CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Luis Arroyo
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Maggie McNamara



Date et Lieu de naissance : 18 juin 1928 (New York, New York, USA)
Date et Lieu de décès : 18 février 1978 (New York, New York, USA)
Nom Réel : Marguerite McNamara

ACTRICE
Image
1953 La lune était bleue (the moon is blue) de Otto Preminger avec William Holden & David Niven
Image
1954 La fontaine des amours (three coins in the fountain) de Jean Negulesco avec Louis Jourdan & Clifton Webb
Image
1954 Le prince des acteurs (prince of players) de Philip Dunne avec Richard Burton & Raymond Massey
Image
1963 Le cardinal (the cardinal) de Otto Preminger avec Tom Tryon, John Huston, Romy Schneider & John Saxon

C’est à New York, aux Etats-Unis, que Maggie McNamara est née le 18 juin 1928, dans une famille d’origine irlandaise. Elle se fait d’abord connaître comme mannequin. Elle apparaît notamment à deux reprises en couverture du magazine Life, en mars 1948, posant avec un «sac à mains–corbeille», et en avril 1950, vêtue d’un ravissant «chemisier à moins de $5.00».

Maggie McNamara s’oriente bientôt vers le métier d’actrice et joue pour la première fois à Broadway en février 1951 dans un flop retentissant, «The King of Friday’s Men», une pièce de Michael J. Molloy, mise en scène par David Alexander, pour laquelle on a fait venir, du prestigieux Abbey Theatre de Dublin, l’acteur Walter Macken. Heureusement, la même année, elle a plus de chance en créant à Chicago «The moon is blue» de F. Hugh Herbert, dans le rôle joué à New York par Barbara Bel Geddes. Elle interprète cette pièce durant une longue période et finit par être choisie par Otto Preminger pour reprendre son personnage de Patty O’Neill, délicieuse fausse ingénue, dans l’adaptation cinématographique. Parallèlement, Preminger tourne une version du film en allemand, «Die Jungfrau auf dem Dach», où les rôles de William Holden, David Niven et Maggie McNamara sont tenus respectivement par Hardy Kruger, Johannes Heesters et Johanna Matz.

Le film «La lune était bleue» (1953) rencontre de sérieux ennuis avec le comité de Censure et sort sans l’aval de celui-ci, en remportant un très grand succès. La jeune vedette, qui est alors nominée à l’Oscar de la meilleure interprétation et en Angleterre au BAFTA de la meilleure actrice, est lancée. On voit ensuite Maggie McNamara dans «La fontaine des amours» (1954), un drame sentimental dirigé par Jean Negulesco, qui a pour sujet quatre histoires d’amour parallèles qui gravitent autour d’une fontaine romantique et «Le prince des acteurs» (1955) un biopic de Philip Dunne sur la vie du célèbre comédien Edwin Booth (1833-1893), avec Richard Burton dans le rôle-titre. Cependant, elle ne s’adapte pas au mode de vie hollywoodien. Elle préfère rester à New York et ne se montre pas très coopérative avec le département publicitaire de la 20th Century Fox, chez qui elle est sous contrat.

La jeune femme, dont l’équilibre psychologique se révèle plutôt instable, disparaît des écrans en 1956. Maggie McNamara fait sa réapparition au début des années 60 et retourne notamment à Broadway en octobre 1962 pour «Step on a Crack» de Bernard Evslin, qui s’arrête après une seule représentation. Au cinéma, elle figure au générique de «Le Cardinal» (1963), réalisé par Otto Preminger, qui ne l’a pas oubliée. Elle travaille aussi durant quelque temps à la télévision et on peut par exemple la voir dans les séries «La quatrième dimension» en 1963 ou encore «The Alfred Hitchcock Hour» en 1964. Sa carrière de comédienne s’arrête en 1965.

Par après, sans se retourner sur son passé, Maggie McNamara gagne sa vie en acceptant des emplois temporaires de dactylo, avant que, n’arrivant plus à combattre ses démons intérieurs, elle ne décide de mettre fin à ses jours par overdose de barbituriques le 18 février 1978. Elle est inhumée dans le caveau familial du cimetière Saint-Charles d’East Farmingdale (New York).

© Marlène PILAETE

copyright
1953La lune était bleue / La vierge sur le toit ( the moon is blue ) de Otto Preminger avec William Holden
La lune était bleue ( die jungfrau auf dem dach ) de Otto Preminger avec Hardy Kruger
    Seulement apparition – Version allemande de « The moon is blue »
1954La fontaine des amours ( three coins in the fountain ) de Jean Negulesco avec Louis Jourdan
Le prince des acteurs ( prince of players ) de Philip Dunne avec Richard Burton
1963Le cardinal ( the cardinal ) de Otto Preminger avec Tom Tryon
Fiche créée le 2 janvier 2012 | Modifiée le 17 juillet 2016 | Cette fiche a été vue 3205 fois
PREVIOUSCatherine McLeod || Maggie McNamara || Butterfly McQueenNEXT