CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Goffredo Alessandrini
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Inge Meysel



Date et Lieu de naissance : 30 mai 1910 (Berlin, Empire Allemand)
Date et Lieu de décès : 10 juillet 2004 (Bullenhausen, Allemagne)
Nom Réel : Ingeborg Charlotte Hansen

ACTRICE

Née d’une mère célibataire danoise, Ingeborg Charlotte Hansen vient au monde le 30 mai 1910, à Berlin, capitale de l’Empire Allemand. Six mois plus tard, sa mère épouse Julius Meysel, un commerçant juif, de vingt ans son aîné, qui adopte officiellement la petite fille et lui donne son nom. Inge découvre le plaisir du spectacle, en jouant dès son plus jeune âge dans «Hänsel et Grethel» pour le théâtre de l’école. Adolescente, elle apprend la danse puis suit les cours d’art dramatique des deux grands professeurs Lucie Höflich et Ilka Grüning.

En 1930, Inge Meysel entame sa carrière théâtrale et se produit successivement sur les scènes de Zwickau, de Liepzig et de Berlin. Deux ans plus tard, elle fait une courte apparition devant les caméras dans «Großstadtnacht» de Fédor Ozep. L’expérience étant peu concluante, elle retourne exercer son art sur les planches. En 1935, suite à la prise de pouvoir par les nazis, elle reçoit une lettre interdiction professionnelle mettant en cause les origines juives de son père adoptif. Elle est alors bannie pendant une dizaine d’années et doit vivre dans une semi-clandestinité, aidée par l’homme qui partage sa vie, le comédien de théâtre Helmut Rudolph. Les lois nazies interdisent à un arien et une demi juive de se marier, ils vivent malgré tout un amour heureux. En 1942, naît de cette union une petite fille qui ne survivra pas. Ils finiront par se marier en 1945 pour divorcer deux ans plus tard.

À la fin de la seconde guerre mondiale, Inge Meysel est totalement réhabilitée dans ses droits et le théâtre de Hambourg lui ouvre ses portes. Deux ans plus tard, elle apparaît au cinéma dans «Liebe 47» de Wolfgang Liebeneiner. En 1949, elle joue, toujours pour Liebeneiner, dans «Meine nichte Susanne» et pour Kurt Hoffmann dans «Der fall Rabanser».

Dans les années cinquante, Inge Meysel se partage avec un égal plaisir entre le théâtre de boulevard et les seconds rôles au cinéma. Elle joue notamment aux côtés du français Michel Auclair dans «Valse dans la nuit» (1952), mais aussi avec Curd Jürgens dans «Le général du diable» (1954) et Horst Buchholz dans «La zone interdite» (1958). En 1959, elle obtient son plus immense triomphe sur scène avec la pièce «Das Fenster zum flur», jouée à guichets fermés pendant plusieurs saisons. Notons qu’en 1956, elle épouse le réalisateur John Olden. Le couple restera très uni jusqu’à la mort de John en 1965.

La décennie suivante, Inge, déjà une star incontestée des planches berlinoise, devient immensément populaire en travaillant pour la télévision. Après la mort de son époux, elle se lance à corps perdu dans le travail. Elle participe à plus de cent productions jusqu’a la fin de sa carrière et reste la personnalité du spectacle la plus aimée du public. Les allemands surnomment affectueusement Inge: «La mère de la nation». Entre deux tournages, elle se retire pour vivre seule et tranquille dans sa propriété proche de Hambourg.

Légende du théâtre populaire et du divertissement télévisé, couronnée d’honneurs, de prix et de succès, Inge Meysel meurt le 10 juillet 2004, dans sa villa de Bullenhausen, victime d’une crise cardiaque.

© Philippe PELLETIER

copyright
1932Grande ville la nuit ( großstadtnacht ) de Fédor Ozep avec Fritz Kampers
1947Liebe’47 – de Wolfgang Liebeneiner avec Erich Ponto
1949Meine nichte Susanne – de Wolfgang Liebeneiner avec Harald Paulsen
Der fall rabanser – de Kurt Hoffmann avec Hans Söhnker
1950Ombres du passé ( schatten der nacht / ballade der nacht ) de Eugen York avec Willy Fritsch
Taxi-Kitty – de Kurt Hoffmann avec Carl Raddatz
1951La Dubarry / Madame Dubarry ( die Dubarry ) de Georg Wildhagenn avec Albert Lieven
Sensation à San Remo ( sensation in San Remo ) de Georg Jacoby avec Ewald Balser
Kommen sie am ersten – de Erich Engel avec Gunther Lüders
1952Valse dans la nuit ( unter den tausend lanternen / die stimme des Anderen ) de Erich Engel avec Michel Auclair
Tanzende sterne – de Géza von Cziffra avec Georg Thomalla
1954L’homme de ma vie ( der mann meines lebens ) de Erich Engel avec Josef Dahmen
Le général du diable ( des teufels general ) de Helmut Käutner avec Curd Jürgens
1955Ein mann muß nicht immer schön sein – de Hans Quest avec Peter Alexander
1956Je cherche un millionnaire ( uns gefällt die welt ) de Robert A. Stemmle avec Rudolf Vogel
1957Docteur Crippen ( Dr. Crippen lebt ) de Erich Engels avec Peter van Eyck
Congés de mariage ( immer die radfahrer ) de Hans Deppe avec Wolf Albach-Retty
1958La zone est interdite / La route glissante ( Nasser asphalt ) de Frank Wisbar avec Horst Buchholz
La jeune fille de Moorhof ( das mädchen vom Moorhof ) de Gustav Ucicky avec Werner Hinz
Des roses pour le procureur ( rosen für den staatsanwalt ) de Wolfgang Staude avec Paul Hartmann
1959Les géants de la forêt / Là-bas chante la forêt ( und ewig singen die wälder ) de Paul May avec Gert Froebe
Le retour de Bobby Dodd ( Bobby Dodd greift ein ) de Géza von Cziffra avec Werner Peters
Liebe verboten – Heiraten erlaubt – de Kurt Meisel avec Wolfgang Neuss
Als geheilt entlassen – de Géza von Cziffra avec Rudolf Platte
1961Paris a deux visages ( im sechsten stock / im 6. stock ) de John Olden avec Hans Leibelt
Le cœur d’une mère ( ihr schönster tag ) de Paul Verhoeven avec Götz George
Une blonde à Capri ( blond muß man sein auf Capri ) de Wolfgang Schleif avec Hans Nielsen
1963Der prozeß Carl von O. – de John Olden avec Charles Regnier
1964Un gynécologue accuse ( ein frauenarzt klagt / angeklagt : Dr. Thomas ) de Falk Harnack avec Dieter Borsche
1980Der rote strumpf – de Wolfgang Tumler avec Gerd Schmidt
1984 CM Libre-service ( selbstbedienung / self-service ) de Michael Muschner avec Yves Kersaint
1992Schlußabrechnung – de Petra Haffter avec Heinz Reincke
AUTRES PRIX :
      
    Prix de l’Audience aux Caméra d’Or de Berlin, Allemagne ( 1966 )

    Bambi aux Prix Bambi, Allemagne ( 1968 )

    Bambi aux Prix Bambi, Allemagne ( 1970 )

    Bambi aux Prix Bambi, Allemagne ( 1971 )

    Bambi aux Prix Bambi, Allemagne ( 1972 )

    Bambi aux Prix Bambi, Allemagne ( 1973 )

    Bambi aux Prix Bambi, Allemagne ( 1990 )

    Prix Spécial du Jury aux Prix TeleStar, Allemagne ( 1995 )

    Prix d’Honneur pour l’ensemble de sa carrière aux prix de la télévision germanique, Allemagne ( 2000 )
Fiche créée le 26 août 2005 | Modifiée le 27 juin 2016 | Cette fiche a été vue 7456 fois
PREVIOUSRuss Meyer || Inge Meysel || Hamza MezianiNEXT