CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jane Birkin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Nicolas Roeg



Date et Lieu de naissance : 15 août 1928 (Londres, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 23 novembre 2018 (Londres, Royaume-Uni)
Nom Réel : Nicolas Jack Roeg

REALISATEUR
Image
1975 L’homme qui venait d’ailleurs (the man who fell to earth) de Nicholas Roeg avec David Bowie & Rip Torn
Image
1980 Enquête sur une passion (bad timing) de Nicholas Roeg avec Theresa Russell, Harvey Keitel & Art Garfunkel
Image
1985 Une nuit de réflexion (insignifiance) de Nicolas Roeg avec Theresa Russell, Gary Busey & Tony Curtis
Image
1989 Les sorcières (the witches) de Nicolas Roeg avec Angelica Huston, Rowan Atkinson & Mai Zetterling

Nicolas Roeg est né le 15 août 1928 à St John’s Wood, dans le nord de Londres. Son père Jack, d’origine hollandaise, travaille dans le commerce de diamants, sa mère Mabel Gertrude est libraire. Après l’école préparatoire à Brighton, il poursuit ses études à l’école londonienne Mercers. Son premier emploi dans l’industrie cinématographique, après son service militaire, consiste à préparer le thé pour les équipes de tournage et d’être clapman pour les studios Marylebone.

Dès le début des années 50, et pendant une dizaine d’années, Nicolas Roeg travaille comme caméraman sur une vingtaine de films. En 1962, David Lean l’engage comme directeur de la photographie de la deuxième équipe sur «Lawrence d’Arabie». Un pied à l’étrier qui lui permet de s’occuper de la photo sur encore une vingtaine de productions. Il éclaire ainsi des œuvres de Roger Corman, Michael Winner, John Schlesinger, Richard Lester et François Truffaut pour «Fahrenheit 451» (1966). En 1970, il réalise avec Donald Cammell, «Performance», les aventures d’un dangereux gangster en cavale, interprété par James Fox, qui trouve refuge chez une rock star sur le déclin, Mick Jagger. La même année, il tourne en solo «La randonnée» sur la rencontre d’un aborigène, David Gulpilil, et de deux enfants abandonnés dans le bush australien. Après «Ne vous retournez pas» (1973), l’histoire d’un couple à Venise qui se remémore la mort de leur fille qui s’est noyée, avec Julie Christie et Donald Sutherland, Nicolas Roeg réalise son film le plus célèbre, «L’homme qui venait d’ailleurs» (1975) avec David Bowie en extraterrestre. «Enquête sur une passion» en 1980, marque sa première collaboration avec Theresa Russell, qu’il épouse deux ans plus tard. Après la naissance de deux garçons et six autres films ensemble, dont «Une nuit de réflexion» (1985) et «Track 29» (1987), le couple se sépare. Le cinéaste s’était marié une première fois, en 1957, avec la comédienne Susan Stephen, mère de ses 4 premiers fils, avec laquelle il est resté uni 20 ans.

Entre-temps, Nicolas Roeg réalise, en 1984, trois vidéo-clips pour Roger Waters, le bassiste du groupe «Pink Floyd». En 1987, il filme des clips pour la lutte contre le SIDA. En 1992, il dirige Sean Patrick Flanery, alias Indiana Jones, dans un épisode de la série créée par George Lucas «Les aventures du jeune Indiana Jones». Un an plus tard, il réalise pour la télévision, une adaptation du roman de Joseph Kessel, «Au cœur des ténèbres» avec Tim Roth et John Malkovich. Après 1990, le parcours du cinéaste décline, l’audace de ses premiers films a disparue. Il travaille beaucoup pour la télévision, citons notamment la télésuite «Sanson et Dalila» (1996) avec Eric Thal et Elizabeth Hurley dans les rôles-titres. Les quelques films qu’il dirige restent peu attrayants. Sa dernière réalisation, «Puffball» en 2006, avec Donald Sutherland, Miranda Richardson et Rita Tushingham, reste un échec cuisant.

Nommé commandant de l’ordre de l’Empire britannique en 1996, Nicholas Roeg s’éteint le 23 novembre 2018, entouré de ses proches et de Harriet Harper, sa troisième femme, épousée en 2005. Les films de ce réalisateur atypique traitent d’émotions brutes et ébranlent nos idées préconçues sur la civilisation et le cinéma. Ses personnages décalés dans une narration fragmentée et son esthétique bien particulière en font le directeur britannique le plus aventureux des années 70 et 80. Pour cette carrière hors-norme, il est honoré les dernières années de sa vie par de nombreux prix dans des festivals.

© Pascal DONALD

copyright
1951Le retour de Bulldog Drummond ( calling Bulldog Drummond ) de Victor Saville avec Margaret Leighton
    Seulement assistant caméraman
1952Circumstantial evidence / Evidence for hire – de Daniel Birt avec Rona Anderson
    Seulement premier assistant opérateur
Le voyou ( cosh boy / the slasher / the tough guy ) de Lewis Gilbert avec Joan Collins
    Seulement premier assistant opérateur
1953John Wesley – de Norman Walker avec Leonard Sachs
    Seulement assistant caméraman
CM All Hallowe’en – de Michael Gordon avec Sally Gilmour
    Seulement second assistant opérateur
1956La croisée des destins ( Bhowani Junction ) de George Cukor avec Ava Gardner
    Seulement assistant caméraman
Le sorcier du Pacifique ( Pacific destiny ) de Wolf Rilla avec Gordon Jackson
    Seulement premier assistant opérateur
1958Signes particuliers : Néant / L’énigme du diamant bleu ( the man inside ) de John Gilling avec Anita Ekberg
    Seulement opérateur caméra
A woman possessed – de Max Varnel avec Margaretta Scott
    Seulement opérateur caméra
Moment of indiscretion – de Max Varnel avec Ronald Howard
    Seulement opérateur caméra
Passeport pour la honte ( passport to shame / the girl in room 43 / room 43 ) de Gregory Ratoff avec Odile Versois
    Seulement opérateur caméra
Great van robbery – de Max Varnel avec Denis Shaw
    Seulement opérateur caméra
The child and the killer / The man in the shadows – de Max Varnel avec Patricia Driscoll
    Seulement opérateur caméra
1959La charge du septième lancier ( the bandit of Zhobe ) de John Gilling avec Victor Mature
    Seulement opérateur caméra
Innocent meeting – de Godfrey Grayson avec Sean Lynch
    Seulement opérateur caméra
La plus grande aventure de Tarzan ( Tarzan’s greatest adventure ) de John Guillermin avec Gordon Scott
    Seulement opérateur caméra
Jazz boat – de Ken Hughes avec Anthony Newley
    Seulement opérateur caméra
1960Le procès d’Oscar Wilde ( the green carnation / the trials of Oscar Wilde / the man with the green carnation ) de Ken Hughes avec Peter Finch
    Seulement opérateur caméra
Horizons sans frontières ( the sundowners ) de Fred Zinnemann avec Deborah Kerr
    Seulement opérateur caméra
Le cadavre qui tue ( doctor Blood’s coffin ) de Sidney J. Furie avec Kieron Moore
    Seulement opérateur caméra
1962Lawrence d’Arabie ( Lawrence of Arabia ) de David Lean avec Peter O’Toole
    Seulement directeur de la photographie de la seconde équipe
Just for fun – de Gordon Flemyng avec Mark Wynter
    Seulement éclairages caméra & directeur de la photographie
Band of thieves – de Peter Bezencenet avec Acker Bilk
    Seulement directeur de la photographie
Le concierge ( the caretaker / the guest ) de Clive Donner avec Alan Bates
    Seulement directeur de la photographie
Les clés de la citadelle ( a prize of arms ) de Cliff Owens avec Tom Bell
    Seulement sujet original
1963Dr. Crippen – de Robert Lynn avec Samantha Eggar
    Seulement directeur de la photographie
Tout ou rien / Même si cela mène au crime ( nothing but the best ) de Clive Donner avec Denholm Elliott
    Seulement directeur de la photographie
Death drums along the river / Sanders / Sanders of the river – de Lawrence Huntington avec Richard Todd
    Seulement scénario – Non crédité
1964Le masque de la mort rouge ( the masque of the red death ) de Roger Corman avec Vincent Price
    Seulement directeur de la photographie
Victime cinq ( code seven : Victim five / Table Bay ) de Robert Lynn avec Lex Barker
    Seulement directeur de la photographie
Every day’s a holiday – de James Hill avec John Leyton
    Seulement directeur de la photographie
Dans les mailles du filet ( the system / the girl-getters ) de Michael Winner avec Jane Merrow
    Seulement directeur de la photographie
1965Docteur Jivago ( doctor Zhivago ) de David Lean avec Omar Sharif
    Seulement directeur de la photographie pour quelques scènes – Non crédité
Judith / Conflict – de Daniel Mann avec Sophia Loren
    Seulement photographe additionnel & second assistant réalisateur
1966Fahrenheit 451 – de François Truffaut avec Julie Christie
    Seulement directeur de la photographie
Le forum en folie ( a funny thing happened on the way to the forum ) de Richard Lester avec Zero Mostel
    Seulement directeur de la photographie
Casino Royale ( Charles K. Feldman’s Casino Royale ) de John Huston, Ken Hughes, Robert Parrish, Val Guest & Joe McGrath avec David Niven
    Seulement photographe additionnel
CM Breakthrough – de Hugh Raggett avec Roddy Maude-Roxby
    Seulement directeur de la photographie
1967Loin de la foule déchaînée ( far from the madding crowd ) de John Schlesinger avec Julie Christie
    Seulement directeur de la photographie
Petulia – de Richard Lester avec George C. Scott
    Seulement directeur de la photographie
1970Performance – de Nicolas Roeg & Donald Cammell avec Mick Jagger
    + directeur de la photographie
La randonnée ( walkabout ) de Nicolas Roeg avec David Gulpilil
    + directeur de la photographie
1971 DO Glastonbury Fayre – de Peter Neal avec Steve Winwood
    Seulement directeur de la photographie & réalisation de quelques scènes – Non crédité
1973Ne vous retournez pas ( don’t look now ) de Nicolas Roeg avec Julie Christie
1975L’homme qui venait d’ailleurs ( the man who fell to earth ) de Nicholas Roeg avec David Bowie
1980Enquête sur une passion ( bad timing / bad timing : A sensual obsession ) de Nicholas Roeg avec Harvey Keitel
    Prix ALFS du réalisateur de l’année par le cercle des critiques de cinéma de Londres, Grande-Bretagne

    Prix Choix du Public au festival international du cinéma de Toronto, Canada
1982Eureka – de Nicolas Roeg avec Gene Hackman
1985Une nuit de réflexion ( insignifiance ) de Nicolas Roeg avec Tony Curtis
    Grand Prix Technique au festival du cinéma de Cannes, France
1986Castaway – de Nicolas Roeg avec Oliver Reed
Aria – de Nicolas Roeg, Jean-Luc Godard, Robert Altman, Bruce Beresford, Derek Jarman, Franc Roddam, Ken Russell, Charles Sturridge, Bill Bryden & Julian Temple avec Theresa Russell
    Segment « Un ballo in maschera » + scénario
1987Track 29 – de Nicolas Roeg avec Gary Oldman
1988 TV Ambitions d’amour / Doux oiseau de jeunesse ( sweet bird of youth ) de Nicolas Roeg avec Elizabeth Taylor
1989Les sorcières ( the witches ) de Nicolas Roeg avec Angelica Huston
1990Cold heaven – de Nicolas Roeg avec Mark Harmon
1992 TV Les aventures du jeune Indiana Jones ( the young Indiana Jones chronicles ) de Nicolas Roeg avec Sean Patrick Flanery
    Série – Réalisation d’un épisode
    Paris, october 1916
1993 TV Au cœur des ténèbres ( heart of darkness ) de Nicolas Roeg avec John Malkovich
1994Two death – de Nicolas Roeg avec Sonia Braga
1995 TV Full body massage – de Nicolas Roeg avec Mimi Rogers
CM Hôtel Paradis ( Hotel Paradise ) de Nicolas Roeg avec Vincent D’Onofrio
1996 TV Samson et Dalila ( Samson and Delilah ) de Nicolas Roeg avec Elizabeth Hurley
    Série
1998 DO Donald Cammell: The ultimate performance – de Kevin Macdonald & Chris Rodley avec Patrick Bauchau
    Seulement apparition
2000 CM The sound of Claudia Schiffer – de Nicolas Roeg avec Claudia Schiffer
2002 CM Watching the Alien – de David Gregory avec Candy Clark
    Seulement apparition
2006Puffball – de Nicolas Roeg avec Donald Sutherland
2009 CM How far would you go for love? – de Neil LaBute avec Stephen Frears
    Seulement apparition
2010Zero – de David Barrouk avec Amar Adatia
    Seulement producteur exécutif
DO Tony Curtis, le gamin du Bronx ( Tony Curtis: Driven to stardom ) de Ian Ayres avec Jamie Lee Curtis
    Seulement apparition
CM Away we stay – de Edoardo Ponti avec Tom Hollander
    Seulement apparition
2011 CM The mapmaker – de Stephen Johnson avec Charles Dance
    Seulement producteur exécutif
2014 DO The film that buys the cinema – de Jennifer Abbott, Craig Baldwin, Eric Chenaux, Jem Cohen, Mark Cousins, Tony Grisoni, Jandek, Braden King, Andrew Kotting, John Minton, Bill Morrison, Christopher Petit, Tim Plester, Portishead, Ben Rivers, Nicolas Roeg, Ben Slater, Peter Strickland, Dudley Sutton, Reggie Watts, Joff Winterhart & Andrea Luka Zimmerman
2017Crowhurst – de Simon Rumley avec Justin Salinger
    Seulement producteur exécutif
AUTRES PRIX :
      
    Prix de l’Amitié aux prix de l’Institut du Cinéma Britanique, Grande-Bretagne ( 1994 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival du cinéma de Raindance, Londres, Grande-Bretagne ( 1999 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière aux prix du cinéma indépendant britannique, Grande-Bretagne ( 1999 )

    Prix pour l’ensemble de sa carrière au festival international du cinéma de Copenhague, Danemark ( 2005 )

    Prix pour sa carrière au festival international du cinéma de Transylvanie de Cluj-Napoca, Roumanie ( 2007 )

    Prix Dilys Powell par le cercle des critiques de cinéma de Londres, Grande-Bretagne ( 2012 )
Fiche créée le 28 novembre 2018 | Modifiée le 9 décembre 2018 | Cette fiche a été vue 151 fois
PREVIOUSEstelita Rodriguez || Nicolas Roeg || Germaine RogerNEXT