CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Nadia Gray
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Elsie Ferguson



Date et Lieu de naissance : 19 août 1883 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 15 novembre 1961 (New London, Connecticut, USA)
Nom Réel : Elsie Louise Ferguson

ACTRICE
Image
1921 Peter Ibbetson (forever) de George Fitzmaurice avec Wallace Reid, Montagu Love & George Fawcett
Image
1921 Peter Ibbetson (forever) de George Fitzmaurice avec Wallace Reid, Montagu Love & George Fawcett
Image
1921 Quand le rideau est tombé (footlights) de John S. Robertson avec Reginald Denny & Marc McDermott
Image
1930 Scarlet pages – de Ray Enright avec Marian Nixon, John Halliday, William B. Davidson & Grant Withers

Elsie Ferguson, célèbre comédienne à Broadway et vedette du cinéma muet est née le 19 août 1883 à New York. Elle est la fille unique de Hiram Ferguson, un avocat réputé (décédé 7 mois avant sa naissance), et de son épouse Amélia (née Lumann). Après ses études à Manhattan, elle s’intéresse au théâtre et débute sur scène à l’âge 17 ans comme choriste dans la comédie musicale «La belle de New York» au Madison Square Theatre de New York. D’une grande beauté et pleine d’emphase, elle est déjà en 1909, une des figures incontournables de la scène américaine. Entre 1903 et 1905, elle se produit dans la pièce «The girl from Kays» pour 223 représentations au Herald Square Theatre. En 1910, elle passe une saison sur la scène londonienne et côtoie les actrices Evelyn Nesbit et Ethel Barrymore.

Elsie Ferguson est à l’apogée de sa renommée, quand Maurice Tourneur basé à New York à cette époque, lui propose de jouer au cinéma le rôle d’un femme du monde sophistiquée dans «La délaissée» (1917) où elle tombe sous le charme d’un séduisant chef arabe interprété par le ténébreux Pedro de Cordoba. Elle enchaine avec le même réalisateur dans le drame social «Les étapes du bonheur» (1917) où, au côté de Elliott Dexter, elle campe une fille des rues qui se bat pour se libérer de la misère. Fort de ces succès, le producteur Adolph Zukor lui signe un contrat persuasif de 5000 dollars par semaine pour une série de 18 films étalés sur trois ans. Un engagement durant lequel elle obtient le rôle principal dans des drames ou de sombres romances, parmis lesquels «Les yeux morts» (1917) et «Maison de poupée» (1918) de Maurice Tourneur, «La menace du passé» (1918) de Hugh Ford, «The avalanche», «Counterfeit» et «The witness for the defense» (1919) de George Fitzmaurice où, dans ce dernier film, elle est jugée pour meurtre d’un mari violent.

Au début des années 20, Elsie Ferguson accepte un nouveau contrat avec la Paramount Pictures pour quatre films en deux ans. Dans le drame romantique «Forever» (1921) de George Fitzmaurice, adaptation du roman de George L. Du Maurier «Peter Ibbetson», où elle est Mimsi qui retrouve son amour d’enfance, incarné par Wallace Reid, mais Mimsi est mariée et leur idylle devient compliquée. Dans «Sacred and profane love» (1921) de William Desmond Taylor, elle vit un amour difficile avec un pianiste devenu addict à l’absinthe, interprété par Conrad Nagel. Chet Withey l’entraîne dans son mélodrame «Outcast» (1922) elle campe Miriam une prostituée à la recherche d’une vie meilleure. En 1930, elle tourne son premier film sonore, qui marque aussi sa dernière apparition pour le cinéma, «Scarlett Pages» de Ray Enright, où avocate, elle défend Nora, jouée par Marian Nixon, pour le meurtre de son père adoptif, mais elle découvre que Nora est sa fille qu’elle a abandonnée à la naissance.

Malgré sa fortune, sa gloire et son style de vie glamour, sa vie personnelle n’a pas été une réussite. Après trois mariages ratés, Elsie Ferguson épouse une dernière fois, à 51 ans, le capitaine de la Marine britannique Victor Augustus Seymour Egan. Celle qui fut surnommée «l’aristocrate de l’écran silencieux» était connue pour être une personnalité difficile et parfois arrogante. Elle est décédée le 15 novembre 1961, à l’âge de 78 ans, au Lawrence Memorial Hospital de New London, dans le Connecticut. Elle est inhumée au cimetière de Duck River, à Old Lyme, dans le Connecticut.

© Gary RICHARDSON

copyright
1917La délaissée ( barbary sheep ) de Maurice Tourneur avec Pedro de Cordoba
Les étapes du bonheur ( the rise of Jenny Cushing ) de Maurice Tourneur avec Elliott Dexter
Les yeux morts ( rose of the world ) de Maurice Tourneur avec Wyndham Standing
The song of songs – de Joseph Kaufman avec Frank Losee
1918Le mensonge ( the lie ) de J. Searle Dawley avec David Powell
Maison de poupée ( a doll’s house ) de Maurice Tourneur avec Holmes Herbert
La menace du passé ( the danger mark ) de Hugh Ford avec Mahlon Hamilton
Heart of the wilds – de Marshall Neilan avec Thomas Meighan
Under the Greenwood tree – de Emile Chautard avec Edmund Burns
His parisian wife – de Emile Chautard avec David Powell
The marriage price – de Emile Chautard avec Lionel Atwill
CM The spirit that wins – de ? avec Eugene O’Brien
1919Les yeux morts ( eyes of the soul ) de Emile Chautard avec D.J. Flanagan
The avalanche – de George Fitzmaurice avec Warner Oland
A society exile – de George Fitzmaurice avec William P. Carleton
The witness for the defense – de George Fitzmaurice avec Vernon Steele
Counterfeit – de George Fitzmaurice avec Charles Kent
His house in order – de Hugh Ford avec Holmes Herbert
1920Le poids du passé ( Lady’s Rose daughter ) de Hugh Ford avec Frank Losee
1921Sacred and profane love – de William Desmond Taylor avec Conrad Nagel
Quand le rideau est tombé / Madame Parsinova ( footlights ) de John S. Robertson avec Reginald Denny
Peter Ibbetson ( forever ) de George Fitzmaurice avec Wallace Reid
CM Screen snapshots, series 2, No. 14-F – de ? avec Mary MacLaren
    Seulement apparition
1922Outcast – de Chet Withey avec William Powell
CM Un voyage à Paramount-Ville ( a trip to Paramountown ) de ? avec Clarence Burton
    Seulement apparition
1924Broadway after dark – de Monta Bell avec Adolphe Menjou
    Seulement apparition
1925The unknow lover – de Victor Halperin avec Frank Mayo
1930Scarlet pages – de Ray Enright avec Grant Withers
Fiche créée le 26 octobre 2014 | Modifiée le 14 mars 2019 | Cette fiche a été vue 2801 fois
PREVIOUSRené Féret || Elsie Ferguson || Luisa FeridaNEXT