CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Divine
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Jean Muir



Date et Lieu de naissance : 13 février 1911 (Suffern, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 23 juillet 1996 (Mesa, Arizona, USA)
Nom Réel : Jean Muir Fullarton

ACTRICE
Image
1933 Bedside – de Robert Florey avec Warren William, Allen Jenkins, David Landau & Kathryn Sergava
Image
1933 Le monde change (the world changes) de Mervyn LeRoy avec Paul Muni, Mary Astor & Donald Cook
Image
1937 La ville de l’or (the outcasts of Poker Flat) de Christy Cabanne avec Preston Foster & Van Heflin
Image
1943 Tessa la nymphe au cœur fidèle (the constant nymph) de Edmund Goulding avec Charles Boyer

Fille unique d’un comptable et d’une enseignante, Jean Muir Fullarton est née le 13 février 1911, à Suffern, dans l’Etat de New York. Elle fait ses études à la Dwight School d’Englewood, dans le New Jersey et a étudié le français en France à l’Université de la Sorbonne de Paris. À neuf ans, elle assiste avec ses parents à une pièce de théâtre de Shakespeare «Le marchand de Venise», c’est décidé la petite Jean veut devenir comédienne. Sa scolarité terminée, elle réalise son rêve et débute à Broadway dans «The truth game» (1930), avec Billie Burke. Trois autres apparitions suivirent avant qu’elle n’attire l’attention d’un dépisteur de talent de la Warner Bros.

Contrat en poche, Jean Muir interprète quelques petits rôles. Puis, elle apparaît dans des films sans relief, parmi lesquels le drame social d’après le roman de Gladys Hasty Carroll «Comme la terre tourne» (1933) de Alfred E. Green, la méfiance d’une famille d’agriculteurs du Maine envers leur nouveaux voisins, des immigrants polonais, une idylle naît entre leurs enfants respectifs Jean Muir et Donald Woods. Archie Mayo lui donne le rôle de Lois dans «Desirable» (1934), avec George Brent qui tombe amoureux de Lois la fille de sa maîtresse, et aussi dans «Le songe d’une nuit d’été» (1935 une adaptation de la pièce de Shakespeare par Max Reinhardt, elle y est Helena, amoureuse de Démétrius incarné par Ross Alexander. Dans «Fugitive in the sky» (1936) de Nick Grinde, elle campe une hôtesse de l’air qui, lors d’un vol où un passager est assassiné, aide l’agent fédéral John Litel a résoudre le meurtre et pour Christy Cabanne, elle est une institutrice dans «La ville de l’or» (1937) avec Van Heflin.

Robert B. Sinclair lui offre enfin un rôle plus difficile, celui d’Helen une mondaine, dans «And one beautiful» (1940), avec Robert Cummings qui campe un play-boy nommé Ridley, trop saoul pour conduire il est ramené chez lui par Helen, en route elle tue accidentellement un cycliste, elle s’enfuit en abandonnant la voiture et laisse Ridley accusé d’homicide involontaire. Bien qu’elle montre sa capacité à passer de la comédie au drame avec une certaine aisance, ses rôles restent secondaires. Jugeant sa carrière très décevante, elle décide de reprendre le chemin du théâtre et après un dernier film en 1943 «Tessa la nymphe au cœur fidèle» de Edmund Goulding, auprès de Charles Boyer, elle se retire des plateaux.

En 1940, Jean Muir épouse l’avocat new-yorkais Henry Jaffe. Ils ont trois enfants et restent mariés jusqu’en 1960, il est devenu par la suite un producteur de télévision à succès. Jean Muir est aussi connue comme militante sociale pour le travail et le respect des droits civils, ses convictions politiques l’ont amené en 1950 a être la première actrice à figurer sur la liste noire comme sympathisante communiste dans le fameux pamphlet «Red Channels» (Chaînes rouges) et se voit refuser tout travail notamment à la télévision ou elle a été choisie pour incarnée la mère dans la série «The Aldrich Family». Bien qu’elle se défende farouchement, se bannissement a un terrible effet sur elle. Elle souffre de problèmes émotionnels et a lutté contre l’alcoolisme pendant plusieurs années. Dès 1958, elle réapparaît sur scène et surtout à la télévision, où elle tourne une dizaine de feuilletons jusqu’en 1962. En 1968, et pendant huit ans, elle enseigne l’art dramatique au St. Stephen’s College à Columbia dans le Missouri. Jean Muir décède dans une maison de retraite à Mesa en Arizona, le 23 juillet 1996.

© Gary RICHARDSON

copyright
1932L’avocat ( lawyer man ) de William Dieterle avec William Powell
1933Bureau de recherche ( bureau of missing persons ) de Roy Del Ruth avec Lewis Stone
Toute femme ( female ) de Michael Curtiz avec Johnny Mack Brown
Le monde change ( the world changes ) de Mervyn LeRoy avec Paul Muni
L’irrésistible ( son of a sailor ) de Lloyd Bacon avec Joe E. Brown
Bedside – de Robert Florey avec Warren William
Comme la terre tourne / La terre tourne ( as the earth turns ) de Alfred E. Green avec Donald Woods
    + chansons
1934Un héros moderne ( a modern hero ) de Georg Wilhelm Pabst avec Richard Barthelmess
Dr. Monica – de William Keighley avec Kay Francis
Desirable – de Archie Mayo avec George Brent
Gentlemen are born – de Alfred E. Green avec Franchot Tone
The white cockatoo – de Alan Crosland avec Ricardo Cortez
CM Hollywood newsreel – de George Bilson avec Dick Powell
    Seulement apparition
1935Lampes de Chine ( oil for the lamps of China ) de Mervyn LeRoy avec Lyle Talbot
Orchids to you – de William A. Seiter avec John Boles
Le songe d’une nuit d’été ( a midsummer night’s dream ) de Max Reinhardt & William Dieterle avec James Cagney
    + chansons
Stars over Broadway – de William Keighley avec Pat O’Brien
    + chansons
Faithful / Vienese love song – de Paul L. Stein avec Gene Gerrard
DO A dream comes true – de George Bilson avec Freddie Bartholomew
    Seulement apparition
CM A trip thru a Hollywood studio – de Ralph Staub avec Busby Berkeley
    Seulement apparition
CM Things you never see on the screen – de ? avec Irene Dunne
    Seulement apparition
1936Croc Blanc ( White Fang ) de David Butler avec John Carradine
Fugitive in the sky – de Nick Grinde avec Warren Hull
Once a doctor – de William Clemens avec Henry Kolker
Her husband’s secretary – de Frank McDonald avec Joseph Crehan
1937La ville de l’or / Les exilés de Poker Flat ( the outcasts of Poker Flat ) de Christy Cabanne avec Preston Foster
Puits numéro 3 / Sauveteur courageux ( Draegerman courage ) de Louis King avec Barton MacLane
White bondage – de Nick Grinde avec Gordon Oliver
Dance Charlie dance – de Frank McDonald avec Stuart Erwin
1938Jane steps out – de Paul L. Stein avec Fred Emney
1940And one was beautiful – de Robert B. Sinclair avec Robert Cummings
The lone wolf meets a lady – de Sidney Salkow avec Eric Blore
1943Tessa la nymphe au cœur fidèle ( the constant nymph ) de Edmund Goulding avec Charles Boyer
Fiche créée le 6 octobre 2011 | Modifiée le 12 juillet 2019 | Cette fiche a été vue 3434 fois
PREVIOUSUlrich Mühe || Jean Muir || Jack MulhallNEXT