CINEMA ACTUEL
PRIX & RECOMPENSES
Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de Jane Birkin
Recherche Rapide :

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Ruth Hussey



Date et Lieu de naissance : 30 octobre 1911 (Providence, Rhode Island, USA)
Date et Lieu de décès : 19 avril 2005 (Newbury Park, Californie, USA)
Nom Réel : Ruth Carol Hussey

ACTRICE

Ruth Hussey naît à Providence le 30 Octobre 1911 et son enfance va être marquée par deux drames. La mort de son père fauché par une grippe à trente-quatre ans alors que Carol n’en a que sept et ensuite, ce qui est quand même moins grave, bien que faisant chaque année des pieds et des mains, elle ne réussit jamais à obtenir un rôle dans les spectacles de fin d’année à l’école! Grave frustration pour la petite orpheline contre qui, décidément, tout semble se liguer: rêve et réalité sont aussi sombres l’un que l’autre. Ruth devra attendre son admission à l’université du Michigan pour enfin pouvoir étudier l’art dramatique. Diplôme en poche, elle revient à Providence où elle a sa propre émission de radio où elle informe ces dames des dernières tendances de la mode New-Yorkaise. Cet emploi nécessitant de nombreux séjours à New-York, la jeune Carol en profite pour faire le tour des castings et se dégotter un agent. La suite est plutôt classique, quelques pièces, quelques rôles, quelques tournées et enfin l’intérêt d’un talent scout de la M.G.M.. Nous sommes en 1937, Ruth Hussey signe un contrat avec la firme au lion.

Il est à l’époque un type féminin qui vit ses heures de gloire au cinéma: celui de la femme avertie, très élégante, s’exprimant par sarcasmes et qui tient tête aux messieurs à coup de réparties aussi cinglantes que drôles. Les gloires du genre sont Eve Arden et Lucille Ball. Ruth tient les mêmes rôles dans des films aux budgets plus modestes, tout comme les velléités artistiques de leurs auteurs d’ailleurs.

À son grand étonnement, Ruth Hussey est choisie pour le rôle de Liz Imbrie dans «Indiscrétions» (1940) de George Cukor. Liz Imbrie, petite amie photographe désabusée et forte en gueule de James Stewart face à Cary Grant et Katharine Hepburn dans un des films les plus glorieux de l’histoire du cinéma. Ruth saisit sa chance, elle est phénoménale, se taille, il faut le reconnaître la part du lion dans le film et se retrouve nommée aux Oscars pour ce «second» rôle. Le film cumule douze nominations, les deux actrices triomphent: Katharine Hepburn et Ruth Hussey sont les meilleures actrices de l’année. Près de soixante-dix ans plus tard le film est sans cesse redécouvert par de nouvelles générations de spectateurs éblouis et le jeu de Ruth n’a rien perdu de son mordant, que du contraire! Voici l’actrice sur les voies royales du triomphe et du succès. L’actrice enchaîne avec des films où elle donne la réplique à Robert Taylor et Robert Young mais des films qui n’ont hélas pas la qualité inégalable de «Indiscrétions».

En 1942, Ruth épouse Bob Longenecker, agent et producteur. La jeune actrice est au comble du bonheur, être madame Longenecker était son rêve le plus absolu. Le couple aura trois enfants: Rob, John et Mary. Toute à la joie de sa famille, Ruth Hussey actrice devient le moindre souci de Ruth Longenecker épouse et mère. Elle revient de temps en temps lancer quelques répliques bien senties devant les caméras ou sur les planches, à condition que cela ne perturbe pas trop l’emploi du temps de l’épouse et de la maman. Le couple vivra soixante années d’un long bonheur sans nuage jusqu’à ce que Ruth reste veuve en 2002. Trois ans plus tard elle s’en allait elle aussi, victime de complications suite à une banale appendicectomie. Le 19 Avril 2005 s’éteignait en Californie une vieille dame de quatre-vingt-quatorze ans. Ruth Hussey, peintre de talent laisse une très belle collection d’aquarelles et est survécue par ses deux fils, sa fille, quatre petits enfants et un arrière petit fils, la plus belle de ses récompenses.

© Céline COLASSIN

copyright
1937La grande ville ( big city / skyscraper wilderness ) de Frank Borzage avec Spencer Tracy
La femme X ( Madame X ) de Sam Wood avec Warren William
Man-proof – de Richard Thorpe avec Myrna Loy
1938Les enfants du juge Hardy ( judge Hardy’s children ) de George B. Seitz avec Mickey Rooney
Hold that kiss – de Edwin L. Marin avec Dennis O’Keefe
Marie-Antoinette ( Marie Antoinette ) de W.S. Van Dyke avec Norma Shearer
Rich man, poor girl – de Reinhold Schünzel avec Robert Young
Honolulu – de Edward Buzzell avec Eleanor Powell
L’heure accuse ( time out for murder ) de H. Bruce Humberstone avec Michael Whalen
La belle et la loi ( within the law ) de Gustav Machatý avec Tom Neal
1939Cinq jeunes filles endiablées ( spring madness ) de S. Sylvan Simon avec Burgess Meredith
Aventure au ranch ( Maisie ) de Edwin L. Marin avec Ann Sothern
Femmes ( the women ) de George Cukor avec Joan Crawford
Chantage ( blackmail ) de H.C. Potter avec Edward G. Robinson
Mon mari court toujours ( fast and furious ) de Busby Berkeley avec Franchot Tone
Nick joue et gagne ( another thin man / return of the thin man ) de W.S. Van Dyke avec William Powell
Le grand passage ( Northwest Passage ) de King Vidor avec Spencer Tracy
1940Suzanne et ses idées ( Susan and god / the gay Mrs. Trexel ) de George Cukor avec Fredric March
Indiscrétions ( the Philadelphia story ) de George Cukor avec James Stewart
L’appel des ailes ( flight command ) de Frank Borzage avec Robert Taylor
Free and easy – de George Sidney avec Robert Cummings
1941Une femme de trop ( our wife ) de John M. Stahl avec Melvyn Douglas
Le célibataire marié / Un célibataire marié ( married bachelor ) de Edward Buzzell avec Robert Young
Souvenirs ( H.M. Pulham Esq. ) de King Vidor avec Hedy Lamarr
1942Pierre of the plains – de George B. Seitz avec John Carroll
Tennessee Johnson ( the man on American’s conscience ) de William Dieterle avec Van Heflin
1943Tendre camarade ( tender comrade ) de Edward Dmytryk avec Robert Ryan
La falaise mystérieuse ( the uninvited ) de Lewis Allen avec Ray Milland
1944Marine raiders – de Harold D. Schuster avec Pat O’Brien
1945Bedside manner / Her favorite patient – de Andrew L. Stone avec Charles Ruggles
1948La naufragée ( I, Jane Doe / diary of a bride ) de John H. Auer avec Gene Lockhart
Le prix du silence ( the great Gatsby ) de Elliott Nugent avec Alan Ladd
1949LLouise / On aime à tout âge ( Louisa ) de Alexander Hall avec Ronald Reagan
1950Monsieur Musique ( Mr. Music ) de Richard Haydn avec Bing Crosby
1951Bon sang ne peut mentir ( that’s my boy ) de Hal Walker avec Jerry Lewis
1952Minnesota / Le trésor de Mesabi ( woman of the North Country ) de Joseph Kane avec Rod Cameron
La parade de la gloire ( stars and stripes forever / marching along ) de Henry Koster avec Clifton Webb
Madame veut un vison / Madame voulait un manteau de vison ( the lady wants mink ) de William A. Seiter avec Dennis O’Keefe
1960Voulez-vous pécher avec moi ? ( the facts of life ) de Melvin Frank avec Bob Hope
1969 CM The resurrection of Broncho Billy – de James B. Rokos avec Johnny Crawford
    Seulement voix
Fiche créée le 29 mars 2009 | Modifiée le 1 septembre 2016 | Cette fiche a été vue 4885 fois
PREVIOUSOlivier Hussenot || Ruth Hussey || John HustonNEXT