CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Janusz Klosinski
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Pilar Miró



Date et Lieu de naissance : 20 avril 1940 (Madrid, Espagne)
Date et Lieu de décès : 19 octobre 1997 (Madrid, Espagne)
Nom Réel : Pilar Miró Moreno

REALISATRICE
Image
1976 La demande en mariage (la petición) de Pilar Miró avec Frédéric de Pasquale, Ana Belén & Carmen Maura
Image
1980 Gary Cooper qui êtes aux cieux (Gary Cooper, que estás en los cielos) de Pilar Miró avec Jon Finch
Image
1991 Beltenebros (prince of shadows) de Pilar Miró avec Terence Stamp, Patsy Kensit & José Luis Gómez
Image
1995 Le chien du jardinier (el perro del hortelano) de Pilar Miró avec Emma Suárez, Ana Duato & Fernando Conde

Pilar Miró Romero naît le 20 avril 1940 à Madrid dans une famille conservatrice de tradition militaire. Elle commence des études de droit et de journalisme avant d’entrer à l’École Officielle du Cinéma Espagnol (EOC) où elle a notamment comme condisciple Claudio Guerín Hill, futur réalisateur, et où elle sera un jour professeur. Au milieu des années soixante, Pilar travaille à la télévision comme rédactrice puis réalisatrice avec notamment, en 1977, une adaptation d’Eugénie Grandet et un épisode de «Curro Jiménez» avec Sancho Gracia. Et d’une manière anecdotique elle se fait parfois actrice.

En 1976, Pilar Miró se lance dans la réalisation cinématographique avec «La demande en mariage», un drame dont elle a coécrit le scénario et où elle met en scène une jeune fille de bonne famille et le fils de l’employée de la maison, avec dans les rôles principaux Ana Belén, Emilio Gutiérrez Caba, Frédéric de Pasquale. Mais elle se fait plus particulièrement connaître avec «Le crime de Cuenca» (1979) où elle raconte un fait divers survenu en 1910 (disparition d’un berger) ayant entraîné l’accusation de meurtre de deux innocents et leur condamnation à mort. Graciés, ils bénéficieront d’une liberté conditionnelle mais ne sortiront de prison qu’en 1924. Le disparu réapparaîtra quant à lui deux ans plus tard. Le film présentant d’une manière particulièrement réaliste (pour certains avec une complaisance partisane) la brutalité de la Garde Civile pour extorquer des aveux pendant l’instruction de l’enquête, ne sera pas immédiatement autorisé en salle. Suivront «Gary Cooper qui êtes aux cieux» (1980), quelque peu biographique avec une héroïne, femme quarantenaire, jouée par Mercedes Sampietro, qui s’aperçoit qu’elle a tout sacrifié à son métier; puis «Hablamos esta noche» (1982) avec Victor Valverde, un film réquisitoire contre les centrales nucléaires qui précédera de peu le moratoire espagnol dans ce domaine.

À l’arrivée au pouvoir de Felipe González, premier président socialiste d’un gouvernement espagnol de l’après-franquiste, Pilar Miró devient au sein du ministère de la culture, directrice générale du cinéma (1982-1985) et met en place une politique de soutien aux œuvres d’auteurs. Puis elle est nommée directrice de la radio et de la télévision publiques espagnoles (1986-1989). Elle dirige par la suite encore cinq longs métrages dont «Beltenebros» (1991) qui raconte l’histoire d’un certain Darman, interprété par Terence Stamp, de retour dans l’Espagne des années soixante pour tuer une taupe infiltrée dans le parti communiste clandestin espagnol; et «Le chien du jardinier» (1995) une adaptation très classique de l’œuvre du dramaturge du Siècle d’Or espagnol Lope de Vega, avec dans les principaux rôles Carmelo Gómez et Emma Suárez; puis toujours avec ces mêmes deux acteurs «Ton nom empoisonne mes rêves» (1996). Dans ses multiples réalisations télévisées nous citerons les reportages des noces des Infantes d’Espagne respectivement à Séville en 1995 et à Barcelone en 1997.

Couverte de récompenses pour ses œuvres cinématographiques et télévisées Pilar Miró a repris, en fonction des courants politiques propres à son époque, le flambeau de la réalisation au féminin en Espagne. Elle a ainsi succédé à Rosario Pi et Ana Mariscal. Mère célibataire quand elle décède prématurément d’un infarctus le 19 octobre 1997, elle laisse un fils, Gonzalo, alors âgé de seize ans, futur présentateur télé. Le nom du père, le journaliste José Luis Balbín, ne sera révélé que plus tard.

© Caroline HANOTTE

copyright
1963 TV Revista para la mujer – de Pilar Miró avec Maruja Fernández
    Série – Réalisation de plusieurs épisodes & interprétation
TV Cuarto de estar – de Manuel Rosas avec Elisa Montés
    Série – Seulement scénario
1964La jeune fille en deuil ( la niña de luto ) de Manuel Summers avec Alfredo Landa
    Seulement scénario & & assistante réalisateur
1965El juego de la oca – de Manuel Summers avec Sonia Bruno
    Seulement sujet & scénario
CM Luciano – de Claudio Guerín avec Daniel Bohr
    Seulement dialogues & scénario
TV Un tema para el debate – de Pilar Miró avec Manuel Summers
    Série – Réalisation de plusieurs épisodes
TV Estudio 1 – de Pilar Miró avec Félix Lope de Vega
    Série – Réalisation de plusieurs épisodes
1967 CM Tiempo con Elena – de Eladio Pérez Díez avec Fernando Guillén
    Seulement sujet, scénario & interprétation
1968 CM Ida y vuelta – de Iván Zulueta avec Mercedes Juste
    Seulement interprétation
Ida y vuelta – de Iván Zulueta avec Rafael Navarro
    Série – Réalisation de plusieurs épisodes
1970 TV Ritmo 70 – de Pilar Miró avec José María Íñigo
    Série – Réalisation de plusieurs épisodes
TV Novela – de Pilar Miró avec Enric Arredondo
    Série – Réalisation des épisodes « El Cristo de la Vega » & « La pequeña Dorrit »
1973 TV Mónica a medianoche – de Enrique de las Casas avec Mónica Randall
    Série – Seulement scénario
1974 TV Silencio, estrenamos – de Pilar Miró avec Adolfo Marsillach
    Série – Réalisation de plusieurs épisodes
1975 TV Original – de Pilar Miró avec Tomás Blanco
    Série – Réalisation de l’épisode « A veces ocurren cosas »
TV Objetivo nosotros – de Pilar Miró avec Manuel Rosado
    Série
TV Cuentos y leyendas – de Pilar Miró avec Charo López
    Série – Réalisation des épisodes « Los tres maridos burlados » & « Cuentos y leyendas »
CM Opera en Marineda – de Pilar Miró avec Carmen Maura
1976La demande en mariage ( la petición ) de Pilar Miró avec Frédéric de Pasquale
    + scénario
    Prix de la Révélation par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne

TV Curro Jiménez – de Pilar Miró avec Sancho Gracia
    Série – Réalisation de l’épisode « Los rehenes »
1977 TV Yo canto – de Pilar Miró
    Série – Réalisation de plusieurs épisodes
TV Los libros – de Pilar Miró avec Carmen Maura
    Série – Réalisation des épisodes « Eugenia Grandet » & « Cuentos de Giovani Bocaccio »
1979Le crime de Cuenca ( el crimen de Cuenca ) de Pilar Miró avec Amparo Soler Leal
    + dialogues & scénario
1980Gary Cooper qui êtes aux cieux ( Gary Cooper, que estás en los cielos ) de Pilar Miró avec Jon Finch
    + sujet & scénario
    Fotogramas de Plata du meilleur film de cinéma, Espagne
1982Hablamos esta noche – de Pilar Miró avec Alfredo Mayo
    + scénario
1986Werther – de Pilar Miró avec Féodor Atkine
    + scénario & production
    Prix ACE du meilleur réalisateur de cinéma aux Prix ACE de New York, USA
1987 TV Especial Nochevieja 1987 : Super 88 – de Pilar Miró & Hugo Stuven avec Arturo Fernández
1991Beltenebros ( prince of shadows ) de Pilar Miró avec Terence Stamp
    + scénario
    Prix du meilleur réalisateur aux Prix Ondas de Barcelone, Espagne
1992L’oiseau du bonheur ( el pájaro de la felicidad ) de Pilar Miró avec Mercedes Sampietro
1994 TV Les amistats perilloses – de Pilar Miró avec Juanjo Puigcorbé
1995Le chien du jardinier ( el perro del hortelano ) de Pilar Miró avec Emma Suárez
    + scénario
    Goya du meilleur réalisateur, Espagne

    Goya du meilleur scénario adaptation, Espagne

    Prix CEC du meilleur scénario adaptation par le cercle des écrivains de cinéma, Espagne

    Meilleur film au festival du cinéma de Mar del Plata, Argentine
1996Ton nom empoisonne mes rêves ( tu nombre envenena mis sueños ) de Pilar Miró avec Carmelo Gómez
    + scénario
1997 TV Autor por autor – de Pilar Miró avec Ana Belén
    Série – Réalisation de l’épisode « Víctor Manuel, camiseta blanca de mi esperanza »
TV Les XIème prix Goya ( XI premios Goya ) de Pilar Miró avec Agustín Díaz Yanes
DO Enredando sombras – de Edmundo Aray, Fernando Birri, Marcela Fernández Violente, Julio García Espinosa, Federico García Hurtado, Pablo R. Jáuregui, Andrés Marroquín, Jacobo Morales, María Novaro, David Rodríguez, Orlando Senna, Juan Carlos Tabío & Iván Trujillo avec Costa-Gavras
    Seulement apparition
AUTRES PRIX :
      
    Antenne d’Or Télévision aux prix Antenne d’or, Espagne ( 1970 )

    Prix de la Télévision aux Prix Ondas de Barcelone, Espagne ( 1997 )
Fiche créée le 7 mai 2009 | Modifiée le 23 juin 2012 | Cette fiche a été vue 5059 fois
PREVIOUSMireille (I) || Pilar Miró || MistinguettNEXT