CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Georges Bréhat
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Nigel Davenport



Date et Lieu de naissance : 23 mai 1928 (Great Shelford, Royaume-Uni)
Date et Lieu de décès : 25 octobre 2013 (Gloucester, Royaume-Uni)
Nom Réel : Arthur Nigel Davenport

ACTEUR
Image
1964 Les sables de Kalahari (sands of the Kalahari) de Cy Enfield avec Susannah York & Stuart Whitman
Image
1968 Enfants de salauds (play dirty) de André De Toth avec Michael Caine, Nigel Green & Harry Andrews
Image
1971 Nés pour être libres (living free) de Jack Couffer avec Susan Hampshire, Geoffrey Keen & Edward Judd
Image
1976 L’île du docteur Moreau (the island of Dr. Moreau) de Don Taylor avec Michael York & Burt Lancaster

Nigel Davenport est né le 23 mai 1928 dans le village Great Shelford, dans le Cambridgeshire. Son père, Arthur Henry Davenport est professeur en économie au Sidney Sussex College, sa mère, Katherine Lucy (née Meiklejohn), tient la maison. Nigel fait ses études à la St. Peter’s School, de Seaford, puis au Cheltenham College et sort diplômé de l’Université de Trinity d’Oxford. Après son service militaire dans le Royal Army Service Corps en Allemagne, il se lance dans une carrière théâtrale. En 1951, il fait ses premières apparitions dans le West End, puis joue au Shakespeare Memorial Theatre pendant une saison à Stratford-upon-Avon. Il acquiert pendant deux ans une solide expérience au Chesterfield Civic Theatre. En 1956, il devient membre fondateur de la English Stage Company à la Royal Court.

Du théâtre à l’écran il n’y a qu’un pas qu’il franchit en 1953, à la télévision d’abord dans une dizaine de séries. Puis, sous la direction de Tony Richardson, Nigel Davenport débute au cinéma en 1958 avec un rôle de représentant de commerce, aux cotés de Richard Burton et Claire Bloom, dans «Les corps sauvages». Pour le même réalisateur, il campe un directeur de théâtre dans «Le cabotin» (1959), avec Laurence Olivier, puis Michael Powell lui confie le rôle du détective Meunier face à un meurtrier sadique dans «Le voyeur» (1960). Par la suite, aidé par sa stature imposante et son regard intense, Nigel Davenport interprète des personnages peu sympathiques, parfois dérangés ou portés sur la boisson. Son magnétisme lui permet de composer des rôles remarquables, comme le duc de Norfolk à la cour du roi Henry VIII, incarné par Robert Shaw, dans le film d’époque de Fred Zinnemann «Un homme pour l’éternité» (1966); puis se glisse dans la peau d’un mercenaire psychopathe, auprès de Michael Caine, dans «Enfants de salauds» (1968), un film de guerre atypique de André De Toth; il est un conquistador dans la fresque historique de Irving Lerner «La chasse royale du soleil» (1968), aux côtés de Robert Shaw qui mène une expédition au Pérou, avec Christopher Plummer dans le rôle du chef inca Atahualpa.

Nigel Davenport passe à la science-fiction avec «Terre brûlée» (1971) de Cornel Wilde, il revient au film historique en jouant l’époux de «Mary Stuart, reine d’Ecosse» (1971) de Charles Jarrott avec Vanessa Redgrave dans le rôle titre; le responsable de la CIA dans «L’attentat» (1971) un film français de Yves Boisset; puis revient à la science fiction pour «Phase IV» (1974) de Saul Bass; un savant qui perd la vie face à des fourmis douées d’intelligence qui cherchent à dominer la terre; du même réalisateur il est l’assistant de Burt Lancaster dans «L’île du docteur Moreau» (1976); il tient le rôle du Lord Birkenhead dans «Les chariots de feu» (1980) de Hugh Hudson, film au quatre Oscars inspiré de faits réels sur les Jeux Olympiques de 1924. Par la suite, Nigel Davenport s’oriente vers la télévision ne tournant plus qu’une poignée de films dont son dernier «Shanghai kid II» (2002) de David Dobkin avec Jackie Chan.

Nigel Davenport s’est marié en 1951 à Helena Margaret Blanche, rencontré à l’Université d’Oxford, ils ont eu deux enfants, Laura et Hugo, et divorcent en 1960. Il épouse en seconde noce l’actrice et metteur en scène Maria Aitken en 1972, suivi d’un nouveau divorce en 1981. De cette union, Jack naît en 1973, futur acteur que l’on a put voir dans la saga des «Pirates des Caraïbes». Nigel Davenport fut président de la «British Actors Equity Association» de 1986 à 1992. Il décède le 25 octobre 2013.

© Gary RICHARDSON

copyright
1958Les corps sauvages / La paix du dimanche ( look back in anger ) de Tony Richardson avec Richard Burton
1959Desert mice – de Michael Relph avec Irene Handl
Le cabotin ( the entertainer ) de Tony Richardson avec Laurence Olivier
1960Le voyeur ( peeping Tom / face of fear / the fotographer of panic ) de Michael Powell avec Karlheinz Böhm
Lunch hour – de James Hill avec Kay Walsh
1962Bitter harvest – de Peter Graham Scott avec Janet Munro
Les chemins de la vengeance / Dans la douceur du jour ( in the cool of the day ) de Robert Stevens avec Jane Fonda
1963Return to Sender – de Gordon Hales avec Yvonne Romain
Ladies who do – de C.M. Pennington-Richards avec Robert Morley
Le secret du docteur Whitset ( the third secret ) de Charles Crichton avec Diane Cilento
1964The verdict – de David Eady avec Zena Marshall
Passeport pour l’oubli ( where the spies are ) de Val Guest avec Françoise Dorléac
Les sables de Kalahari ( sands of the Kalahari ) de Cy Enfield avec Susannah York
1965Cyclone à la Jamaïque / Pleins feux sur la Jamaïque (a high wind in Jamaica ) de Alexander Mackendrick avec Anthony Quinn
Les chemins de la puissance ( life at the top ) de Ted Kotcheff avec Jean Simmons
1966Un homme pour l’éternité ( a man for all seasons) de Fred Zinnemann avec Paul Scofield
1967Les filles du code secret / Cent demoiselles du code secret ( Sebastian / Mr. Sebastian ) de David Greene avec Dirk Bogarde
Chantage à la drogue ( the strange affair ) de David Greene avec Susan George
1968Enfants de salauds ( play dirty ) de André De Toth avec Michael Caine
Davey des grands chemins ( sinful Davey ) de John Huston avec John Hurt
La chasse royale du soleil ( the royal hunt of the sun ) de Irving Lerner avec Christopher Plummer
Les soldats vierges ( the virgin soldiers ) de John Dexter avec Lynn Redgrave
1970The mind of Mr. Soames – de Alan Cooke avec Terence Stamp
Terre brûlée ( no blade of grass ) de Cornel Wilde avec Jean Wallace
La vallée perdue ( the last valley ) de James Clavell avec Omar Sharif
Le prix d’un alibi / Salaud ( villain ) de Michael Tuchner avec Richard Burton
1971Marie Stuart, reine d’Ecosse ( Mary, queen of Scots ) de Charles Jarrott avec Glenda Jackson
L’attentat – de Yves Boisset avec Jean Seberg
Nés pour être libres / Vivre libre ( living free ) de Jack Couffer avec Susan Hampshire
1972Charley-le-borgne ( Charley-one-eye ) de Don Chaffey avec Richard Rountree
1973Phase IV – de Saul Bass avec Michael Murphy
1974La régente ( la regenta ) de Gonzalo Suárez avec Emma Penella
1975Death of a snowman – de Christopher Rowley avec Ken Gampu
1976Stand up, virgin soldiers – de Norman Cohen avec Irene Handl
L’île du docteur Moreau ( the island of Dr. Moreau ) de Don Taylor avec Burt Lancaster
1978The London connection / The omega connection – de Robert Clouse avec Kathleen Harrison
1979L’ultime attaque ( zulu dawn ) de Douglas Hickox avec Peter O’Toole
1980Les chariots de feu ( chariots of fire ) de Hugh Hudson avec Brad Davis
Les faucons de la nuit ( nighthawks / hawks ) de Bruce Malmuth avec Sylvester Stallone
1981Den tuechtigen gehort die welt – de Peter Patzak avec Broderick Crawford
1982Strata – de Geoff Steven avec Judy Morris
Greystoke, la légende de Tarzan seigneur des singes ( Greystoke : The legend of Tarzan Lord of the apes ) de Hugh Hudson avec Christophe Lambert
1986Caravaggio – de Derek Jarman avec Dexter Fletcher
1988Elémentaire mon cher…Lock Holmes ( without a clue / Sherlock and me ) de Tom Eberhardt avec Ben Kingsley
1997La guerre de l’opium (yapian zhanzheng / the opium war / 鸦片战争 ) de Jin Xie avec Debra Beaumont
DO Iron coffins – de Nigel Turner
    Seulement voix & narration
DO Sea wolves – de Nigel Turner
    Seulement voix & narration
1998La vuelta de El Coyote – de Mario Camus avec Ray Lovelock
2000The Mumbo Jumbo – de Stephen Cookson avec Joss Ackland
2002Shanghai kid II / Les chevaliers de Shanghai ( Shanghai knights ) de David Dobkin avec Jackie Chan
Fiche créée le 2 novembre 2013 | Modifiée le 1 septembre 2019 | Cette fiche a été vue 4325 fois
PREVIOUSRichard Davalos || Nigel Davenport || José DavertNEXT