bob Hope
1958La p… sentimentale / La putain sentimentale – de Jean Gourguet avec Maria Vincent
1959Bouche cousue – de Jean Boyer avec Darry Cowl
Première brigade criminelle – de Maurice Boutel avec Dora Doll
Quai du Point-du-Jour – de Jean Faurez avec Dany Carrel
Recours en grâce – de Laszlo Benedek avec Annie Girardot
Arrêtez le massacre – de André Hunebelle avec Corinne Marchand
1960Cocagne – de Maurice Cloche avec Dora Doll
Les honneurs de la guerre – de Jean Dewever avec Danielle Godet
1961Adieu Philippine – de Jaques Rozier avec Maurice Garrel
1962Le Diable et les dix commandements – de Julien Duvivier avec Jean-Claude Brialy
    Segment « Bien d’autrui ne prendras »
Jusqu’au bout du monde – de François Villiers avec Marie Dubois
La parole est au témoin – de Jean Faurez avec Florence Blot
1963La cuisine au beurre – de Gilles Grangier avec Bourvil
1964De l’assassinat considéré comme un des beaux-arts – de Maurice Boutel avec Howard Vernon
1965La bourse et la vie – de Jean-Pierre Mocky avec Jean Poiret
Le jardinier d’Argenteuil / Le faussaire d’Argenteuil – de Jean-Paul Le Chanois avec Liselotte Pulver
1966Un homme de trop – de Costa-Gavras avec Michel Piccoli
L’homme à la Buick – de Gilles Grangier avec Danielle Darrieux
1967Lagardère – de Jean-Pierre Decourt avec Jean Piat
    Film en 2 parties
    1 : Les aventures de Lagardère
    2 : Le bossu
1969La dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil ( lady in a car / the lady in the car with glasses and a gun ) de Anatole Litvak avec Samantha Eggar
Heureux qui comme Ulysse – de Henri Colpi avec Fernandel
Le petit théâtre de Jean Renoir – de Jean Renoir avec Françoise Arnoul
    Film en 4 sketches (seulement 1 sketch)
    4 : Le roi d’Yvetot
1971Le viager – de Pierre Tchernia avec Michel Serrault
1972Trop jolies pour être honnêtes / Quatre souris pour un hold-up – de Richard Balducci avec Bernadette Lafont
1975Guerre et amour ( love and death ) de Woody Allen avec Olga Georges-Picot
1977La barricade du Point du Jour – de René Richon avec Philippe Noiret
CM Le petit vieux – de Georges Spicas avec Anne Spicas
1980 CM Pépé – de Georges Spicas avec Marie Rouvray
Fiche créée le 19 novembre 2020 | Modifiée le 4 février 2021 | Cette fiche a été vue 1721 fois
PREVIOUSEve Arden || Edmond Ardisson || Giorgio ArdissonNEXT