CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Francesco Rosi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Burgess Meredith



Date et Lieu de naissance : 16 novembre 1907 (Cleveland, Ohio, USA)
Date et Lieu de décès : 9 septembre 1997 (Malibu, Californie, USA)
Nom Réel : Oliver Burgess Meredith

ACTEUR
Image
1961 Tempête à Washington (advise and consent) de Otto Preminger avec Gene Tierney & Charles Laughton
Image
1976 Rocky – de John G. Avildsen avec Sylvester Stallone, Talia Shire, Burt Young & Carl Weathers
Image
1978 Magic – de Richard Attenborough avec Anthony Hopkins, Ann-Margret, Ed Lauter & Lillian Randolph
Image
1980 Le choc des titans (clash of the titans) de Desmond Davis avec Ursula Andress, Claire Bloom & Laurence Olivier

Fils du médecin William George Meredith et de son épouse Ida (née Burgess), une fervente revivaliste méthodiste, Burgess Meredith est né à Cleveland, dans l’Ohio, le 16 novembre 1907. Il est le cadet de trois enfants. Après ses études au Amherst College dans le Massachusetts, il pratique plusieurs petits boulots dans le journalisme, dont ceux de crieur de journaux et de reporter. Il travaille aussi brièvement dans la marine marchande et courtier à Wall Street, puis c’est la découverte du théâtre. Il rejoint la compagnie d’Eva LeGallienne à New York en 1933. Il connaît le succès grâce à son interprétation de Mio Romagna dans la pièce «Winterset» (1936) inspirée de l’histoire de Sacco et Vanzetti. Son adaptation au cinéma par Alfred Santell lui permet d’y faire ses débuts dans le rôle d’un fils qui tend à réhabilité son père, John Carradine, faussement condamné et exécuté pour un vol.

À cause de son physique éloigné des canons hollywoodiens, Burgess Meredith doit se contenter, dans la majorité de ses films, de seconds rôles. Néanmoins, il fera une brillante carrière, à l’aise aussi bien dans la comédie que dans le drame. À travers une filmographie abondante, l’œil vif et la voix éraillée, il est le même personnage dans la vie comme à l’écran, toujours malin, parfois grossier. Il s’impose véritablement, en 1939, avec «Des souris et des hommes» de Lewis Milestone, il y est George l’ami fidèle de l’attardé mental interprété par Lon Chaney Jr., tous deux cherchant à réaliser un rêve commun, posséder un ranch. Pendant son service militaire dans l’Armée de l’air, il est libéré quelques semaines en 1944 pour rejoindre la distribution du film de propagande «Les forçats de la gloire» ou il incarne le correspondant de guerre Ernie Pyle, témoin de l’héroïsme des soldats.

Dans les années 50, victime du maccarthysme, Burgess Meredith est inscrit sur la liste noire du cinéma. Il met une dizaine d’années avant de revenir à l’écran dans «Tempête Washington» (1962) de Otto Preminger. Il gagne un prix à la National Board of Review pour son personnage qui dénonce l’activité du secrétaire d’Etat dans une cellule communiste. David Lowell Rich lui donne un rôle sombre, celui d’un maître chanteur, dans le mélodrame «Madame X» (1965) face à Lana Turner qui a tué son amant accidentellement. En 1966, Leslie H. Martinson adapte le célèbre comics «Batman», Burgess Meredith campe le Pingouin, l’un des quatre vilains qui affrontent Adam West, alias Batman, un personnage qu’il reprend dans une vingtaine d’épisodes à la télévision de 1966 à 1968.

Les années suivantes, Burgess Meredith joue avec le même éclat, différentes interprétations, comme cet acteur alcoolique et raté dans «Le jour du fléau » (1974) de John Schlesinger. Mais c’est sans doute le vieux Mickey, manager de Sylvester Stallone dans la saga des «Rocky» qui perpétue son souvenir. Avec le même succès qu’au grand écran, notre acteur a mené une carrière tout aussi fructueuse à la télévision où il est au générique de plus de quatre vingt séries ou téléfilms. Burgess Meredith a été marié quatre fois, dont Paulette Goddard de 1944 à 1949 et Kaja Sundsten pour les 46 dernières années de sa vie, une ancienne ballerine qui lui a donné deux enfants: le musicien Jonathan Meredith et l’artiste peintre Tala Meredith. Atteint de maladie d’Alzheimer Burgess Meredith décède d’un mélanome le 9 septembre 1997, chez lui à Malibu, en Californie.

© Gary RICHARDSON

copyright
1932La monstrueuse parade ( freaks / forbidden love / the monster show / nature’s mistake ) de Tod Browning avec Olga Baclanova
1934Le goujat ( the scoundrel ) de Ben Hetch & Charles McArthur avec Noel Coward
1936Sous les ponts de New-York ( winterset ) de Alfred Santell avec Margo
1937There goes the groom – de Joseph Santley avec Ann Sothern
    + chansons
1938Cinq jeunes filles endiablées ( spring madness ) de S. Sylvan Simon avec Maureen O’Sullivan
La ronde des pantins ( idiot’s delight ) de Clarence Brown avec Norma Shearer
1939Des souris et des hommes ( of mice and men ) de Lewis Milestone avec Betty Field
Le château de l’angoisse ( castle on the Hudson / years without days ) de Anatole Litvak avec Ann Sheridan
1940Swing romance ( second chorus ) de H.C. Potter avec Paulette Goddard
    + chansons
Les docks de San Francisco/ L’évadé de la colonie pénitentiaire d’Alcatraz ( San Francisco docks ) de Arthur Lubin avec Esther Ralston
1941Illusions perdues ( that uncertain feeling ) de Ernst Lubitsch avec Merle Oberon
Ses trois amoureux ( Tom, Dick and Harry ) de Garson Kanin avec Ginger Rogers
    + chansons
DO Le village oublié ( the forgotten village ) de Herbert Kline & Alexander Hammid
    Seulement voix & narration
1942Streets of chance – de Jack Hively avec Claire Trevor
1943 DO A welcome to Britain – de Burgess Meredith & Anthony Asquith avec Felix Aylmer
    Seulement scénario & apparition
CM The rear gunner – de Ray Enright avec Ronald Reagan
1944 DO Hymn of the nations / Artura Toscanini / Arturo Toscanini conducts music of Giuseppe Verdi / Toscanini : Hymn of the nations – de Alexander Hammid avec Arturo Toscanini
    Seulement voix & narration
DO Victoire de Tunisie ( tunisian victory ) de Frank Capra, Hugh Stewart & John Huston
    Seulement voix & narration
DO Attack ! Battle of New Britain / Attack ! / Attack : The battle of New Briatin – de ? avec Walter Krueger
    Seulement voix & narration
CM Salute to France – de Jean Renoir avec Claude Dauphin
    + scénario
1945Les forçats de la gloire ( story of G.I. Joe / Ernie Pyle’s story of G.I. Joe / war correspondent ) de William A. Wellman avec Robert Mitchum
Commando de la mort ( a walk in the sun / Salerno Beachhead ) de Lewis Milestone avec Richard Conte
    Seulement voix & narration – Non crédité
1946Le journal d’une femme de chambre ( the diary of a chambermaid ) de Jean Renoir avec Hurd Hatfield
    + scénario & production
L’inspiratrice magnifique ( magnificent doll ) de Frank Borzage avec Ginger Rogers
1947Mon propre bourreau ( mine own executioner ) de Anthony Kimmins avec Dulcie Gray
1948La folle enquête / Sur notre joyeux chemin ( on our merry way / a miracle can happen ) de King Vidor & Leslie Fenton avec Dorothy Lamour
    + production
L’ange de la haine ( Jigsaw / Gun Moll ) de Fletcher Markle avec Jean Wallace
    Seulement apparition
CM A yank come back – de Colin Dean avec Richard George
    + scénario & production
1949L’homme de la Tour Eiffel ( the man on the Eiffel Tower ) de Burgess Meredith avec Charles Laughton
Golden arrow / The gay adventure / Three men and a girl – de Gordon Parry avec Paula Valenska
1950 DO Works of Calder – de Herbert Matter avec Alexander Calder
    Seulement voix, narration & production
1954 CM Screen snapshots : Hollywood’s invisible man – de Ralph Staub avec Roy Rogers
    Seulement apparition
1957Joe Butterfly – de Jesse Hibbs avec Audie Murphy
TV Playhouse 90 – de Burgess Meredith & James B. Clark avec Peter Lorre
    Seulement coréalisation de l’épisode « The jet-propelled couch »
DO Albert Schweitzer – de Jerome Hill avec Phillip Eckert
    Seulement voix & narration
1958Man on the run / The kidnappers – de Eddie Romero avec Olivia Cenizal
DO Sorcerers’ village / Voodoo Village – de Hassoldt Davis avec Ruth Staudinger Davis
    Seulement voix & narration
1960 DO Notre univers ( Universe ) de Roman Kroitor & Colin Low avec Donald MacRae
    Seulement voix & narration
1961Tempête à Washington ( advise and consent ) de Otto Preminger avec Gene Tierney
    Prix NBR du meilleur second rôle masculin par la National Board of Review, USA
1963Le cardinal ( the cardinal ) de Otto Preminger avec Romy Schneider
1964Première victoire ( in harm’s way ) de Otto Preminger avec John Wayne
1965Madame X – de David Lowell Rich avec Lana Turner
The crazy-quilt / The crazy quilt – de John Korty avec Ina Mela
    Seulement voix & narration
1966Gros coup à Dodge City / Hold-up à la carte ( a big hand for the little lady / big deal at Dodge City ) de Fielder Cook avec Joanne Woodward
Batman ( Batman : The movie ) de Leslie H. Martinson avec Adam West
Que vienne la nuit ( hurry sundown ) de Otto Preminger avec Jane Fonda
1967Le jardin des tortures ( torture garden ) de Freddie Francis avec Jack Palance
Mic-mac au Montana ( stay away, Joe ) de Peter Tewksbury avec Elvis Presley
1968Skidoo – de Otto Preminger avec John Phillip Law
L’or de Mackenna ( Mackenna’s gold ) de Jack Lee Thompson avec Gregory Peck
DO Debrief: Apollo 8 – de Lynn Lucius Moore
    Seulement voix & narration
DO Dear Mr. Gable – de Nicolas Noxon
    Seulement voix & narration
1969Cet homme est prêt à tout ( hard contract ) de S. Lee Pogostin avec James Coburn
Reivers ( the Reivers / yellow Winton flyer ) de Mark Rydell avec Steve McQueen
    Seulement voix & narration
1970Le troisième œil ( the yin and the yan of Mr. Go / touch and Go / the third eye ) de Burgess Meredith avec Jeff Bridges
    + scénario
Le reptile ( there was a croocked man ) de Joseph L. Mankiewicz avec Kirk Douglas
1971Le pigeon d’argile ( Clay Pigeon / trip to kill ) de Tom Stern & Lane Slate avec Telly Savalas
Des amis comme les miens ( such good friends ) de Otto Preminger avec Dyan Cannon
Journal d’un fan ( a fan’s notes ) de Eric Till avec Jerry Orbach
CM The father – de ?
1972Attention au blob ! ( beware ! the blob / son of blob / beware of the blob / son of the blob ) de Larry Hagman avec Carol Lynley
    Seulement apparition
Le numéro 4 ( the man ) de Joseph Sargent avec James Earl Jones
1973Hay que matar a B. / B must die – de José Luis Borau avec Stéphane Audran
1974L’aventurière de Hong Kong ( golden needles / the chase of the golden needles ) de Robert Clouse avec Elizabeth Ashley
Le jour du fléau ( the day of the locust ) de John Schlesinger avec Donald Sutherland
1975Trente-sept degrés à l’ombre ( 92 in the shade ) de Thomas McGuane avec Margot Kidder
El Pistolero ( the master gunfighter ) de Frank Laughlin avec Tom Laughlin
    Seulement voix & narration
L’odyssée du Hindenburg ( the Hindenburg ) de Robert Wise avec Anne Bancroft
Trauma ( burnt offerings ) de Dan Curtis avec Oliver Reed
    Médaille de Sitges en Argent de Ley du meilleur acteur au festival Catalan du cinéma de Sitges, Espagne
1976Rocky – de John G. Avildsen avec Sylvester Stallone
La sentinelle des maudits ( the sentinel ) de Michael Winner avec Ava Gardner
DO UFOs : It has begun – de Ray Rivas
    Seulement voix & narration
1977L’or était au rendez-vous ( golden rendez-vous / nuclear terror ) de Ashley Lazarus avec Richard Harris
Le faiseur d’épouvantes ( the manitou ) de William Girlder avec Tony Curtis
Le retour du capitaine Nemo ( the return of captain Nemo / the amazing captain Nemo ) de Alex March avec Mel Ferrer
Shenanigans ( the Great Bank Hoax / the Great Georgia Bank Hoax ) de Joseph Jacoby avec Richard Basehart
1978Drôle d’embrouille ( foul play ) de Collin Higgins avec Goldie Hawn
Magic – de Richard Attenborough avec Anthony Hopkins
    Saturn du second rôle masculin par l’Académie des films d’horreur, fantastique & de science fiction, USA

DO The living sands of Namib / Creatures of the Namib Desert – de David Hughes & David Saxon
    Seulement voix & narration
DA Puff the magic dragon – de Charles Swenson & Fred Wolf
    Seulement voix
1979Rocky II, la revanche ( Rocky II ) de Sylvester Stallone avec Talia Shire
Le jour de la fin du monde ( when time ran out / the day the world ended / earth’s final fury ) de James Goldstone avec William Holden
1980Le dernier reportage ( final assignment / Moscow chronicle ) de Paul Almond avec Geneviève Bujold
La course à la mort ( the last chase ) de Martyn Burke avec Lee Majors
Le choc des titans ( clash of the titans ) de Desmond Davis avec Ursula Andress
    Saturn du second rôle masculin par l’Académie des films d’horreur, fantastique & de science fiction, USA
1981Sanglantes confessions ( true confessions ) de Ulu Grosbard avec Robert De Niro
Rocky III, l’œil du tigre ( Rocky III ) de Sylvester Stallone avec Carl Weathers
DO Acting : Lee Strasberg and the Actors Studio – de Herbert Kline avec Lee Strasberg
    Seulement apparition
1983La quatrième dimension ( twilight zone : The movie ) de Steven Spielberg, George Miller, John Landis & Joe Dante avec Dan Aykroyd
    Seulement voix & narration
1984 DOI Zebulon Pike and the Blue Mountain – de John Henry Johnson avec John Eden
    Seulement voix & narration
1985Santa Claus ( Santa Claus : The movie ) de Jeannot Szwarc avec Dudley Moore
DO Broken rainbow – de Maria Florio & Victoria Mudd avec Laura Nyro
    Seulement voix & narration
1986King Lear – de Jean-Luc Godard avec Woody Allen
1987 DA G.I. Joe : The movie / Action force : The movie – de Don Jurwich
    Seulement voix
1988Hot to trot – de Michael Dinner avec Virginia Madsen
    Seulement voix – Non crédité
Pleine lune sur Blue Water ( full moon in Blue Water ) de Peter Masterson avec Gene Hackman
DO John Huston ( John Huston : The man, the movie, the Maverick ) de Frank Martin avec Lauren Bacall
    Seulement apparition, voix & narration
1989Oddball Hall – de Jackson Hunsicker avec Don Ameche
    + chansons
1990Les anges de la nuit ( state of grace ) de Phil Jouanou avec Sean Penn
Rocky V – de John G. Avildsen avec Burt Young
1991 DO Preminger : Anatomy of a filmmaker – de Valerie A. Robins avec Joseph L. Mankiewicz
    Seulement voix & narration
1993Les grincheux ( grumpy old men ) de Donald Petrie avec Jack Lemmon
DO Jean Renoir – de David Thompson avec Françoise Arnoul
    Seulement apparition
1994Camp nowhere – de Jonathan Prince avec M. Emmet Walsh
Les légendes de l’Ouest ( tall tale / tall tale : The unbelievable adventures of Pecos Bill ) de Jeremiah Chechnik avec Patrick Swayze
Across the moon – de Lisa Gottlieb avec Christina Applegate
1995Les grincheux II ( grumpier old men / grumpy old men II ) de Howard Deutch avec Sophia Loren
DO Wild Bill : Hollywood maverick – de Todd Robinson avec Jane Wyman
    Seulement apparition
Fiche créée le 18 octobre 2011 | Modifiée le 14 juin 2019 | Cette fiche a été vue 5023 fois
PREVIOUSClaude Mercutio || Burgess Meredith || Claude MérelleNEXT