CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Liliane Bert
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Emil Loteanu



Date et Lieu de naissance : 6 novembre 1936 (Clocuşna, Roumanie)
Date et Lieu de décès : 18 avril 2003 (Moscou, Russie)
Nom Réel : Emil Vladimirovich Loteanu

REALISATEUR

Emil Loteanu naît le 6 Novembre 1936 à Clocuşna, tout au nord de la Roumaine, dans cette région frontière constamment revendiquée par les puissances voisines mais au parler latin hérité des légions romaines de Trajan. Le 28 juin 1940, la Roumanie doit abandonner ce territoire à l’URSS, sous la pression d’Hitler soutenant les revendications de son allié Staline. Emil dont une partie de la famille s’est réfugiée au sud des nouvelles frontières septentrionales de la Roumanie, acquiert une nouvelle culture tandis que sa langue d’origine s’écrit désormais en caractères cyrilliques. Il est engagé à dix-sept ans par la compagnie nationale théâtrale de Chişinau, ou plutôt Kichinev, capitale de la nouvelle République Socialiste Soviétique de Moldavie.

En 1954, Emil Loteanu est autorisé à suivre une formation de comédien à l’école d’art dramatique de Moscou (MHAT) puis il est admis au VGIK, l’institut d’état du cinéma soviétique, où il se forme à la réalisation. En 1960, il met en scène l’une de ses premières œuvres «Il était une fois un garçon» d’après «Souvenirs d’enfance» de l’écrivain roumain Ion Greangă. Il revient en Moldavie en 1962, pour travailler à la compagnie d’état «Moldova-film» pendant une dizaine d’années. Il alterne des documentaires et des fictions qui faute de faire l’unanimité chez les historiens, illustrent parfaitement la vision géopolitique de la Russie puis de l’Union soviétique sur cette région reconquise sur l’envahisseur turc à l’époque napoléonienne, comme dans «Attendez-nous à l’aube» (1963). Au début des années soixante-dix Emil Loteanu réalise «Les Lautari» du nom des traditionnels ménestrels de sa terre natale. Il travaille également en URSS à la Mosfilm, la «Cinecittà» moscovite créée par Staline. Il est ainsi à l’origine d’un autre grand succès: «Les Tziganes montent au ciel» (1976) d’après une nouvelle de Maxime Gorki. Y sont racontées les amours, à la fin du XIXème siècle, d’un boyard pour la Tzigane Rada qu’interprète avec beaucoup de talent Svetlana Toma, actrice fétiche de Loteanu. Elle est amoureuse du voleur de chevaux Zobar, joué par Grigore Grigoriu, fasciné à son tour par une blonde jeune fille, dans la Bucovine alors austro-hongroise. Deux ans plus tard Loteanu adapte une œuvre d’Anton Tchékhov: «Une partie de chasse» où Olga, incarnée par la toute jeune Galina Belyayeva aime Sergueï Kamychov mais épouse le vieil Ourbénine. Un accident de chasse mettra fin à leur passion. Enfin en 1983 le cinéaste tourne une coproduction internationale sur la vie de la danseuse étoile russe Anna Pavlova.

Le cinéaste retourne ensuite en Moldavie où il déploie pendant une dizaine d’années une activité intense. Il réalise notamment un téléfilm «L’étoile du matin» (1986) sur la vie du poète Mihail Eminescu interprété par Vasile Subcu. Il donne des cours d’art dramatique, fonde un théâtre, anime une émission télévisée intitulé «On cherche une étoile», crée une publication sur le cinéma: «La lanterne magique».

Emil Loteanu décède le 18 avril 2003, dans un hôpital moscovite. Ses restes reposent à Moscou au grand regret de ses compatriotes à Chişinau comme à Bucarest. Certes il a été un réalisateur très officiel. Il a cependant fait reconnaître, dans un contexte impitoyable, le talent cinématographique de cette lointaine petite contrée d’Europe, depuis toujours si malmenée par l’histoire, où l’on y parle une langue si merveilleusement proche de la nôtre et qui a de nouveau le droit de s’écrire en lettres latines.

© Caroline HANOTTE

copyright
1959 DO La grande ronde ( bolshaya gora ) de Emil Loteanu
    + scénario
1960Il était une fois un garçon ( zhil-byl malchik / a fost odată un băiat ) de Emil Loteanu
    + scénario
1961 DO La pierre, le temps, le chant ( piatra, timpul, cântecul ) de Emil Loteanu
    + scénario
1963Attendez-nous à l’aube ( zhidte nas na rassvete / aşteptaţi-ne in zori ) de Emil Loteanu avec Mircea Lascu
    + scénario
1965Les clairières rouges ( krasnye polyany / poenele roşii ) de Emil Loteanu avec Mihail Badiceanu
    + scénario
    Prix Spécial au festival régional du cinéma de Kichinev, URSS
1967 DO Fresque en blanc ( freska na belom / frescă în alb ) de Emil Loteanu
    + scénario
1966Cet instant là ( eto mgnovenie / aceasta clipă ) de Emil Loteanu avec Gheorghe Dimitriu
    + scénario
    Grand Prix festival du cinéma de Minsk, URSS

    Deuxième Prix du meilleur film historico-révolutionnaire au festival du cinéma de Minsk, URSS
1970 DO L’académicien Tarasevitch ( akademik Tarasevich / academicianul Tarasevici / Академик Тарасевич ) de Emil Loteanu
    + scénario
1971Les Lautari ( Lăutarii / Lautary ) de Emil Loteanu avec Mircea Soţchi-Voinicescu
    + scénario
    Coquille d’Argent du meilleur film au festival international du cinéma de San Sebastián, Espagne

    Prix Spécial du Jury au festival international du cinéma de San Sebastián, Espagne

    Nymphe d’Argent au festival international du cinéma de Naples, Italie

    Prix Spécial au festival international du cinéma de Orviento, Italie
1973 DO Ma ville blanche ( oraşul meu alb ) de Emil Loteanu
1974 DO Les vallées rouges ( ekho goryachey doliny / ecoul vailor fierbinţi ) de Emil Loteanu
1975Les Tziganes montent au ciel ( tabor ukhodit v nebo / tабор уходит в небо / o şatra urcă la cer / Şatra ) de Emil Loteanu avec Grigore Grigoriu
    + scénario
    Coquille d’Or du meilleur film au festival international du cinéma de San Sebastián, Espagne

    Grand Prix de la mise en scène au festival international du cinéma de Belgrade, Yougoslavie

    Grand Prix du meilleur film au festival international du cinéma de Prague, Tchécoslovaquie
1978Un accident de chasse ( moy laskovyy i nezhnyy zver – drama na okhote / mой ласковый и нежный зверь / gingaşa şi tandra mea fieră – o dramă la vânătoare ) de Emil Loteanu avec Galina Belyayeva
    + scénario
1981La huitième merveille du monde ( vosmoye chudo sveta / sportivnaya fantaziya ) de Samson Samsonov avec Liya Akhedzhakova
    Seulement lyriques
1983Anna Pavlovna – de Emil Loteanu avec James Fox
    + scénario
    Premier Prix du meilleur film étranger au festival international du cinéma d’Oxford, Royaume-Uni

DO Eugène Doga – de Emil Loteanu
1984 DO Svetlana Toma – de Emil Loteanu
1985 DO Grigore Grigoriu – de Emil Loteanu
1986 TV L’étoile du matin ( Luceafărul ) de Emil Loteanu avec Svetlana Toma
    + scénario
1987 DO Miorita – de Emil Loteanu
    + scénario
1989Vdvoyom na grani vremeni – de Davit Natsvlishvili avec Igor Cobileanski
    Seulement scénario
TV Pitigoiul în picaj – de Emil Loteanu
    + scénario
1993Le coquillage ( skorlupa / găoacea ) Emil Loteanu avec Silviu Stanculescu
    + scénario
Fiche créée le 13 janvier 2007 | Modifiée le 6 septembre 2013 | Cette fiche a été vue 6325 fois
PREVIOUSJoseph Losey || Emil Loteanu || Omar LotfiNEXT