CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Michèle Girardon
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jade Chkif



Date et Lieu de naissance : 4 juillet 1980 (Chartres, France)►
Date et Lieu de décès : 19 novembre 2021 (Mohammédia, Maroc)►
Nom Réel : Jade Chkif

ACTEUR
Image
2011 Sergio – de Manuel Guillon avec Guillaume Delaunay, Adam Lablack & Laurent Czerniak
Image
2012 À l’aube, un 19 février (فجر 19 فبراير) de Anouar Moatassim avec Fatima Zahra Eljouhari & Hafid Stitou
Image
2014 L’orchestre de minuit – de Jérôme Cohen-Olivar avec Hassan El Fad, Avishay Benazra & Gad Elmaleh
Image
2015 Chaïbia, la paysanne des arts – de Youssef Britel avec Saadia Azgoun, Mourad Zaoui & Mohamed Nadif

Né le 4 juillet 1980, à Chartres, dans une famille d’origine marocaine, Jade Chkif est le troisième d’une fratrie de cinq enfants, trois filles et deux garçons. Le 3 mai 1993, il devient français par effet du décret de naturalisation de son père. Il grandit à Montereau-Fault-Yonne, en Seine-et-Marne, et après un BTS en informatique industriel, il obtient un diplôme d’animateur de tourisme, ce qui lui permet de voyager et de participer à des spectacles pour des hôtels et des villages de vacances. Il s’inscrit ensuite dans une école pluridisciplinaire de l’acteur à Versailles où il étudie pendant deux ans.

Après quelques figurations, Jade Chkif décroche son premier rôle dans le téléfilm «Rien dans les poches» (2008) de Marion Vernoux. Ensuite, il se fait remarquer dans trois courts-métrages de bonne qualité. Dans «Delayed» (2010) réalisé par Léo Karmann, il joue Amine, jeune maghrébin qui veut se lancer dans la politique, puis c’est «Sergio» (2011) de Manuel Guillon où il interprète le rôle-titre, celui d’un tueur à gages d’origine italienne, et «Les oriflammes» (2011) de Hugo Martin-Lassagne où il incarne Ahmed Ben-Cherif, le chef d’une milice armée qui se bat contre le Front National, parti politique d’extrême droite français.

En 2011, Jade Chkif s’installe au Maroc, à Mohammedia, ville dont sont originaires ses parents. Jade Chkif est distribué dans le long-métrage de Anouar Moatassim «À l’aube un 19 février» (2012) où je joue le rôle de Hamada, un jeune Casablancais venu d’un quartier populaire. Ensuite c’est «Jezebel» (2012) dirigé par Amir Rouani, où il interprète le rôle de Reda, un jeune Casablancais super actif, accro à la cocaïne, aux filles et surtout au monde de la nuit. Dans ce court-métrage, le cinéaste Nourredine Lakhmari lui donne la réplique. Mais le projet très regardé où la jeunesse marocaine se reconnait le plus en lui, c’est dans «Switchers» (2011), une série télévisée réalisée par Aktarus Aksas, où il tient le rôle de Hamid, un marocain joli garçon avec beaucoup d’humour. En parallèle, il apparaît dans d’autres courts-métrages et des publicités. En 2014, dans «L’orchestre de minuit» (2014) de Jérôme Cohen-Olivar, il incarne Marcel Botbol jeune, chanteur et violoniste exceptionnel, figure emblématique du Gharnati, un sous-groupe de musique arabo-andalouse, né en Espagne musulmane. Dans cette comédie dramatique, Marcel Botbol joue son propre rôle aux côtés de Gad Elmaleh, Aziz Dades, Amal Ayouch et Hassan El Fad. Entre 2014 et 2015, Jade Chkif est le prince Badrzaman, le héros de la série qui remporte un franc succès pendant le Ramadan, «Les 1001 nuits» de Anouar Moatassim, basée sur le célèbre recueil de contes éponyme. Younès Bouab, Nadia Kounda, Mohamed El Khyari et Ayoub Layoussifi complètent la distribution. Après un dernier rôle dans «Chaïbia, la paysanne des arts» (2015) de Youssef Britel, et une participation au téléfilm «Une nuit pas comme les autres» (2016), notre acteur s’éloigne des écrans.

En 2020, Jade Chkif refait parler de lui, en faisant une apparition dans la série phare de Canal+ «Engrenages». Il est alors engagé en tant que coach d’enfant sur la saison 8, mais aussi comme traducteur. Alors qu’il est venu au Maroc se ressourcer, l’acteur franco-marocain ne repartira plus à Chartres en France, où il vit. Lors d’un séjour au Maroc, il se suicide le vendredi 19 novembre 2021, à l’âge de 41 ans, sans que personne n’en connaisse la raison.

© Pascal DONALD

copyright
2008 CM Apparences trompeuses – de Olivier Tangkun avec Joëlle Hélary
2009Le mac – de Pascal Bourdiaux avec José Garcia
Le nom des gens – de Michel Leclerc avec Sara Forestier
Toi, moi, les autres – de Audrey Estrougo avec Leïla Bekhti
CM Le repentir – de Nelson Castro avec Francis Boulmé
    + assistant réalisateur
2010L’assaut – de Julien Leclercq avec Vincent Elbaz
Show Buzz – de Rached M’Dini avec Alix Bénézech
DO Le destin de Rome – de Fabrice Hourlier avec Laëtitia Eïdo
CM Delayed – de Leo Karmann avec Smaïl Mekki
CM Délit – de Vincent Heneine avec Sarah Blard
CM Tiens les murs – de Hakim Mao avec Payam Madjlessi
2011 CM Les oriflammes – de Hugo Martin-Lassagne avec Nourdine Taleb-Ali
CM Sergio – de Manuel Guillon avec Guillaume Delaunay
CM Mon cauchemar – de Mame Chiekh Dieng
2012À l’aube, un 19 février ( فجر 19 فبراير ) de Anouar Moatassim avec Fatima Zahra Eljouhari
CM Jézebel – de Amir Rouani avec Younes Bouab
CM De l’agneau à l’abattoir ( lamb to the slaughter ) de El Mouetassim Benhachem avec Zineb Samara
2013 CM Echo ( صدى ) de Aniss Elkohen avec Nisrin Erradi
CM Jusqu’à quand ? – de Anass Naciri
2014L’orchestre de minuit – de Jérôme Cohen-Olivar avec Gad Elmaleh
CM Merci étranger – de Samira El Kadi
2015Chaïbia, la paysanne des arts ( Chaiba / شعيبية ) de Youssef Britel avec Saadia Azgoun
    Filmographie établie avec l’aimable collaboration de Jade Chkif
Fiche créée le 31 décembre 2015 | Modifiée le 21 mai 2022 | Cette fiche a été vue 9127 fois
PREVIOUSLi Ching || Jade Chkif || Gregori ChmaraNEXT