CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Herbert Mundin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Richard Egan



Date et Lieu de naissance : 29 juillet 1921 (San Francisco, Californie, USA)
Date et Lieu de décès : 20 juillet 1987 (Los Angeles, Californie, USA)
Nom Réel : Richard Egan

ACTEUR
Image
1953 La brigade glorieuse (the glory brigade) de Robert D. Webb avec Victor Mature, Lee Marvin & Nick Dennis
Image
1954 Tant que soufflera la tempête (untamed) de Henry King avec Susan Hayward, Tyrone Power & John Justin
Image
1956 Tension à Rock City (tension at Table Rock) de Charles Marquis Warren avec Dorothy Malone
Image
1961 La bataille des Thermopyles (the 300 spartans) de Rudolph Maté avec Diane Baker & Ralph Richardson

Richard Egan voit le jour le 29 juillet 1921, à San Francisco en Californie. Il a un frère, Willis, futur jésuite et érudit. Il étudie au St. Ignatius College Preparatory de San Francisco, où dès 10 ans il participe à la section théâtrale. Il intègre ensuite l’Université de Stanford pour des études supérieures. En 1942, son diplôme en poche, il s’engage dans l’armée. Athlète complet, il est nommé professeur de judo et de combat à l’arme blanche lors de la Seconde Guerre mondiale au camp Davis en Caroline du Nord. Démobilisé en 1946, il reprend ses études à l’Université de Stanford, et obtient une maîtrise d’histoire du théâtre et de littérature dramatique. Il enseigne l’art oratoire à la Northwestern University pendant plusieurs années. C’est d’ailleurs dans cette université qu’il joue diverses productions théâtrales et qu’il est remarqué par Solly Bioano, un talent-scout de la Warner Bros, qui l’invite à Hollywood.

Le visage franc, les yeux bleus, le sourire ravageur allié à une virilité incontestable, Richard Egan est voué aux rôles d’aventuriers ou de baroudeurs. Après un premier rôle non crédité dans «Le mystère de Molly» (1949) de Crane Wilbur avec June Havoc et John Russell, il campe le mari de Joan Crawford, en épouse désabusée, dans le drame «L’esclave du gang» (1951) de Vincent Sherman. Sa carrière est lancée. Il enchaîne avec «Princesse de Samarcande» (1951) de George Sherman, où il se joint à une troupe de croisés pour aider la Princesse Shalimar, interprétée par Ann Blyth, menacée par les Tartares. Petit à petit ses rôles gagnent en consistance et en intensité dramatique. Il incarne d’une façon remarquable le Sergent Johnson pendant la Guerre de Corée, dans «La brigade glorieuse» (1953) de Robert D. Webb, aux cotés de Victor Mature. Sa prestation lui vaut le Golden Globe du meilleur espoir masculin.

Delmer Daves, l’engage dans son péplum «Les gladiateurs» (1954), il y est Dardanius, Susan Hayward la troublante Messaline et Victor Mature l’esclave grec affranchi Demetrius. Le western enrichie aussi sa filmographie, il est le frère aîné de Elvis Presley dans «Le cavalier du crépuscule» (1956) de Robert D. Webb, un homme à la gâchette facile dans «Tension a Rock City» (1956) de Charles Marquis Warren, avec Dorothy Malone et Cameron Mitchell, ou Jéhu, un éleveur de chevaux peu scrupuleux, dans «Duel dans la boue» (1958) de Richard Fleischer, avec Don Murray et Lee Remick. Il incarne le Roi Assuérus dans «Esther et le roi» (1960) de Raoul Walsh, avec Joan Collins dans le rôle titre, et pour Rudolph Maté, le roi Léonidas dans «La bataille des Thermopyles» (1961) avec Ralph Richardson et David Farrar. Richard Egan termine sa carrière au grand écran à l’âge de 57 ans. Il se retire définitivement des plateaux après une participation dans sept épisodes de la série télévisée «Capitol» diffusée de 1982 à 1987.

Bien qu’il est prouvé son talent dans des films de bonne facture, Richard Egan n’a pas pour autant atteint le statut de star à part entière, sans doute qu’il lui manqua un peu d’ambition. L’acteur s’est marié avec l’actrice Patricia Hardy en juin 1958. Ils sont restés unis jusqu’au décès de l’acteur le 20 juillet 1987 d’un cancer de la prostate. De cette union, cinq enfants sont nés, un fils, Rich Junior, fondateur du label de musique «Vagrant Records», et quatre filles, Maureen scénariste et réalisatrice, Patricia, Kathleen et Colleen.

© Gary RICHARDSON

copyright
1949Le mystère de Molly ( the story of Molly X ) de Crane Wilbur avec June Havoc
Le marchand de bonne humeur ( the good humor man ) de Lloyd Bacon avec Lola Albright
1951L’esclave du gang / Le silence des damnés ( the damned don’t cry ) de Vincent Sherman avec Joan Crawford
Le cavalier masqué /Le cavalier au masque ( return of the frontiersman ) de Richard L. Bare avec Julie London
Dangereuse mission / Mission spéciale ( Wyoming mail ) de Reginald Le Borg avec Alexis Smith
Les flics ne pleurent pas ( undercover girl ) de Joseph Pevney avec Gladys George
Le Kansas en feu ( Kansas raiders ) de Ray Enright avec Marguerite Chapman
Meurtre inachevé / Le témoin de la dernière chance ( highway 301 / the big stickup ) de Andrew L. Stone avec Virginia Grey
La cité de l’épouvante ( the killer that stalked New York / frightened city ) de Earl McEvoy avec Evelyn Keyes
Deux GI’s en vadrouille ( up front / up frint with Mauldin ) de Alexander Hall avec Marina Berti
1951Un crime parfait ( Hollywood story ) de William Castle avec Julie Adams
La nouvelle aurore ( bright victory / lights out ) de Mark Robson avec Peggy Dow
La princesse de Samarcande / Invasion mongole ( the golden horde / the golden horde of Genghis Khan ) de George Sherman avec Ann Blyth
Les frères Barberousse / Le cheikh d’Arabie ( flame of Araby / flame of the desert ) de Charles Lamont avec Maureen O’Hara
1952Au mépris des lois / La bataille d’Apache Pass ( the battle at Apache Pass ) de George Sherman avec Susan Cabot
La folie de l’or ( Cripple Creek ) de Ray Nazarro avec Karin Booth
Une minute avant l’heure / Corée, minute zéro ( one minute to zero ) de Tay Garnett avec Robert Mitchum
Le diable fait le troisième ( the devil makes three ) de Andrew Marton avec Pier Angeli
Barbe Noire le pirate ( Blackbeard the pirate ) de Raoul Walsh avec Linda Darnell
1953L’ultime seconde / Même les assassins tremblent ( split second ) de Dick Powell avec Jan Sterling
La brigade glorieuse ( the glory brigade ) de Robert D. Webb avec Victor Mature
    Golden Globe du meilleur espoir masculin, USA

The kid from Left Field – de Harmon Jones avec Anne Bancroft
    Golden Globe du meilleur espoir masculin, USA

La scandaleuse / La vicieuse ( wicked woman ) de Russell Rouse avec Beverly Michaels
1954Gog – de Herbert L. Storck avec Constance Dowling
Les gladiateurs ( Demetrius and the gladiators ) de Delmer Daves avec Debra Paget
Le défilé de la trahison ( Khyber patrol ) de Seymour Friedman avec Dawn Addams
La vénus des mers chaudes ( underwater ! / the big rainbow ) de John Sturges avec Jane Russell
Tant que soufflera la tempête / Caravane vers le Sud ( untamed ) de Henry King avec Susan Hayward
1955Les inconnus dans la ville ( violent Saturday ) de Richard Fleischer avec Sylvia Sidney
Le secret des sept cités ( seven cities of gold ) de Robert D. Webb avec Rita Moreno
Le train du dernier retour ( the view from Pompey’s head / secret interlude ) de Philip Dunne avec Dana Wynter
1956Bungalow pour femmes ( the revolt of Mamie Stover ) de Raoul Walsh avec Joan Leslie
Tension à Rock City / Fusillade à Rock City ( tension at Table Rock ) de Charles Marquis Warren avec Dorothy Malone
Le cavalier du crépuscule ( love me tender ) de Robert D. Webb avec Elvis Presley
1957Meurtre sur la dixième avenue / Massacre dans les docks ( slaughter on tenth avenue ) de Arnold Laven avec Dan Duryea
Voice in the mirror – de Harry Keller avec Walter Matthau
1958Flammes sur l’Asie ( the hunters ) de Dick Powell avec Robert Wagner
Duel dans la boue ( these thousand hills ) de Richard Fleischer avec Lee Remick
1959Les amants de vingt ans / Ils n’ont que vingt ans ( a summer place ) de Delmer Daves avec Dorothy McGuire
1960Pollyanna – de David Swift avec Jane Wyman
Esther et le roi ( Esther e il re / Esther and the king ) de Raoul Walsh avec Joan Collins
1961La bataille des Thermopyles / Les 300 spartiates ( the 300 spartans / lion of Sparta ) de Rudolph Maté avec Diane Baker
1966Chubasco le rebelle ( Chubasco ) de Allen H. Miner avec Ann Sothern
1967The destructors – de Francis D. Lyon avec Patricia Owens
La vallée du mystère ( valley of mystery / stranded ) de Joseph Lejtes avec Lois Nettleton
1968Meurtre à petites doses ( the big cube ) de Tito Davison avec Lana Turner
La descente infernale ( downhill racer ) de Michael Ritchie avec Robert Redford
    Seulement apparition
1970Moonfire – de Michael Parkhurst avec Charles Napier
Le jour des loups ( the day of the wolves ) de Ferde Grofé Jr. avec Martha Hyer
1972Left hand of Gemini – de ? avec Ursula Thiess
1973Throw out the anchor – de John Hugh avec Dina Merrill
1977Mission to glory / The Father Kino story / Father Kino, Padre on horseback – de Ken Kennedy avec Rory Calhoun
Tueries à Amsterdam / De la neige sur les tulipes… ( the Amsterdam kill ) de Robert Clouse avec Robert Mitchum
1978The sweet Creek County war – de J. Frank James avec Nita Talbot
Fiche créée le 7 août 2013 | Modifiée le 24 mars 2019 | Cette fiche a été vue 4140 fois
PREVIOUSSam Edwards || Richard Egan || Martha EggerthNEXT