CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Andreï Panine
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Louis Brody



Date et Lieu de naissance : 15 février 1892 (Douala, Cameroun Allemand)
Date et Lieu de décès : 11 février 1951 (Berlin, Allemagne)
Nom Réel : Ludwig M’Bebe Mpessa

ACTEUR
Image
1920 Genuine – de Robert Wiene avec Fern Andra, Hans Heinrich von Twardowski & Albert Bennefeld
Image
1925 Le jardin du plaisir (the pleasure garden) de Alfred Hitchcock avec Virginia Valli & Carmelita Geraghty
Image
1932 Stupéfiants (der weiße dämon) de Kurt Gerron avec Hans Albers, Gerda Maurus, Alfred Abel & Peter Lorre
Image
1941 Traqués dans la jungle (vom schicksal verweht) de Nunzio Malasomma avec Sybille Schmitz

Louis Brody est né Ludwig M’bebe Mpessa, le 15 février 1892 à Douala au Cameroun, colonie allemande depuis 1884 (jusqu’à son abandon par les troupes germaniques en 1916). Après avoir fréquenté l’école coloniale de Douala, où il apprend la langue de Goethe, il est envoyé en Allemagne pour suivre des études supérieures. Pour subvenir à ses besoins, il exerce plusieurs petits boulots, il s’intéresse aussi à la musique et se forge un corps d’athlète en pratiquant la boxe assidument.

Son imposante stature est repérée par Joe May à la recherche d’acteurs exotiques pour compléter la distribution de ses productions. Louis Brody débute au cinéma en 1915, dans «La loi de la mine» où il interprète un africain qui cherche à se venger de la mort de son père. Jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, il joue des rôles secondaires dans plus d’une cinquantaine de films où il est parfois crédité sous les noms de Levis Brody, Lewis Brody, Lovis Brody et Lewis Brody-Upasso. Pendant la période du muet, on le voit, entre autres en serviteur dans le sérial «La maitresse du monde» (1919) de Joe May, dans «La perle de l’Orient» (1921) de Karl Heinz Martin et dans «Le tombeau hindou» (1921) de Joe May. Il est aussi l’Arabe Mulay Hassan dans «La conspiration de Gênes» (1920) de Paul Leni; le Maure des «Trois lumières» (1921) de Fritz Lang; le boxeur Brutus dans «Knock-out!» (1923) de Armand du Plessy. En 1925, il fait une apparition en chef de plantation dans le drame romantique tourné en Allemagne et en Italie par Alfred Hitchcock, «Le jardin du plaisir», avec la vedette américaine Virginia Valli en tête d’affiche. Entre temps, après la Grande Guerre, il est l’un des membres fondateurs de l’«Afrikanischer Hilfsverein», une des premières associations d’immigrants créée en Allemagne.

Dans les années trente, Louis Brody est l’acteur noir le mieux payé du cinéma allemand. La montée du nazisme impacte directement sa carrière. Il travaille moins mais sa notoriété lui évite la déportation et la stérilisation, de plus la propagande nazie a besoin d’acteurs noirs pour ses films coloniaux. En 1935, il est déchu de sa nationalité allemande, mais le Cameroun étant devenu français, il réussit à obtenir la nationalité française. Pendant le 3ème Reich, il est contraint de jouer des rôles ambigus d’hommes souvent méchants et menaçants. Il figure notamment dans «Drame à Canitoga» (1938) de Herbert Selpin avec Hans Albers, «Le juif Süss» (1940) de Veit Harlan avec Ferdinand Marian, «Le président Kruger» (1940) de Hans Steinhoff avec Emil Jannings, «Germanin» (1943) de Max W. Kimmich avec Luis Trenker, ou «La citadelle des héros» (1944) de Veit Harlan avec Heinrich George.

En 1938, Louis Brody épouse avec Erika Diek, comme lui d’origine camerounaise, la mère de sa fille unique née en 1939; le couple se sépare en 1946. Témoin de l’effondrement du régime nazi, il poursuit sa carrière d’acteur après la guerre. Dans un premier temps à la DEFA (Deutsche Film AG), studio d’État de la République démocratique allemande, où il joue dans «Peter Voss le voleur de millions» (1945) de Karl Anton, puis dans deux films tournés à l’Ouest aux côtés de Sonja Ziemann, «Les nuits sur le Nil» (1948) de Arthur Maria Rabenalt et «La fiancée de la Forêt Noire» (1950) de Hans Deppe. Il apparaît également comme chanteur et batteur dans le groupe de jazz «Mc Allen Band» au Pinguin Bar de la Bülowstrasse et dans une tournée en 1950. Louis Brody est décédé à Berlin, le 11 février 1951.

© Pascal DONALD

copyright
1915La loi de la mine ( das gesetz der mine ) de Joe May avec Max Landa
1919Le poignard malais ( der dolch des Malayen ) de Léo Lasko avec Carl Auen
La maîtresse du monde: L’ami de l’homme jaune ( die herrin der welt. 1. Teil : Die freundin des gelben mannes ) de Joe May avec Mia May
La maîtresse du monde: L’histoire de Maud Gregaards ( die herrin der welt. 2. Teil : Die geschichte der Maud Gregaards ) de Joe May avec Henry Sze
La maîtresse du monde: Le Rabbin de Kuan-Fu ( die herrin der welt. 3. Teil : Der rabbi von Kuan-Fu ) de Joe May avec Mia May
La maîtresse du monde: Le roi de Makombe ( die herrin der welt. 4. Teil: König Makombe ) de Josef Klein & Uwe Jens Krafft avec Michael Bohnen
La maîtresse du monde: Ophir la ville du passé ( die herrin der welt. 5. Teil : Ophir, die stadt der vergangenheit ) de Uwe Jens Krafft avec Paul Hansen
La maîtresse du monde: La femme et le milliardaire ( die herrin der welt. 6. Teil: Die frau mit den millionarden ) de Uwe Jens Krafft avec Wilhelm Diegelmann
La maîtresse du monde: La bienfaitrice de l’humanité ( die herrin der welt. 7. Teil : Die Wohltäterin der Menschhei ) de Karl Gerhardt avec Ernst Hofmann
La maîtresse du monde: La vengeance de Maud Ferguson ( die herrin der welt. 8. Teil : Die rache der Maud Fergusson ) de Joe May avec Mia May
1920Genuine – de Robert Wiene avec Fern Andra
Le mystère de Bombay ( das geheimnis von Bombay / das abenteuer einer nacht ) de Arthur Holz avec Lil Dagover
Le petit Muck ( der kleine Muck ) de Wilhelm Prager avec Willi Allen
La conspiration de Gênes ( die verschwörung zu Genua / Fiesco ) de Paul Leni avec Erna Morena
L’homme sans nom: Le voleur de million ( der mann ohne namen. Teil 1: Der millionendieb) de Georg Jacoby avec Georg Alexander
L’homme sans nom: L’empereur du Sahara ( der mann ohne namen. Teil 2 : Der kaiser der Sahara ) de Georg Jacoby avec Jakob Tiedtke
L’homme sans nom: Bêtes jaunes ( der mann ohne namen. Teil 3: Gelbe bestien ) de Georg Jacoby avec Paul Otto
L’homme sans nom: La marée d’or ( der mann ohne namen. Teil 4 : Die goldene flut ) de Georg Jacoby avec Mady Christians
L’homme sans nom: L’homme aux nerfs d’acier ( der mann ohne namen. Teil 5 : Der mann mit den eisernen nerven ) de Georg Jacoby avec Karl Harbacher
L’homme sans nom: Le saut dans le vide ( der mann ohne namen. Teil 6: Der sprung über den schatten ) de Georg Jacoby avec Harry Liedtke
1921La perle de l’Orient ( die perle des Orients ) de Karl Heinz Martin avec Viggo Larsen
Les trois lumières ( der müde tode ) de Fritz Lang avec Bernhardt Goetzke
Le ruisseau empoisonné ( der vergiftete strom ) de Urban Gad avec Wilhelm Diegelmann
L’île des temps perdus ( die insel der verschollenen ) de Urban Gad avec Hanni Weisse
Le tombeau hindou ( das indische grabmal : Die sendug des Yoghi ) de Joe May avec Conrad Veidt
Le tigre du Bengale ( das indische grabmal : Der tiger von Eschnapur ) de Joe May avec Olaf Fønss
Le secret de la Santa Maria ( das geheimnis der Santa Maria ) de Lothar Mendes avec Maria Forescu
Lebenshunger – de Léo Lasko & Johannes Guter avec Elga Brink
1922Wildnis – de Bruno Ziener avec Vivian Gibson
Homo sum / Sklaventreue – de Heinz Hanus avec John Wengraf
1923Knock-out ! – de Armand du Plessy avec Elmire Vautier
1925Le jardin du plaisir / Le jardin des plantes ( the pleasure garden ) de Alfred Hitchcock avec Virginia Valli
La grande duchesse ( die tolle herzogin ) de Willi Wolff avec Ellen Richter
1926J’avais un camarade ( ich hatt’ einen kameraden ) de Conrad Wiene avec Carl de Vogt
La femme du boxeur / Le boxeur noir ( die boxerbraut ) de Johannes Guter avec Xenia Desni
La casemate blindée ( das panzergewölbe ) de Lupu Pick avec Mary Nolan
1927Mata Hari, la danseuse rouge ( Mata Hari, die rote tänzerin ) de Friedrich Feher avec Magda Sonja
1929Le testament oublié ( das verschwundene testament ) de Rolf Randolf avec Julia Serda
Die todesfahrt im weltrekord – de Curt Blachnitzky avec Claire Rommer
1930Nuit d’orage ( stürmische die nacht ) de Curt Blachnitzky avec Maria Matray
1931Plus jamais d’amour ( nie wieder liebe ) de Anatole Litvak avec Lilian Harvey
Calais-Douvres – de Jean Boyer avec André Roanne
Un drame à quatre sous / Le voleur de millions ( Peter Voss, der millionendieb ) de Ewald André Dupont avec Willi Forst
1932Stupéfiants ( der weiße dämon / das rauschgift ) de Kurt Gerron avec Hans Albers
Stupéfiants – de Kurt Gerron & Roger Le bon avec Jean Murat
    Version française de « Der weiße dämon »
1933Fleur de Hawaii ( die blume von Hawaii ) de Richard Oswald avec Martha Eggerth
1934Pechmarie – de Erich Engel avec Jenny Jugo
Les aventuriers de l’Afrique Orientale Allemande ( die reiter von Deutsch-Ostafrika ) de Herbert Selpin avec Sepp Rist
Le neuveu d’Amérique ( punks kommt aus Amerika ) de Karl Heinz Martin avec Sybille Schmitz
1935Les piliers de la société ( stützen der gesellschaft ) de Douglas Sirk avec Heinrich George
1937La Habanera – de Douglas Sirk avec Zarah Leander
Le mystère de Betty Bonn ( das geheimnis um Betty Bonn ) de Robert A. Stemmle avec Maria Andergast
1938L’impossible monsieur Pitt / Un soir d’escale ( der unmögliche Herr Pitt / die nacht der tausend sensationen ) de Harry Piel avec Hilde Weissner
Marajo / Lutte sans merci ( Kautschuk / die grüne hölle ) de Eduard von Borsody avec René Deltgen
En mission secrète ( in geheimer mission ) de Jürgen von Alten avec Camilla Horn
Sergent Berry ( Sergeant Berry ) de Herbert Selpin avec Hans Albers
1939Drame à Canitoga ( wasser für Canitoga ) de Herbert Selpin avec Charlotte Susa
Kennwort machin – de Erich Waschneck avec Viktoria von Ballasko
L’océan en feu ( brand im ozean ) de Günther Rittau avec Hans Söhnker
1940Le juif Süss ( jud Süß ) de Veit Harlan avec Ferdinand Marian
Fraternité de sang ( Blutsbrüderschaft ) de Phillip Lothar Mayring avec Anneliese Uhlig
Carl Peters – de Herbert Selpin avec Hans Albers
Le président Kruger ( Ohm Krüger ) de Hans Steinhoff avec Emil Jannings
L’heure des adieux / Au revoir Franziska ( auf wiedersehen, Franziska! ) de Helmut Käutner avec Marianne Hoppe
1941Traqués dans la jungle ( vom schicksal verweht ) de Nunzio Malasomma avec Sybille Schmitz
Giungla – de Nunzio Malasomma avec Vivi Gioi
    Version italienne de « Vom schicksal verweht »
1942Docteur Crippen à bord ( Dr. Crippen an bord ) de Erich Engels avec Rudolf Fernau
Les aventures fantastiques du Baron Munchhausen / Le Baron de Muenchhausen / Les aventures du Baron de Muenchhausen ( Münchhausen / Baron Münchhausen ) de Joseph von Báky avec Brigitte Horney
1943Germanin ( Germanin – Die geschichte einer kolonialen tat ) de Max W. Kimmich avec Lotte Koch
Monsieur Sanders vit dangereusement ( herr Sanders lebt gefährlich ) de Robert A. Stemmle avec Gretl Schörg
1944La citadelle des héros ( Kolberg / 30. Januar 1945 ) de Veit Harlan avec Kristina Söderbaum
1945Peter Voss le voleur de millions ( Peter Voss, der millionendieb ) de Karl Anton avec Else von Möllendorff
Quax en Afrique ( Quax in Africa / Quax auf fahrt ) de Helmut Weiss avec Heinz Rühmann
1948Les nuits sur le Nil / Nuit sur le Nil ( nächte am Nil / darf man ? darf man nicht ? ) de Arthur Maria Rabenalt avec Sonja Ziemann
1950La fiancée de la Forêt Noire / La fille de la Forêt Noire ( schwarzwaldmädel ) de Hans Deppe avec Rudolf Prack
Le café du port ( die letzte heuer ) de E.W. Fiedler avec Inge Keller
Fiche créée le 28 mars 2020 | Modifiée le 30 mars 2020 | Cette fiche a été vue 1043 fois
PREVIOUSMartine Brochard || Louis Brody || Giulio BrogiNEXT