CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Nadia Samir
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Gérard Filippelli



Date et Lieu de naissance : 12 décembre 1942 (Paris, France)
Date et Lieu de décès : 30 mars 2021 (Argenteuil, France)
Nom Réel : Gérard Pierre Alexandre Filippelli

ACTEUR
Image
1971 Les bidasses en folie – de Claude Zidi avec Gérard Rinaldi, Jean Sarus, Jean-Guy Fechner & Jacques Dufilho
Image
1972 Les Charlots font l’Espagne – de Jean Girault avec Gérard Rinaldi, Jean Sarus & Katia Tchenko
Image
1980 Les Charlots contre Dracula – de Jean-Pierre Desagnat avec Gérard Rinaldi & Andréas Voutsinas
Image
1983 Charlots connection – de Jean Couturier avec Gérard Rinaldi, Jean Sarus, Henri Garcin & Alexandra Stewart

Né le 12 décembre 1942 à Paris, Gérard Filippelli est régisseur-son au Grand Rex lorsqu’il rencontre Gérard Rinaldi et Jean Sarrus. En 1965, ces derniers lui proposent de former le groupe «Les Charlots» composé de Gérard Rinaldi au chant, Jean Sarrus à la basse, Luis Rego à la guitare et Donald Rieubon à la batterie. Prénommé Phil, il est considéré comme le meilleur musicien du groupe à la guitare solo. Alors qu’ils assurent les premières parties de Johnny Hallyday ou Claude François, Donald Rieubon, parti au service militaire, est remplacé par Jean-Guy Fechner, frère du producteur Christian Fechner. C’est après leur rencontre avec le trio comique «Les Tontos», fondé par Aldo Maccione, qu’ils décident de changer de nom et de se spécialiser dans la chanson humoristique. Ils interprètent des chansons originales de «Paulette, la reine des paupiettes» (1967) à «Merci Patron» (1971), en passant par des chansons parodiques comme «Les plaies-bois» (1967), Chagrin d’labour» (1982), mais aussi des chansons dans l’air du temps comme «L’apérobic» (1983).

À partir des années soixante-dix, «Les Charlots» commencent leur carrière cinématographique, sur les conseils du producteur Michel Ardan, qui leur soumet un script de Philippe Clair «La grande java» (1970) avec Francis Blanche. En dépit d’un succès considérable, «Les Charlots» refusent de poursuivre leur collaboration avec le réalisateur suite à une mésentente. Ils choisissent le cadreur Claude Zidi pour mettre en scène «Les bidasses en folie» (1971), autre grande réussite avec 7 millions de spectateurs. Craignant d’être définitivement associé aux «Charlots», Luis Rego quitte le groupe. Devenus rois du box-office, le réalisateur et «Les Charlots» poursuivent leur collaboration sur «Les fous du stade» (1972), «Le grand bazar» (1973) et «Les bidasses s’en vont en guerre» (1974). Ils sont également dirigés par Jean Girault dans «Les Charlots font l’Espagne» (1972) ou André Hunebelle dans «Les quatre Charlots Mousquetaires» et «Les Charlots en folie: À nous quatre Cardinal!» (1973). Ils partagent l’affiche de «Bons baisers de Hong-Kong» (1975) de Yvan Chiffre, avec Mickey Rooney.

Fort de ce succès, Bertrand Blier leur écrit «Charlots Charlottes» (1976), mais leur producteur Christian Fechner désorienté par cette proposition rachète le scénario pour empêcher le tournage. Vexé, Gérard Filippelli quitte le groupe avant de le réintégrer l’année suivante au départ de Jean-Guy Fechner. Le nouveau trio fonde sa maison de production pour des films qui ne rencontrent pas le succès d’antan de «Et vive la liberté!» (1977) de Serge Korber à «Charlots connection» (1983) de Jean Couturier. Alors qu’ils refusent le scénario de «Les rois du gag» (1984) de Claude Zidi, ils remplacent Michel Drucker en animant le samedi soir «Demain c’est Dimanche» (1985) sur Antenne 2 sans rencontrer le succès espéré.

Alors que Gérard Rinaldi entame une carrière solo, «Les Charlots», désormais composés de Jean Sarrus, Gérard Filippelli et Richard Bonnot, tournent un dernier film «Le retour des Charlots» (1991) réalisé par Jean Sarrus avant de se séparer en 1997. Il ne participe pas à la tournée «Âge tendre et têtes de bois» (Saison 4) où Gérard Rinaldi reconstitue un duo avec Jean Sarrus. Après la mort de Gérard Rinaldi en 2011, Gérard Filippelli est le second membre à disparaître. Hospitalisé à Argenteuil, il décède le 30 mars 2021, à l’âge de 78 ans.

© Olivier SINQSOUS

copyright
1970 La grande java – de Philippe Clair avec Francis Blanche
    + musique & chansons
1971Les bidasses en folie – de Claude Zidi avec Jacques Dufilho
    + musique & chansons
1972Les fous du stade – de Claude Zidi avec Paul Préboist
    + musique & chansons
Les Charlots font l’Espagne – de Jean Girault avec Katia Tchenko
    + musique & chansons
1973Le grand bazar – de Claude Zidi avec Coluche
    + musique & chansons
Je sais rien, mais je dirai tout – de Pierre Richard avec Bernard Blier
Les quatre Charlots mousquetaires – de André Hunebelle avec Jacques Seiler
    + musique & chansons
À nous quatre, cardinal – de André Hunebelle avec Gérard Rinaldi
    + musique & chansons
1974Les bidasses s’en vont-en guerre – de Claude Zidi avec Jean Sarrus
Trop c’est trop – de Didier Kaminka avec Darry Cowl
1975Bons baisers de Hong Kong – de Yvan Chiffre avec Mickey Rooney
    + musique & chansons
1977Et vive la liberté ! – de Serge Korber avec Georges Géret
    + musique & chansons
1979Les Charlots en délire – de Alain Basnier avec Henri Guybet
1980Les Charlots contre Dracula – de Jean-Pierre Desagnat avec Andréas Voutsinas
    + scénario & musique
1982Le retour des bidasses en folie – de Michel Vocoret avec Paulette Dubost
    + musique & chansons
1983Charlots connection – de Jean Couturier avec Alexandra Stewart
    + musique & chansons
1991Le retour des Charlots – de Jean Sarus avec Luis Rego
    + musique & chansons
2017Belmonte – de Federico Veiroj avec Gonzalo Delgado
    Seulement chansons
Fiche créée le 31 mars 2021 | Modifiée le 10 avril 2021 | Cette fiche a été vue 279 fois
PREVIOUSW.C. Fields || Gérard Filippelli || Sylvette FillacierNEXT