CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Lilyan Tashman
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Cedric Hardwicke



Date et Lieu de naissance : 19 février 1893 (Lye, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 6 août 1964 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Cedric Webster Hardwicke

ACTEUR
Image
1937 Les mines du roi Salomon (king Solomon’s mines) de Robert Stevenson avec Anna Lee & Paul Robeson
Image
1942 La nuit sans lune (the moon is down) de Irving Pichel avec Henry Travers, Lee J. Cobb & Peter van Eyck
Image
1948 La corde (rope) de Alfred Hitchcock avec James Stewart, Farley Granger & Constance Collier
Image
1954 Richard III – de Laurence Olivier avec Laurence Olivier, Claire Bloom, John Gielgud & Ralph Richardson

Le 19 février 1893, Cedric Hardwicke naît à Lye dans le Worcestershire. Il est l’aîné de trois enfants et le seul fils de Edwin Webster Hardwicke, médecin, et de son épouse, Jessie (née Masterston). Il fait ses études à la King Edward VI Grammar School, de Stourbridge, puis à la Bridgnorth Grammar School dans le Shropshire, en vue de suivre la voie paternelle. Il abandonne très vite ce cursus pour rejoindre l’Académie d’art dramatique, en 1912. L’année suivante, il intègre la troupe shakespearienne de Frank Benson, et en 1914, il fait son entrée à l’Old Vic. Fin 1914, il s’engage dans l’armée. Pendant sept ans, il sert en France dans le Royal Army Service Corps et dans les Fusiliers de Northumberland.

Après son retour à la vie civile, Cedric Hardwicke est engagé par la Birmingham Repertory Company en janvier 1922, où il joue divers rôles, du jeune amant Faulkland dans «Les rivaux» de Richard Brinsley Sheridan, au séduisant Toby Belch de «La nuit des rois» de Shakespeare. Commence alors pour lui un carrière dans le théâtre, où il alterne passionnément les grands classiques, vaudevilles et pièces contemporaines. Remarqué par George Bernard Shaw, il va devenir un ami proche de l’auteur et l’un de ses plus grands interprètes. Jusqu’à la fin de sa vie, le grand comédien est à l’affiche de plusieurs dizaines de pièces en Angleterre avant de jouer «Promise» de H.M. Harwood, sa première prestation à Broadway. Une vingtaine d’autres succès vont suivre, dont «Pygmalion» (1945/46) et «César et Cléopâtre» (1949/50) de Georges Bernard Shaw, et «Le pont japonais» (1959/60), de Leonard Spigelgass, un rôle couronner par le prix du meilleur comédien à la cérémonie des Tony Awards de 1959.

Pour le cinéma, Cedric Hardwicke se partage entre les deux cotés de l’Atlantique mettant sa prestance au service de bon nombre de personnages historiques. Dès son second film, il endosse le costume de l’Amiral Nelson dans «Nelson» (1926) de Walter Summers, puis il incarne, entre autres: le capitaine Dreyfus dans «Dreyfus» (1931), le Roi Charles II dans «Nell Gwyn» (1934), de Herbert Wilcox, le comte de Warwick dans «Marie Tudor» (1936) de Robert Stevenson, le docteur Livingston dans «Stanley et Livingstone» (1939) de Henry King, le sénateur Henry Cabot Lodge dans «Wilson» (1944) de Henry King, le maire de Stuttgart et politicien nazi Karl Strölin dans «Le renard du désert» (1951) de Henry Hathaway, l’empereur romain Tibère dans «Salomé» (1952) de William Dieterle, le roi Edouard IV dans «Richard III» de Laurence Olivier ou le pharaon Seti dans «Les dix commandements» (1956) de Cecil B. DeMille. On le voit aussi dans deux grands classiques de Alfred Hitchcock: «Soupçons» (1941) et «La corde» (1948). Acteur très dépensier, l’argent à peine gagné lui glisse entre les doigts, Cedric Hardwicke moins sollicité au cinéma, se tourne sans conviction vers la télévision, pour suivre un train de vie confortable. Il apparaît ainsi dans des show télévisés et des séries telles que «Climax», «Alfred Hitchcock présente», «L’homme à la Rolls» ou «La 4ème dimension».

Anobli en 1934 par le roi George V, Cedric Hardwicke s’est marié et a divorcé deux fois. Les deux épouses étaient les actrices Helena Pickard, de 1928 à 1950, et Mary Scott, de 1950 à 1961. Il avait deux fils: Edward Hardwicke, futur acteur, né du premier mariage, et Michael issu du second. Grand fumeur et atteint d’emphysème, il meurt le 6 août 1964, à New York.

© Pascal DONALD

copyright
1913 CM Riches and rogues – de Charles Weston avec Mae Hamilton
1926Nelson – de Walter Summers avec Gertrude McCoy
1931Dreyfus ( the Dreyfus case ) de Milton Rosmer & F.W. Kraemer avec Beatrix Thompson
1932Rome Express – de Walter Forde avec Conrad Veidt
Ce que femme veut ( the lady is willing ) de Gilbert Miller avec Leslie Howard
1933Le fantôme vivant ( the ghoul ) de T. Hayes Hunter avec Boris Karloff
Orders is orders / Orders are orders – de Walter Forde avec Charlotte Greenwood
1934Nell Gwyn, la favorite / La favorite du roi ( Nell Gwyn ) de Herbert Wilcox avec Anna Neagle
Le juif Süss ( jew Suess / power ) de Lothar Mendes avec Benita Hume
La voie lactée / Le roi de Paris ( the king of Paris ) de Jack Raymond avec Marie Glory
Bella donna – de Robert Milton avec Mary Ellis
1935Les Misérables – de Richard Boleslawski avec Fredric March
Becky Sharp / Lady of fortune – de Rouben Mamoulian avec Miriam Hopkins
Peg of Old Drury – de Herbert Wilcox avec Margaretta Scott
1936La vie future / Les mondes futurs ( things to come ) de William Cameron Menzies avec Raymond Massey
Marie Tudor / Lady Jane Grey ( Tudor Rose / nine days a queen ) de Robert Stevenson avec Nova Pilbeam
Laburnum Grove – de Carol Reed avec Edmund Gwenn
La lumière verte ( the green light ) de Frank Borzage avec Errol Flynn
Calling the tune – de Reginald Denham avec Adele Dixon
    Seulement apparition
1937Les mines du roi Salomon ( king Solomon’s mines ) de Robert Stevenson avec Paul Robeson
1938 CM Screen snapshots series 17, No. 9 – de Ralph Staub avec Edgar Bergen
    Seulement apparition
1939L’étrange sursis ( on borrowed time ) de Harold S. Bucquet avec Lionel Barrymore
Stanley & Livingston, les conquérants pacifiques ( Stanley & Livingston ) de Henry King avec Spencer Tracy
Quasimodo ( the hunchback of Notre Dame ) de William Dieterle avec Maureen O’Hara
Le retour de l’homme invisible ( the invisible man returns ) de Joe May avec Nan Grey
1940Tom Brown étudiant ( Tom Brown’s school days / adventures at Rugby ) de Robert Stevenson avec Freddie Bartholomew
L’arbre de la liberté / Howard le révolté ( the Howards of Virginia / the tree of liberty ) de Frank Lloyd avec Martha Scott
Passion sous les tropiques ( victory ) de John Cromwell avec Betty Field
1941Crépuscule ( sundown ) de Henry Hathaway avec Gene Tierney
Soupçons ( suspicion ) de Alfred Hitchcock avec Joan Fontaine
La vallée du soleil ( valley of the sun ) de George Marshall avec Lucille Ball
1942Le spectre de Frankenstein ( the ghost of Frankenstein ) de Erle C. Kenton avec Bela Lugosi
L’agent invisible ( invisible agent ) de Edwin L. Marin avec Ilona Massey
Le commando frappe à l’aube ( commandos strike at dawn ) de John Farrow avec Lillian Gish
Et la vie recommence ( forever and a day ) de René Clair, Edmund Goulding, Frank Lloyd, Cedric Hardwicke, Victor Saville, Robert Stevenson & Herbert Wilcox avec Merle Oberon
    + production
La nuit sans lune ( the moon is down ) de Irving Pichel avec Lee J. Cobb
    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA
1943La croix de Lorraine ( the cross of Lorraine ) de Tay Garnett avec Gene Kelly
    Prix NBR du meilleur acteur par la National Board of Review, USA

Jack l’éventreur ( the lodger ) de John Brahm avec Laird Cregar
1944Porte-avions X ( wing and a prayer ) de Henry Hathaway avec Charles Bickford
Wilson – de Henry King avec Alexander Knox
Les clefs du royaume ( the keys of the kingdom ) de John M. Stahl avec Gregory Peck
Le portrait de Dorian Gray ( the picture of Dorian Gray ) de Albert Levin avec Hurd Hatfield
    Seulement voix & narration
CM Three sisters of the Moors – de John Francis Larkin avec Lynne Roberts
1945Voyage sentimental / Conflit sentimental ( sentimental journey ) de Walter Lang avec Maureen O’Hara
1946La pitié dangereuse / Amour tragique ( beware of pity ) de Maurice Elvey avec Lilli Palmer
Nicholas Nickleby ( the life and adventures of Nicholas Nickleby ) de Alberto Cavalcanti avec Cathleen Nesbitt
1947Suprême aveu ( the imperfect lady / Mrs. Loring’s secret / they met at midnight ) de Lewis Allen avec Teresa Wright
Le crime de madame Lexton / Le crime d’Ivy ( Ivy ) de Sam Wood avec Joan Fontaine
Des filles disparaissent / Pris au piège ( lured / personal column ) de Douglas Sirk avec Lucille Ball
Taïkoun ( tycoon ) de Richard Wallace avec Laraine Day
Vengeance de femme ( a woman’s vengeance / the Gioconda smile ) de Zoltan Korda avec Jessica Tandy
Le chant de mon cœur ( song of my heart ) de Benjamin Glazer avec Audrey Long
1948Tendresse ( I remember mama ) de George Stevens avec Barbara Bel Geddes
La corde ( rope / Alfred Hitchcock’s rope ) de Alfred Hitchcock avec James Stewart
Winslow contre le roi / L’affaire Winslow ( the Winslow boy ) de Anthony Asquith avec Margaret Leighton
Un yankee à la cour du roi Arthur ( a Connecticut Yankee in king Arthur’s court / a Yankee in king Arthur’s court ) de Tay Garnett avec Rhonda Fleming
1949Now Barabbas / Now Barabbas was a robber – de Gordon Perry avec Richard Greene
1950La tour blanche ( the white tower ) de Ted Tetzlaff avec Alida Valli
Laisse-moi t’aimer ( Mr. Imperium / you belong to my heart ) de Don Hartman avec Lana Turner
1951Le renard du desert ( the desert fox : The story of Rommel / the desert fox / Rommel, desert fox ) de Henry Hathaway avec James Mason
Le gantelet vert ( the green glove / the gantelet / the white road ) de Rudolph Maté avec Geraldine Brooks
1952Le trésor des Caraïbes ( Caribbean / Caribbean gold ) de Edward Ludwig avec Arlene Dahl
Les bagnards de Botany Bay ( Botany Bay ) de John Farrow avec Alan Ladd
Salomé ( Salome / Salome : The dance of the seven veils ) de William Dieterle avec Rita Hayworth
La guerre des mondes ( the war of the worlds ) de Byron Haskin avec Gene Barry
    Seulement voix & narration
CM Screen snapshots 5852 : Hollywood night at 21 Club – de Ralph Staub avec Jean Hersholt
    Seulement apparition
1953Bait – de Hugo Haas avec Cleo Moore
1954Richard III – de Laurence Olivier avec Claire Bloom
1955Diane de Poitiers ( Diane ) de David Miller avec Lana Turner
Hélène de Troie ( Helen of Troy / Elena di Troia ) de Robert Wise avec Rosanna Podesta
Le roi des vagabonds ( the vagabond king ) de Michael Curtiz avec Kathryn Grayson
1956Gaby – de Curtis Bernhardt avec Leslie Caron
Les grands de ce monde ( the power and the prize ) de Henry Koster avec Robert Taylor
Les dix commandements ( the ten commandments ) de Cecil B. DeMille avec Yul Brynner
Le tour du monde en quatre-vingts jours ( around the world in eighty days ) de Michael Anderson avec Shirley MacLaine
1957L’histoire de l’humanité ( the story of mankind ) de Irwin Allen avec Hedy Lamarr
L’ennemi public / La terreur du FBI ( Baby Face Nelson ) de Don Siegel avec Carolyn Jones
1961The magic fountain – de Allan David avec Catherine Hansen
    Seulement voix & narration
1962Cinq semaines en ballon ( five weeks in a balloon ) de Irwin Allen avec Barbara Eden
1964Le mangeur de citrouilles ( the pumpkin eater ) de Jack Clayton avec Anne Bancroft
Fiche créée le 27 janvier 2019 | Modifiée le 27 janvier 2019 | Cette fiche a été vue 858 fois
PREVIOUSKarin Hardt || Cedric Hardwicke || Oliver HardyNEXT