CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Edmund Purdom
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Richard Boone



Date et Lieu de naissance : 18 juin 1917 (Los Angeles, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 10 janvier 1981 (St. Augustine, Floride, USA)
Nom Réel : Richard Allen Boone

ACTEUR
Image
1954 Le siège de la rivière rouge (the siege at Red River) de Rudolph Maté avec Van Johnson & Joanne Dru
Image
1956 La corde est prête (star in the dust) de Charles F. Haas avec John Agar, Mamie Van Doren & Coleen Gray
Image
1965 Le seigneur de la guerre (the war lord) de Franklin J. Schaffner avec Charlton Heston & Rosemary Forsyth
Image
1968 La nuit du lendemain (the night of the following day) de Hubert Cornfield avec Marlon Brando & Rita Moreno

C’est le 18 juin 1917, à Los Angeles en Californie, que naît Richard Boone. Son père est un riche avocat d’affaires, sa mère est une fille d’immigrants juifs en provenance de la Russie. Il gagne d’abord sa vie en travaillant sur des puits de pétrole, mais aussi comme boxeur, peintre, barman... En 1941, il rejoint la Marine des États-Unis durant la Seconde Guerre mondiale. Démobilisé, il rejoint le prestigieux Actor’s Studio de New York, où il fait ses classes avec Marlon Brando, Karl Malden, Eva Marie Saint ou Julie Harris. Il débute à Broadway en 1947.

En 1950 Lewis Milestone cherche un acteur de caractère pour son prochain film «Okinawa», il trouve chez Richard Boone l’homme idéal pour jouer un officier implacable à la tête d’une troupe de marines lors de la bataille du Pacifique. Dans «Le renard du désert» (1951), Henry Hathaway lui fait jouer le Capitaine allemand Aldinger à la voix caverneuse et puissante. Destiné à incarner les durs à cuire, le justicier impitoyable ou le bandit cruel, qui meure presque dans tous ses films de façon violente, il devient une vrai gueule du cinéma notamment dans les western et les films de guerre.

D’abord, un rôle antipathique, celui de Ponce Pilate, dans le péplum de Henry Koster «La tunique» (1953). Puis dans «Le crime était signé» (1953) de Harry Horner, il campe un lieutenant de police corrompu, un flic tordu qui accuse un innocent d’un meurtre, alors qu’il connaît le vrai coupable. Dans «Dix hommes à abattre» (1954), Bruce Humberstone nous montre la tête d’un sale type au regard haineux et aux dents qui grincent, celui d’un éleveur qui embauche dix tueurs pour l’aider à prendre le pouvoir d’un territoire voisin. King Vidor l’emploi sensiblement dans le même rôle dans «L’homme qui n’a pas d’étoile» (1955), où avec sa bande de voyous, il rentre dans un conflit meurtrier avec un ranch voisin. De retour dans un film de guerre avec «L’enfer du Pacifique» (1955) de Lewis Seiler, il interprète un exigent capitaine de la marine qui soumet ses hommes à un entraînement intensif avant la bataille contre la flotte japonaise. Il est le Général Sam Houston dans le célèbre film de John Wayne «Alamo» en 1960. Martin Ritt confirme son statut de type peu fréquentable, rustre et arrogant dans «Hombre» (1966), aux cotés de Paul Newman. Dans « La nuit du lendemain » (1968) de Hubert Cornfield, un drame froid et pesant, la fille d’un riche homme affaire est séquestrée dans une maison isolée par Leer, Richard Boone, et sa bande, Leer manifeste des pulsions sadiques envers la prisonnière qui agonisera suite ses tortures. Un rôle qui est sans aucun doute sa plus forte composition de crapules. Dans «Madron» (1970) de Jerry Hopper, une religieuse, Leslie Caron, survivante d’un massacre par les Indiens, rencontre Madron, un vieux pistolero qui accepte de la conduire à Santa Fe un chemin semé d’embûches, pour ce film tourner en Israël, il reçoit en 1979, un prix des mains du Premier ministre Yitzhak Rabin, pour sa contribution au cinéma israélien.

Au petit écran, Richard Boone remporte deux nominations aux Emmy Awards pour son rôle de Paladin, un mercenaire sophistiqué mais exigeant, dans la série «Have Gun - Will Travel» (1957/63). Il s’éloigne de la profession après un dernier grand rôle dans le film science-fiction «Le dernier dinosaure» (1976) de Alex Grasshoff. Gros fumeur, Richard Boone nous quitte le 10 janvier 1981, emporté par un cancer de la gorge à seulement 63 ans.

© Gary RICHARDSON

copyright
1950Okinawa ( halls of Montezuma ) de Lewis Milestone avec Robert Wagner
Aventures à Tokyo ( call me mister ) de Lloyd Bacon avec Betty Grable
1951Le renard du desert ( the desert fox : The story of Rommel / the desert fox / Rommel, desert fox ) de Henry Hathaway avec James Mason
Duel dans la forêt ( red skies of Montana / smoke jumpers ) de Joseph M. Newman avec Jeffrey Hunter
Le retour du Texan ( return of the Texan ) de Delmer Daves avec Joanne Dru
1952La loi du fouet ( Kangaroo / The Australian story ) de Lewis Milestone avec Maureen O’Hara
Le gaucho ( way of a gaucho ) de Jacques Tourneur avec Gene Tierney
La dernière flèche ( pony soldier / MacDonald of the Canadian Mounties ) de Joseph M. Newman avec Tyrone Power
1953Cirque en révolte ( man on a tightrope ) de Elia Kazan avec Gloria Grahame
Le crime était signé ( Vicki ) de Harry Horner avec Jean Peters
La cité des tueurs ( city of bad men ) de Harmon Jones avec Jeanne Crain
La tunique ( the robe ) de Henry Koster avec Jean Simmons
Tempête sous la mer ( beneath the twelve-mile reef ) de Robert Webb avec Terry Moore
1954Le siège de la rivière rouge ( the siege at Red River / gatling gun ) de Rudolph Maté avec Van Johnson
Le raid / Par le feu et par l’épée ( the raid ) de Hugo Fregonese avec Anne Bancroft
La police est sur les dents ( dragnet ) de Jack Webb avec Ann Robinson
Dix hommes à abattre ( ten wanted men ) de H. Bruce Humberstone avec Jocelyn Brando
1955L’homme qui n’a pas d’étoile / L’homme sans destin ( man without a star ) de King Vidor avec Kirk Douglas
Tex, le justicier ( Robber’s roost ) de Sidney Salkow avec George Montgomery
Le grand couteau ( the big knife ) de Robert Aldrich avec Shelley Winters
    Seulement voix & narration
L’enfer du Pacifique ( battle stations ) de Lewis Seiler avec William Bendix
1956La corde est prête ( star in the dust / law man ) de Charles F. Haas avec John Agar
Brisants humains / Branle-bas de combat ( away all boats ) de Joseph Pevney avec Jeff Chandler
Désirs secrets ( Lizzie ) de Hugo Haas avec Eleanor Parker
1957L’homme de l’Arizona / L’heure de la vengeance ( the tall T. ) de Budd Boetticher avec Maureen O’Sullivan
Racket dans la couture ( the garment jungle ) de Vincent Sherman avec Gia Scala
TV Have gun will travel – de Richard Boone avec Kam Tong
    Série – + réalisation de 28 épisodes entre 1960 & 1963
1958J’enterre les vivants ( I burry the living ) de Albert Band avec Theodore Bikel
1960L’inconnu de Las Vegas / Onze hommes à minuit ( ocean’s eleven ) de Lewis Milestone avec Angie Dickinson
    Seulement voix – Non crédité
Alamo ( the Alamo ) de John Wayne avec Richard Widmark
1961Tonnerre Apache ( a thunder of drums ) de Joseph H. Newman avec Luana Patten
1963 TV The Richard Boone Show – de Richard Boone avec Robert Blake
    Série – + réalisation de 5 épisodes entre 1963 & 1964
1964Rio Conchos – de Gordon Douglas avec Stuart Whitman
1965Le seigneur de la guerre ( the war lord ) de Franklin J. Schaffner avec Charlton Heston
1966Hombre – de Martin Ritt avec Paul Newman
1967Kona Coast – de Lamont Johnson avec Joan Blondell
    + producteur exécutif
1968La nuit du lendemain ( the night of the following day ) de Hubert Cornfield avec Marlon Brando
    + réalisation de quelques scènes – Non crédité
1969L’arrangement ( the arrangement ) de Elia Kazan avec Faye Dunaway
La lettre du Kremlin ( the Kremlin letter ) de John Huston avec Bibi Andersson
1970Madron ( his name was Madron ) de Jerry Hopper avec Leslie Caron
Big Jake ( the million dollar kidnapping ) de George Sherman avec John Wayne
1975Against a crooked sky – de Earl Bellamy avec Stewart Petersen
Le dernier dinosaure ( the last dinosaur ) de Alexander Grasshoff & Tsugunobu Kotani avec Joan Van Ark
1976Les impitoyables ( diamante lobo / a bullet from god / pistola di dio / god’s gun ) de Gianfranco Parolini avec Jack Palance
Le dernier des géants ( the shootist ) de Don Siegel avec Lauren Bacall
1977Le grand sommeil ( the big sleep ) de Michael Winner avec Robert Mitchum
1978Qui a tué le président ? ( winter kills ) de William Richert avec Elizabeth Taylor
1979Bushido, le sabre de Shogun ( the Bushido blade / the bloody Bushido blade ) de Tom Kotani avec Toshiro Mifune
Fiche créée le 13 mars 2017 | Modifiée le 5 septembre 2018 | Cette fiche a été vue 1286 fois
PREVIOUSFranck-Olivier Bonnet || Richard Boone || Anthony BoothNEXT