CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Simone Bourday
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Dan Duryea



Date et Lieu de naissance : 23 janvier 1907 (White Plains, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 7 juin 1968 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Daniel Duryea

ACTEUR
Image
1946 L’ange noir (black angel) de Roy William Neill avec June Vincent, Peter Lorre & Broderick Crawford
Image
1950 La loi du colt (Al Jennings of Oklahoma) de Ray Nazarro avec Gale Storm, Dick Foran & Gloria Henry
Image
1953 Alerte à Singapour (world of ransom) de Robert Aldrich avec Gene Lockhart, Nigel Bruce & Patric Knowles
Image
1965 Chasseur de primes (the Bounty killer) de Spencer Gordon Bennet avec Rod Cameron & Audrey Dalton

Fils d’une famille de vendeur de textile, Daniel Duryea est né le 23 janvier 1907 à White Plains, dans l’État de New York. Ses études d’anglais se déroulent à l’Université Cornell, dans la petite ville d’Ithaca, où il est élu à la «Sphinx Head Society», la plus ancienne société d’honneur de l’Université. Il éprouve aussi un vif intérêt pour le théâtre, mais ses parents sont peu enclin à ce que leur fils entame une carrière d’artiste. Dan Duryea se lance dans la publicité, et après six ans comme directeur d’agence, subissant au quotidien le stress du monde des affaires, il est victime d’une crise cardiaque, l’obligeant à un repos forcé. Dès lors, il abandonne ce métier et retourne à son amour de la scène. Il se fait connaître à Broadway avec deux pièces de Lillian Hellman, «Dead End» (1935/37) et «The little foxes» (1939).

Samuel Goldwyn achète les droits de cette pièce et propose à William Wyler de l’adapter au cinéma avec sensiblement les mêmes acteurs. Arrivé en Californie, avec sa femme Helen Bryan épousée en 1932, Dan Duryea signe un contrat avec la Warner Bros et reprend son rôle dans «La vipère» (titre français), un personnage à la fois antipathique et angélique, auprès de Bette Davis dans le rôle titre. C’est Fritz Lang qui le met sur les rails de la célébrité avec de sinistres personnages. Maître chanteur dans «La femme au portrait» (1944) face au couple Joan Bennett et Edward G. Robinson suspectés de meurtre, il est espion nazi qui cherche à récupérer un microfilm dans «Espions sur la Tamise» (1944) avec Ray Milland, puis un gigolo cynique et amant de Joan Bennett dans «La rue rouge» (1945).

Dan Duryea signe sa personnalité cinématographique avec des personnages ambigus peu recommandables où il excelle. Nous pouvons citer «L’ange noir» (1946), un film noir signé de Roy William Neill, où il campe un alcoolique soupçonné du meurtre de son épouse infidèle. Il enchaîne avec «La citadelle du mal» (1948) de Michael Gordon, aux côtés de Fredric March en patriarche d’une famille riche et perverse, il y est le fils cruel et partisan du Ku Klux Klan. Dans de nombreux westerns, il s’impose également avec des rôles de mauvais garçons ou de tueurs, comme dans «Winchester 73» (1950) de Anthony Mann, où il est Waco un pilleur de banques qui se fait descendre par James Stewart . Acteur qu’il retrouve dans « Le survivant des monts lointains» (1957) de James Neilson, il reprend son masque de sale type pour diriger un gang de pilleurs de trains. Il est impressionnant dans «Chasseur de prime» (1965) de Spencer Gordon Bennett, où il interprète un homme rongé par la haine et la violence, il sera abattu froidement par son fils, Peter Duryea. Dans «Du sang dans la montagne» (1966) de Carlo Lizzani, moustachu et fatigué, il prête main forte à Thomas Hunter pour venger sa femme tuée par un chef de bande cruel interprété par Henry Silva tout de noir vêtu.

Avec son regard sombre et son sourire carnassier si convaincant au grand comme au petit écran, il est difficile de croire que Dan Duryea est tout le contraire dans la vie de tous les jours. Installé avec sa femme Helen et ses deux fils, Peter et Richard, dans la vallée de San Fernando, c’est un père de famille dévoué, amateur de plein air qui apprécie les loisirs, évitant le battage médiatique hollywoodien. Un an après le décès de son épouse d’une maladie cardiaque, il succombe le 7 juin 1968 après avoir subi une intervention chirurgicale pour enlever une tumeur maligne.

© Gary RICHARDSON

copyright
1934El tango en Broadway – de Louis J. Gasnier avec Suzanne Dulier
1941La vipère ( the little foxes ) de William Wyler avec Bette Davis
Boule de feu ( ball of fire ) de Howard Hawks avec Barbara Stanwyck
1942Vainqueur du destin / L’idole du peuple ( the pride of the yankees ) de Sam Wood avec Gary Cooper
That other woman – de Ray McCarey avec Virginia Gilmore
1943Les diables du Sahara ( Sahara ) de Zoltan Korda avec Humphrey Bogart
1944Man from Frisco – de Robert Florey avec Anne Shirley
Madame Parkington ( Mrs. Parkington ) de Tay Garnett avec Greer Garson
    + chansons
Espions sur la Tamise ( ministry of fear ) de Fritz Lang avec Ray Milland
Rien qu’un cœur solitaire ( none but the lonely heart ) de Clifford Odets avec Cary Grant
La femme au portrait ( the woman in the window ) de Fritz Lang avec Joan Bennett
Main Street after dark – de Edward L. Cahn avec Audrey Totter
La cible vivante / Le grand Flamarion ( the great Flamarion ) de Anthony Mann avec Erich von Stroheim
1945La vallée du jugement ( the valley of decision ) de Tay Garnett avec Gregory Peck
Le grand Bill ( along came Jones ) de Stuart Heisler avec Loretta Young
Deanna mène l’enquête / Aventure dans l’express ( lady on a train ) de Charles David avec Deanna Durbin
La rue rouge / Chair maudite ( Scarlet Street ) de Fritz Lang avec Edward G. Robinson
1946L’ange noir ( black angel / the black angel ) de Roy William Neill avec June Vincent
    + chansons
White tie and tails / The swindlers – de Charles Barton avec Ella Raines
1947Bandits de grands chemins / Derrière le masque ( Black Bart / Black Bart, highwayman ) de George Sherman avec Yvonne De Carlo
1948La citadelle du mal ( another part of the forest ) de Michael Gordon avec Ann Blyth
Le barrage de Burlington ( River Lady ) de George Sherman avec Rod Cameron
Haute pègre ( larceny ) de George Sherman avec John Payne
Pour toi, j’ai tué ( criss cross ) de Robert Siodmak avec Burt Lancaster
1949L’homme au chewing-gum / Meurtre sans alibi ( manhandled ) de Lewis R. Foster avec Dorothy Lamour
La tigresse / Trop tard pour pleurer ( too late for tears / killer bait ) de Byron Haskin avec Lizabeth Scott
Johnny, le mouchard ( Johnny stool pigeon ) de William Castle avec Shelley Winters
1950L’impasse maudite / Nul n’échappe à son destin ( one way street ) de Hugo Fregonese avec Marta Toren
Winchester’ 73 ( Montana Winchester ) de Anthony Mann avec James Stewart
Corruption ( the underworld story / the whipped ) de Cy Enfield avec Herbert Marshall
La loi du colt ( Al Jennings of Oklahoma ) de Ray Nazarro avec Gale Storm
CM Screen actors – de Hal Elias avec Lionel Barrymore
    Seulement apparition
1951Chicago calling – de John Reinhardt avec Mary Anderson
1953Le port des passions / La baie des passions ( Thunder Bay ) de Anthony Mann avec Joanne Dru
Commando du ciel ( sky commando ) de Fred F. Sears avec Frances Gifford
Thirty-six hours / Terror street – de Montgomery Tully avec Eisle Albin
Alerte à Singapour ( world of ransom ) de Robert Aldrich avec Nigel Bruce
Chevauchées avec le diable / La chevauchée du diable ( ride clear of Diablo / the Breckenridge story ) de Jesse Hibbs avec Audie Murphy
1954Seul contre tous / Révolte à Laramie ( rails into Laramie / Fort Laramie / rails end at Laramie ) de James Hibbs avec Mari Blanchard
Quatre étranges cavaliers / Les noces rouges ( Silver Lode ) de Allan Dwan avec Dolores Moran
This is my love – de Stuart Heisler avec Linda Darnell
1955La muraille d’or / La soif d’aimer ( foxfire ) de Joseph Pevney avec Jane Russell
Les maraudeurs ( the marauders ) de Gerald Mayer avec Keenan Wynn
Les visiteurs maudits ( storm fear ) de Cornel Wilde avec Jean Wallace
1956Les ailes de l’espérance / Hymne au combat ( battle hymn ) de Douglas Sirk avec Martha Hyer
Le cambrioleur / L’ange et le mauvais garçon ( the burglar ) de Paul Wendkos avec Jayne Mansfield
1957Le survivant des monts lointains / La nuit de la dernière chance ( night passage ) de James Neilson avec James Stewart
Meurtre sur la dixième avenue / Massacre dans les docks ( slaughter on tenth avenue ) de Arnold Laven avec Richard Egan
1958Kathy O’ – de Jack Sher avec Jan Sterling
1959Coup de feu à Sandoval ( gundown at Sandoval / gunfight at Sandoval ) de Harry Keller avec Beverly Garland
1960Les jeunes terreurs ( platinium high school / rich, young and deadly / trouble at sixteen ) de Charles F. Haas avec Terry Moore
1961Six chevaux dans la plaine / Les chasseurs de scalps ( six black horses ) de Harry Keller avec Joan O’Brien
1963La valse de colts ( he rides tall ) de R.G. Springsteen avec Jo Morrow
Do you know this voice ? – de Frank Nesbitt avec Isa Miranda
1964Walk a tightrope – de Frank Nesbitt avec Patricia Owens
Cinq mille dollars mort ou vif ( Taggart ) de R.G. Springsteen avec Elsa Cardenas
1965Chasseur de primes ( the Bounty killer ) de Spencer Gordon Bennet avec Audrey Dalton
Le vol du Phenix ( the flight of the Phoenix ) de Robert Aldrich avec Peter Finch
Sans foi ni loi / Le trésor de Phantom Hill ( incident at Phantom Hill ) de Earl Bellamy avec Robert Fuller
1966Du sang dans la montagne ( un fiume di dollari / the hills run red / river of dollars ) de Carlo Lizzani avec Nicoletta Machiavelli
1967Five golden dragons – de Jeremy Summers avec Robert Cummings
1968The bamboo saucer / Collision course – de Frank Telford avec Lois Nettleton
Fiche créée le 30 novembre 2015 | Modifiée le 20 juin 2019 | Cette fiche a été vue 2639 fois
PREVIOUSCharles Durning || Dan Duryea || André DussollierNEXT