CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Emilia Guiú
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Carrie Fisher



Date et Lieu de naissance : 21 octobre 1956 (Beverly Hills, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 27 décembre 2016 (Los Angeles, Californie, USA)►
Nom Réel : Carrie Frances Fisher

ACTRICE
Image
1976 La guerre des étoiles (star wars) de George Lucas avec Alec Guinness, Mark Hamill & Harrison Ford
Image
1985 Hannah et ses sœurs (Hannah and her sisters) de Woody Allen avec Mia Farrow & Barbara Hershey
Image
1989 Bons baisers de Hollywood (postcards from the edge) de Mike Nichols avec Meryl Streep & Dennis Quaid
Image
2008 White lightnin’ – de Dominic Murphy avec Edward Hogg, Stephanie Astalos-Jones & Owen Campbell

Comment ne pas céder aux sirènes de la notoriété, quand on est fille d’artistes reconnus? Née le 21 octobre 1956 à Beverly Hills, en Californie, de l’union entre la comédienne Debbie Reynolds et le crooner Eddie Fisher, Carrie Fisher a un destin tout tracé. Deux ans après sa naissance, son père quitte Debbie Reynolds pour convoler avec Elizabeth Taylor et Carrie décrit dans ses mémoires une enfance solitaire, plongée dans les livres. Ses premiers pas de comédienne la confrontent à Warren Beatty dans «Shampoo» (1974) de Hal Ashby, une satire des mœurs américaines sous la présidence de Richard Nixon. Mais son nom mérite mieux et appelle un rôle emblématique que Georges Lucas lui offre pour ses 20 ans. Dans son film «La guerre des étoiles» (1976), future saga «Star Wars» au retentissement mondial, Carrie, coiffée de tresses enroulées en macarons autour du visage, enfile les tenues légendaires de la princesse Leia, membre influente de l’Alliance rebelle en lutte contre l’Empire galactique, dans un phénoménal univers de science-fiction. Une interprétation qu’elle imprime de son humour et qu’elle peaufine dans «L’Empire contre-attaque» (1979) de Irvin Kershner, puis dans «Le retour du Jedi» (1982) de Richard Marquand, la plaçant au panthéon des personnages cultes d’une série que par ailleurs elle n’aime pas.

Cette fulgurante popularité est à double tranchant. L’après «Star Wars» est difficile pour Carrie Fisher moins célèbre que son partenaire Harrison Ford, avec lequel elle vit une liaison brève et intense. Tueuse psychopathe dans «Les Blues Brothers» (1980) de John Landis, épouse de Tom Hanks à l’affût de voisins suspects dans «Les banlieusards» (1988) de Joe Dante, elle est plus légère dans les comédies sentimentales «Hannah et ses sœurs» (1985) de Woody Allen, et dans «Quand Harry rencontre Sally...» (1989) de Rob Reiner. Mais les années 1980 sonnent une lente descente aux enfers de l’alcool, des drogues et d’un trouble bipolaire. Si sa vie privée en est affectée, elle trouve une forme de résilience dans l’écriture entre romans, souvent inspirés de ses propres addictions, et multiples scénarios. Succès de librairie, son livre relatant ses relations tourmentées avec sa mère est adapté par Mike Nichols dans «Bons baisers de Hollywood» (1989) qui met en scène Carrie et Debbie Reynolds sous les traits de Meryl Streep et Shirley MacLaine.

Carrie Fisher prête encore sa nature fantasque pour des séries télévisées et pour des films tels que «Austin Powers» (1996) de Jay Roach, «Scream 3» (1999) de Wes Craven ou «Beautés empoisonnées» (2000) de David Mirkin. Et joue son propre rôle dans «Maps to the stars» (2013) de David Cronenberg. Compagne partageant la dérive d’un danseur junkie dans «White lightnin’» (2008) de Dominic Murphy, la comédienne surmonte ses démons en réendossant le costume de la princesse Leia qu’elle n’a jamais vraiment ôté. Elle tourne «Star Wars: Le réveil de la force» (2014) de J.J. Abrams, puis «Star Wars: épisode VIII, Le dernier Jedi» (2016) de Rian Johnson, avant d’être victime à 60 ans d’un fatal accident cardiaque le 27 décembre 2016. Sous le choc, Debbie Reynolds décède le lendemain de la mort de sa fille et toutes deux sont inhumées au cimetière Forest Lawn d’Hollywood Hills à Los Angeles. Témoignage du courage et de l’autodérision de Carrie Fisher, son frère et sa fille choisissent de placer ses cendres dans un objet insolite qui lui était cher, symbole de ses troubles mentaux: une grande boîte en forme de gélule de prozac!

© Isabelle MICHEL

copyright
1959 CM A visit with Debbie Reynolds – de ? avec Debbie Reynolds
    Seulement apparition
1974Shampoo – de Hal Ashby avec Warren Beatty
1976La guerre des étoiles ( star wars / star wars : Episode IV : A new hope ) de George Lucas avec Alec Guinness
1979L’empire contre-attaque ( the empire strikes back / star wars : Episode V – The empire strikes back ) de Irvin Kershner avec Harrison Ford
Mr. Mike’s mondo video – de Michael O’Donoghue avec Michael O’Donoghue
    Seulement apparition
1980Les Blues Brothers ( the Blues Brothers ) de John Landis avec John Belushi
Under the rainbow – de Steve Rasch avec Chevy Chase
1982Le retour du Jedi ( return of the Jedi / star wars: Episode VI – Return of the Jedi ) de Richard Marquand avec Mark Hamill
1984À la recherche de Garbo ( Garbo talks ) de Sidney Lumet avec Anne Bancroft
L’homme à la chaussure rouge ( the man with one red shoe ) de Stan Dragoti avec Tom Hanks
1985Hannah et ses sœurs ( Hannah and her sisters ) de Woody Allen avec Mia Farrow
    + chansons
Hollywood Vice Squad – de Penelope Spheeris avec Ronny Cox
1986Cheeseburger film sandwich ( amazon women on the moon ) de Joe Dante, Carl Gottlieb, Peter Horton, John Landis & Robert K. Weiss avec Paul Bartel
    Segment « Reckless youth » de Joe Dante
Time guardian ( the time guardian ) de Brian Hannant & Andrew Prowse avec Dean Stockwell
1987Rendez-vous avec la mort ( appointment with death ) de Michael Winner avec Peter Ustinov
1988Les banlieusards ( the burbs ) de Joe Dante avec Bruce Dern
Loverboy – de Joan Micklin Silver avec Patrick Dempsey
1989She’s back – de Tim Kincaid avec Sam Coppola
Quand Harry rencontre Sally… ( when Harry met Sally… ) de Rob Reiner avec Billy Crystal
Une femme parfaite ( sweet revenge ) de Charlotte Brandstrom avec Rosanna Arquette
Bons baisers de Hollywood ( postcards from the edge ) de Mike Nichols avec Gene Hackman
    Seulement roman & scénario
1990L’amour dans de beaux draps ( sibling rivalry ) de Carl Reiner avec Bill Pullman
Drop Dead Fred – de Ate de Jong avec Phoebe Cates
La télé lave plus blanc ( soapdish ) de Michael Hoffman avec Kevin Kline
1991Hook ou la revanche du capitaine Crochet ( Hook ) de Steven Spielberg avec Robin Williams
    Seulement apparition
Ma vie est une comédie ( this is my life ) de Nora Ephron avec Dan Aykroyd
1996Austin Powers ( Austin Powers : International man of mystery ) de Jay Roach avec Mike Myers
1999Scream 3 – de Wes Craven avec David Arquette
Lisa Picard is famous – de Griffin Dunne avec Laura Kirk
2000Beautés empoisonnées ( heartbreakers ) de David Mirkin avec Gene Hackman
2001Jay & Bob contre-attaquent ( Jay and silent Bob strike back ) de Kevin Smith avec Jason Mewes
A midsummer night’s rave – de Gil Cates Jr. avec Andrew Keegan
2002Charlie’s angels, les anges se déchaînent ( Charlie’s angels : Full throttle ) de McG avec Cameron Diaz
Wonderland – de James Cox avec Val Kilmer
DO Killing in the name of life: Terrorism against abortion clinics – de Lorraine Sheinberg
    Seulement voix & narration
2003L’histoire ( stateside ) de Reverge Anselmo avec Jonathan Tucker
2004Undiscovered – de Meiert Avis avec Steven Strait
2006Suffering man’s charity / Ghost writer – de Alan Cumming avec Anne Heche
Cougar Club – de Christopher Duddy avec Joe Mantegna
2007The women – de Diane English avec Meg Ryan
DA Robot chicken: Star Wars episode II – de Seth Green
    Seulement voix
2008White lightnin’ – de Dominic Murphy avec Edward Hogg
Fanboys – de Kyle Newman avec Sam Huntington
2009Sœurs de sang ( sorority row ) de Stewart Hendler avec Rumer Willis
2013Maps to the stars – de David Cronenberg avec Robert Pattinson
2014Star wars : Le réveil de la force ( star wars : The force awakens / star wars: Episode VII ) de J.J. Abrams avec Oscar Isaac
2016Star Wars : Épisode VIII, le dernier Jedi ( star wars, episode VIII : The last Jedi ) de Rian Johnson avec Tom Hardy
AUTRES PRIX :
      
    Prix Président par l’Académie des films d’horreur, fantastique & de science fiction, USA ( 1990 )
Fiche créée le 27 décembre 2016 | Modifiée le 5 février 2019 | Cette fiche a été vue 2023 fois
PREVIOUSO.W. Fischer || Carrie Fisher || Eddie FisherNEXT