CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Carrie Fisher
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Aldo Ray



Date et Lieu de naissance : 25 septembre 1926 (Pen Argyl, Pennsylvanie, USA)
Date et Lieu de décès : 27 mars 1991 (Martinez, Californie, USA)
Nom Réel : Aldo Da Re

ACTEUR
Image
1955 La cuisine des anges (we’re no angels) de Michael Curtiz avec Humphrey Bogart & Joan Bennett
Image
1958 Les nus et les morts (the naked and the dead) de Raoul Walsh avec Raymond Massey & Cliff Robertson
Image
1968 Commando suicide (comando suicida) de Camillo Bazzoni avec Pamela Tudor & Manuel Zarzo
Image
1979 Sweet savage – de Ann Perry avec Carol Connors, Beth Anna, John Hollabaugh, Jack Birch & Eileen Welles

Fils d’émigrés italiens, Aldo Da Re est né le 25 septembre 1926 à Pen Argil en Pennsylvanie. Il a quatre ans lorsque ses parents s’établissent en Californie où son père travaille comme ouvrier dans une raffinerie de sucre. La famille s’agrandit de cinq garçons et une fille. Adolescent, il fait partie de l’équipe de football américain de son High school et devient aussi un excellent nageur. À 18 ans, il s’engage dans la United States Navy où il est employé comme nageur de combat, notamment pendant la bataille d’Okinawa. Démobilisé en 1946, il obtient une bourse qui lui permet d’intégré l’université de Berkeley pour étudier les sciences politiques. Après ses études, il devient Shérif de Crockett dans le comté de Contra Costa. Son frère Guido insiste pour qu’il l’accompagne à une audition à San Franscisco, où David Miller a besoin de joueurs de football pour un drame sur le sport «Saturday’s Hero». Par jeu, Aldo se prête à l’exercice et c’est lui qui décroche le rôle d’un footballeur cynique.

Sa modeste prestation terminée, Aldo Ray réintègre sa circonscription, mais bien vite il renonce à ses fonctions se jugeant inapte a remplir la fonction de redresseur de tort et rejoint Hollywood où la Colombia lui signe un contrat à long terme. Il remporte une nomination pour le Golden Globe dans un rôle de soutient dans «Mademoiselle Gagne-Tout» (1952) de George Cukor; il y donne la réplique à Katharine Hepburn qui devient une championne de tennis en gagnant de nombreux tournois. Mais ses patrons lui trouvent davantage l’allure d’un guerrier, prompt à jouer les militaires. Il se voit attribuer le rôle du sergent Phil O’Hara, qui tombe amoureux de Rita Hayworth en ancienne prostituée, dans «La belle du Pacifique» (1953) de Curtis Bernhardt. Le voilà bagnard évadés de l’Île du Diable, avec Humphrey Bogart et Peter Ustinov, dans «La cuisine des anges» (1955) de Michael Curtiz. Le sergent Montana en conflit avec son supérieur Robert Ryan dans «Cote 465» (1956) de Anthony Mann.

C’est avec «Les nus et les morts» (1958) de Raoul Walsh qu’il montre toute l’intensité de son talent dans le rôle d’un sergent ivre de violence et de pouvoir, Raymond Massey Clift Robertson et Barbara Nichols complètent la distribution. Aldo Ray tient un rôle ignoble dans le drame «L’enquête» (1964) de Gordon Douglas, où il est le beau père de Carroll Baker, qui après l’avoir violée devient une prostituée. Un shérif corrompu qui accepte une grosse somme d’argent pour couvrir le meurtre de Sheila, Ursula Andress, par son mari, Arthur O’Connell, dans le mélodrame «Tendre garce» (1964) de Marc Lawrence. Dans les années 1970, si l’on excepte le rôle d’un tueur dans «La course du lièvre à travers les champs» (1972) de René Clément avec Jean Louis Trintignant, sa carrière marque un net déclin. Criblé de dettes par trois mariages ratés et trois pensions alimentaires, plus une addiction à l’alcool qui lui donnent mauvaise réputation, il participe à un chapelet de films médiocres, voire des films d’horreur et même parfois érotique, bien souvent tournés en Europe, dont certains sortent uniquement en vidéo. Ce sont ses apparitions dans des épisodes de séries télévisées qui redorent momentanément son blason.

Fin des années 80, Aldo Ray sort de l’ombre, mais malheureusement on lui diagnostique un cancer de la gorge, miné par l’alcool et le tabac, il perd son combat contre cette maladie et décède d’une pneumonie le 27 mars 1991 à l’âge de 64 ans.

© Gary RICHARDSON

copyright
1950My true story – de Mickey Rooney avec Helen Walker
1951Le jeu ne paie pas ( never trust a gambler ) de Ralph Murphy avec Cathy O’Donnell
Saturday’s hero / Idols in the dust – de David Miller avec Donna Reed
Les pirates de la Floride ( the barefoot mailman ) de Earl McEvoy avec Terry Moore
Plaisir d’amour / Je retourne chez maman ( the marrying kind ) de George Cukor avec Judy Holliday
1952Mademoiselle Gagne-Tout ( Pat and Mike ) de George Cukor avec Katharine Hepburn
1953Remarions-nous / Chérie, recommençons ( let’s go it again ) de Alexander Hall avec Jane Wyman
La belle du Pacifique ( Miss Sadie Thompson ) de Curtis Bernhardt avec Rita Hayworth
1954Le cri de la victoire ( battle cry ) de Raoul Walsh avec Dorothy Malone
1955La cuisine des anges ( we’re no angels ) de Michael Curtiz avec Humphrey Bogart
    + chansons
La haine des yeux bridés / Amour sans frontière ( three stripes in the sun / the gentle sergeant ) de Ralph Murphy avec Mitsuko Kimura
1956Poursuites dans la nuit ( nightfall ) de Jacques Tourneur avec Anne Bancroft
Côte 465 ( men in war ) de Anthony Mann avec Robert Ryan
1958Les nus et les morts ( the naked and the dead ) de Raoul Walsh avec Raymond Massey
Le petit arpent du bon dieu ( god’s little acre ) de Anthony Mann avec Fay Spain
1959L’île des réprouvés ( the siege of Pinchgut ) de Harry Watt avec Heather Sears
1960Le jour ou l’on dévalisa la banque d’Angleterre ( the day they robbed the bank of England ) de John Guillermin avec Peter O’Toole
Ils étaient trois flibustiers / Les trois flibustiers ( i moschettieri del mare ) de Steno avec Pier Angeli
1961Johnny Nobody – de Nigel Patrick avec Yvonne Mitchell
1964L’enquête ( Sylvia ) de Gordon Douglas avec Carroll Baker
Tendre garce ( nightmare in the sun ) de Marc Lawrence avec Ursula Andress
1965Qu’as-tu fait pendant la guerre papa ? ( what did you do in the war, daddy ? ) de Blake Edwards avec Giovanna Ralli
1966Un truand ( dead heat on a merry-go-round ) de Bernard Girard avec James Coburn
Riot on Sunset Strip – de Arthur Dreifuss avec Mimsy Farmer
Frontière en flammes ( welcome to Hard Times / killer on a horse ) de Burt Kennedy avec Henry Fonda
1967The violent ones – de Fernando Lamas avec David Carradine
Trafic dans la terreur ( kill a dragon ) de Michael Moore avec Jack Palance
La guerre des cerveaux ( the power ) de Byron Haskin avec Suzanne Pleshette
1968Les bérets verts ( the green berets ) de John Wayne & Ray Kellogg avec John Wayne
Commando suicide ( comando suicida / comandos / commando suicida / man without mercy / suicide commando / suicide commandos ) de Camillo Bazzoni avec Pamela Tudor
A torn page of glory – de Bobby Davis avec Spud Curtis
DO Silent treatment – de Ralph Andrews avec Gene Autry
    Seulement apparition
CM The moviemakers – de Elliot Geisinger avec David Janssen
    Seulement apparition
1970Les démons de la violence ( angel unchained / angels unchained / hells angels unchained ) de Lee Madden avec Don Stroud
1972La course du lièvre à travers les champs – de René Clément avec Lea Massari
1973Tom ( the bad bunch / mothers, fathers and lovers / Nigger lover ) de Greydon Clark avec Jock Mahoney
Dynamite Brown ( Dynamite brothers / killing of a chinese bookie / stud Brown ) de Al Adamson avec Timothy Brown
1974The centerfold girls / Girl hunter – de John Peyser avec Ray Danton
Seven alone – de Earl Bellamy avec Dewey Martin
Les aventuriers des Caraïbes ( the man who would not die / target in the sun ) de Robert Arkless avec Dorothy Malone
1975Bronco Busters ( gone with the West / Little Moon and Jud McGraw / men without mercy ) de Bernard Girard avec Stephanie Powers
L’enlèvement ( inside out / the golden heist / Hitler’s gold ) de Peter Duffell avec James Mason
Le tueur démoniaque ( psychic killer / the Kirlian effect / The Kirlian force ) de Ray Danton avec Jim Hutton
Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood) de Michael Winner avec Charlton Heston
1976Paesano : A voice in the night – de Jack Brooks, John Myhers & Martin Ragaway avec Edy Williams
1977Mission to glory / The Father Kino story / Father Kino , Padre on horseback – de Ken Kennedy avec Rory Calhoun
Haunts / The veil – de Herb Freed avec Cameron Mitchell
The haunted / the glass cage / Haunted – de Michael A. DeGaetano avec Virginia Mayo
Dimension de la mort ( death dimension / black eliminator / ice death / the kill factor / death dimensions / Freeze bomb ) de Al Adamson avec Terry Moore
The Lucifer complex – de Kenneth Hartford & David L. Hewitt avec Leo Gordon
1978La malédiction du fond des temps ( don’t go near the park / nightstalker / curse of the living dead ) de Lawrence David Foldes avec Tammy Taylor
Bog – de Don Keeslar avec Gloria DeHaven
Gant d’acier ( the glove / blood mad / glove : The lethal terminator ) de Ross Hagen avec Joanna Cassidy
1979Sweet savage / Bad girl of the West / Sweet savages – de Ann Perry avec Carol Connors
    Prix AFAA du meilleur acteur par l’association américaine du cinéma pour adulte, USA

The great skycopter rescue – de Lawrence D. Foldes avec Russell Johnson
Electro choc / Expérimentations humaines ( human experiments / beyond the gate ) de Gregory Goodell avec Jackie Coogan
DO Sam Fuller and the big red one – de Thys Ockersen avec Samuel Fuller
    Seulement apparition
1980When I am king – de Wanda Appleton avec Stuart Whitman
1981Mongrel – de Robert A. Burns avec Mitch Pileggi
DA Brisby et le secret de NIMH ( the secret of MINH / Mrs. Brisby and the rats of MINH ) de Don Bluth, Gary Goldman & John Pomeroy
    Seulement voix
1982Boxoffice – de Josef Bogdanovich avec Eddie Constantine
Journée de cauchemar ( dark sanity / straight jacket ) de Martin Green avec Cory Clark
1983The executioner, part II – de James Bryan avec Christopher Mitchum
Star Slammer, la prison des étoiles ( prison ship / adventures of Taura / prison ship star slammer / starslammer / star slammer / Starslammer : The escape ) de Fred Olen Ray avec Sandy Brooke
Vultures / Flesh and bullets / Vultures in paradise – de Paul Leder avec Yvonne De Carlo
1984Frankenstein’s great aunt Tillie – de Myron J. Gold avec Zsa Zsa Gabor
Biohazard – de Fred Olen Ray avec Carroll Borland
Le tueur ( to kill a stranger / matar a un extraño / secuestrada ) de Juan López Moctezuma avec Donald Pleasence
1985Evils of the night / Demon’s night – de Mardi Rustam avec Tina Louise
Flesh and bullets – de Carlos Tobalina avec Cesar Romero
Terror on Alcatraz / Nightmare on Alcatraz – de Philip Marcus & Marvin G. Lipschultz avec Bea Marcus
1986Hateman ( swift justice ) de Harry Hope avec John Greene
Le Sicilien ( the Sicilian ) de Michael Cimino avec Christophe Lambert
Terror night – de André De Toth & Nick Marino avec John Ireland
La voie du sang / Un fusil pour l’honneur ( blood red ) de Peter Masterson avec Dennis Hopper
1987Hollywood cop – de Amir Shervan avec James Mitchum
Drug runners – de Allan Kuskowski avec Patti Lee
1988Night shadow – de Randolph Cohlan avec Brenda Vance
1989Shooters – de Peter Yuval avec Ben Schick
Crime of crimes / Corredores de drogas / Crimen de crimenes – de Alfredo Zacarias avec David Carradine
Young rebels – de Amir Shervan avec Robert Z’Dar
1990Schock’em dead / Rock’em dead – de Mark Freed avec Traci Lords
Fiche créée le 30 décembre 2015 | Modifiée le 15 mai 2019 | Cette fiche a été vue 3838 fois
PREVIOUSHerbert Rawlinson || Aldo Ray || Charles RayNEXT