CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Ave Ninchi
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Martha Hyer



Date et Lieu de naissance : 10 août 1924 (Fort Worth, Texas, USA)►
Date et Lieu de décès : 31 mai 2014 (Santa Fe, Nouveau-Mexique, USA)
Nom Réel : Martha Hyer

ACTRICE
Image
1947 Le pic de la mort (Thunder Mountain) de Lew Landers avec Tim Holt, Richard Martin & Steve Brodie
Image
1955 Crépuscule sanglant (red sundown) de Jack Arnold avec Rory Calhoun, Dean Jagger & Robert Middleton
Image
1958 Comme un torrent (some came running) de Vincente Minnelli avec Frank Sinatra & Shirley MacLaine
Image
1965 Les quatre fils de Katie Elder (the sons of Katie Elder) de Henry Hathaway avec John Wayne & Dean Martin

Cadette d’une fratrie de trois filles, Martha Hyer est née le 10 août 1924, à Fort Worth au Texas. Son père Julien Casper Hyer sera élu au Sénat du Texas en 1929, pour un seul mandat. De 1931 à 1932, il a été président du Lions Club International. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il sert dans le service juridique des armées puis, la paix revenue, il participe à la poursuite des criminels de guerre pendant le procès de Nuremberg avant d’être affecté au bureau de l’administration des vétérans. Il finit sa carrière comme juge à Dallas. Après son diplôme d’études secondaires en 1941, Martha Hyer poursuit son éducation en Virginie avant d’entrer à l’Université Northwestern d’Evanston dans l’Illinois. En 1944, elle s’inscrit à la session d’été de la Pasadena Playhouse en Californie où elle ne tarde pas à se faire repérer.

C’est pour la RKO que Martha Hyer fait sa première apparition à l’écran en 1946, dans le rôle non crédité au générique d’une demoiselle d’honneur dans «Le médaillon» de John Brahm. En 1948, elle décroche le premier rôle féminin du western de série B «Le pic de la mort» dont Tim Holt est la vedette. L’année suivante, elle rencontre le producteur Hal B. Wallis lors d’une fête privée donnée par son agent de la RKO, Frank Orsatti. Elle ne le sait pas encore, mais il deviendra son second mari presque vingt ans plus tard, après un bref mariage entre 1951 et 1953 avec le scénariste-réalisateur C. Ray Stahl.

Pour le cinéma, Martha Hyer va enchaîner les rôles, souvent en tête d’affiche pour des films à petit budget, dans plus de 70 productions. Elle est notamment la jolie reporter du film d’aventure réalisé en Afrique par son premier époux C. Ray Stahl «The scarlet spear» (1953) avec John Bentley pour partenaire (c’est juste après ce tournage qu’elle abandonne son mari au Kenya). Parmi les stars à qui elle donne la réplique tout au long de sa filmographie, nous pouvons citer: Tony Curtis dans «L’extravagant Mister Cory» (1956); Frank Sinatra, Dean Martin et Shirley MacLaine dans «Comme un torrent» (1958); Cary Grant et Sophia Loren dans «La péniche du bonheur» (1959); Van Johnson et Janet Leigh dans «Le divan de l’infidélité» (1963); Anthony Quinn dans «Les détraqués» (1966); mais aussi Bud Abbott et Lou Costello, Humphrey Bogart, John Wayne, James Stewart, Danny Kaye, etc.

La télévision aussi occupe une grande part dans la carrière de Martha Hyer. Dès le début des années 1950, elle donne la réplique à Clayton Moore dans un épisode de la fameuse série «The lone ranger». Elle va ainsi apparaître dans une trentaine de téléfilms ou feuilletons à succès comme: «Rawhide» (1959) avec Clint Eastwood, «Ma sorcière bien-aimée» (1966) avec Elizabeth Montgomery, «Le Virginien» (1970 avec James Drury et Doug McClure, ou «Un shérif à New York» (1974) avec Dennis Weaver, sa dernière apparition à l’écran. En 1975, elle coécrit le scénario du western produit par son mari Hal B. Wallis «Une bible et un fusil» dont John Wayne et Katharine Hepburn se partage la vedette. Au début des années 1980, le couple Wallis, retiré du monde du spectacle, connaît de graves problèmes d’argent. Martha Hyer se tourne alors vers la religion et le surnaturel. Après la mort de Hal B. Wallis en octobre 1986, elle entreprend la rédaction de ses mémoires qui sortiront en 1990 sous le titre «Finding my way, a Hollywood memoir». Retirée dans sa propriété de Santa Fe au Nouveau Mexique, elle meurt le 31 mai 2014, oubliée depuis de nombreuses années.

© Pascal DONALD

copyright
1946Le médaillon ( the locket ) de John Brahm avec Robert Mitchum
Une femme sur la plage / Femme désirée ( the woman on the beach ) de Jean Renoir avec Robert Ryan
1947Né pour tuer / Passions coupables ( born to kill / Lady of deceit ) de Robert Wise avec Lawrence Tierney
Le pic de la mort ( Thunder Mountain ) de Lew Landers avec Tim Holt
Quand le rideau tombe ( the velvet touch ) de John Gage avec Leo Genn
The judge steps out / Indian summer – de Boris Ingster avec Alexander Knox
1948Trafic à la frontière ( gun smugglers ) de Frank McDonald avec Robert Warwick
Rustlers – de Lesley Selander avec Richard Martin
1949Roughshod – de Mark Robson avec John Ireland
Le pigeon d’argile ( the clay pigeon ) de Richard Fleischer avec Richard Quine
Outcasts of black mesa / The clue – de Ray Nazarro avec Charles Starrett
1950Salt Lake raiders – de Fred C. Brannon avec Allan Lane
Haines / Marqué par la haine ( the lawless / the dividing line ) de Joseph Losey avec Macdonald Carey
Frisco Tornado – de R.G. Springsteen avec Eddy Waller
The kangaroo kid – de Lesley Selander avec Jock Mahoney
1951Oriental evil – de George P. Breakston & C. Ray Stahl avec Byron Michie
Un compagnon fidèle / Un ami fidèle ( wild stallion ) de Lewis D. Collins avec Ben Johnson
1952Geisha girl – de George P. Breakston avec Steve Forrest
Yukon gold – de Frank McDonald avec Kirby Grant
1953Deux nigauds chez Vénus ( Abbott and Costello goes to Mars / on to Mars / rocket and roll ) de Charles Lamont avec Bud Abbott
Mon grand ( so big ) de Robert Wise avec Sterling Hayden
Chasse aux étoiles ( riders of the stars ) de Richard Carlson avec William Lundigan
La jungle est mon royaume ( the scarlet spear ) de George P. Breakston & C. Ray Stahl avec John Bentley
La grande bataille ( the battle of Rogue River ) de William Castle avec George Montgomery
Les renégats du Wyoming ( Wyoming renegades ) de Fred F. Sears avec Philip Carey
1954Mademoiselle Porte-Bonheur ( lucky me ) de Jack Donohue avec Robert Cummings
L’assassin parmi eux ( down three dark streets ) de Arnold Laven avec Broderick Crawford
Sabrina ( Sabrina fair ) de Billy Wilder avec Humphrey Bogart
La vengeance de Scarface / La vengeance du balafré ( cry vengeance ) de Mark Stevens avec Skip Homeier
1955Francis dans la marine ( Francis in the navy ) de Arthur Lubin avec Donald O’Connor
El Tigre ( kiss of fire ) de Joseph M. Newman avec Jack Palance
Fresh from Paris / Paris Follies of 1956 – de Leslie Goodwins avec Forrest Tucker
Crépuscule sanglant / L’heure de violence ( red sundown ) de Jack Arnold avec Rory Calhoun
1956Les dernières heures d’un bandit ( showdown at Abilene / gun shy ) de Charles F. Haas avec David Janssen
Les ailes de l’espérance / Hymne au combat ( battle hymn ) de Douglas Sirk avec Rock Hudson
L’extravagant M. Cory ( Mister Cory ) de Blake Edwards avec Tony Curtis
1957Kelly et moi ( Kelly and me ) de Robert Z. Leonard avec Van Johnson
Le délinquant involontaire ( the delicate delinquent ) de Don McGuire avec Jerry Lewis
Mon homme Godfrey ( my man Godfrey ) de Henry Koster avec David Niven
À Paris tous les deux ( Paris holiday ) de Gerd Oswald avec Fernandel
1958Les resquilleurs de l’Ouest ( once upon a horse… / hot horse ) de Hal Kanter avec Leif Erickson
La péniche du bonheur ( houseboat ) de Melville Shavelson avec Cary Grant
Comme un torrent ( some came running ) de Vincente Minnelli avec Frank Sinatra
    Laurel d’Or du meilleur second rôle féminin, USA
1959Simon le pêcheur ( the big fisherman ) de Frank Borzage avec Howard Keel
Rien n’est trop beau / À quoi rêvent les filles ? ( the best of everything ) de Jean Negulesco avec Stephen Boyd
Les aventuriers ( Ice Palace ) de Vincent Sherman avec Richard Burton
Les mystères d’Angkor ( herrin der welt – Teil I / die formel des todes – Teil I / il mistero dei tre continenti / mistress of the world ) de William Dieterle avec Carlos Thompson
Les mystères d’Angkor II ( herrin der welt – Teil II / die formel des todes – Teil II ) de William Dieterle avec Lino Ventura
1960Désirs sauvages ( desire in the dust ) de William F. Claxton avec Raymond Burr
The right approach – de David Butler avec Frankie Vaughan
1961En avant Archie ! / La dernière fois que j’ai vu Archie ( the last time I saw Archie ) de Jack Webb avec Robert Mitchum
1962Citoyen de nulle part ( a girl named Tamiko ) de John Sturges avec Laurence Harvey
Les pieds dans le plat ( the man from the diner’s club ) de Frank Tashlin avec Danny Kaye
1963Le divan de l’infidélité ( wives and lovers ) de John Rich avec Van Johnson
Pyro ( fuego / fire / pyro… The thing without a face / wheel of fire ) de Julio Coll & Luis García avec Barry Sullivan
Les ambitieux / Les profiteurs ( the carpetbaggers ) de Edward Dmytryk avec Alan Ladd
1964Les premiers hommes dans la lune ( first men in the moon / H.G. Wells’ first men in the moon ) de Nathan Juran avec Edward Judd
Bikini Beach – de William Asher avec Frankie Avalon
La flèche sanglante / Mille dollars pour une Winchester ( blood on the arrow ) de Sidney Salkow avec Dale Robertson
1965Deux bidasses et le général ( due marines e un generale ) de Luigi Scattini avec Buster Keaton
Les quatre fils de Katie Elder ( the sons of Katie Elder ) de Henry Hathaway avec John Wayne
    Wrangler de Bronze pour son interprétation dans un film de cinéma aux Western Heritage Awards, USA

La poursuite impitoyable ( the chase ) de Arthur Penn avec Marlon Brando
Le ranch maudit / La nuit du grizzly ( the night of the grizzly ) de Joseph Pevney avec Clint Walker
1966Cuernavaca en primavera / Tres comedias de amor – de Julio Bracho avec Guillermo Murray
    Segment « El nido de amor »
Picture mommy dead / Color mommy dead – de Bert I. Gordon avec Don Ameche
Les détraqués ( the happening ) de Elliot Silverstein avec Anthony Quinn
La mujer de otro – de Rafael Gil avec Fosco Giachetti
1967La maison des mille poupées ( la casa de las mil muñecas / house of thousand dolls / das haus der tausend freuden : house of thousand pleasures ) de Jeremy Summers avec George Nader
1967Some may live / They also kill – de Vernon Sewell avec Joseph Cotten
Tutti frutti ( lo scatenato ) de Franco Indovina avec Vittorio Gassman
1968Double jeu ( crossplot ) de Alvin Rakoff avec Roger Moore
1969Histoire d’un meurtre ( once you kiss a stranger ) de Robert Sparr avec Paul Burke
1970Le jour des loups ( the day of the wolves ) de Ferde Grofé Jr. avec Richard Egan
1975Une bible et un fusil ( Rooster Cogburn / Rooster Cogburn… and the lady ) de Stuart Millar avec Katharine Hepburn
    Seulement scénario sous le nom de Martin Julien
Fiche créée le 20 juin 2014 | Modifiée le 3 mars 2018 | Cette fiche a été vue 2687 fois
PREVIOUSWilfrid Hyde-White || Martha Hyer || Narciso Ibáñez MentaNEXT