CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Germán Valdés
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jackie Coogan



Date et Lieu de naissance : 26 octobre 1914 (Los Angeles, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 1er mars 1984 (Santa Monica, Californie, USA)
Nom Réel : John Leslie Coogan

ACTEUR
Image
1920 Le gosse / Le kid (the kid) de Charles Chaplin avec Charles Chaplin, Edna Purviance & Carl Miller
Image
1927 Le rappel (the bugle call) de Edgar Sedgwick avec Claire Windsor, Herbert Rawlinson & Nelson McDowell
Image
1930 Les aventures de Tom Sawyer (Tom Sawyer) de John Cromwell avec Mitzi Green & Lucien Littlefield
Image
1934 La loi de l’Ouest (home on the range) de Arthur Jacobson avec Evelyn Brent & Randolph Scott

Enfant prodige, Jackie Coogan est né le 26 octobre 1914, à Los Angeles. Il est le fils aîné de John Coogan Sr., connu sous le pseudonyme de Big Jack danseur de music-hall sur le circuit de vaudeville, et de son épouse Lilian Rita (née Dolliver) qui a débuté aussi sur scène enfant sous le nom de bébé Lillian. Son père devint plus tard producteur à Hollywood. Jackie à un frère Robert, né en 1924, il sera le jeune Skippy dans la série «Our Gang». À deux ans, Jackie Coogan fait une petite apparition au cinéma pour l’Essanay Studio. Un an plus tard, il fait des imitations et des pas de danse sur scène avec ses parents. Le public vite conquit, réclame à chaque spectacle ce petit bout très charmant qui gesticule avec élégance, ce qui oblige le promoteur de la tournée d’accepter que le jeune Coogan fasse partie du spectacle.

C’est sur scène que Charles Chaplin, à la recherche d’un enfant pour son prochain film, découvre le ravissant et pétillant gamin qui danse le shimmy, et qui peut reproduire à la perfection ses expressions. Enthousiasmé par son naturel, il l’invite à faire un essai dans «Une journée de plaisir» (1919) et c’est concluant. Il est son partenaire pour «Le gosse» (1920). Dans cette tragi-comédie sentimentale, Charlot, un vitrier miséreux trouve un gosse abandonné par sa famille, d’abord réticent il le repousse, mais finit par s’attacher à ce gamin au pantalon trop grand et la casquette qui lui tombe sur les oreilles. Cet énorme succès lui vaut de mirifiques contrats. Il se voit attribuer les rôles principaux dans «Ptit père» (1922) de E. Mason Hopper; «Olivier Twist» (1922) de Frank Lloyd; «Le petit prince» (1923) de Victor Schertzinger; «Les aventures de Tom Sawyer» (1930) de John Cromwell et sa suite «Huckleberry Finn» (1931) de Norman Taurog. Jackie Coogan devient l’un des jeunes acteurs le mieux payé d’Hollywood, on estime en 1935 sa fortune à 4 millions de dollars, la presse le surnomme «The Millionnaire Kid».

Mais l’enfant star a grandit, sa voix a muée et son charme juvénile a disparu. À 21 ans, il échappe à un accident de voiture qui coûte la vie à son père. Sa mère se remarie avec son manager Arthur Bernstein. En 1938, il découvre que sa fortune a fondue, il poursuit sa mère et son beau-père en justice pour avoir dilapidé ses cachets qui devaient lui revenir à sa majorité, après trois ans de procès, il obtient à peine 126000 dollars sur les millions qu’il a gagnés. Cette affaire débouche sur la Loi Coogan destinée à protéger les enfants prodiges contre la rapacité de leurs parents. Ce fait très médiatique et l’arrivée de la Seconde Guerre mondiale, où il est pilote de planeur, stoppe sa carrière. Après son retour à la vie civile, déjà oublié, il est incapable de retrouver le succès d’antan. C’est avec un soupçon de nostalgie que l’on s’aperçoit que le malicieux gamin blond et devenu un adulte chauve et bedonnant qui doit se contenter de rôles secondaires voir de silhouettes. La télévision lui donne une seconde chance, il se voit crédité dans de nombreuses séries, citons la plus loufoque «La famille Addams» où il joue l’affreux oncle Fester. En 1972 il retrouve Charles Chaplin, revenu aux Etats-Unis pour recevoir un Oscar exceptionnel pour sa carrière.

Sa vie sentimentale est assez mouvementée. Jackie Coogan s’est marié quatre fois. D’abord avec l’actrice Betty Grable, en 1937, avec Flower Parry en 1941, avec Ann McCormack en 1946. Après trois divorces il trouve enfin le bonheur en 1952 auprès de Dorothea Lamphere, unis jusqu’au décès de Jackie d’une crise cardiaque le 1er mars 1984. Deux fils et deux filles sont nés de ces différents mariages.

© Gary RICHARDSON

copyright
1916Son fils ( skinner’s dress suit ) de Harry Beaumont avec Hazel Daly
1919 CM Une journée de plaisir ( a day’s pleasure ) de Charles Chaplin avec Sydney Chaplin
1920Le gosse / Le kid ( the kid ) de Charles Chaplin avec Charles Chaplin
1921Le gosse infernal ( Peck’s bad boy ) de Sam Wood avec Doris May
My boy – de Victor Heerman & Albert Austin avec Claude Gillingwater
Chagrin de gosse ( trouble / trouble, keep smiling ) de Albert Austin avec Wallace Beery
CM Screen snapshots, series 1, No. 25 – de ? avec Chester Conklin
    Seulement apparition
1922Oliver Twist – de Frank Lloyd avec Lon Chaney
P’tit père ( Daddy ) de E. Mason Hopper avec Josie Sedgwick
DO Seeing stars – de ? avec Thomas H. Ince
    Seulement apparition
CM Nice and Friendly – de Charles Chaplin avec Edwina Mountbatten
CM Screen snapshots, series 3, No. 15 – de ? avec Mae Busch
    Seulement apparition
CM Screen snapshots, series 3, No. 19 – de ? avec Theda Bara
    Seulement apparition
1923L’enfant du cirque ( circus day ) de Edward F. Cline avec Sam de Grasse
Le petit prince ( long live the king ) de Victor Schertzinger avec Alan Hale
CM Screen snapshots, series 3, No. 25 – de ? avec William Collier Sr.
    Seulement apparition
1924L’enfant des Flandres ( a boy of Flanders ) de Victor Schertzinger avec Josef Swickard
Le petit Robinson Crusoë ( little Robinson Crusoe / Robinson Crusoe Jr. ) de Edward F. Cline avec Noble Johnson
Marchand d’habits / Ma..a..archand..d..d’habits ( the rag man ) de Edward F. Cline avec Max Davidson
CM Hello Frisco – de Slim Summerville avec William Duncan
CM Screen snapshots, series 4, No. 5 – de ? avec Lionel Belmore
    Seulement apparition
1925Vieux habits… vieux amis ( old clothes ) de Edward F. Cline avec Joan Crawford
1926Johnny get your hair cut – de Archie Mayo & B. Reeves Eason avec Maurice Costello
1927Le rappel ( the bugle call ) de Edgar Sedgwick avec Claire Windsor
Va, petit mousse! ( Buttons ) de George W. Hill avec Lars Hanson
1928Estrellados – de Salvador de Alberich & Edward Sedgwick avec Don Alvarado
    Seulement apparition
Estrellados – de Salvador de Alberich & Edward Sedgwick avec Robert Armstrong
    Seulement apparition
1930Le metteur en scène ( free and easy / easy go ) de Edward Sedgwick avec Buster Keaton
Les aventures de Tom Sawyer ( Tom Sawyer ) de John Cromwell avec Mitzi Green
1931Huckleberry Finn – de Norman Taurog avec Junior Durkin
1934La loi de l’Ouest ( home on the range ) de Arthur Jacobson avec Evelyn Brent
1935 CM Love in september – de Edward F. Cline avec Clara Kimball Young
1936 CM Sunkist stars at Palm Springs – de Roy Rowland avec Johnny Weissmuller
    Seulement apparition
CM Screen snapshots, series 4, No. 5 – de Ralph Staub avec Betty Grable
    Seulement apparition
1937College swing / Swing, teacher, swing – de Raoul Walsh avec Gracie Allen
    + chansons
1938 CM Screen snapshots, series 18, No. 4 – de Ralph Staub avec Gene Autry
    Seulement apparition
1939Million dollar legs – de Nick Grinde avec Donald O’Connor
Sky patrol – de Howard Bretherton avec Marjorie Reynolds
1947Kilroy was here – de Phil Karlson avec Jackie Cooper
CM Screen snapshots series 27, No. 1: Hollywood Cowboys – de Ralph Staub avec William Boyd
    Seulement apparition
1948French leave / Kilroy on deck – de Frank McDonald avec John Bleifer
1950Skipalong Rosenbloom / The square shooter – de Sam Neufeld avec Max Rosenbloom
1951Varieties on parade – de Ron Ormond avec Eddie Garr
    Seulement apparition
1952Femmes hors-la-loi ( outlaw women / boot hill mamas ) de Ron Ormond & Sam Newfield avec Marie Windsor
1953Mesa of the lost women / Lost women / Lost women of Zarpa – de Herbert Tevos & Ron Ormond avec Mary Hill
Gloire et fortune ( the actress ) de George Cukor avec Spencer Tracy
    Seulement apparition
1954Flugten til Danmark / Escape from terror – de Jackie Coogan & George Coogan avec Mona Knox
1956Le shérif ( the pround ones ) de Robert D. Webb avec Virginia Mayo
L’homme qui n’a jamais ri ( the Buster Keaton story ) de Sidney Sheldon avec Rhonda Fleming
1957Le pantin brisé ( the joker is wild / all the way / the joker ) de Charles Vidor avec Frank Sinatra
Eighteen and anxious – de Joe Parker avec Martha Scott
1958Jeunesse droguée ( high school confidential ! / young Hellions ) de Jack Arnold avec Jan Sterling
Les enfants de l’espace ( the space children ) de Jack Arnold avec Peggy Webber
Son dernier vol / Entre ciel et terre ( no place to land / man mad ) de Albert C. Gannaway avec Gail Russell
Cœurs à la dérive ( lonelyhearts / Miss Lonelyheart ) de Vincent J. Donahue avec Montgomery Clift
Le dernier damier ( night of the Quarter Moon / the color of her skin / flesh and flame ) de Hugo Haas avec Julie London
1959Les disciples du mal / Les beatniks ( the beat generation / this rebel age ) de Charles F. Haas avec Steve Cochran
    + directeur des dialogues
Le témoin doit être assassiné ( the big operator / anatomy of the syndicate ) de Charles F. Haas avec Mickey Rooney
    + directeur des dialogues
1960Sex kitten go to college / The beauty and the robot / Sexpot goes to college / Teacher versus sexpot / Teacher was a sexpot – de Albert Zugsmith avec Mamie Van Doren
    + directeur des dialogues
1962When the girls take over – de Russell Hayden avec James Ellison
1964L’encombrant monsieur John ( John Goldfarb, please come home ) de Jack Lee Thompson avec Shirley MacLaine
Elvis l’accroche-cœur / La strip-teaseuse effarouchée ( girl happy ) de Boris Sagal avec Elvis Presley
1966L’homme à la tête fêlée ( a fine madness ) de Irvin Kershner avec Joanne Woodward
1968The shakiest gun in the west – de Alan Rafkin avec Don Knotts
Rogue’s gallery – de Leonard Horn avec Mala Powers
DO Silent treatment – de Ralph Andrews avec Milton Berle
    Seulement apparition
1969La valse des truands ( Marlowe ) de Paul Bogart avec James Garner
1973Les cordes de la potence ( Cahill, United States Marshal / Cahill / Wednesday morning / Cahill : U.S. Marshall ) de Andrew V. McLaglen avec John Wayne
1974The Manchu eagle murder caper mystery – de Dean Hargrove avec Barbara Harris
1975Won Ton Ton le chien qui sauva Hollywood ( Won Ton Ton the dog who saved Hollywood) de Michael Winner avec Charlton Heston
1979Electro choc / Expérimentations humaines ( human experiments / beyond the gate ) de Gregory Goodell avec Aldo Ray
1980Dr. Heckyl and Mr. Hype – de Buck B. Griffith avec Oliver Reed
DO Unknow Chaplin – de Kevin Brownlow & David Gill avec Virginia Cherrill
    Seulement apparition
1981The escape artist – de Caleb Deshanel avec Teri Garr
1982The prey – de Edwin Brown avec Steve Bond
Fiche créée le 18 août 2019 | Modifiée le 30 août 2019 | Cette fiche a été vue 271 fois
PREVIOUSJack Conway || Jackie Coogan || Clyde CookNEXT