CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Vincenzo Crocitti
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Lola Lane



Date et Lieu de naissance : 21 mai 1906 (Macy, Indiana, USA)
Date et Lieu de décès : 22 juin 1981 (Santa Barbara, Californie, USA)
Nom Réel : Dorothy Mullican

ACTRICE
Image
1936 La fiancée du sheik (the sheik steps out) de Irving Pichel avec Ramon Novarro, Gene Lockhart & Billy Bevan
Image
1939 Filles courageuses (daughters courageous) de Michael Curtiz avec Priscilla Lane & Rosemary Lane
Image
1942 Le canyon perdu (lost canyon) de Lesley Selander avec William Boyd, Andy Clyde & Herbert Rawlinson
Image
1945 Why girls leave home – de William A. Berke avec Sheldon Leonard, Pamela Blake & Elisha Cook Jr.

Lola Lane est née Dorothy Mullican, le 21 mai 1906, à Macy dans l’Indiana. Elle est une des cinq filles de Lorenzo A. Mullican, dentiste et joueur de guitare à ses heures, et de sa femme Cora Bell (née Hicks), une ancienne journaliste, qui gère l’éducation des cinq têtes blondes. Des quatre sœurs de Dorothy, Leota (Leotabel), Priscilla et Rosemary deviendront également actrice, seule Martha suivra une autre voie en devenant secrétaire médicale. À 12 ans, Dorothy joue du piano pour accompagner les films muets dans les cinémas de son quartier. Après un petit job dans une usine de crème glacée, elle se rend à Des Moines pour étudier la musique au «Simpson Collège».

En 1928, elle rejoint Leota sur le circuit de Chautauqua. Les deux sœurs partent tenter leur chance à New-York. Dorothy décroche rapidement un rôle dans une revue musicale de Gus Edwards, c’est lui qui change son nom en Lola Lane. Au cours d’une représentation de la pièce «The war song» de Albert Lewis et Sam H. Harris, elle est repérée par le réalisateur Benjamin Stoloff, de la Fox, qui, jugeant sa voix bien posée, l’engage pour jouer une jeune journaliste sportive dans son film «Speakeasy» (1929). Toujours pour Stoloff, elle interpréte une détective qui se fait passer pour une choriste de comédies musicales afin de capturer un gang de voleurs de bijoux, dans le film policier «L’affaire Burton» (1929). En 1934, Colbert Clark lui donne le rôle principal, celui d’une propriétaire d’un lopin de terre contenant du pétrole convoité par un promoteur véreux, dans son sérail en 12 épisodes «Le virage de la mort».

Sans chercher à s’imposer, Lola Lane se distingue dans «Femmes marquées » (1937) de Lloyd Bacon, aux côtés de Humphrey Bogart et Bette Davis. Elle reçoit à cette occasion des critiques élogieuses pour son rôle d’hôtesse de boite de nuit. En 1938, William Clemens invite la belle brune a tenir le rôle de Torchy Blane, une journaliste qui mène sa propre enquête sur un braqueur de banque à bord d’un paquebot dans «Torchy Blane in Panama». À la fin des années 30, elle rejoint à la Warner Bros ses sœurs Priscilla Lane et Rosemary Lane, pour une trilogie de comédies a succès signées Michael Curtiz: «Rêves de jeunesse» (1938), où les filles rêvent du prince charmant, puis sa suite «Filles courageuses» (1939) ou leur père joué par Claude Rains revient au domicile familial 20 ans plus tard, et enfin «Quatre jeunes femmes» (1939), où l’on découvre leur vie d’épouse. Gale Page y interprétant la quatrième sœur. Elle élargit ensuite l’éventail de ses compositions en passant de la comédie au film d’espionnage pour incarner une espionne russe, qui joue un double jeux, dans «Miss Moscou» (1942) de Albert Herman. Elle est aussi la petite amie du patron d’un cabaret tenu par des truands dans «Why girls leave home» (1945) signé William Berke. En 1945, elle tourne un dernier film «Une nuit mouvementée» de Harold Clurman.

Après avoir tourné une quarantaine de films, dont plusieurs série B, Lola Lane quitte l’écran en 1946 pour se lancer dans l’immobilier. Elle décède chez elle à Santa Barbara, d’une artérite à l’age de 75 ans, le 22 juin 1981. Elle repose au cimetière Calvary de New-York. Elle fut mariée cinq fois et n’a jamais eu d’enfant. Divorcée de Henry Clay Dunham, Lola Lane épousa successivement l’acteur Lew Ayres (1931/33), le réalisateur Alexander Hall (1934/36), le producteur Roland West (1940/52) et Robert Hanlon de 1955 jusqu’à son décès.

© Gary RICHARDSON

copyright
1929Speakeasy – de Benjamin Stoloff avec Henry B. Walthall
Fox Movietone Follies of 1929 / Movietone Follies of 1929 / The William Fox of 1929 – de David Butler avec John Breeden
L’affaire Burton ( the girl from Havana ) de Benjamin Stoloff avec Paul Page
Nuits de Californie / Nuit de Californie ( let’s go places / mirth and melody ) de Frank R. Strayer avec Joseph Wagstaff
1930The big fight – de Walter Lang avec Ralph Ince
Bonnes nouvelles ( good news ) de Nick Grinde avec Gus Shy
The Costello case / The Costello murder case – de Walter Lang avec Tom Moore
CM The voice of Hollywood No. 5 – de ? avec Taylor Holmes
    Seulement apparition
1931Le damné ( hell bound / platinum / the law and the killer ) de Walter Lang avec Leo Carrillo
L’impossible fiancé ( ex-bad boy / his temporary affair ) de Vin Moore avec Robert Armstrong
CM The voice of Hollywood No. 7 [Second Series] – de ? avec John Miljan
    Seulement apparition
1933The woman who dared – de Millard Webb avec Monroe Owsley
Amour et sténographie / Amour et steno ( public stenographer / private affairs ) de Lewis D. Collins avec William Collier Jr.
1934The woman condemned – de Dorothy Davenport avec Jason Robards Sr.
Port of lost dreams / Captain Danger / Captain Dangerous – de Frank R. Strayer avec William Boyd
Ticket to a crime – de Lewis D. Collins avec Ralph Graves
Boite postale 275 / Un étrange voyage de noces ( murder on a honeymoon ) de Lloyd Corrigan avec James Gleason
Le virage de la mort ( burn’em up Barnes ) de Colbert Clark & Armand Schaefer avec Jack Mulhall
    Sérial en 12 épisodes
    1 : King of the dirt tracks
    2 : The newsreel murder
    3 : The phantom witness
    4 : The celluloid clue
    5 : The decoy driver
    6 : The crimson alibi
    7 : Roaring rails
    8 : The death clash
    9 : The man higher up
    10 : The missing link
    11 : Surrounded
    12 : The fatal whisper
1935Kidnapping ( alias Mary Dow / lost identity ) de Kurt Neumann avec Ray Milland
Death from a distance – de Frank R. Strayer avec Russell Hopton
Trois mois à vivre ( his night out ) de William Nigh avec Edward Everett Horton
1936In Paris, A.W.O.L. / They went to war / Let’s pretend we’re sweethearts – de Roland D. Reed avec Lawrence Gray
La fiancée du sheik / Le retour du sheik ( the sheik steps out ) de Irving Pichel avec Ramon Novarro
1937Femmes marquées ( marked woman ) de Lloyd Bacon avec Humphrey Bogart
    + chansons
Hollywood Hotel – de Busby Berkeley avec Dick Powell
    + chansons
1938Torchy Blane in Panama / Trouble in Panama – de William Clemens avec Paul Kelly
When were you born – de William C. McGann avec Jeffrey Lynn
Mr. Chump / Mister Chump – de William Clemens avec Johnnie Davis
1938Rêves de jeunesse ( four daughters ) de Michael Curtiz avec Claude Rains
1939Filles courageuses (daughters courageous / American family / family affair / family reunion ) de Michael Curtiz avec Donald Crisp
    + chansons
Quatre jeunes femmes / Quatre épouses / Rêves d’été ( four wives ) de Michael Curtiz avec John Garfield
Convicted woman – de Nick Grinde avec Glenn Ford
Zanzibar – de Harold D. Schuster avec James Craig
1940Gangs of Chicago – de Arthur Lubin avec Lloyd Nolan
Girls of the road – de Nick Grinde avec Bruce Bennett
Femmes adorables ( four mothers ) de William Keighley avec Eddie Albert
1941Mystery ship – de Lew Landers avec Larry Parks
1942Miss Moscou ( Miss V from Moscow / intrigue in Paris ) de Albert Herman avec Noel Madison
Le canyon perdu ( lost canyon ) de Lesley Selander avec William Boyd
CM Hedda Hopper’s Hollywood No. 6 – de Herbert Moulton avec Boris Karloff
    Seulement apparition
1943La vallée infernale ( buckskin frontier / the iron road ) de Lesley Selander avec Richard Dix
1945Identity unknow – de Walter Colmes avec Richard Arlen
Steppin’ in society – de Alexander Esway avec Robert Livingston
Why girls leave home – de William A. Berke avec Sheldon Leonard
They made me a killer – de William C. Thomas avec Robert Lowery
Une nuit mouvementée / Nuit d’épouvante ( deadline at dawn ) de Harold Clurman avec Paul Lukas
Fiche créée le 8 décembre 2011 | Modifiée le 9 janvier 2019 | Cette fiche a été vue 4497 fois
PREVIOUSGérard Landry || Lola Lane || Priscilla LaneNEXT